AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


FORUM FERME
Retrouvez nous sur Whispers of Dawn, la V2 de Réversa! :
http://whispersofdawn.forumactif.com/

Partagez | .
 

 Procès - Partie Public

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Sam 2 Juil - 0:25, vous pouvez
Procès du 1er juillet 2011
[Partie Public]



Post réservé aux membres du public, si des nouveaux membres souhaitent participer après ouverture du procès, c’est encore possible, passez par ce sujet auparavant s’il vous plaît Inscriptions

Membres participants :
Alouarn Grimgorson
Ariane Yarn
Nathaniel J. Barron
Riley J. Reid

PV
Owen Slane : Policier

Précisions pour le public et pistes pour le RP :

 Pourquoi participez-vous à ce procès ? Simple curiosité, vous en avez entendu parler via un proche, vous l’avez lu dans le journal qui l’a mentionné comme un évènement dans la ville …. etc
 Vous pouvez communiquer avec les autres membres du public.
 Vous ne pouvez pas protester, ou manifester de manière évidente et visible votre désaccord avec l’audience, sous peine d’expulsion définitive de la salle sans préavis. Il y a deux policiers qui veille, à chaque extrémité de la porte de sortie de la salle. (dont un qui est un PV : Owen Slane => si vous vous faites expulser, cela peut créer un lien avec ce PV ^^)
 Vous ne pouvez pas avoir d’objets métalliques dans la salle, puisque chaque individu passe au détecteur de métaux dés son entrée au tribunal. Ciseaux, couteaux, armes, à proscrire.
 Lorsque la cour arrive dans la salle, le public se lève et attend que le président leur demande de s’asseoir.
 Le public observe le déroulement des évènements, il ne peut en aucun cas intervenir sans y avoir été préalablement invité.
 Possibilités de règlement de compte en dehors du tribunal. (pendant les pauses où la cour et les jurés délibèrent par exemple, MAIS en dehors du tribunal, la police veille.)
 Le procès est posté au fur et à mesure, si un membre du public perturbe le procès, cela fera partie de la narration pour la suite, n’attendez pas la fin pour réagir Wink

Il n’y a pas d’ordre de passage, vous postez quand vous le voulez. Pensez à chuchoter XD

Bon jeu ! =)

Pour toute question / information / suggestion, vous pouvez m’envoyer un MP =)
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 3 Juil - 13:09, vous pouvez
Encore deux personnes qui subiront l’injustice des Anges. Quelle bande de connards ! Elle avait été prévenue qu’il y aurait un procès au QG. Elle avait donc décidé de venir, malgré le risque de se faire reconnaitre par la milice. Les deux n’avaient aucune chance : les membres du juré étaient surement corrompus jusqu’à la mole. Apparemment, il y avait des membres de la résistance parmi eux, elle se demandait s’ils étaient corrompus eux aussi. Elle espérait que non mais elle savait au fond que si, surement grâce au chantage.

Dès quelle était rentrée, on l’avait déjà mise de mauvaise humeur : on lui avait retiré tout ses couteaux. Elle s’était vraiment retenue de ne pas arracher les yeux du milicien qui les lui avait retirés en lui promettant qu’elle les récupérerait dès sa sotie de salle. Elle lui avait fait un sourire qui était tout de même bien passé même si c’était forcé. Merci le théâtre !

Elle se plaça au fond de la salle et chercha du regard s’il y avait des gens qu’elle connaissait. Elle ne voyait personne pour le moment. Ça viendrait forcement. Opalinski fit son apparition et l’elfe dut se contenir pour ne pas se lever et sauter à la gorge de ce connard. Elle se calma vite, ça ne servait à rien de se faire expulser de la salle maintenant.

La cour rentra et tout le monde se leva. Hormis elle qui ne comprit pas tout de suite parce qu’il ne fallait pas l’oublier, elle avait vécu dans la forêt et là-bas il n’y avait pas de procès. Et personne ne lui avait expliqué comment ça marche. Elle se leva donc un peu en retard par rapport aux autres sous les foudroiements de regard des miliciens. C’est bon, ce n’était pas si grave quand même, quelle bande de pingouins !

Tout le monde se rassit et elle prit enfin le temps de voir qui faisait partit du juré. Elle s’étouffa et se mit à tousser quand elle vu Lawrence dans le juré. Mais qu’est-ce qu’il foutait là ?! Son instinct lui dit qu’il était corrompu. Et merde ! Ils auraient une petite discussion au théâtre dès que tout ça serait terminé. Il allait passer un sale moment. Elle ne serait pas violente, mais elle comptait bien comprendre pourquoi il faisait ça. Il était quelqu’un d’honneur, pas du genre à condamné quelqu’un d’innocent à part s’il en était obligé. Si Opalinski lui avait fait du mal, il était mort.

Elle s’étouffa une nouvelle fois dès qu’elle vu quel était le lycans qui s’avançait. Si ça continuait comme ça elle ne survivrait pas à ce fichus procès. C’était le brun de Londres ! Celui qui l’avait poussé et qui lui avait payé son verre ! Mais qu’est-ce qu’il foutait là ?! Mais il n'était rentré dans la résistance il y a peu de temps seulement, elle était bien placée pour le savoir, c'était elle qui l'y avait fait rentrer! Il n'avait donc pas pu participer à l'attentat.

Elle aperçut Edana May dans les témoins, ainsi que Ahren et… Oh non. Son opposé. Il y avait Pen’malak aussi. En faveur ou en défaveur des témoins ? Elle le saurait bien assez tôt.

Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 24 Juil - 17:48, vous pouvez
Les deux accusés étaient morts, c’était plus que certain. Ou alors, ils seraient envoyés pour le restant de leurs jours en prison. Pour l’elfe, c’était encore pire que la mort. Plutôt crever que de rester sans liberté. Le procureur aussi était mort, pour avoir interrompu Opalinski. Bien fait pour cet abruti de ministre, il n’avait qu’à se la fermer, et d’ailleurs elle n’avait pas pu s’empêcher de ricaner. Mais ça n’empêchait pas qu’il était un homme mort. Encore vivant, mais déjà mort. Elle lui ne donnait que quelques jours après le procès avant qu’il n’ait un malencontreux accident. Ou qu’il soit accusé de sympathisassions avec la résistance. Elle pensait plus que le ministre allait opter pour la seconde option. Histoire qu’il passe par sa salle de torture pour une séance dont il se souviendrait toute sa vie. Elle espérait qu’il faisait partie des rares personnes qui faisaient leur testament en avance par précaution. Mais elle ne pensait pas que ce soit le cas. Surement n’avait-il pas prévu de provoquer sa propre mort aujourd’hui.

Hélias se débrouillait bien. Il attaquait, ne se laissait pas faire. Sortait des dossiers verbaux de la taille d’une montagne au sujet d’Opalinski. Il serait plus dur à avoir. Mais Eryn McGraw se ferait enfermer tout de suite. Trop gentille, trop fragile… Si les jurés n’étaient pas corrompus, ils l’innocenteraient tout de suite. Le fait qu’elle voit un psy ne voulait pas forcément dire qu’elle avait tué. Plein de gens allaient voir un psy. Sans pour autant avoir tué auparavant. Autre exemple : elle avait déjà tué, mais elle n’allait pas voir de psy par contre. Pas son genre. Donc cette histoire de psychologue devrait être inutilisable. Devrait. Pas pour ça qu’elle ne serait pas utilisée. Elle était prête à parier qu’elle se mettrait à chialer dans pas longtemps. Voilà quelque chose qui allait mettre Opalinski en joie. Comment mettre de bonne humeur un psychopathe doublé d’un sadique notoire ? Faire exactement ce que faisait cette fille. Se montrer totalement impuissante, fragile, faible aussi. Mais d’après le résumé qu’ils avaient fait de sa vie, elle avait toujours été quelqu’un sans histoire. Difficile donc de supporter d’être accusé pour quelque chose que vous n’avez pas fait. Surtout quand c’est un meurtre.

Hélias se montrait trop rebelle, il répondait à toute les questions d’une voix forte, était presque insolent. Il faisait enrager Opalinski. Qui commettait des erreurs. Il s’énervait, intervenait sans qu’on lui en donne l’autorisation. Mais Hélias se ferait aussi avoir. A l’usure. Et s’il ne faisait pas attention, il serait aussi surement accusé d’outrance à elle ne savait pas trop quoi.

Quand à Law, il l’avait vu. Et il avait détourné le regard. Il n’avait pas l’air d’avoir envie de rester là. Menace? Mais où l’avait on fait chanter ? Aller savoir. Peut-être que ce connard l’avait menacé de le tuer ? Elle ne savait pas s’il avait encore de la famille par ici. Peut-être bien mais elle en doutait.

Edana faisait partie des témoins. Elle avait l’air nerveuse et elle semblait connaitre son opposé. D’ailleurs, elle arrivait à le sentir dans sa tête celui-là.
Elle était vraiment persuadée qu’il était son opposé. Elle avait souvent l’impression depuis qu’elle l’avait rencontré que… quelque chose manquait à l’appel. Normalement il avait dû le sentir lui aussi. Comme il sentirait qu’elle était là. Elle espérait qu’elle n’ait pas à le voir mais bon. C’était reculer pour mieux sauter. Il faudrait forcement qu’ils se voient. Pour une raison ou une autre. Deux opposés ne pouvaient pas ne pas se voir sans en devenir malade au bout d’un moment. Terrible mais vrais.

Morgane ? Elle ne pensait pas qu’elle était du genre à enfoncer quelqu’un. Elle était sans doute la seule ange à qui elle faisait un tant soit peu confiance. Elle était sans doute là pour soutenir un des accusés. C’était surement un ou une ami(e). Assez cher(e) pour aller se tremper dans une histoire de résistance. Cette fille était quand même un peu cinglée. Mais elle s’entendait bien avec elle quand même. En fait, c’était surtout parce qu’elle était un peu cinglée qu’elle s’entendait bien avec elle. Que voulez-vous, qui se ressemblent s’assemblent !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 25 Juil - 18:10, vous pouvez
"L’affaire était simple à première vue, et l’issue fatale. Mais au fond rien de tout cela n’était élémentaire, c’était une histoire de vengeance d’un ange qui allait au-delà de l’accusation. Dans cette salle, résistants et gouvernement étaient présent ne faisant que renforcer cette guerre de justice et de pouvoir. L’ange n’était pas spécialement concerné pour le procès, il s’en fichait pas mal de l’issu que prendrait celui-ci, mais en tant que ministre il se devait de se tenir informer en direct des événements. Le ministre avait laissé à contre cœur son revolver chez lui, inutile de ramener une quelconque arme au tribunal sachant pertinemment qu’il passerait au détecteur de métaux. De toute façon ce n’était pas très intelligent de la part des deux clans d’organiser un attentat dans le tribunal. Si vengeance il y avait au verdict, elle se ferait discrètement dehors.

A l’entrée Nathaniel alluma une cigarette qu’il savoura rapidement avant d’entrer dans la cage aux fauves. Direction salle de la justice et de la paix… Un euphémisme ce nom de nos jours. Tout le monde était présent, la plupart des ministres étaient là, la résistance incognito, les accusés, les membres de la cour et bien sûr le plaignant. Discrètement Nathaniel jeta un œil à Edana, tendue elle essayait vainement de se détendre. Le ministre avait beaucoup de mal à comprendre l’aristocrate, pourquoi risquer sa vie pour défendre une personne aussi innocente –ou pas- soit-elle ? Vengeance ou réelle amitié ? Peu importe, le jeune homme n’essayait plus de comprendre Edana depuis bien longtemps. L’ange détourna vite son regard en cherchant une place, il en restait une à côté d’une jeune femme qu’il ne connaissait pas. A vu d’œil une humaine ou une elfe. Pas le choix de toute façon, le jeune homme prit place en prenant soin de renouer discrètement sa cravate.

Sans savoir pourquoi ni comment une rage profonde envahie le ministre. Une sensation étrange de sentiments entremêlés, mais encore plus étrange que cela ce n’était pas ses sentiments mais comme…ceux d’une autre personne.

*Merde ! C’est quoi ce bordel ?!*

Décrire ce qu’il ressentait à ce moment-là était impossible mais son visage autrefois de marbre se refermer laissant apparaître l’incompréhension. Les opposés n’étaient un secret pour personne à Réversa et le ministre n’avait jamais rencontré le sien –ce n’était pas plus mal d’ailleurs- devait-il en conclure qu’il ou elle était présent ? Mais qui ? Cette rage pouvait appartenir à tellement de monde dans le tribunal, un ange ? Un vampire – tout sauf ça !- ? Un résistant – et ça aussi- ? Nathaniel n’avait qu’une envie : se lever et de partir loin d’ici et de ces sentiments qui n’étaient pas les siens mais qui refusaient obstinément de s’en aller. Malgré tout il devait garder la face et ne rien montrer.

*reste de marbre Nath’…*

Un instant le ministre ferma les yeux et poussa un soupir discret. Son visage s’ouvrait de nouveau en ne laissant plus aucune émotion y transparaître. Chaque chose en son temps, il découvrirait bien assez tôt qui le destin avait choisi.

Pendant ce temps-là Eryn et Hélias avaient tous deux plaidés leur défense, ça n’étonnait pas l’ange que Opalinski avait tenté de torturer le lycan, seul le juge avait l’air abasourdi. Alors corrompu ou pas ? Dans tous les cas -aussi incroyable que cela puisse paraitre – il n’en avait pas l’air. Au tour d’un dénommé Ahren Rechner, c’était donc lui qui prenait la place d’Edana ?

[ Désolé de ne pas avoir pu poster avant]
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mar 26 Juil - 19:06, vous pouvez
Et bien, il y en avait du monde pour un procès : la populace préférait rester chez elle et évitait de se frotter à la justice, de prêt ou de loin. Qui avait il donc de si intéressant à voir lors d'un jugement ? Je ne pourrais pas moi même répondre à cette question car c'est la première fois que je vais au tribunal en tant que personnage du public. Enfin, c'est la première fois que j'y vais tout court : les miséreuses cellules du poste principal de police me suffisaient amplement.
J'étais très mal à l'aise dans cette foule : limite, si j'avais pu en envoyer boulet quelques uns, ça ne m'aurait guère déplu mais j'aurais raté une partie du spectacle. Je rentrais par la grande porte et jetais un regard noir aux gardiens de la paix qui se trouvait prêt du détecteur de métaux : j'avais laissé toutes mes affaires à l'un des centres d'accueil car plusieurs objets étaient composés de métal et je me serais très vite énervé contre les agents de sécurité.
J'entrais dans la salle : le public commençait à s'installer et j'aperçu Ariane dans la foule : je souris ! Au moins, il y avait une tête de connue dans cette marée très hétéroclite. Je soupirais et me frayais un chemin dans la foule pour venir m'assoir à côté de la jeune fille. Je demandais poliment à un homme de se décalait d'une chaise pour que je puisse être aux côtés de l'elfe : je me demandes comment j'ai fait pour ne pas péter un câble jusqu'à maintenant.
Je saluais la jeune fille :
« B... bonjour A... Ariane. »
Je me grattais la tête et continuais :
« C... comment vas t... tu ? »
Et en fronçant les sourcils :
« T... tu te r... rappelles de m... m... moi ? »

Je reportais mon attention sur la salle : qu'est ce qui m'avait poussé à venir dans un trou à merde tel que celui ci ? L'excitation ? Le fait de savoir qu'il y aurait très certainement du grabuge à la fin de la séance m'a très certainement décidé à venir : si je pouvais frapper sur des personnes qu'étaient contre la résistance, je ne dirais jamais non. Et puis, j'avais surtout fait acte de présence pour éviter que ceux qui n'avaient pas une corpulence physique qui ne permettait pas d'encaisser les coups puissent revenir avec le moins de bleu possible au QG.
La cour entra et le public se leva : j'aurais bien aimé les défier, enfin, surtout la justice mais j'avais promis de rester sage. C'est à contre coeur que je me mis debout et attendis patiemment que le président donne son accord pour reposer mon cul sur l'inconfortable chaise : on se croirait en maternelle, non mais je vous jure. Je reconnus Lawrence : qu'est ce qu'il foutait là ? Je ne savais pas qu'il avait pris le partie des anges : je croyais qu'il fermait juste sa gueule pour ne pas perdre ses droits de travail ! Il y avait quelque chose de louche... Et puis, je n'étais pas sur qu'il me l'avait dit... Je restais quelques instants perplexes avant que le premier accusé fusse appelé à la barre... Tiens, il y avait aussi Regina, mon professeur d'humeurs comme je l'appelais... J'avoues que je n'aurais jamais pensé la voir là non plus...

Je soupirais : j'espérais que ça allait vite se terminer parce que rester le cul sur une chaise pendant des heures, c'était pas trop mon truc. J'écoutais d'une oreille se qui se disait et baladais mon regard sur la foule : tiens, y'avait le ministre de la justice dans les témoins. Ce dernier ne semblait pas trop dans son assiette ! Ce mec était un vrai fumier, comme n'importe quel ange ! Quoi que celui ci, si je pouvais le choper pour lui casser la gueule, ça ne serait pas mal : pourquoi ? Bon, déjà, c'est un ange. Après, il a une tête à claques. Et puis, vu ses réactions, il y a de fortes chances qu'il soit lié de près ou de loin au procès d'aujourd'hui...
Je ne dis rien pendant un bon bout de temps, laissant les informations pénétrées dans mon esprit : ce bordel puait la corruption à plein nez. Faudrait aussi que je pose quelques questions à Law... Alors qu'Ahren venait de répondre aux questions du jury, je me tournais vers Ariane et lui demandais à voix basse :
« P... pourquoi L... Law' n'in... interviens p... pas b... beau... beaucoup ? Et p... p... puis, p... pourquoi ça p... pue la p... peur p... parmi les j... jurés ? »
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Jeu 18 Aoû - 17:26, vous pouvez
DELIBERATION

Maintenant que la phase de débat est clôturée, la cour et les jurés se retirent. Le public doit alors patienter, parfois quelques heures que le jury délibère. Possibilité pour le public de discuter en petit comité pour réagir face à ce qu’ils ont vu. (les témoins peuvent d’ailleurs sortir de la salle)
Les accusés ne peuvent pas sortir de la salle. Possibilité de discuter avec le public, les témoins et leurs avocats seulement à l’intérieur.

Pour les jurés :
Le jury doit délibérer. Ils doivent prononcer la culpabilité :
L’accusée Eryn McGraw est-elle reconnue coupable ?
L’accusé Hélias de Herrería est-il reconnu coupable ?

Le chef du jury (PNJ) doit transcrire la déclaration du jury, la signer et la remettre au président en présence des membres du jury. Le président et le greffier signent tous deux la déclaration et la glissent dans une enveloppe qui sera close par la greffière Penelope Sanchez (PV).
La cour et le jury doivent ensuite rédiger les principales raisons de la décision sur le sort des accusés.

La délibération se déroulera jusqu’au 23 août 2011, elle se passera tout au long du post prévu pour les jurés. Merci de respecter ce délai =) Pour toute question concernant la délibération, MP ^^
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Jeu 1 Sep - 10:14, vous pouvez
Procès terminé
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le , vous pouvez
Revenir en haut Aller en bas
 

Procès - Partie Public

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Procès - Partie Public
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» Que sont devenues les Mercédès payées par le trésor public?
» Ouverture du procès de Jacob Zuma en Afrique du Sud
» Partie de plaisir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Une question d'opposé? :: Flood Times :: Events-
Les Petits Plus

What's up?

REFONTE DU FORUM
La découvrir - La suivre

STATISTIQUES:
Anges: 7
Elfes: 7
Humains: 12
Conseil: 5
Prometheus: 3 Avalon: 3
Lycans: 8
Spectres: 4
Vampires: 8
Léviathan: 2
Mithra: 4 Gaïa: 1

Votez pour le forum ♥