AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


FORUM FERME
Retrouvez nous sur Whispers of Dawn, la V2 de Réversa! :
http://whispersofdawn.forumactif.com/

Partagez | .
 

 Edana Joann May •• help me to fly away

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Edana J. May
❝ But Still I Rise ❞
Métier/Etudes : Directrice du Reversa's Press Agency
Nombre de messages : 10720
Opinions Politiques : Conseil Aristocrate
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 17 Nov - 14:11, vous pouvez

EDANA JOANN MAY
Lift me up above this - the broken - the empty


RACE: Humaine
ÂGE: 25 ans
DATE DE NAISSANCE: 31/10/89
MÉTIER: Directrice de l'Agence de Presse de la ville / Membre du Conseil Aristocrate / Co-présidente d'Avalon
DON: Télépathie: même si elle la contrôle la plupart du temps, Edana est capable de lire dans les pensées des gens, sans même forcer. Dans certains cas, il lui arrive également de forcer le passage, "blessant" d'une certaine manière l'esprit de son interlocuteur et lui causant des migraines extrêmement fortes - et partagées.
CAMP: Membre du Conseil Aristocrate, du comité de Mithra, co-présidente (avec Isaïah Stones) d'Avalon.

PRÉJUGÉS: Edana n'est pas forcément quelqu'un de raciste, ou du moins d'aussi extrême que certains de ses collègues aristocrates. Peu amicale envers les elfes, elle se complaira néanmoins à leur offrir l'attention qu'ils méritent autant que les autres citoyens de la ville. Parce que oui, elle ne fait de distinction entre aucun habitant de Réversa. Certes, elle ne voue pas de passion particulière aux lycans (quelques petites altercations mortelles lui ont ôté toute envie d'en être la première défenderesse), a quelques affinités avec les vampires, mais se sent tout de même mieux au milieu de vrais humains. Avoir travaillé avec les anges cependant a réussi à la dégoûter des habitudes et préjugés de ceux-ci au point de vouloir s'en distancier autant que possible. Malgré tout, elle reconnait que certaines de leurs méthodes n'étaient pas dénuées de bon sens et s'en inspire allègrement. Mais avant tout, la jeune femme croit en l'avenir d'une ville équitable envers tous, peu importe qu'elle les apprécie ou non.

OPINIONS: Si elle n'avait pas crû au Conseil Aristocrate jamais elle ne s'y serait engagée. Cela a d'ailleurs permis la création de grandes choses comme Avalon et Mithra. Non sans le cacher, Edana avouera sans détour être fière d'être un pilier de ce qu'elle considère comme des avancées considérables en ville. Mithra et Avalon sont sans aucun doute la plus belle chose qu'elle ait pu aider à créer. Son avis concernant Leviathan et Prometheus ne pourrait pas être pire que l'estime qu'elle tient à ses détracteurs. Elle les hait, tout simplement. S'il était possible de les exterminer, sans aucun doute pourrait-elle le faire d'un claquement de doigt, d'un ordre jeté du plus profond de ses tripes. Les premiers l'ont enfermée dans une prison, loin de son enfant et de sa famille, pour un crime qu'elle n'avait jamais commis. Pour avoir eu l'imprudence de penser qu'elle pourrait changer quelque chose dans un gouvernement pourri. Et elle avait bêtement crû les bêtes paroles d'une Résistante qui n'avait fait que la poignarder dans le dos. Prometheus est une autre affaire à ses yeux. Parce que la seule raison de sa haine est le danger qu'ils représentent pour son opposé, pour sa nouvelle famille. Et tout le monde sait qu'on ne peut s'en prendre à ceux qu'elle aime.

ANCIEN POSTE? Ancienne représentante humaine sous le gouvernement angélique.
« Caractère »
Derrière son assurance froide, Edana cache quelqu'un de profondément indécis et troublé. Elle doute sans cesse de chaque décision qu'elle prend et son passé ne l'aide pas à s'assumer complètement, elle préfère cacher chaque sentiment derrière une façade de glace et continuer à avancer, plutôt que de prendre le temps de comprendre ce qui pourrait rendre sa vie plus facile et plus agréable. Elle préfère se compliquer la vie et rester dans un état presque patibulaire, attendant que quelqu'un vienne la chercher et la pousse en avant. Cependant, elle poss§de une volonté de fer, et chaque événement la pousse à réagir d'une façon différente, chaque rencontre qu'elle fait la pousse à compléter la facette de personnalité qu'elle peut se composer. Aussi douce, que dure, elle pourrait d'un instant de rage propulser le monde à ses pieds. Elle a cependant toujours ce masque qui fait qu'elle sera toujours seule, bien au fond d'elle, car qui voudrait venir aider quelqu'un qui vous repousse sans cesse, rien que dans l'attitude?

À ses yeux le monde est réellement pourri. Rien n'est vraiment intéressant mis à part le fait de se battre justement pour que tout change. À commencer par l'aristocratie. Elle exècre ces gens qu'elle doit côtoyer, qui se croient au-dessus de tout le monde, qui ne font que mentir et exercer un monopole ignoble sur la ville, se servant d'abord et laissant le reste aux autres. Ce monde de requin dans lequel elle a grandi, évoluer, et appris à détester chaque jour un peu plus, tant la cruauté de ce monde n'égalait jusqu'il y a quelques temps, celle de l'extérieur, de la nuit et des découvertes du matin. À certains moments, quand elle voit comment le gouvernement dirige Réversa, elle se dit qu'il ne serait pas moins mauvais pour la ville de retourner à son ancien système, même si celui-ci était de trouver des cadavres à chaque coin de rue, désormais, on assistait en public à leur mort, alors à quoi rime donc tout ça? Tout à Réversa est pourri, du plus petit insecte à la petite vieille. Certaines d'entre elles d'ailleurs sont les pires.

Si elle est indécise et méfiante face à tout (oui elle l'est au point de cacher une arme à feu dans la boite à gants de sa voiture, même si celle-ci s'y trouvera toujours), Edana n'a jamais eu peur de faire face à ses démons. Peut-être même est-ce un peu trop compliqué pour elle de le faire, car souvent cela ne lui apporte que des malentendus et des disputes ainsi qu'une grosse perte de calme, et dans ce cas, elle finit souvent sur les rotules, un verre à la main, et l'esprit totalement embrouillé. Car si elle semble fragile d'aspect, elle est également aussi dure que du bois et brulante que du feu. Non pas dans le sens "sexuel" du terme, mais bel et bien caractériel. Elle n'hésite pas à se jeter corps et âme dans un projet qui lui tient à cœur, même si celui-ci devrait la perdre. Actuellement, et ce après avoir rencontré Darian Johnson, elle est à la recherche de la mort exacte de son père. Ceci cause pas mal de trouble dans son mental mais elle n'a pas peur de chercher et chercher, car si elle est naïve, elle sait qu'elle risque d'avoir des déconvenues lors des résultats de son enquête. Après tout le monde est pourri et elle le sait. Il faut savoir seulement y faire face et ce avec courage et envie, ce qui n'est pas vraiment toujours son cas.

La mort de Marco et ensuite de sa mère ont fortement bouleversé Edana. Devenue encore plus taiseuse qu'auparavant, la demoiselle est également plus impliquée dans le travail qu'elle mène. Acharnée et intelligente, elle réussit à mener à bien ses projets, et à vivre de front une vie de femme comblée. Ou presque. Car si vous cherchez des failles chez la jeune femme, il y en a de nombreuses, cela ne fait aucun doute, même si elle s'acharne à les cacher au mieux. Cette petite brunette fait des découvertes fort intéressantes, qui la bouleverse, la change peu à peu. Elle devient plus cynique au fur et à mesure, se compose un masque de raillerie et d'ironie mordante. Cependant, elle ne perd pas de vue les buts qu'elle s'est fixés, uniquement connus d'elle seule. Car très secrète, la jeune femme n'en recherche pas moins, un court instant de gloire. La suite in rp…


« C'est l'histoire qui nous fait »
Edana May est née dans la ville de Glasgow en Ecosse, le 31 Octobre 1989. Son grand-père paternel étant décédé quelques jours avant, la famille organisait les funérailles, lorsque Azura de Belarc-May, sa mère, ressentit les premières contractions. Amenée à l'hôpital de la ville, elle fut rapidement prise en charge. L'accouchement aurait bien pu se passer dans la normalité, si le médecin paniqué et surpris avait senti directement le pouls de l'enfant. Ce fut à force de patience et d'affairement qu' Edana May vit réellement le jour. Enfant pas très bien portant, fragile, elle resta quelques jours à l'hôpital sous la surveillance des médecins jusqu'à ce que ses parents aie fini de s'occuper de l'enterrement de son grand-père qu'elle ne connaitrait jamais.

Edana était un nourrisson très calme, et éveillé. Dès l'enfance, elle montra des aptitudes à dissuader les gens de se servir d'elle, simplement par un regard, comme si elle pénétrait l'esprit des gens et les manipulait. Dans ses cas là, souvent, elle se montrait bougonne et pleurnicharde, et de grosses crises de larmes suivaient. Les années passèrent pour la jeune aristocrate, et elle vécut une enfance mitigée, entre l'affection trop débordante d'un père qu'elle idolâtrait, et le froid désintérêt de sa mère, qui pourtant n'en ratait pas une pour la blesser de la pire des façons. Edana se montrait comme une jeune enfant intelligente, curieuse à souhait et débrouillarde. Cependant, une ombre ennuyait ses parents et les précepteurs qui travaillaient avec elle: la jeune fille semblait beaucoup trop intelligente pour son âge et savait beaucoup trop de choses innommées que pour que tout ça lui soit naturel.

On lui fit subir une batterie de tests, pour savoir si elle était possiblement surdouée. Mais l'on ne peut pas savoir tout exercer sans raison précise. Les médecins ne trouvèrent rien d'étrange dans le QI de la jeune fille, ni trop bas, ni trop élevé pour un enfant de cet âge, mais par contre, ils furent eux-mêmes étonnés de la vivacité d'esprit de la jeune fille. Et l'un deux comprit rapidement le problème: la jeune fille n'était pas d'une intelligence supérieure, mais souffrait de télépathie.

Il fallut donc des précepteurs adaptés à la jeune enfant. On lui choisit donc un jeune vampire, qui avait entrepris des études de professeur avant d'être transformé. Il noua rapidement des liens avec la demoiselle, qu'il jugea fort attachante, et très vive d'esprit, l'entrainant aussi bien à la télépathie qu'à ses propres cours. Excellent professeur, il lui apprit à s'entrainer à la maitrise mentale, à l'art de contourner l'esprit d'une personne. Il voyait l'univers dans lequel l'enfant grandissait, il savait donc que cela ne pourrait lui être qu'utile. Il tenta également de lui inculquer quelques notions de musique, mais la jeune fille devait être faite pour le chant car jamais elle ne réussit à emmagasiner les leçons de solfège de son professeur, au grand désespoir des deux compères.

Puis, tout dérapa une nuit de Janvier. La nuit était déjà tombée, lorsque la grande porte d'entrée du manoir sonna. La brunette n'avait jamais eu un sommeil très lourd, aussi descendit-elle les escaliers, presque en courant, sans se rendre compte que son cerveau entendait des choses que jamais de sa vie elle n'aurait voulu entendre. Avant que les policiers n'entrent, elle savait ce qu'ils allaient dire. Son cri résonna longtemps dans la maison, tandis qu'elle leur ordonnait de partir, à peine âgée de 12 ans, froide et aussi digne que sa mère l'était en cet instant. Celle-ci arrivait alors et se demandait ce que sa fille pouvait bien avoir, à se démener comme un diable dans les bras de sa gouvernante, tandis que le Policier se tournait vers elle et lui annonçait la mort de son mari. Si Azura en fut peinée, jamais elle ne le montra, et se comporta toujours de la même manière.

Les jours se succédaient, et les condoléances affluaient. La mère de son père débarqua au manoir et s'y installa pour pouvoir se recueillir plus souvent sur la tombe de son défunt fils. Les regards des gens la mettaient mal à l'aise, leur condescendance, leur fourberie, leurs mensonges, alors qu'elle savait qu'ils n'en pensaient pas un mot. Et le jour de l'enterrement arriva.

Le cortège avait été splendidement orchestré. Beaucoup d'aristocrates étaient présents et la population également. Il était rare d'enterrer l'un des si grands noms de la ville. Elle se souvenait à peine du nom des gens présents, les yeux fixés sur le cercueil de chêne, les larmes coulants. La seule chose dont elle arrivait à se souvenir, c'était la couverture des journaux dont elle et sa mère faisaient les pages, les faux signes de désespoirs de certaines personnes.

Les jours s'écoulaient lentement et l'indifférence d'Azura ne faisait que s'accroitre et le seul intérêt qu'elle montrait à sa fille était une colère monstre, que l'enfant ne parvenait à comprendre. La compétition ne fit qu'augmenter au fur et à mesure des années et l'enfant qu'elle était devint adolescente.

Difficile adolescente d'ailleurs. Edana May avait toujours vécu dans l'opulence et la facilité, hormis le passage difficile de la mort de son père. Enchainant sortie sur sortie, elle restait tout de même une élève assidue, et intelligente. Son précepteur fut renvoyé, car étant le seul de la demeure à pouvoir la surveiller la nuit, il avait failli à son prétendu devoir. Cela ne l'empêcha pas à continuer de garder des contacts irréguliers avec sa protégée.

Les soirées qu'elle effectuait n'entraient pas toutes dans la légalité, et la jeune fille dès l'âge de 15 ans, s'amusa très rapidement à ne plus rentrer chez elle le soir, préférant passer ses nuits avec de parfaits inconnus. On envisagea un instant la pension. Elle fugua quelques jours dans la maison de vacances que ses parents possédaient. Elle fut rapidement retrouvée, mais n'en démorda pas: elle n'irait pas en pension. Elle passa un accord tacite avec sa mère: la journée, elles se comportaient comme une famille modèle, faussement aimante, elle faisait tout ce qu'elle lui demandait, la nuit, lui appartenait.

Rapidement, elle se mit à flâner avec la jeunesse dorée de la ville. Des amis sur lesquels elle pouvait compter pour les quatre-cents coups. Mais très vite les ennuis arrivèrent, et leur petite bande en prit un sacré coup.

Alexeï avait toujours été le type sur lequel elle comptait le plus dans cette bande d'ados paumés, trop gâtés par la vie et qui ne le supportait pas. Issu d'une famille russe immigrée à Réversa, il avait été le premier vrai amour de la jeune fille, qui avait vu en ce beau brun aux yeux bleu l'être rêvé. Doux et attentionné, un peu trop charmeur, ils s'entendaient à merveille, partageant les mêmes passions et les mêmes rêves. A cette période elle avait délaissé le côté charnel de sa vie avec d'autres hommes, préférant jouer la carte "sex friends" avec son béguin du moment.

Elle avait 16 ans. Complètement paumée et amoureuse, elle ne savait pas ce qu'elle faisait réellement. Ils tentaient de nombreuses choses ensemble, couchaient, s'amusaient,… Elle vivait à ses côtés, se reposant sur cet être si fort, avec lequel elle partageait un lien indescriptible. Elle s'était mis un point d'honneur à ne jamais partager ses trips de drogue cependant, refusant d'y toucher, préfèrant l'amertume de l'alcool et la semi conscience que l'on avait encore. Elle dormait souvent avec lui que ce soit au manoir ou chez lui, dans l'immense villa de ses parents. Et une nuit tout dérapa.

Alors qu'il venait de prendre une dose, la jeune fille essayait de le calmer à tout prix. Il partait réellement dans un sale trip, et pour une fois elle était sobre, entièrement. Il avait saisi l'arme qui était dans le coffre de la maison, ses parents étant partis en voyage d'affaire. Les drogues multiples qu'il avait dû ingérer avaient complètement obscurci son esprit et elle ne parvenait pas à le raisonner d'une quelconque manière. Elle se sentait pleurer, mais ne savait pas quoi faire. Un domestique passa par là et Alexeï lui tira dessus, en rigolant. Il ne toucha que la jambe. Il se croyait dans un jeu vidéo, il était l'ennemi russe, et il devait abattre tous les américains. Elle, elle était la jeune femme qu'il devait protéger à tout prix. Son langage n'avait rien à voir avec celui qu'il tenait habituellement, et elle attrapa son téléphone pour appeler la première personne qui lui passait par la tête. Sans le savoir, elle lui provoqua une rage terrible, la traitant d'ennemie. Et il pointa l'arme sur elle. Le domestique s'en rendant compte, se releva et se plaça devant elle, puis son ami tira. La police arriva rapidement sur les lieux prévenue par l'un des deux cuisiniers. Elle fut raccompagnée chez elle, et dut effectuer une déposition.

Les nuits passaient et passaient, elle n'avait toujours pas de nouvelles. Les parents d'Alexeï étaient effondrés et accusaient la jeune femme d'avoir fourni la drogue à leur fils. Elle le sut le jour où une perquisition fut effectuée au manoir. La jeune femme avait perdu beaucoup de poids, ne semblait plus que l'ombre d'elle-même. L'on obligeait un serviteur à rester avec elle, dans la pièce pour la forcer à manger, alors qu'elle semblait encore sous le choc de ce qu'il s'était passé quelques semaines auparavant.

Alexeï fut suivi par psychologues, et grâce à ses avocats, il put rester libre. Ils ne se revirent jamais. Toute la bande lui tourna le dos alors qu'elle n'avait rien fait au final. Et ce jour-là, elle décida de ne plus croire en l'amitié.

Les années passèrent, et mis à part quelques amitiés peu solides qu'elle s'était faite, elle resta désespérément seule, à boire et s'éclater avec des étrangers. Si l'on prenait garde, elle avait un tempérament autodestructeur très fort, et quelques ecchymoses trainaient ici et là, le long de ses jambes, puis elle recontra Siméon Stones, avec qui elle eut une relation plutôt durable, qui la remit sur les bons rails. La mère de ce dernier envisageait déjà un mariage alors qu'ils n'avaient même pas encore 18 ans. Cela effraya la jeune femme, qui décida de rompre avec le jeune homme, de toute façon trop superficiel pour elle.

Elle finit ses études sur la pente cependant, et décida de se reprendre en main pour l'université, où elle fit trois ans de journalisme. Cependant, elle dût arrêter et entra alors au gouvernement grâce à l'aide de Darian Johnson, où elle fit des découvertes intéressantes sur son père. Désormais, Edana a laissé sa place de représentante humaine à Ahren Rechner et a ouvert une agence de presse sur Railway Street.

La jeune femme entame alors une relation avec l'un des Ministres du gouvernement, Nathaniel Barron et tombe rapidement enceinte. C'est huit mois plus tard que l'humaine découvrira la supercherie de son petit ami et fiancé, abandonnée presque au pied de l'autel enceinte de jumeaux. Le choc des révélations de Nathaniel, qui ne s'était servi d'elle que pour son nom et son argent, provoquèrent l'accouchement et la mort de l'un des enfants d'Edana, du moins, c'est ce que la brune crût. Emménageant alors avec son opposé dans une maison sur Réversa Square, ils élevèrent tous les deux Evannah, petit bout de chou, que l'humaine prend un malin devoir à cacher à la vue de tous, sa mère y compris.

L'accouchement finit pourtant par la rapprocher quelques peu d'Azura. Entre temps, la jeune femme se fait plus discrète, plus attachée à son travail et s'y donne à fond, se calmant quelques peu, les responsabilités de la maternité aidant. Elle fit son petit bonhomme de chemin, jusqu'à gravir les échelons rapidement, prenant une place importante dans la communication de la ville. Têtue et obstinée, la brune fait de son mieux. Et lorsqu'Alexeï revint en ville, la jeune femme délaisse quelque peu ses occupations, un peu trop obsédée par le jeune homme. Après quelques semaines à se tourner autour les deux jeunes gens finirent par se remettre ensemble, dans une relation qu'ils préfèrent d'abord garder secrète.

Mais la disparition soudaine de Kyle, en même temps que l'annonce de la disparition de l'Assemblée, en même temps que son entrée dans le Conseil Aristocrate, bouleverse la brune plus que de raison, la faisant débloquer quelques peu. Alexeï emménage alors chez elle, pour la soutenir et l'empêcher de dérailler et après quelques mois, Kyle revint à la une. Cela ne les empêcha pas de se disputer, plutôt violemment, pour la première fois. Chacun retournant de son côté, l'humaine finit toutefois par demander à Alexeï de lui laisser un peu d'espace afin de pouvoir reprendre une relation plus saine avec Kyle. Pourtant cela n'arrangea pas forcément les choses et la brune, plutôt obstinée refusa d'écouter les mises en garde du Lycan à son égard.

Le drame eut pourtant lieu le 26 Mai, alors qu'elle se rendait chez sa mère, la boule au ventre. Elle avait découvert des informations plutôt effrayantes dans les comptes de la ville et il était temps d'avoir des éclaircissements. Elle comptait donc bien en obtenir des réponses. Mais rien ne se passa comme prévu. Alors qu'elle pénétrait dans le bureau, sa mère était en train de se faire vider de son sang par un lycan, et avant d'avoir pu dire ouf, la jeune femme se retrouvait en train de se défendre contre la mort. Mordue, affaiblie, elle appela Josh Draven à la rescousse, le Lycan étant devenu son bras droit par un concours de circonstances qu'elle ne comprenait toujours pas, et eut la surprise de voir débarquer. Les semaines qui passèrent furent une véritable torture pour l'humaine, qui lutta de toute ses forces contre la transformation, mais surtout contre la mort.

Aujourd'hui, un mois après tout cela, la brune garde de profondes séquelles de cette journée. Un peu perdue, complètement brisée, par la mort d'Azura, de son père, mais également de sa grand mère maternelle, elle tente un rapprochement avec son entourage et surtout de redevenir plus calme, même si la seule chose que la jeune femme désire, c'est la vengeance. Alors elle trouvera les réponses à ses questions, quoiqu'il lui en coûte. Et elle réparera ce qu'elle a détruit derrière elle. Enfin, ce qui en vaut la peine.


« Test RP »
Elle avait beau le supplier, Kyle ne changeait pas d'avis. Alors qu'il la repoussait légèrement la brune détourna le regard, ne l'écoutant plus, tentant de se fermer au maximum. Elle étouffait. Littéralement. Son regard passait d'une tombe à une autre, sans pouvoir réellement s'accrocher, tant l'angoisse l'étreignait. Sa main serrait compulsivement la veste du Lycan, alors qu'elle l'observait terminer de creuser et sortir de la tombe pour aller chercher un pied de biche, revenant rapidement à ses côtés. Un regard noir répondit à la boutade de son opposé, alors qu'il lui parlait de retrouvailles. Retrouvailles dont elle se serait bien passé, la brune l'avouerait aisément, pas besoin de torture pour cela. Les ongles lui rentrant dans la peau, son regard se voila alors que le Californien ouvrait la plaque en bois recouvrant le supposé cadavre. Reculant de plusieurs pas pour ne pas avoir à affronter le spectacle désarmant, la jeune femme se sentit contrainte pourtant d'observer les gestes précipités de Kyle, jeté à corps perdu dans le cercueil.

Vide.

Elle entendit de loin les vociférations qu'il proféra, avant de lâcher la veste au sol, les yeux exorbités. La nausée lui monta encore plus rapidement que précédemment et elle eut à peine le temps de se décaler que le contenu de son estomac se renversa sur le sol, presque aux pieds du Lycan. Le souffle court, la jeune femme n'osait prononcer un seul mot, alors que dans sa tête, des tas de pensées se bousculaient. Personne n'était dans le cercueil. Aucun corps ne se trouvait dans ce put*** de cercueil. L'humaine se redressa avec lenteur, avant de se racler la gorge. Pas vraiment utile de s'excuser pour avoir vomi devant Kyle, il l'avait quand même déjà vu faire bien pire et ce n'était pas comme si il ne s'en était pas douté à la base. Mais aucun son ne sortait toujours des lèvres de l'aristocrate tandis qu'elle fixait le fond du cercueil comme si elle était possédée.

Des images lui revenaient en tête. Beaucoup plus violentes que celles de l'enterrement et de la torture. Celle de la peur unique et véritable, alors qu'elle avait vraiment pensé mourir ce jour-là. La voiture la percutant de plein fouet, alors qu'elle revenait en catastrophe de chez Nathaniel, le trouvant quasiment au lit avec Alphédixia. L'homme se trouvant au volant de la voiture. L'amnésie qui l'avait saisie... Ou plutôt ce que les médecins lui avaient suggéré: qu'elle seule bloquait tout accès à ses souvenirs. Souvenirs qu'elle avait longtemps caché à tous, uniquement soufflé à de rares personnes. Ne pas avoir osé dire à haute voix la personne qui, réellement l'avait percutée.

Et curieusement, tout en elle se calma. Son regard se glissa dans celui de Kyle avant qu'elle ne souffle, d'une voix rauque, fatiguée par l'acidité qui venait de lui brûler l'oesophage.

" Il est vivant."

La brune sortit un mouchoir de sa poche arrière, qu'elle glissa le long de sa bouche, fermant les yeux à demi, avant de faire volte face et de repartir en direction de la voiture sans un mot de plus. Il ne lui était pas nécessaire de rester une seconde de plus devant cette tombe. Parce que si le calme olympien qui la saisissait semblait inébranlable, il annonçait réellement une tempête plus que violente. Son regard se voila alors qu'elle posait la main contre la portière passager de la voiture et qu'elle ne se laisse finalement tomber au sol, la respiration coupée, la tête posée contre le métal. Opalinski était vivant. Pour de bon. Et se dire l'inverse reviendrait à se fourvoyer totalement. Le visage fermé, pâle, les lèvres pincées, la jeune femme regardait dans le vide, alors que la situation prenait pleinement son sens. Il était inutile de pleurer. Inutile de continuer à se montrer faible et devant être assumée de toute part. Il était justement temps de se réveiller. De se réveiller et de se battre.

A l'entente des pas qui se rapprochaient la brune se releva, époussetant ses vêtements avant de relever son regard azuré dans celui beaucoup plus brut de son opposé, une détermination toute nouvelle retrouvée.

" Je veux le retrouver. Et quand ça arrivera, je veux le tuer."

Par trois fois il l'avait agressée, par deux fois il l'avait presque tuée. Les choses ne se passeraient pas dans une telle évidence. Ironiquement, l'ancienne représentante humaine ne voulait que rendre justice à l'ancien ministre de la fonction. Les Anges étaient de grosses enflures, pour la plupart d'entre eux, mais Opalinski représentait la réelle tête à abattre. Et pour ça l'humaine était prête à tout.

" Je cours après le danger, oui. Pas pour me sentir vivante. Pour me venger. Tu peux le comprendre non? Si quelqu'un apprend qu'Evannah est la fille d'un Ange Kyle... Alors je ne sais même pas comment on pourra penser la protéger, mais on y arrivera pas. Opalinski sait tout ça. Il le sait parce qu'il nous a vu ce soir là, quand j'ai eu l'accident de voiture. C'est lui qui m'a percutée."

Ses yeux se fermèrent une seconde avant qu'elle ne les rouvre.

" Je ne le laisserais pas recommencer à nous faire du mal. Jamais."


« Derrière le personnage »

Votre pseudo et âge: Edana, 24 ans
Depuis combien de temps faites-vous du rp? 10 ans
Comment avez-vous connu le forum? Je l'ai créé, et ouais!
Votre impression sur le forum: Boah je me tâte encore... xD
Votre avatar: Anna Speckhart
Son copyright: Shiya
Fréquence de connexion: 7/7 si tout va bien... et même 18/24h! XD
Désirez-vous un parrain ou une marraine? Ça ira merci! xD




You know I love it when you say you're afraid But you hate it when I'm making you shake Hang the truth from a noose Put a hit man on the loose Now you're countin' on me makin' you dead Shinedown, it all adds up

Spoiler:
 


Dernière édition par Edana J. May le Jeu 28 Mai - 0:52, édité 34 fois
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 23 Nov - 19:26, vous pouvez
Très belle fiche comme à chaque fois! Aller courage plus que le test rp!
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Edana J. May
❝ But Still I Rise ❞
Métier/Etudes : Directrice du Reversa's Press Agency
Nombre de messages : 10720
Opinions Politiques : Conseil Aristocrate
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Jeu 4 Déc - 21:44, vous pouvez
voila... fiche terminée à la sueur de ma pauvre imagination en manque d'inspiration... du coup elle est pas terrible (c'est abusé de faire plus de lignes en caractère qu'en histoire XD)


You know I love it when you say you're afraid But you hate it when I'm making you shake Hang the truth from a noose Put a hit man on the loose Now you're countin' on me makin' you dead Shinedown, it all adds up

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Jeu 4 Déc - 22:19, vous pouvez
Je te valide...non, je déconne XD (quoi je m'attribue des pouvoirs sans permission ?)

Sérieusement, j'aime beaucoup ta fiche (en particulier son caractère), elle est vraiment bien faite je trouve !
Et, heu ton commentaire fait assez pervers XD (oui, oui, fallait que je le dise)
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Edana J. May
❝ But Still I Rise ❞
Métier/Etudes : Directrice du Reversa's Press Agency
Nombre de messages : 10720
Opinions Politiques : Conseil Aristocrate
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Jeu 4 Déc - 22:27, vous pouvez
pervers? dans quel sens?

Merci... Ouais l'est assez développé... bon on regardera pas la fiche de Damien avant bien sur ;p


You know I love it when you say you're afraid But you hate it when I'm making you shake Hang the truth from a noose Put a hit man on the loose Now you're countin' on me makin' you dead Shinedown, it all adds up

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Jeu 4 Déc - 22:35, vous pouvez
Ben, ça fait pervers qui essaye d'attirer des victimes...j'entends d'ici une voie doucereuse XD

On ne regardera pas, t'inquiètes^^
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Edana J. May
❝ But Still I Rise ❞
Métier/Etudes : Directrice du Reversa's Press Agency
Nombre de messages : 10720
Opinions Politiques : Conseil Aristocrate
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Jeu 4 Déc - 23:07, vous pouvez
oh? Je m'étais pas rendu compte XD

Y'a interêt sinon je déprime^^


You know I love it when you say you're afraid But you hate it when I'm making you shake Hang the truth from a noose Put a hit man on the loose Now you're countin' on me makin' you dead Shinedown, it all adds up

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Edana J. May
❝ But Still I Rise ❞
Métier/Etudes : Directrice du Reversa's Press Agency
Nombre de messages : 10720
Opinions Politiques : Conseil Aristocrate
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 13 Sep - 11:07, vous pouvez
Rénovation de fiche terminée!


You know I love it when you say you're afraid But you hate it when I'm making you shake Hang the truth from a noose Put a hit man on the loose Now you're countin' on me makin' you dead Shinedown, it all adds up

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 13 Sep - 11:46, vous pouvez
C'est la tournée dépoussiérage de fiche ? XD

Allez, plus sérieusement, cette fiche-là est beaucoup plus travaillée et on sent que ton style a bien évolué en quasi deux ans =) Mais n'empêche...pauvre Ed' ! J'passe pour un ange à côté, avec ce que je fous sur le dos de Damien XD

Congrats sine !

PS : tu voiiiis que tu l'as faite ta vision, mwahahaha !
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Edana J. May
❝ But Still I Rise ❞
Métier/Etudes : Directrice du Reversa's Press Agency
Nombre de messages : 10720
Opinions Politiques : Conseil Aristocrate
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 13 Sep - 11:55, vous pouvez
Oui, il a vachement évolué^^. C'est de rôler beaucoup et avec des gens intéressants au bon rp <3

Boah, ça va encore XD Jme suis retenue pour certains trucs j'allais la tuer xD Mais jvoulais la faire sad sad son histoire xD

Thx^^

PS: Pas le choix en même temps xD


You know I love it when you say you're afraid But you hate it when I'm making you shake Hang the truth from a noose Put a hit man on the loose Now you're countin' on me makin' you dead Shinedown, it all adds up

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 13 Sep - 14:22, vous pouvez
Ta fiche est tout simplement superbe !
On cerne un peu mieux Ed, meme si cette charmante jeune femme n'est pas toujours cernable. (dixit Johannes XD)
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Edana J. May
❝ But Still I Rise ❞
Métier/Etudes : Directrice du Reversa's Press Agency
Nombre de messages : 10720
Opinions Politiques : Conseil Aristocrate
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 13 Sep - 19:21, vous pouvez
Non c'est vrai, Ed' sera jamais parfaitement cernable xD Même son opposé doit avoir du mal xD


You know I love it when you say you're afraid But you hate it when I'm making you shake Hang the truth from a noose Put a hit man on the loose Now you're countin' on me makin' you dead Shinedown, it all adds up

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le , vous pouvez
Revenir en haut Aller en bas
 

Edana Joann May •• help me to fly away

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (joan) ? comptine d'un autre été.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Une question d'opposé? :: From The Beginning :: Face Your Demons :: Fiches validées-
Les Petits Plus

What's up?

REFONTE DU FORUM
La découvrir - La suivre

STATISTIQUES:
Anges: 7
Elfes: 7
Humains: 12
Conseil: 5
Prometheus: 3 Avalon: 3
Lycans: 8
Spectres: 4
Vampires: 8
Léviathan: 2
Mithra: 4 Gaïa: 1

Votez pour le forum ♥