AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


FORUM FERME
Retrouvez nous sur Whispers of Dawn, la V2 de Réversa! :
http://whispersofdawn.forumactif.com/

Partagez | .
 

 La tempête abat les grands arbres et épargne les petits.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Narrateur
❝ Let me tell you a story... ❞
Nombre de messages : 2483
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Ven 9 Mar - 21:21, vous pouvez


    Un journal avait suffit à redonner un coup de fouet aux dissenssions et à la haine envers les Anges. Des révélations qui faisaient exploser les ventes, mais aussi une rancœur que l’Assemblée s’efforçait d’adoucir depuis deux mois. Celle-ci ne pouvait se permettre de laisser dégénérer les choses, les massacres déchiraient la population depuis trop longtemps. Le Consulat avait donc réagi rapidement : chacun réunirait leurs pairs afin de remettre les choses au clair. Trois jours à peine étaient passés depuis la publication malheureuse, les annonces s’étaient faites dans l’urgence. Anciens résistants ou citoyens, la session était ouverte à tout le monde ce vendredi 9 mars, à dix-neuf heures. Au plus de gens participeraient, au plus les Consuls pourraient en sensibiliser.

    Les Elfes avaient rendez-vous sur la plaine herbeuse devant l’orée de la forêt. Des chaises avaient été apportées en grand nombre pour l’évènement ainsi que des flambeaux, déjà allumés pour ne pas transir l’assemblée de froid et éloigner la pénombre. La lisière n’en portait plus que le nom : les arbres centenaires et la végétation abondante écorchaient le paysage par leur absence. Un rappel et un avertissement. Par ce lieu, Hestia et ses acolytes désiraient faire passer le message « Nous n’oublions pas d’où nous venons ni la souffrance de nos frères et, par ce fait, il nous est impensable d’infliger le même sort à d’autres ». Eux qui connaissaient cette douleur, comment pourraient-ils la transmettre ? La Consul elfe ne comprenait pas ses pairs qui le souhaitaient pourtant. Elle ne comprenait pas comment ils pouvaient se révéler si avides de sang alors que tant avait déjà coulé. Elle n’acceptait simplement pas qu’ils cherchent à faire souffrir. Assise sur l’herbe un peu plus loin, elle observait les personnes qui s’installaient, navrée et déçue. Pendant ce temps-là, des résistants en qui elle avait confiance déambulaient pour s’assurer qu’aucun trouble-fête ne les dérangeraient. Le flot d’arrivées devint plus régulier, puis diminua à nouveau et Hestia se leva.

    Hestia Wyrn représentait une figure importante des Clans sylvestres. Sage dans son propre Clan, elle avait contribué à de nombreux avantages et, entre autres, à ouvrir son village vers la ville en permettant aux jeunes d’y faire une partie de leurs études par exemple. Sa parole possédait un poids indiscutable, c’est tout naturellement qu’elle entra dans le Conseil de la Résistance.

    Les regards se concentrèrent sur la grande Dame et les conversations s’éteignirent peu à peu. Face à la foule, ses iris parcouraient la foule. Un hochement de tête saluait parfois une ou des personnes. Pas plus de quelques secondes passèrent avant qu’elle ne prenne enfin la parole d’une voix audible par tous.

    « Bonsoir, mes frères. Je vais être honnête avec vous : ces derniers jours, j’ai craint que vous oubliiez des valeurs fondamentales, que vous ne vous enfermiez au lieu de communiquer. Je suis soulagée de vous voir si nombreux. » Hestia adressa un sourire à l’assemblée. Celui-ci s’effaça ensuite, précédant une expression soucieuse. « Vous connaissez la raison de cette réunion, l’article de monsieur Montgomery a beaucoup fait parler de lui. Tout ce que les Anges nous ont caché… Si seulement il n’y avait que ces listes. Mais les Anges ne sont plus au pouvoir, ils sont des citoyens surveillés dorénavant. Il est inutile de remuer ce qui n’est plus et impensable que nous devenions les bourreaux qu’ils ont été. Le but de la Résistance a toujours été de nous libérer de leur joug et ramener un semblant de paix ; après deux ans de lutte, nous avons enfin réussi à déposer leur gouvernement. A présent, nous avons besoin de tout le monde pour faire retrouver une tranquillité relative à Réversa… Un nouveau départ nous est offert, ne le détruisons pas. Pouvons-nous compter sur vous ? »

    C’était une façon d’ouvrir le débat, de recueillir les ressentis des Elfes. La communication formait une notion fondamentale de la société elfique et il était hors de question de l’ignorer parce qu’ils étaient en ville.


Tour de rôle
  • Ariane Yarn

  • Harald Volmsey

  • Freyja Hepburn

  • Anthéa Rain

  • Malkavian Kurmirhoff

Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 11 Mar - 16:28, vous pouvez
Hestia avait lancé un appel, et elle serait là, à coup sûr. L’elfe avait un grand respect pour la sage, si elle l’appelait elle débarquait tout de suite. Surtout que là la situation était critique. Elle ferait bien la tête au carré au con qui avait publié cet article. Il y avait déjà deux clans qui s’étaient formés à l’Assemblée, mais là, la séparation était encore plus évidente. Léviathan, Léviathan, Léviathan à la con ouais ! Ils savaient ce qu’elle en faisait, elle, de leur groupe débile ? Eh bah elle ne le dirait pas, parce que ce n’est pas ce qu’elle avait de plus poli à dire ! Et donc pour une fois elle allait se taire. Qu’ils profitent bien, il y avait beaucoup de chances pour que ça ne dure pas longtemps.

Surtout que Freyja était présente, et qu’ils étaient juste devant la forêt. Quand elle avait vraiment la haine, elle regardait ça. Pas Freyja hein, ça risquerait de l’énerver encore plus, mais la forêt. Trop de gens étaient morts déjà. Elle ne voulait pas laisser de souvenirs d’elle du même genre qu’Opalinsky en avait laissé derrière lui. Hors de question, elle avait un caractère de cochon mais elle n’était pas une tortionnaire. Et il était hors de question non plus que Lwhell en devienne un aussi, quitte à ce qu’elle lui donne tellement de baffes qu’il finisse par en oublier où il habite et comment il s’appelle. Il avait la haine et réfléchissait avec ses sentiments. Non mais ça va pas ça, c’est elle qui réfléchit comme ça d’habitude, pas lui !

La sage commença à parler et Ariane l’écouta attentivement. Elle pensait exactement la même chose qu’elle. Ah que oui que c’était des citoyens surveillés maintenant ! Mais justement, ils étaient peut-être surveillés, mais ils étaient aussi citoyens. Donc, ils avaient des droits. Comme le droit de ne pas se faire tabasser à tous les coins de rues par exemple ! Même si ça la tuait de dire ça, parce qu’elle avait très très très envie de faire la peau à l’Abominable Pétasse Angélique, n’empêche que s’ils avaient un problème, ils avaient le droit de porter plainte. Et si on leur enlevait ce droit, eh bah on n’était plus une démocratie : on était une tyrannie. Sauf qu’elle ne voulait absolument pas que ça tourne comme ça.

L’elfe désigna Freyja du menton.

« Moi je suis d’accord, mais c’est pas à nous qu’il faut dire ça en premier, mais à l’abrutie là bas présente qui ne trouve rien à faire d’autre que de former un parti à la con qui attise la haine, super nan ? »

L’elfe foudroya du regard l’abrutie en question avant de continuer.

« J’aime pas les Anges non plus, bien loin de là même mais c’est avec des initiatives comme les tiennes que la forêt a cramé. »

Elle ne voulait pas continuer d’attiser la haine. Sauf que c’était exactement ce que cette idiote était en train de faire. Et elle retenait difficilement son énervement, d’ailleurs ça se voyait largement.


Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Blerim D. Troshani
the Balkan wolf
Métier/Etudes : Aide-cuisinier au Roma's Restaurant
Nombre de messages : 5269
Opinions Politiques : Du moment qu'on lui fout la paix, il fera de même.
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mar 13 Mar - 1:48, vous pouvez
Harald avait appris quelques jours auparavant que Sibylle était son opposée, mais maintenant, tout le monde le savait. D'ailleurs, n'importe qui pouvait désormais savoir qui était l'opposé de X ou Y, il suffisait de consulter la liste que ce gros con de Will Montgomery avait publiée dans le Reversa's Paper ! Son article avait beau être intéressant, il était aussi une vraie arme de déstruction massive. En avait-il conscience ?! Est-ce qu'il y avait pensé avant de publier tout ça ?!

La parution de cet article était une vraie catastrophe puisque ses conséquences pourraient et allaient sûrement être horribles. Les choses allaient empirer, sans aucun doute. Comme si la situation n'était pas encore suffisamment compliquée à Réversa ! Il ne manquait plus que ça pour attiser encore plus la haine des gens envers les anges, mais aussi pour créer de nouvelles façons de nuire à quelqu'un. Harald s'était toujours dit qu'avoir un opposé n'était pas forcément une bonne chose. Et là... Lui aussi était en danger maintenant. Sibylle partageait la moitié de son âme et si quelque chose lui arrivait, il en subirait les conséquences. Et c'était ainsi avec tous les couples d'opposés. Dans une ville où ce n'était pas rare d'avoir des ennemis, l'archiviste se doutait que la parution de cet article et surtout de ces fichues listes allaient donner des idées à certains... Préoccupant.

Hestia continuait de parler, alors que l'elfe avait la tête ailleurs. Riley allait avoir bien du mal à gérer tout ça. Et pour ne rien arranger, on avait créé le Léviathan, un nouveau groupe au sein de l'Assemblée. Ses membres voulaient faire payer les anges pour ce qu'ils avaient fait. Ils étaient un peu radicaux, en fait. Harald savait bien que tous les anges n'étaient pas des ordures, même si la grande majorité l'était. Il n'était pas aussi intolérant.

Le regard de l'elfe se posa sur Ariane. Elle était énervée et critiquait ouvertement Freyja Hepburn et le fait que cette dernière attise la haine avec le Léviathan. Elle était drôle, la comédienne. Il ne fallait pas la provoquer, sinon... elle ferait apparaître mystérieusement ses couteaux ! Tremblez d'avance ! Harald ricana quand cette pensée lui vint en tête. Ce serait hilarant, en effet. Euh... Oups. Il avait attiré les regards des autres sur lui. L'elfe toussa un peu, prit un air plus sérieux et décida de parler.


« Ahem... Euh... Elle... Ariane a tout à fait raison. La haine ne nous mènera nulle part. A mon avis, on devrait penser avant tout à protéger les gens plutôt qu'à des vengeances qui ne feront qu'empirer les choses. »


Son regard se posa sur Anthea, qui était à côté de lui. Il se demandait bien ce qu'elle pensait de tout ça. Il parlaient un peu de tout, mais rarement de politique. Mais ce n'était pas étonnant. Cela le soûlait tellement... Berk.



Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mar 13 Mar - 12:42, vous pouvez
    L’article avait été publié et provoquait l’effet escompté. En partie du moins. Parce que cette andouille de Will avait greffé les listes à sa feuille de chou alors qu’elle avait bien insisté sur ce point : garder leur contenu secret. Trahir les humains qui possédaient un don et rendre vulnérable les opposés ne figurait pas le moins du monde dans ses projets. Son propre opposé était révélé, si Freyja avait réellement voulu donné ces armes, elle aurait effacé ce détail… Combien de personne l’utiliserait en apprenant qu’elle faisait partie des instigateurs de cette polémique ? L’elfe maudissait Montgomery ; quel crétin ! Il faisait profil bas, n’assumait pas ses opinions, mais caché derrière un journal, il balançait sans problème.

    Sans hésiter, Freyja avait répondu présente au colloque organisé en réponse à l’agitation. L’Assemblée avait peur, elle souhaitait calmer le jeu. La jeune femme, elle, désirait au contraire profiter de l’occasion pour amener ses pairs aux mêmes conclusions qu’elle. Anthea et Lwhell seraient là pour l’épauler, et elle espérait que d’autres militants employeraient le droit de parole dans les autres comités. Cette occasion ne se présenterait plus avant un moment, aux autres opportunités fréquentes les citoyens non-résistants étaient absents. Ce soir-là, elle était une des premières arrivées. En attendant que ça commence, elle contemplait la lisière décharnée. Hestia avait osé choisir ce lieu pour encourager au pardon des anges, c’était… horrible. Ou comment rejeter les familles qui avaient péri, tirer un trait sur ce qu’ils avaient été. La vision du fantôme sylvestre faisait mal, atrocement. Qu’étaient devenus son père et son frère ? Une obsession qui la rongeait de l’intérieur. Elle avait d’abord été emmenée avec eux, enfermés dans des camions comme des animaux – non, pire, on donnait quand même de l’eau et de la nourriture aux animaux. Elle avait cru s’enfuir avec eux, ils n’avaient pas suivi... Ceinwèn était certaine que les anges leur avaient fait subir des atrocités. Pardonner relevait de l’impossible. Elle ne les trahirait pas une fois de plus.

    Le Consul débuta, son sourire soulevait un je-m’en-foutisme révoltant. Freyja écouta néanmoins le discours du Sage, déjà prête à répliquer, mais quelqu’un lui coupa la chique. Elle se levait déjà pour répondre, comme la coutume le dictait, quand l’écervelée dépassa les bornes. En rage, elle serrait les poings pour se contrôler avant de parler et un homme mit son grain de sel. D’un mouvement sec, elle tourna le regard vers lui.

    « Tu ne faisais pas partie de la résistance, tu n’as jamais rien fait pour changer les choses, alors protéger les gens ? Je doute que tu puisses en débattre. »

    Freyja retourna alors son intention sur Ariane, délaissant Harald comme un enfant qui avait interrompu une discussion d’adultes.

    « Qu’avions-nous fait pour mériter un tel sort ? Ils ont prémédité l’incendie sans autre motif que nous avoir sous leur contrôle. Ils ont tué des dizaines d’elfes et en ont déporté dix fois plus, forcé les survivants à se cacher dans la ville qu’ils dirigeaient. Si je prends des initiatives contre eux, c’est à cause d’eux et non l’inverse, réfléchis avant de parler. »

    Elle aurait pu tout autant pleurer en pensant aux clans dévastés, mais ce n’était pas l’endroit. Au contraire, Freyja dévoilait une froideur, colorée de la passion que suscitait le débat. Sa haine pour le gouvernement ne ternirait pas face à de beaux discours et des insultes. Faisant voyager son regard sur la mer de têtes présentes, l’elfe s’adressa à tous.

    « Vous voulez retrouver la paix, protéger vos êtres chers, c’est ce que je veux ainsi que tous ceux qui forment le groupe Léviathan. Contrairement à ce qu’il se dit, nous ne voulons pas de massacres ni reproduire le schémas monstrueux des anges. Ceux-ci ont commis des crimes ; en quoi est-ce abominable de vouloir les juger pour cela ? Un voleur aura une amende ou ira en prison. Pourquoi les anges évitent une condamnation alors que leurs crimes n’ont aucune comparaison ? Au lieu de cela, on leur fait une tape sur la main en disant de ne pas recommencer et on les encourage à retrouver un emploi, une nouvelle vie sociale et on nous demande de fermer les yeux et de les accueillir à bras ouverts. Regardez ce qu’il reste de notre forêt, pensez à tous nos frères qu’il manque aujourd’hui et osez dire que vous pouvez accepter les anges. »
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Ven 16 Mar - 19:23, vous pouvez
L'article avait été lu par Anthéa comme par les autres. Elle n'était pas passée à côté, l'ayant parcouru à plusieurs reprises. Apprenant des informations qui étaient loin de lui faire plaisir. Mais c'était ainsi, elle réglerait ses comptes au moment voulu. Pour l'instant, l'elfe avait entendu l'appel du Consul pour les elfes et elle y avait répondu. Se retrouvant avec ses congénères dans cet endroit qui avait été décimé par les Anges... Ce lieu qui suintait la souffrance. Cela devait sûrement être beau avant, elle ne pouvait que supposer puisqu'elle n'avait jamais grandi ici et ne s'était jamais vraiment aventurée dans cette forêt. Mais ce n'était pas les préoccupations du jour. Pour le moment assise au milieu des autres, ses pupilles marron observaient l'assemblée.

Son regard se fixa sur Hestia, quand celle-ci se leva et prit la parole. Seule sa voix se faisait entendre parmi les elfes. Son discours comportait des lacunes, selon Anthea. La paix, d'accord mais à quel prix ? Ce n'était pas pour rien qu'elle faisait partie du projet Leviathan. Mais elle se tut, pour le moment, écoutant les observations d'Ariane. Les mots énervèrent Thea. Les insultes n'avaient pas lieu d'être sous prétexte qu'il y avait des avis divergents... Serrant les poings, l'attention de l'elfe se porta sur Harald quand ce dernier ricana comme un imbécile... Regard noir qui capta celui de son boss, bien qu'ici il était un elfe comme les autres. Freyja le remit à sa place. Et Anthea se détourna, préférant regarder l'impact des paroles de Freyja sur les elfes.

Anthea finit par se lever, montrant son appui à Freyja. Bien que, son acolyte avait déjà dit l'essentiel, l'elfe ne comptait pas rester silencieusement, comptant défendre ses idées.


« Le Leviathan ne cherche pas la vengeance, ni à attiser la haine. Nous ne voulons pas être des bourreaux. Non. Mais il est impensable de faire comme si de rien n'était. Nous voulons la Justice. Regarder autour de vous, les Anges ont laissé des traces... Ils ont cramé cette forêt ! Torturer ! Tuer ! Violenter certains d'entre nous ou nos proches. Et vous voulez quoi ? Faire comme si de rien était ? Fermer les yeux sur leurs atrocités ? Ils ont massacré des êtres vivants, briser des vies... Et ils pourraient vivre comme leurs anciennes proies ou leurs victimes sans être inquiété ? Non. Ce serait trop facile et Injuste.. Ceux qui ont commis des crimes doivent en payer le prix ! » Blanc, Anthea reprenait son souffle, bougeant son regard sur l'assemblée. Rapidement, elle reprit du même ton enflammé qu'était le sien en ce moment. « D'accord pour la paix et pour le nouveau départ. Mais à quel prix ? Celui de l'oubli ou du pardon ? Ou celui de la justice ? »






Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Narrateur
❝ Let me tell you a story... ❞
Nombre de messages : 2483
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Ven 23 Mar - 15:13, vous pouvez
    Les opinions divisaient les elfes et un noyau important du groupe auto-proclamé Léviathan était présent, comme le craignait Hestia. Le débat s’en montrait plus enflammé, un parti éveillant des approbations et murmures chacun à son tour. Ariane avait fait lever des reproches et autres remarques de mécontentement envers l’interpellée. Si le Consul s’accordait avec ses premières paroles, l’insulte et la suite adressée directement à miss Hepburn étaient de trop. Quoi qu’elle fasse de mal, celle-ci ne méritait pas qu’on lui attribue la responsabilité de cette tragédie. Aucun d’entre eux n’avait à porter ce fardeau et tenter de faire culpabiliser là-dessus se révélait peut-être plus déplacé et cruel que la chasse aux anges. Hestia laissa néanmoins la parole puisqu’elle était prise. C’était devenue une habitude que Freyja s’oppose à elle, Hestia n’était pas étonnée de son discours ni de l’appui d’Anthea bien qu’elle la connaisse moins bien. Des chuchotements, des indignations, des hochements de tête, des exclamations… Le Sage fit un signe pour ramener le calme.

    « Tout d’abord miss Yarn, surveillez votre langage, nous ne pourrions accuser un des nôtres du sort des Clans. » Son regard vrilla vers Freyja. « Et si vous prenez des initiatives contre eux, que croyez-vous qu’ils vont faire? Vous croyez que ces êtres accepteront la punition et se repentiront? Vous croyez sincèrement que cela règlera la situation? »

    L’allocution reprenait à l’adresse de tous, après des regards déçus vers les membres de Léviathan. L’agitation s’était apaisée pour ne laisser que des chuchotis irréguliers.

    « Si nous prenons des initiatives contre les anges, ils chercheront à se venger à leur tour et nous n’en finirons jamais. Voulez-vous vraiment les inciter à comploter? Donnez-leur le plus petit argument et ils sauront le retourner contre nous. » Elle désigna Harald. « Il a parlé sagement : mieux vaut protéger les siens que mener une vendetta qui fera couler le sang indéfiniment. L’Assemblée n’a pas pris ses décisions à la légère, les décisions concernant les anges ne reflètent ni du laxisme ni de l’indifférence. Nous n’oublions pas, miss Rain, nous ne pardonnons pas plus. Au contraire, et nous mettrons tout en œuvre pour protéger plutôt que punir. Je vous le demande à tous, protégez-vous les uns les autres. Ce sera plus bénéfique que la vengeance. »

    Hestia fit une pause. Croyaient-ils réellement qu’elle et les autres consuls et sénateurs pardonnaient les anges? Que leurs décisions avaient été votées dans le simple but d’expédier l’affaire?

    « Vous ne voyez donc pas? Les anges ont réussi un énième coup : les vampires et les lycans se mènent une guerre suite aux intrigues de l’ancien gouvernement. Tout le monde en paie déjà le prix, ce n’est pas le moment de se diviser davantage. »
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 1 Avr - 20:26, vous pouvez
L’elfe foudroya violemment du regard Freyja quand elle fit taire Harald. Abrutie. La réunion était ouverte à tous les elfes, pas seulement aux résistants ! Saloperie. Un de ces jours elle lui dirait tout le bien qu’elle pensait d’elle en face. Mais pas maintenant.

Evidemment, elle se faisait remettre à sa place. Elle n’était pas tout à fait étonnée en fait. Hestia était pacifique. Mais ce n’était pas pour autant qu’elle, elle l’était. Elle règlerait ça avec Freyja plus tard. En attendant, l’elfe se contenta d’hocher la tête. Elle fit un sourire satisfait en entendant Hestia approuver Harald. Dans les dents de l’autre ! Bien fait pour elle. En tout cas, elle avait raison. Si eux aussi se menaient la guerre, c’était fini. Les lycans et les vampires foutaient déjà assez le bordel comme ça. Mais ça allait être compliqué. L’elfe se retourna une nouvelle fois vers Freyja.

«Les morts sont morts. Oui, c’est de leur faute. Mais comme le dit Hestia, si on leur renvoie ma pareille de ce qu’ils ont fait, ils vont comploter encore plus. Je suis sûre que ça a déjà commencé. Vaut mieux les surveiller, au lieu de s’épuiser à les punir. Pour eux, la surveillance, c’est encore pire qu’un procès. »

Un procès, ça ne leur ferait ni chaud ni froid. Certains Anges avaient beaucoup d’argent, et même avec une démocratie, la corruption existait toujours. Rester sous surveillance le reste de leur vie… Ah là ça leur fera bien chier ! En plus, ils avaient l’obligation de se réinsérer dans la société, mais est-ce qu’ils y arrivaient vraiment… C’était une autre histoire. Disons que c’était plus ou moins le cas. En plus, ils avaient quand même constamment le risque de se faire massacrer. Sympa dans le genre non ?

« Si on continue le conflit, il y aura encore des morts. Et du coup encore des vengeances et des morts. Et ainsi de suite. C’est un cercle vicieux, il faut qu’on arrête ça maintenant. »

Ouais, elle arrivait à réfléchir comme une personne adulte, elle se souvenait plus de la dernière fois où ça lui avait arrivé. Elle savait même pas si ça c’était déjà produit auparavant. Si elle ne se servait pas de son minuscule côté adulte pour défendre cette cause, elle était persuadée que Lwhell serait fière d’elle. Mais vu qu’il n’était pas là, elle allait être fière d’elle toute seule. Fallait pas qu’elle devienne totalement adulte non plus, sinon ça serait pas drôle. En plus, si elle voulait rivaliser avec Josh question connerie, et continuer d’emmerder Liam, elle avait pas intérêt à être trop adulte.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Blerim D. Troshani
the Balkan wolf
Métier/Etudes : Aide-cuisinier au Roma's Restaurant
Nombre de messages : 5269
Opinions Politiques : Du moment qu'on lui fout la paix, il fera de même.
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mer 4 Avr - 2:55, vous pouvez
Il n'avait pas fait partie de la Résistance, et alors ? Il ne pouvait pas donner son avis maintenant ? Non, mais... Harald arqua un sourcil, avant d'hausser les épaules. Il ne dirait plus rien alors ! L'elfe fit la moue, contrarié. Freyja continua de parler et ensuite, Anthea s'est levée, défendant les idées de la brune et du Léviathan. Harald fit une drôle de tête quand il se rendit compte qu'Anthea faisait partie de ce nouveau groupe. Il n’était pas au courant… Normal, ils ne parlaient jamais politique, après tout.

Ensuite, Hestia se remit à parler, remettant Ariane à sa place, naturellement. Mais ce qui l'étonna vraiment, ce fut quand elle le désigna et dit qu'il avait raison. Il ne s'y attendait pas. Il avait raison ! Un sourire apparut sur ses lèvres, alors qu'il écoutait un peu plus attentivement, car plus motivé, ce que la consule disait. Ce n'était pas le moment de se diviser d'avantage, c'est sûr. Mais la création du Léviathan n'allait pas dans ce sens... Ah, la politique... Cela le soûlait tellement.

Les Anges étaient tous corrompus. Bon, pas tous, il y avait des exceptions, mais la plupart était comme ça. Et ils avaient fait plein de choses horribles. Ils méritaient quand même une punition. Là, il ne pouvait pas dire qu'il était complètement contre cette théorie... Mais d'un autre côté, c'était bien vrai que cela ne ferait que leur donner encore plus envie de comploter, comme le disait Ariane. Alors, les surveiller plutôt que les punir ? Pourquoi pas. Néanmoins, ce ne serait pas forcément facile. Les Anges se croyaient supérieurs et n'allaient certainement pas accepter d'être surveillés comme des bêtes. Malgré tout, il fallait bien avouer qu'ils étaient rusés, ce qui rendrait les choses plus difficiles.

Le brun ne dit rien. Il ne savait plus quoi penser. Ce qu'il voulait vraiment, c'est qu'on lui assure que l'on ne se prendrait pas à son opposée. En ce moment, cela était sa préoccupation principale. Mais personne ne pouvait lui assurer que rien ne lui arriverait. Qu'ils discutent alors, qu'ils se bagarrent. Il en avait marre des conflits et ses pensées n'allaient pas tarder à s'envoler vers le monde des rêves. A moins qu'une solution se présente bientôt, évidemment.


where are you now ~ These shallow waters, Never met what I needed. I'm letting go, A deeper dive. Eternal silence of the sea. I'm breathing. Alive. Where are you now ? Where are you now ? - © Sian


Eh oui, je mords hmf:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Sam 7 Avr - 20:14, vous pouvez
    Anthea avait bien parlé, des signes approbateurs avaient d’ailleurs remué l’assemblée. L’elfe avait également entendu des « Justice ! » plus ou moins forts. C’était dingue qu’elles doivent expliquer ce qui allait de soi. Freyja n’en revenait toujours pas qu’il fallait rappeler que des criminels devaient être punis. A vrai dire, elle était toujours choquée des décisions du consulat. Hestia les défendait farouchement, ses discours peinaient tout de même à convaincre la brune.

    Qu’est-ce qu’elle croyait ? Les anges ne les remercieront pas pour leur clémence ! Ils ne se contenteront encore moins d’une vie banale et d’être maltraités par les personnes qui n’arriveront jamais à oublier. Des dictateurs ne supporteraient pas longtemps d’avoir un petit poste sans influence, de travailler chez le coiffeur du coin ou d’être commandés comme un employé de bas étage. Peut-être jouaient-ils aux gentils pour l’instant, mais tout le monde savait que c’était un don chez eux. Il ne fallait pas s’appeler Einstein pour savoir que le coup d’état leur était resté en travers de la gorge… Des miliciens attaquaient les résistants ; Freyja avait personnellement vécu l’expérience. Combien de temps avant qu’ils ne frappent à nouveau fort ? Hestia et ses acolytes n’étaient que des naïfs ! Incompétence ou idéalisme, le résultat restait le même. Et elle ne comprenait rien à rien, comme cette emmerdeuse d’Ariane. Ceinwèn ne la connaissait que par le biais des histoires que Lwhell lui racontait parfois, sinon c’était la première fois que les deux femmes s’adressaient la parole et, vraiment, l’aînée s’en serait passée. La meilleure amie de Lwhell, ça ?

    « On dirait une gamine ! Ce n’est pas parce que Hestia le croit que c’est juste. » Freyja lança un regard vers la dénommée. « On dirait que vous venez d’arriver en ville, vous êtes si naïfs ! Même si on ne fait rien contre eux, le mal est déjà fait : ils ont perdu leur pouvoir. Ils ne vont pas restés plantés là sans rien faire, ils vont essayer de récupérer leur place, quoi qu’on fasse. »

    L’elfe avait l’impression d’expliquer une évidence à des enfants de trois ans. Elle s’agitait, exaspérée.

    « Vous ne comprenez pas que les anges vont se venger ? », demanda-t-elle en haussant le ton avant de se tourner vers Hestia. « Tu es censée être sage, Hestia, pourtant tu montres plus d’illusions qu’autre chose. Les anciens tyrans ne vont pas devenir des brebis. Surveillez-les autant que vous voulez, moi je n’attendrais pas qu’ils me poignardent pendant mon sommeil. »

    Ensuite, elle retourna son regard vers Ariane, un regard noir qui pourrait très bien dire : « Je t’ai dans le colimateur, fais attention à toi. ».

    « Et toi, ne t’avise plus de m’accuser de quoi que ce soit. »
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Ven 13 Avr - 18:37, vous pouvez
Toujours debout face à l'assemblée des elfes, Anthea n'avait pas bougé. Croisant juste les bras afin d'écouter, les réactions des gens et surtout d'Hestia..la sage. Bien qu'elle ne la connaisse que très peu, n'ayant jamais appartenu au clan. Mais ce n'était pas le sujet du jour. Anthea vit le regard étonné d'Harald à son égard. Mais c'était normal, l'elfe n'avait jamais parlé politique avec lui. Choix volontaire et elle continuerait sûrement dans cette voix là. L'elfe savait que la politique n'intéressait pas forcément son chef.. et c'était un sujet qui pouvait brouiller les gens. Alors autant éviter. Anthea écouta la vieille elfe. Évidement, il y avait une certaine logique dans ce que disait Hestia. La situation ne sera pas facile à régler. C'était certain. mais est ce pour autant qu'on devrait abandonner les efforts ? Elle hocha négativement la tête. Ce n'était pas la bonne solution selon elle. Mais elle ne dit rien pour le moment. Attentive à la prise de parole d'Ariane aussi, qui allait dans le sens d'Hestia... Par réelle conviction ou juste parce qu'elle suivait le sage telle un mouton et son berger... Anthea s'interrogeait vraiment, mais sur ce point elle ne dit rien. Préférant poser les questions utiles pour le débat ou la discussion.

« Quel genre de surveillance ? Leur mettre une laisse ? Ou des puces électroniques ? Ou mettre quelqu'un derrière chaque ange ? Pour ceux qui ont du temps à perdre... Ils chercheront toujours à comploter pour reprendre le pouvoir rien qu'avec la surveillance. Certains ne doivent pas apprécier leur retour parmi le commun des mortels et être considéré comme des citoyens lambda. »


Les paroles d'Anthea s'accordaient avec celle de Freyja et elle n'allait sûrement pas plaire à certains, mais tant pis.

« On peut protéger les nôtres tout en punissant les coupables. Pourquoi ça serait incompatible? »

Pourquoi ce n'était pas possible ? Surtout que si les anges les plus dangereux étaient hors d'état de nuire, ben une part du danger serait écarté... Logique non ?

« Les relations entre Vampires et Lycans n'ont jamais été au beau fixe, il me semble... donc ce n'était pas très dur, pour les anges, de les montrer les uns contre les autres....  Cela aurait très bien pu empirer sans eux....»

Simple constat. Anthea n'avait rien contre les deux autres races, mais elle avait 'cohabité' avec eux et les avait souvent croisé en ville. Et elle avait appris seule les dangers qu'ils pouvaient représentés. Alors la guerre Lycan / vampire, bien que triste, n'était pas nouvelle. Et les Anges n'avaient joué qu'un petit rôle la dedans, selon l'elfe.

« Je ne resterais pas non plus que les mains dans les poches, attendre que la rébellion des Anges..»

C'était certain. Anthea était déterminée, comme son ton et ses paroles pouvaient l'indiquer. Elle regarda une nouvelle fois l'ensemble de l'assemblée, attendant des réactions. Tout en se demandant si l'assemblée allait vraiment être utile...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 22 Avr - 12:02, vous pouvez
En retard, j’étais en retard, et encore c’était un doux euphémisme, j’avais un retard énorme plutôt. Le boulot, toujours le boulot, c’est le problème avec les enterrements, on sait quand ça commence, mais jamais quand ça finit. La famille du défunt avait insisté pour pouvoir me parler à la fin de la cérémonie, j’ai accepté pensant que ça serait rapide qu’ils voulaient juste me remercier à la rigueur, mais non, il a fallu que ça dure des plombes et que du coup ces imbéciles me foutent en retard pour le rassemblement des elfes.

Heureusement que mon habit de cérémonie est un smoking, au moins j’arriverai bien habillé. C’est toujours mieux que si j’étais peintre en bâtiment et que je me serai pointé dans des vêtements couverts de peinture. Et j’ai de la chance aussi que la forêt ne soit pas loin du cimetière, en roulant à travers tout en moto j’ai pu gagner du temps quand même, mais j’avais raté le début j’en étais conscient. J’arrivais à proximité du lieu de rassemblement et garais mon véhicule contre un arbre, le temps de placer le cadenas que je reliais entre les deux roues et dont la taille est tout juste de telle façon à ce que l’on ne puisse pas rouler avec.

Je me dépêchais d’arriver sur la place, je ne courrai pas, non il ne fallait pas pousser. Une fois arrivé, j’entendis Hestia qui commença son discours, enfin continua plutôt, visiblement elle avait déjà parlé une fois. J’approchais d’un elfe qui se tenait en retrait et je lui demandais un bref résumé de ce que j’avais raté, il m’expliqua dans les grandes lignes ce que Hestia avait dit, l’accusation de Ariane envers Freyja, les paroles d’Harald et Anthéa. Le remerciant, je me déplaçais plus en avant et vins me poster juste derrière une jeune elfe que l’homme m’avait montré en citant Ariane. J’étais là, de toute ma hauteur derrière elle. Avant de bouger, je pris la parole, d’un ton froid, mais calme.

« Et bien pour éviter toutes représailles des anges, on a juste à éliminer ceux qui sont connus pour pouvoir causer des problèmes, tous d'une seule fois ! Vous savez, il y a toujours de la place dans mon cimetière, j’ai une fosse commune, je peux la rouvrir quand je veux. Je sais qu’il y a des anges qui ne sont pas dangereux comme Morgane Pen’malak par exemple, d’ailleurs les autres anges ont tenté de la tuer dans un attentat, donc c’est qu’elle est plus dangereuse pour eux que pour nous. Mais pour les autres, surtout certains qui nous ont tous fait souffrir : pas de pitié ! Ils n’en ont jamais eu pour nous, pourquoi devrions-nous en avoir pour eux ? Ils sont comme nous, une fois sans la tête, ils arrêtent de courir. »

J’avais parlé de manière détachée pour être sûr que tout le monde me comprennent. Il était temps que l’on sorte de notre forêt pour montrer que nous sommes une race qui existe encore et qui ne doit pas être lésée.

Ensuite je posais mon énorme main sur l’épaule d’Ariane, compressant légèrement celle-ci, avant de la décoller du sol d’un seul coup. Elle n’était pas spécialement petite, mais ma carrure me permettait de soulever pas mal de choses et beaucoup de choses me semblaient être des poids plume. Tout le monde allait sûrement se retourner, mais je m’en foutais j’étais déjà arrivé énervé, je n’allais pas me calmer facilement, surtout que la personnalité présente au rassemblement, n’était pas vraiment la plus gentille, elle avait profité d’une faille pour reprendre le dessus sur le trajet. Je tournais donc Ariane vers moi pour plonger mes yeux dans les siens, un regard noir et perçant, ainsi qu’un sourire carnassier qui se dessinait sur mon visage.

« Quant à toi, je te conseille de ne plus t’en prendre à ma sœur ! Tu sais des personnes disparaissent souvent dans cette ville, donc une de plus ou une de moins, les gens ne verraient même pas la différence ! »

Un message clair et sans appel ! Je ne savais pas si elle savait qui était ma sœur, mais cela m’importait peu, au moins elle savait qu’elle était ici, ça lui donnera déjà un « indice ».
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Narrateur
❝ Let me tell you a story... ❞
Nombre de messages : 2483
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mar 24 Avr - 18:23, vous pouvez
    « Pas de menaces ! », explosa-t-elle.

    Malkavian allait trop loin, beaucoup trop. Il débarquait au beau milieu de la réunion sans aucune discrétion et en plus menaçait de façon des plus explicites ; où se croyait-il ? C’était sûrement courant chez ses anciens collaborateurs, s’il voulait garder leurs habitudes qu’il les rencontre eux plutôt que d’interrompre un débat civilisé.

    « Suggérer un génocide, menacer de mort vos confrères, vous avez d’autres idées comme celles-ci ? »

    L’éternel calme de Hestia s’était volatilisé pour laisser place à une colère sans nom. Sa voix vibrait d’indignation, ce que même ceux assis aux derniers rangs pouvaient bien remarquer. Elle était peut-être posée, mais il ne fallait pas exagérer. La déception face aux discours des membres du Léviathan l’avaient déjà rendue à fleur de peau, le comportement du fossoyeur dépassait le niveau de tolérance.

    « C’est ce que vous voulez ? » Son regard glissa sur la foule. « Détruire les anges ? Vous voulez vous en débarrasser pour être tranquilles ? Vous croyez que tout le monde s’en portera mieux et que tout sera réglé ? Cet acte, qui vous parait juste, vous transformerait en anges ! En ces monstres angéliques que vous haïssez tant ! Eux aussi pensaient légitime de se débarrasser de nous. »

    S’il était possible d’agresser par le regard, Hestia agressa alors Anthea et Freyja. Celui-ci ne cachait pas de violence, plutôt des reproches intenses et un avertissement. Les jeunes femmes semblaient dire qu’elles ne voulaient pas de sang, seulement il ne fallait pas s’appeler Einstein pour savoir que leur mouvement conduirait à l’extrêmisme. La consul se calma, cependant toujours agitée.

    « Nous, plus que les autres, savons ce qu’est d’être jugé comme des tics dérangeants. Nous savons ce que l’on ressent en voyant notre vie partir en fumée, en étant témoin de la mort de nos proches. De ce fait, vous ne pouvez pas considérer ce moyen acceptable. »

    L’elfe soupira.

    « Réfléchissez bien. Y a-t-il des questions ? Un sujet en particulier dont vous voudriez parler ? Si ce n’est pas le cas, il sera l’heure de nous dire au revoir. »
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mer 25 Avr - 13:10, vous pouvez
L’elfe foudroya du regard Freyja quand elle l’insulta de gamine. Qui était la gamine ici, hein ?! Elle croyait franchement qu’elle aurait peur comme ça, rien qu’en la regardant méchamment et en lui lançant un ultimatum ? L’elfe fit un sourire de défit et soutint son regard sans ciller, l’air de dire : « Et sinon quoi ? ». C’était pas demain la veille qu’elle aurait peur de cette conne.

Un type débarqua en retard et se posta derrière elle. Bizarrement, elle le sentait très mal. Déjà parce qu’il était derrière elle, et que ça la rassurait pas des masses. Ensuite, à cause de son discours qui lui faisait vaguement penser à celui d’un déséquilibré notoire. Non mais c’était quoi cette idée à la con ? Néanmoins, elle savait que Lwhell avait malheureusement ce genre d’idée. Ce qui ne la rassurait pas franchement non plus. Faudrait qu’ils causent un de ces jours. D’un coup l’elfe sentit une grosse main atterrir sur son épaule et la soulever. Merde, c’était quoi cette histoire ?! Elle le savait bien que ce mec était un grand malade, mais vraiment un grand malade ! En plus c’était apparemment le frère de Freyja. Et il la menaçait de mort. Super. Le duo infernal. Mais qu’est-ce que leur parents avaient bien put leur faire bouffer pour qu’ils soient aussi hargneux ?!

C’était forcément le frère de Freyja, elle était la seule qu’elle avait agressée. L’elfe le regarda dans les yeux, pas une trace de peur, même si c’était pas comme si elle se sentait à l’abri avec ce cinglé.

« Nan mais tu me lâche espèce de cinglé ?! »

En plus d’être dingue, il devait franchement pas être une lumière. Si elle disparaissait, il l’avait menacé publiquement, donc les accusations se porteraient tout de suite sur lui évidemment. Plus con que ça tu crèves, franchement.

D’un coup, Hestia hurla. Oula. Pas contente. Elle comprenait pourquoi. Et elle était trop contente, pour une fois c’était pas elle qui se faisait engueuler ! C’était très rare, certes. C’était peut-être aussi le moment de se dégager en vitesse. La comédienne se débâtit énergiquement jusqu’à ce qu’elle parvienne à se dégager et que ses pieds retouchent enfin le sol. Enfin, c‘était pas trop tôt, elle commençait à avoir le mal de l’air. Et une forte envie de le frapper. Quoique ce type tenait plus de l’armoire à glace que de l’elfe normal.

Ce qu’Hestia mettait en avant, c’était pas faux, comme d’hab’ quoi. C’était pas une sage pour rien on allait dire. Les Anges aussi avaient cru nécessaire de se débarrasser d’eux. Et certains elfes voulaient faire maintenant la même chose. Pour le même motif. Ironique, quand on savait que la plupart se disaient plus humains que les Anges. Si elle n’avait pas vu certaines personnes devenir folles à cause de la haine, sûrement qu’elle aussi aurait rejoint le Léviathan. Mais avoir vu un truc pareil l’avait largement fait réfléchir. Hors de question de devenir folle et inhumaine, ça va pas la tête ?! Et elle ne laisserait pas Lwhell le devenir non plus, quitte à ce qu’elle soit obligée de mettre quatre/cinq bonne paires de claques pour le faire réfléchir !

En tout cas, pas de question pour elle. Donc autant partir. L’elfe hocha négativement la tête avant de faire un clin d’œil à Harald en guise d’au revoir et de s’en aller. Sans oublier de provoquer du regard Freyja avant . Elles allaient sûrement se revoir. Et là ça allait barder. La guerre était déclarée.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Blerim D. Troshani
the Balkan wolf
Métier/Etudes : Aide-cuisinier au Roma's Restaurant
Nombre de messages : 5269
Opinions Politiques : Du moment qu'on lui fout la paix, il fera de même.
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Ven 27 Avr - 16:19, vous pouvez
Les pro-Léviathan voulaient à tout prix que les Anges soient punis. Avaient-ils tort ? Non, pas complètement. Mais cela pourrait très vite se transformer en extrêmisme si la rage, la haine, la douleur criaient trop fort au fond d'eux. Harald ne supportait pas les conflits, c'était pour ça qu'il se cachait dans sa bulle. Pour se protéger.Il allait devoir se protéger tout seul, ne compter que sur lui-même, ne pas faire confiance facilement aux autres. Garder les yeux ouverts, c'était très important. Et plus que jamais, sa relation avec Riley Reid devait rester secrète. Sibylle, son opposée, n'avait peut-être pas d'ennemis, il ne savait pas trop, mais la consule devait en avoir pas mal, vu son poste actuel et celui qu'elle avait eu au sein de la Résistance. Ce n'était pas impossible que quelqu'un décide de l'attaquer juste pour atteindre la rousse... Mais on ne parlait que des Anges. Le fait que les listes d'opposés et d'humains à don aient été dévoilées ne semblait pas trop préoccuper les gens... La haine prenait le dessus, voilà tout. Néanmoins, il pouvait les comprendre...

Un homme noir, un vrai colosse, arriva en retard, se posa derrière Ariane et commença à parler. Plus radical, tu meurs. "Une fois sans la tête, ils arrêtent de courir." Harald eut un sourire amusé, tandis qu'il l'observait cet homme d'un regard curieux. Apparemment, il connaissait Morgane, il souligna le fait qu'elle n'était pas dangereuse, à l'inverse de la plupart des anges. Harald espérait que rien de mal n'arriverait à l'ancienne ministre. Soudain, l'homme souleva Ariane, avant de la menacer. Ah, Freyja était sa soeur? L'archiviste ne souriait plus, il le regardait, hébété. Il faudrait qu'il se calme, non ? Ça n'allait pas être lui qui essaierait de le calmer, mais bon, ce genre de comportement n'était pas admissible là ! Hestia réagit, elle était en colère, et l'autre elfe lâcha enfin la comédienne.


« Je peux comprendre que les pro-Léviathan veuillent punir les Anges pour ce qu'ils ont fait. Mais on a besoin de paix. De se sentir en sécurité. Mais je suis de plus en plus convaincu que... Quoi qu'on fasse, on ne sera jamais vraiment en sécurité. Même si on punit les Anges. Ils vont comploter, j'en suis sûr. Si seulement on les obligeait, surtout ceux qui sont sans doute dangereux, à redevenir humains... Vraiment humains... »


Ceux qui n'avaient pas de scrupules, pas de sentiments, eh bah, ils étaient capables de tout. L'ambition de certains anges n'avait pas de limites. M'enfin... L'elfe se leva, il en avait marre d'être là. Ariane s'en alla aussi, lui faisant un clin d'oeil. Cela faisait quelques temps qu'il n'avait plus vu son "chat noir". Il lui sourit, avant de poser son regard sur Anthea.


« Je m'en vais, Thea. A demain. »


Apprendre qu'Anthea faisait partie du Léviathan, l'avait étonné, mais il ne lui avait rien dit à propos de ça. Et il n'allait pas le faire. Pas la peine. Après tout, il n'était pas son père, elle faisait ce qu'elle voulait. Il espérait quand même qu'elle ne se laisserait pas aveugler par la haine. Lui, il essaierait de protéger ses proches, mènerait sa vie tranquillement, comme il l'avait toujours fait. Mais à Réversa, la tranquillité n'existe pas. Même si on peut toujours rêver.


Spoiler:
 


where are you now ~ These shallow waters, Never met what I needed. I'm letting go, A deeper dive. Eternal silence of the sea. I'm breathing. Alive. Where are you now ? Where are you now ? - © Sian


Eh oui, je mords hmf:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Sam 12 Mai - 11:43, vous pouvez
    Un type débarqua, du genre à faire se pisser dessus Conan le Barbare. Il n’avait pas l’air commode, contrarié et surtout tranché quant à la question angélique. Réunir les anges pour les éliminer une bonne fois pour toute ? Ce n’était pas ce qu’envisageait Freyja, mais la proposition ne lui faisait pour autant ni chaud ni froid. On parlait d’anges, elle se fichait qu’ils meurent, qu’on les assassine, brûle, étripe, étête ou qu’on donne leurs boyaux à ses chiens. Elle n’avait aucune pitié ni compassion pour ces créatures comme ils n’en avaient démontré aucune envers les elfes. Cela faisait de la vermine en moins.

    Le but premier de Léviathan n’était cependant pas le génocide pur et simple. Ce serait trop facile. Les enfermer, voilà qui était bien plus savoureux. Qu’ils vivent jusqu’à la fin de leur misérable vie comme les ordures qu’ils étaient. Une cellule de trois mètre carré, aucun effet personnel, des repas dégueulasses, des sorties dans la cour de la prison pour qu’ils effleurent la notion de liberté de mouvement avant de les en éloigner encore. Pour des connards avides de pouvoir et de contrôle, ce devait être un sort horrible. Le début d’un sourire étira les lèvres de Ceinwèn à ces idées quand un éclat le fit disparaitre. Monsieur gros bras avait décidément l’art des entrées remarquées. Il avait soulevé Ariane comme une vulgaire chaussette, mais ce n’était pas ça qui choquait la brune. Ce n’était pas non plus la menace de mort, parce que cette partie n’avait même pas atteint le cerveau, celui-ci focalisé sur la mention de sœur. Il n’avait pas toute sa tête, si ? La seule personne que la gamine avait attaquée verbalement était… ben elle. Et son seul frère avait été déporté. De plus, la ressemblance physique manquait au rendez-vous, et c’était peu dire.

    Interdite, Freyja ne prit pas la peine de répondre à Hestia. Elle se contentait d’observer l’armoire à glace en réfléchissant. Ce n’était pas possible. Elle serait au courant. Et puis bon… Regardez-le, regardez-la… Toute sa famille avait péri ou avait été enlevée par les anges le deux février deux mille dix.

    Lasse du débat de sourds, elle lança un dernier regard vers la Consul avant de se diriger vers Anthea. Ceinwèn n’irait pas demander des comptes au bronzé, du moins pas cette fois, n’irait pas plus discuter en privé avec la Sage. Elle souhaitait davantage passer un moment avec son amie, les autres la désespéraient.

    « Je crois que j’ai besoin d’un verre, tu m’accompagnes ? »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Sam 12 Mai - 18:35, vous pouvez
Éliminer tout les Anges ? c'était pas un peu extrême non ? Anthea voulait une justice et pas une extermination. De ses grands yeux marrons, elle regardait l'elfe à la peau mate qui avait pris la parole. Il ne lui semblait pas le connaitre. En plus, il menaçait Ariane à propos d'une sœur vraiment étrange ce type... Mais Anthea le trouvait intéressant même si il était peut être un peu trop radical. La mort de tout les Anges ne seraient pas une solution. Les carnages avaient assez duré dans cette ville. L'enfermement était une solution beaucoup plus acceptable.

La réaction d'Hestia ne l'étonnait pas vraiment. Le débat avait pris une tournure inattendue avec l'arrivée du black. Puis la consul s'en prit à Freyja et elle. Non Anthea ne voulait pas se débarrasser des anges, elle voulait juste de la justice. bordel ! Pourquoi on pensait directement à un extermination ? Anthea sentait l’énervement monter en elle. suffit qu'on ait un point de vue différent, pour que le Leviathan soit vu comme extrémiste. Ce n'était pas ce qu'elle voulait, ce qu'elle défendait... Tout cela parce qu'ils n'allaient pas dans le sens du plus grand nombre, des moutons qui acquiesçaient sans rien dire. D'accord il y avait un risque pour que le mouvement dégénéré, avec des propositions comme celle de l'elfe qui venait d'arriver. Mais Thea n'avait pas l'intention de laisser faire ça.

Hochement négatif de la tête parce qu'Anthea n'était pas d'accord avec la consul... déjà qu'elle ne l'aimait pas particulièrement, son estime n'avait pas grandi par cette réunion. Un soupir traversa ses lèvres. sentiment de découragement d'être en face d'un mur qui n'en faisait qu'à sa tête.

Son attention fut attiré par les paroles d'Harald. Pour une fois son patron ne disait pas que des conneries. Elle pourrait comprendre l'envie de sécurité que beaucoup voulait. La jeune femme aussi voulait de la sécurité pour ses proches. Mais cette sécurité là n'allait pas être acquis d'un claquement de doigt et si on laissait des criminels fomentaient leurs vengeances sans réagir... Les faire redevenir humain ? Si seulement c'était possible. Mais encore faut il que les concerner soit volontaires...


« A demain, Harald. »


Lui répondit elle en lui rendant son sourire. Peut être qu'ils reparleraient de cette réunion. Peut être qu'il voudrait rejoindre le Levianthan, bien qu'elle avait de sérieux doutes. Mais elle ne lui en voulait pas le moins du monde. Une fois son patron éloignait. Anthea entendit la proposition de Freyja.

« Je te suis. De toute manière, tant qu'on refusera d'être de gentils petits moutons, on sera mal vu par ici... »

Le pire, était qu'Anthea assumait totalement. Dernier regard sur l'assemblée, avant de tourner les talons et de quitter ce lieu, en compagnie de son amie.


Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Sam 19 Mai - 14:23, vous pouvez
Pour ce qui était de faire une entrée remarquée, j’avais bien réussi mon coup, alors que je tenais toujours Ariane dans les airs, Hestia hurla, donc il est possible de l’énerver ? C’est la première fois que je vois ça et j’avoue que sur le moment j’avais bugué un court instant. Un instant bref, mais suffisant pour que l’elfette que je tenais puisse se dégager et retrouver la liberté.

Je ne voyais pas pourquoi elle refusait l’extermination des anges, après tout ce n’était que le juste retour des choses et puis ça enlèverait une épine du pied de pas mal de monde, car peut-être que de leur côté ils sont en train de préparer un plan diabolique pour reprendre le pouvoir qu’ils ont perdu, et si jamais ça devait arriver, ils seraient encore pires qu’avant, car ils voudront se venger. Moi d’un côté je m’en moque, j’aurai plein de clients du coup aussi bien d’un côté que de l’autre, mais bon quitte à choisir autant qu’il n’y ait qu’un seul camp qui subit des pertes.

Et si on avait eu le feu vert, j’aurai pu communiquer le secret des catacombes qui se trouvent sous mon cimetière et donc je suis le seul à connaître l’entrée et à posséder un plan complet, car c’est un vrai labyrinthe là-dessous, sans une carte on peut se perdre rapidement, c’est pratique pour enfermer les pilleurs de tombes et puis comme ça si les flics enquêtent, il n’y a pas de corps ce qui enlève tous les soupçons sur moi et comme ses souterrains sont calmes, certaines bêtes ont commencé à se promener à leur guise, ils me laissent tranquille tant que je leur donne de quoi manger, mais en général ce sont les rats qui se baladent et forcément les pillards sont des mets de choix pour eux.

Et puis ça pourrait être utile pour pas mal de gens ce secret.

Hestia finissait son discours puis comme personne ne posa de question, la réunion fut clôturée. Au final, comme il ne se passait plus rien, je décidai de partir aussi, j’ai encore du boulot après tout et puis à force de vivre en ville, la forêt ne m’attire plus vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le , vous pouvez
Revenir en haut Aller en bas
 

La tempête abat les grands arbres et épargne les petits.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'armée des arbres
» Faire des arbres?
» Quand le vent souffle, la tempête se déchaîne
» Grands garçons musclés et bronzés
» Organigramme du conseil des grands maîtres.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Une question d'opposé? :: Flood Times :: Events-
Les Petits Plus

What's up?

REFONTE DU FORUM
La découvrir - La suivre

STATISTIQUES:
Anges: 7
Elfes: 7
Humains: 12
Conseil: 5
Prometheus: 3 Avalon: 3
Lycans: 8
Spectres: 4
Vampires: 8
Léviathan: 2
Mithra: 4 Gaïa: 1

Votez pour le forum ♥