AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


FORUM FERME
Retrouvez nous sur Whispers of Dawn, la V2 de Réversa! :
http://whispersofdawn.forumactif.com/

Partagez | .
 

 Lyle S. Abrams

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Métier/Etudes : Etudes d'ingénieur
Nombre de messages : 1067
Opinions Politiques : Neutre
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Sam 28 Avr - 19:16, vous pouvez



Lyle Sasha Abrams

Petit Slogan


imagepv
Race: Humain
Âge 30 ans
Date de naissance: 22/06/1986
Métier: Études d'ingénieur
Camp: Neutre

Âge: Déteste les lycans, n'en n'a rien à faire des autres.

Opinions: La situation actuelle en ville: Je m’en fous. Je veux juste qu’on me foute la paix.

La résistance:Je lui ai jamais rien demandé, elle m’a jamais rien demandé non plus.

Le changement de pouvoir:Pas étonné que se soit arrivé, mais je m’en fous quand même. De toute manière, rien ne change vraiment, ils continuent toujours de se cogner la gueule.

Ancien Poste: Aucun





caractère
Qu’est-ce qu’on peut bien dire de lui ? Il ne le sait pas, et d’ailleurs il s’en fout. Il a prit l’habitude de se foutre de ce que les gens pensent. D’ailleurs, il peut se passer n’importe quoi, vous pouvez être sûr qu’il s’en foutra totalement. A moins que l’on touche à sa tranquillité. Là, il ne s’en foutra pas du tout, bien au contraire ! Il a été obligé de prendre son indépendance très tôt, donc qu’on ne vienne pas foutre le bordel dans sa vie ! Le brun a déjà eu assez de mal a faire en sorte qu’elle soit à peu près ordonnée. Pour éviter pour qu’on vienne foutre le bazar, il garde un caractère assez méfiant. Quand on lui parle, au premier abord il fait vaguement hommes des cavernes malgré sa gueule d’ange. Faut vraiment être coriace pour qu’il vous parle vraiment. Et il faut gagner son respect aussi. D’ailleurs, en parlant de foutre le bordel, c’est un truc qu’il aime bien faire en fait. C’est aussi une chose qu’il fait sans faire beaucoup d’efforts. Il est du genre insolent et tête brûlée. Même s’il sait qu’il ne va pas provoquer les bonnes personnes, s’il a envie de le faire, il le fera. Et tant pis s’il y a des mécontents dans le lot. Il y aura toujours des mécontents dans le lot de toute façon. L’étudiant ne sait pas trop se tenir à sa place. Les règles, quand ça le dérange, il les change. Et qu’on ne vienne pas lui faire de reproches sur ça, sinon il vous rembarrera tout de suite. Et pas du genre gentiment. De toute manière, il n’est pas si gentil que ça au premier abord. Il a l’ œil critique, il captera rapidement les défauts que vous avez et les mettra en avant tout de suite. Et si vous paraissez parfait, il vous emmerdera jusqu’à ce que vous fassiez une erreur et que vous montriez votre vrai visage. La perfection, ça n’existe pas. Cynique, il a un humour particulièrement glauque et moqueur qui n’épargne rien ni personne. Un cynisme trop poussé juste pour faire son intéressant, diraient certain. Eh bah non, c’est juste sa manière de penser. Un cynisme qui prouve justement qu’il a subit des choses qui l’ont poussé à mettre une carapace. Et à voir les choses d’un certain angle.


c'est l'histoire qui nous fait
Le seul problème avec Lyle, c’est qu’il n’était pas né dans la bonne famille. Ou alors, qu’il n’était pas né avec le bon code génétique. Sûrement un peu des deux en fait. Mais ce genre de truc, ce n’était pas lui qui décidait.

Ses parents avaient toujours eu des doutes le concernant. Tous deux lycans-nés, ils ne comprenaient pas pourquoi Lyle ne subissait pas les maladies violentes et fréquentes que subissaient d’ordinaire les enfants lycans. Mais ils espéraient quand même, se disant que ça viendrait peut-être plus tard. Après tout, ils étaient à cent pout cent lycan, et fières de l’être d’ailleurs, ils ne voyaient pas pourquoi le petit ne le serait pas. Et puis, il s’entendait si bien avec son cousin lycan lui aussi, c’était une preuve, non ? La vérité, c’était qu’ils préféraient se voiler la face. Pour des gens aussi fières de leur race, avoir un petit qui n’était pas de leur espèce, c’était… La honte. Les doutes qui planaient rendirent très vite l’ambiance insupportable. Les parents se déchiraient, se rejetaient la faute sur l’autre. L’ambiance était tellement électrique que Lyle en faisait les frais. Il n’avait pas trop intérêt à se faire remarquer, et ils étaient assez durs envers lui. Mais qu’est-ce qu’il y pouvait lui, hein ? Pas grand-chose. Il comprenait que quelque chose était bizarre, mais il était trop jeune pour tout comprendre. Et puis, il ne se sentait pas si mal avec ses parents. Justement parce que c’était ses parents. Sa famille.

Enfin, ses parents décidèrent qu’ils avaient assez attendus, et qu’ils ne pouvaient pas continuer à se voiler la face. C’était tout bonnement impossible. La vérité était là, devant eux : Lyle n’était pas un lycan. C’était un humain. Non seulement en colère et honteux, continuant de se rejeter la faute l’un sur l’autre, ils décidèrent de le faire adopter pas une famille humaine. C’était sans doute ce qui serait le mieux pour lui. Pour le moment, il évoluait dans un milieu qui n’était pas le sien selon ses parents. Il serait sans doute mieux avec ceux de sa race. Alors ils lui annoncèrent la nouvelle en lui présentant sa « nouvelle famille ». Il avait treize ans. Comment comprendre un truc pareil quand on avait cet âge ? On ne pouvait pas. Alors, dans les premiers temps, il essaya de les contacter plusieurs fois par téléphone. Peut-être qu’ils reviendraient sur leurs pas, après tout, c’était ses parents, lycans ou pas. Mais ils ne répondirent pas, et ne revinrent jamais sur leur pas. Ça faisait mal. Ça faisait monter la rage. Et cette rage, il la dirigea vers sa « nouvelle famille ».

Nouvelle famille qui essayait vraiment de faire de son mieux soit dit en passant. Il les plaindrait presque vu toutes les conneries qu’il a faites. L’adolescent n’aurait jamais pensé qu’ils tiendraient aussi longtemps. Lyle était pire qu’insupportable, insolent, il répondait, n’obéissait pas, bref, il poussait le bouchon très loin. Trop loin. A l’école, c’était loin d’être mieux, il se foutait royalement des notes, et était aussi insolents avec ses profs qu’il l’était avec ses parents. En plus, il avait la très mauvaise habitude de casser le matériel scolaire et de piquer des crises de nerfs en classe, multipliant les exclusions. Question amis, il en avait assez peu, il ne s’intégrait pas vraiment. Trop moqueur et mordant sans doute. Il n’avait qu’une vraie amie, Anthea. Une elfe assez sympa qui le soutenait dans ses conneries. Il apprenait tout d’elle, ou presque. Soirée, mauvais coups, enfin bref, la totale. La seule qu’il arrivait à apprécier pour de vrais.

Et puis, au bout de deux ans, la famille d’accueil abandonna. Ils ne pouvaient plus. Ils avaient pensés que sa révolte finirait par s’atténuer avec le temps. Qu’il finirait par comprendre que c’était le mieux pour lui. Mais non, la rage était toujours là, bien présente, envers ses parents, sa famille d’accueil, envers tout le monde, et ils en faisaient les frais. Il fallait se rendre à l’évidence, le gosse leur donnait plus d’ennuis qu’autre chose et n’avait toujours pas ouvert sa carapace. Au contraire, c’était presque si la carapace ne s’épaississait pas avec le temps. Donc ils contactèrent les parents de Lyle, qui le ramenèrent chez eux le temps qu’ils trouvent une nouvelle famille d’accueil. Il avait changé. Il sentait la rage à des kilomètres. Lyle, de son côté, refusa de leur parler. Totalement. Pas un mot. Même si ses géniteurs lui lançait des regards pleins de reproches qui signifiaient clairement : « Tu n’aurais pas pu rester à ta place toi ? », ce qui le faisait bouillir de l’intérieur, il ne disait rien. Et il ne comptait pas leur dire quoique se soit. Il ne voulait plus avoir affaire avec ceux qui l’avait lâché comme un moins qu’un rien juste pour une histoire de race. L’adolescent n’était plus assez naïf pour espérer qu’ils le reprendraient définitivement. La seule chose qu’il daigna leur envoyer, c’est un regard haineux avant de remonter vers son ancienne chambre. De toute manière, il n’allait pas rester ici très longtemps, hors de question. Quand le lendemain ses géniteurs ouvrirent sa chambre, ils la trouvèrent vide. Lyle s’était enfuit la nuit même.

Ce qu’il allait faire maintenant ? Il ne savait pas trop. Il n’y avait pas tellement réfléchi. Sur le coup, le seul truc qu’il avait pensé, c’était qu’il deviendrait fou s’il restait ne serait-ce qu’une nuit en contact avec ses géniteurs. Et maintenant… Il était un peu dans la merde. Mais il se débrouillerait. De toute manière, il ne pouvait pas faire grand-chose d’autre. Il était inenvisageable qu’il retourne vers ses géniteurs, et pour son ancienne famille d’accueil, pareil. Il les avait trop emmerdé pour qu’ils veuillent le revoir, et ça ne lui faisait ni chaud ni froid. Pas d’amis ou de petite amie chez qui se réfugier, il ne voulait pas attirer des ennuis à Anthea, il était seul. N’empêche que la nuit tombait. Et que rester seul à quinze ans dans les rues, ce n’était pas tout à fait le bon plan peut-être. Il y avait pleins de types pas nets qui sortaient à ces heures-ci. Lui, insolent et grande gueule, ne se gêna pas pour répondre à l’un deux. Un lycan. La bagarre éclata. Même s’il ne l’avouera jamais, si les flics n’avaient pas débarqués et que du coup, le lycan n’aurait pas prit la fuite, il serait sans doute mort. Les agents l’emmenèrent au poste, trouvant louche le fait qu’un adolescent traine dans les rues à cette heure-ci avec un simple sac à dos. Lyle restant muet à chacune de leurs questions, ils cherchèrent un peu et appelèrent l’ancienne famille d’accueil de Lyle, le dossier de celui-ci n’ayant pas encore été modifié.

Pendant que Lyle était dans la salle d’attente, le couple expliqua qu’ils n’étaient plus les responsable légaux de celui-ci, que ses parents avaient étés obligés de le reprendre, et qu’ils ne voyaient pas pourquoi il était dehors. Le casier de Lyle bien remplis de toutes ses conneries et la fugue présumée à cause de l’argent sûrement volé retrouvé dans son sac poussèrent les flics à contacter les services sociaux. L’adolescent se retrouva en maison d’aide pour jeunes en difficulté. Est-ce que c’était vraiment ce qu’il était ? Même pour Lyle, ça ne faisait aucun doute. Et puis de toute manière, il préférait ça à la maison de ses géniteurs. D’ailleurs, ça avait sûrement dû les arranger, puisqu’ils ne lui redonnèrent plus aucun signe de vie. Ils avaient sans doute étés contacté. Finalement, ils n’avaient pas eu à chercher une nouvelle famille d’accueil. Il avait fait le boulot à leur place. Ça le dégoutait presque de leur avoir rendu un service.

Les notes de Lyle n’étaient pas géniales durant la période où il avait été dans sa famille d’accueil, loin de là. Mais dès que sa situation fut à peu près stabilisée, l’adolescent commença à s’appliquer un peu. Minimum quinze dans les matières qu’il appréciait, pour les autres il se contentait de surfer avec la moyenne. Déjà parce qu’il sentait qu’il aurait besoin des études tôt ou tard. Ensuite, parce qu’il avait vaguement l’impression que les profs pensaient qu’il était bête, et que ça l’agaçait sérieusement. Imaginez la surprise de son prof quand il a eu son premier dix-sept en math. Sourire satisfait de Lyle, petit discours hypocrite de la part du prof. Il allait voir celui là. L’adolescent lui répondit sans ménagement qu’il n’aimait pas qu’on le prenne pour un con, surtout de la part de quelqu’un qui enseignait aussi mal que lui. Il fut renvoyé de la salle sur le champ. Dans le couloir, un Lyle avec un sourire moqueur sur le visage marchait sans se presser vers le bureau du directeur. Avec son sac vide et son dix-sept sur vingt à la main. Il pouvait avoir des bonnes notes, mais il ne fallait surtout pas croire qu’il était devenu d’un coup un enfant de cœur. Et puis de toute manière, il n’avait fait que dire la vérité.

Dès la fin des secondaires, le jeune homme s’installa seul. Il ne voulait pas être dépendant de qui que se soit. Même s’il n’allait pouvoir compter que sur lui-même pour payer ses études d’ingénieur, il s’en foutait. Il était tout sauf feignant, donc il trouva plusieurs job et travailla quatre ans avant de pouvoir débuter ses études. Études qu’il s’appliquait vraiment à réussi cette fois-ci, à côté d’un petit boulot de serveur le week-end, histoire d’être vraiment à l’aise. Ce qui ne l’empêchait pas de faire ce qu’il lui chantait non plus. Il collectionnait un peu les coups d’un soir, bien trop méfiant pour laisser rentrer qui que se soit dans sa vie.

Après, les évènements qui se produisaient à Réversa, c’était simple, il s’en balançait. C’était pas qu’il appréciait que des gens se fassent massacrer pour que dalle, mais voilà. Ça ne l’empêchait pas vraiment de dormir. Tant qu’on ne le faisait pas chier. Et le fait que le gouvernement vient d’être remplacé par un autre ne change pas grand-chose pour lui. Là encore il s’en balance. De toute manière, c’est toujours le bordel.


Test Rp
Dix-huit heures, fin des cours. Le jeune homme sortit une cigarette de son paquet. La journée avait été longue. Sans savoir pourquoi, il avait pas mal ruminé aujourd’hui. Il y avait des jours comme ça, où on repensait à tout ce qui vous êtes arrivé dans votre vie. Ce qui n’était pas forcément une bonne idée, maintenant il était sur les nerfs.

Sans compter qu’il s’inquiétait sérieusement pour Anthea. Elle n’était pas en train de se faire des amis là, loin de là. Il la considérait comme sa meilleure amie, mais elle lui reprochait beaucoup trop à son gout le fait de vouloir rester tranquille. C’était un crime maintenant bordel ?! Il faudrait qu’elle se calme, franchement.

Une lycane de son cours s’approcha de lui. Lyle grogna. Il détestait les lycans depuis que ses parents l’avaient abandonné comme une merde. Celle là, il avait vaguement cette impression qu’elle le draguait. L’ignorant, l’humain tira sur sa cigarette. Elle devrait abandonner tout de suite. La manière dont il ignorait Faë maintenant qu’il savait qu’elle était lycane en était la preuve. Et ça, même s’il était légèrement attiré par elle. Alors elle, elle n’avait strictement aucune chance.

« Hey, salut ça va ? »

Le jeune homme tira une nouvelle fois sur sa cigarette en grognant, agacé. Il allait l’ignorer jusqu’à ce qu’elle dégage. Injuste ? Il s’en balançait. En fait, les lycans étaient la seule race qu’il n’appréciait pas. Les autres… Il s’en foutait royalement. Chacun sa merde. Même s’il espérait que dans le conflit Vampire/Lycan, se serait les Vampires qui « gagneraient ». Dans les guerres, il n’y avait jamais vraiment de gagnants. Que des morts. Le fait que plusieurs lycans se soient fait massacré en rien qu’une nuit ne lui faisait ni chaud ni froid. Ou presque.

Quand Lyle jeta un coup d’œil à côté de lui, la lycane avait disparue. Gentil toutou, moins bête qu’il ne l’aurait pensé finalement. Lyle jeta sa cigarette et l’écrasa avant de reprendre la route pour chez lui. Sans le vouloir, il bloqua légèrement devant le bar où il avait embrassé Danaé. Très rancunière celle là. Il lui menait la vie dure sans qu’il n’y comprenne grand-chose à vrai dire. Apparemment, elle lui en voulait toujours de ne pas l’avoir défendu à l’école. Que voulez vous. A l’époque, il avait déjà ses problèmes. Maintenant, elle le mettait dans toutes les situations désagréables possibles. Il avait franchement du mal à avaler le coup du soutien-gorge dans le supermarché. L’étudiant n’aimait pas trop qu’on le prenne pour un pervers. Être en agréable compagnie le temps d’un soir ne l’avait jamais dérangé, loin de là, mais il n’était pas un pervers. Dire qu’il ne voyait plus le supermarché de la même manière était un euphémisme. Dommage qu’elle soit aussi rancunière, mais ça ne serait pas lui qui irait la voir maintenant. Il préférait au contraire l’ignorer.

Enfin arrivé dans son studio, l’humain balança sans faire attention son sac dans le couloir. Il n’avait pas envie de travailler tout de suite, il ferait ça, évidemment, mais après. Il s’avachit nonchalamment sur son canapé et son esprit commença à divaguer jusqu’à ce que l’image de Robb apparaisse. La rage monta d’un coup. En général, elle était tapie quelque part, et se manifestait rarement, sauf quand il pensait à sa famille ou qu’il voyait un lycan. C’était aussi pour ça qu’il essayait de les croiser le moins possible.

D’un coup, son portable sonna, le tirant de ses pensées. Il y avait une soirée dans la boite de nuit sur Escape Boulevard. Lyle pianota rapidement sur son portable. Il serait de la partie.


Derrière le personnage
Votre pseudo et âge: Lyle, 16 ans
Depuis combien de temps faites-vous du rp?:Dans deux jours ça fera pile poil un an! XD
Comment avez-vous connu le forum?: DC ^^
Votre impression sur le forum: bieeeeeeen! love
Votre avatar: Luke Grimes
Son copyright: Aucune idée! x)
Fréquence de connexion:
Désirez-vous un parrain ou une marraine?: J'en ai déjà un! ^^




Dernière édition par Lyle S. Abrams le Lun 25 Juil - 13:57, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Blerim D. Troshani
the Balkan wolf
Métier/Etudes : Aide-cuisinier au Roma's Restaurant
Nombre de messages : 5269
Opinions Politiques : Du moment qu'on lui fout la paix, il fera de même.
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Sam 28 Avr - 21:02, vous pouvez
Re-bienvenue !! love


where are you now ~ These shallow waters, Never met what I needed. I'm letting go, A deeper dive. Eternal silence of the sea. I'm breathing. Alive. Where are you now ? Where are you now ? - © Sian


Eh oui, je mords hmf:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Sam 28 Avr - 22:52, vous pouvez
Re-bienvenue ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Sam 28 Avr - 23:08, vous pouvez
Re-bienvenue =)
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 29 Avr - 10:50, vous pouvez
Re-bienvenu!
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 29 Avr - 11:12, vous pouvez
Re bienvenue ! Le code est bon je le valide ! love On s'occupe de toi au plus vite !
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Métier/Etudes : Etudes d'ingénieur
Nombre de messages : 1067
Opinions Politiques : Neutre
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 29 Avr - 11:15, vous pouvez
Merci à tous! love


img

Je n’ai jamais été fidèle Et je n’ai jamais été quelqu’un de confiance Limite schizophrène Et fouteur de merde indiscutable Je n’ai jamais été loyal Si ce n’est à mon propre plaisir Je suis un marginal à jamais Le résultat d’un foyer brisé Je n’ai jamais été fidèle Et je n’ai jamais été quelqu’un de confiance Limite maniaco-dépressif Toujours à te casser les couilles Je n’ai jamais été reconnaissant C’est pourquoi je passe mes journées seul Je suis un marginal à jamais Le produit d’un foyer brisé

Traduction Black-Eyed - Placebo
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 29 Avr - 15:27, vous pouvez
Re-bienvenue ! =D
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 29 Avr - 16:27, vous pouvez
Rebienvenue ^^
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Métier/Etudes : Etudes d'ingénieur
Nombre de messages : 1067
Opinions Politiques : Neutre
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 29 Avr - 16:30, vous pouvez
Merci à tout les deux! caliin


img

Je n’ai jamais été fidèle Et je n’ai jamais été quelqu’un de confiance Limite schizophrène Et fouteur de merde indiscutable Je n’ai jamais été loyal Si ce n’est à mon propre plaisir Je suis un marginal à jamais Le résultat d’un foyer brisé Je n’ai jamais été fidèle Et je n’ai jamais été quelqu’un de confiance Limite maniaco-dépressif Toujours à te casser les couilles Je n’ai jamais été reconnaissant C’est pourquoi je passe mes journées seul Je suis un marginal à jamais Le produit d’un foyer brisé

Traduction Black-Eyed - Placebo
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Perséphone L. Carlton
Slaying the Dreamer
Métier/Etudes : Lieutenant de l'Ordre | Agent de sécurité au Howling casino à temps partiel
Nombre de messages : 8889
Opinions Politiques : L'ordre, alors gare aux mécréants!
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 30 Avr - 10:31, vous pouvez
LYLOUNEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEET :

Je m'occupe de ta fiche ce soir, on t'a pas oublié love


Lost count of the wars You lost count of the score, returned to the trenches each time to fight more. Thought you escaped your nightmare - your curse - to find you were waking from one to a worse. Your living hell, it's right here on Earth.
❝It's night here on Earth❞

Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 30 Avr - 12:29, vous pouvez
Re bienvenu ^^
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Métier/Etudes : Etudes d'ingénieur
Nombre de messages : 1067
Opinions Politiques : Neutre
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 30 Avr - 18:16, vous pouvez
Merci! love

Han ouais trop bien! potté


img

Je n’ai jamais été fidèle Et je n’ai jamais été quelqu’un de confiance Limite schizophrène Et fouteur de merde indiscutable Je n’ai jamais été loyal Si ce n’est à mon propre plaisir Je suis un marginal à jamais Le résultat d’un foyer brisé Je n’ai jamais été fidèle Et je n’ai jamais été quelqu’un de confiance Limite maniaco-dépressif Toujours à te casser les couilles Je n’ai jamais été reconnaissant C’est pourquoi je passe mes journées seul Je suis un marginal à jamais Le produit d’un foyer brisé

Traduction Black-Eyed - Placebo
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Perséphone L. Carlton
Slaying the Dreamer
Métier/Etudes : Lieutenant de l'Ordre | Agent de sécurité au Howling casino à temps partiel
Nombre de messages : 8889
Opinions Politiques : L'ordre, alors gare aux mécréants!
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 30 Avr - 21:53, vous pouvez
Bonne fiche filleule, tu as très bien saisi le perso ! Tu es donc validé avec plaisir potté

Tu connais la maison xD


Lost count of the wars You lost count of the score, returned to the trenches each time to fight more. Thought you escaped your nightmare - your curse - to find you were waking from one to a worse. Your living hell, it's right here on Earth.
❝It's night here on Earth❞

Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Métier/Etudes : Etudes d'ingénieur
Nombre de messages : 1067
Opinions Politiques : Neutre
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 30 Avr - 23:15, vous pouvez
Trop cool! potté Chui trop contente! love

Oui oui, je connais, la deuxième porte dans le couloir à droite c'est le rp, j'y cours! XDD


img

Je n’ai jamais été fidèle Et je n’ai jamais été quelqu’un de confiance Limite schizophrène Et fouteur de merde indiscutable Je n’ai jamais été loyal Si ce n’est à mon propre plaisir Je suis un marginal à jamais Le résultat d’un foyer brisé Je n’ai jamais été fidèle Et je n’ai jamais été quelqu’un de confiance Limite maniaco-dépressif Toujours à te casser les couilles Je n’ai jamais été reconnaissant C’est pourquoi je passe mes journées seul Je suis un marginal à jamais Le produit d’un foyer brisé

Traduction Black-Eyed - Placebo
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mar 1 Mai - 8:41, vous pouvez
Voilà tu connais bien =D
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mer 2 Mai - 18:34, vous pouvez
Copaiiiiiiiiiiiiiiiiiiin potté love ola coeur

Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le , vous pouvez
Revenir en haut Aller en bas
 

Lyle S. Abrams

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Lyle S. Abrams | Luke Grimes
» Confirmation de la date et du lieu du draft...
» (M / Libre) Austin Abrams - Petit-copain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Une question d'opposé? :: From The Beginning :: Face Your Demons :: Fiches validées-
Les Petits Plus

What's up?

REFONTE DU FORUM
La découvrir - La suivre

STATISTIQUES:
Anges: 7
Elfes: 7
Humains: 12
Conseil: 5
Prometheus: 3 Avalon: 3
Lycans: 8
Spectres: 4
Vampires: 8
Léviathan: 2
Mithra: 4 Gaïa: 1

Votez pour le forum ♥