AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


FORUM FERME
Retrouvez nous sur Whispers of Dawn, la V2 de Réversa! :
http://whispersofdawn.forumactif.com/

Partagez | .
 

 It's all over - event

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Ven 24 Aoû - 11:27, vous pouvez
    Autour de la table un silence pesant régnait, très pesant même. Les quatre consuls se faisaient face tandis que l'humaine entassait progressivement les dossiers. Son regard d'un vert électrique se posa sur les représentants de chaque race et un soupir franchit ses lèvres. Ils venaient tous de sortir d'une réunion plus que houleuse au sein de l'Assemblée. Encore une fois les insultes avaient volé sans aucune retenue. Il manquait un consul, Neil, mais Riley avait tenu à voir les autres et seulement les autres consuls. Elle en avait assez, assez de cette violence, il était temps d'agir.

    « Si je vous ai faits venir c'est pour une excellente raison. Il faut couper court au mouvement de Léviathan. L'abus est complet. Même en leur donnant le droit de faire régner la justice, ils continuent à se montrer mécontents et à créer des tensions dans la ville. »

    Les autres ne dirent rien, ils attendaient la suite. La jeune femme regarda chacun d'eux pour tenter de deviner leurs réactions mais c'était presque impossible. Chacun d'eux avait été un excellent résistant et savait se tenir correctement pour que rien ne se voit sur leurs visages. Frederik tira un dossier de la pile devant la consule humaine et le posa lentement devant les deux autres consuls. Lui et Ahren avaient été au courant en avant les autres de ce qui se tramaient. Lentement, Hayden ouvrit le dossier et parcourut les notes dans un silence révélateur de sa réflexion. Hestia regardait elle aussi aux côtés du vampire, sans rien rajouter. Le vieux vampire fut le premier à lever son regard empli de sagesse sur Riley.

    « Es-tu sûre de ce qui est noté ?
    - Les informations ont été collectées par un informateur qui a servi la résistance. Je me fie à lui, et à ce qu'il a récolté. »

    Seth A. Mackenzie ne faillirait jamais à ces tâches. C'était lui qui avait apporté ces informations. Ces informations qui affirmaient quelque chose d'affreux. L'évincement des votes des opposés des futurs prisonniers, et les votes qui avaient été truqués. En réalité les dépouilleurs n'avaient pas attendu les votes de tous les vampires. Ainsi, il manquait des voix et pas n'importe lesquelles. Le chef vampire le comprit en lisant les notes mais ne disait rien. Si Hayden restait silencieux, comme si le vieux vampire avait vu le coup venir d'avance, Hestia ne restait pas muette.

    « Riley, sais-tu ce que cela implique ?
    - Je sais Hestia et je sais aussi qu'il y a des chiffres inquiétants. Nous avons laissé la justice à Léviathan et voyez ce que cela donne.
    - Riley n'a pas tord Hestia. Nous ne pouvons nier l'évidence. Nous voulons la justice et voila un parfait exemple d'injustice de la part de Léviathan. » Dit calmement Hayden.

    L'elfe ne savait que dire, partagée entre plusieurs opinions. Elle n'était pas sûre que la benjamine du consulat ait forcément raison. Frederik prit à son tour la parole pour tenter d'ôter les doutes de la vieille femme.

    « Hestia, il y a des dizaines d'ange sous les barreaux alors que probablement avec de vrais votes, ils n'y seraient jamais.
    - Je sais tout cela. Vous savez ce que cette décision va impliquer, Riley veux-tu en arriver là ? » Demanda Hestia qui tentait de calmer celle qui les avait dirigés.

    Pourtant la consule humaine avait de nouveau cette lueur belliqueuse dans les yeux. Cette lueur qui hurlait la justice, la vérité et rien d'autre. Son regard clair se posa sur Hayden qui hocha la tête, donnant ainsi son accord, puis sur Frederik qui fit de même. Un soupir franchit les lèvres de la consule elfique.

    « Qu'il en soit ainsi alors. »

    Lentement Riley Jane Reid se leva tandis que Frederik Queysen ferma le dossier. Les deux consuls sortirent de la pièce, laissant le vampire et l'elfe avec leurs réflexions. Eux qui avaient voulu une justice se retrouvait avec une injustice aussi grosse qu'une maison.

    Riley avait discuté avec Ahren et Frederik durant plusieurs jours, avec l'accord de Hayden et de Hestia, ils avaient décidé de monter une annonce publique. Le tout caché à Léviathan, ce qui avait été très dur. La nuit tombait sur la ville tandis que la place publique commençait à se remplir. La rousse se tenait droite, relisant des notes tandis qu'Ahren discutait avec Frederik de la suite. Les deux hommes les plus proches de la consule tournèrent la tête quand Hayden apparut.

    « Je crois qu'il est l'heure Riley. » Souffla le vampire.

    La jeune femme se leva. Passant une main sur son tailleur, elle leva fièrement le menton tandis que le vieux vampire hocha la tête.

    « Que justice soit faite. »

    Ce furent ses mots, puis il partit. Riley Jane s'approcha du rideau qu'elle repoussa du bout du doigt. Elle apparut sur la scène, elle était seule, Frederik et Ahren ne devaient pas être à ses côtés, dans l'ombre seulement. L'ancienne cheffe de la résistance toisa la foule qui murmurait. Elle attendit qu'ils la remarquent et se taisent, curieux, nerveux. C'était à elle de jouer et adressant une prière au ciel, elle se lança enfin dans la révélation.

    « Chers citoyens de Réversa. Si vous êtes là ce soir c'est parce que vous méritez la vérité. »

    Elle fit une pause, son regard passait d'un visage à un autre.

    « Vous avez voté il y a quelques semaines pour décider du sort des anges. Récemment il a été découvert que vos votes avaient été faussés. Les votes des opposés des futurs incriminés ont été évincés, et le restant des votes a été truqué pour permettre l'incarcération des anges et des collaborateurs. »

    Elle les laissa digérer les informations qu'elle dévoilait d'une voix froide et distante, une voix qu'elle utilisait depuis longtemps.

    « L’Assemblée a découvert la supercherie. Il était donc évident que les votations vont être annulées. »

    Et voila, sa vengeance venait de tomber. Cela apprendrait à Léviathan de prendre l'Assemblée pour une bonne poire. Pour la première fois depuis le début, le parti venait de prouver sa force mais aussi sa férocité qui l'animaient depuis longtemps et qui ne disparaissaient pas.

    Note aux joueurs :

    Spoiler:
     


Dernière édition par Riley J. Reid le Dim 9 Sep - 18:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 26 Aoû - 13:45, vous pouvez
S’il y avait bien une personne que le suspense ne semblait pas atteindre parmi les gens rassemblés autour de la place publique, c’était bien Seth Mackenzie. Appuyé contre l’un des projecteurs qui illuminaient l’estrade où Riley allait bientôt faire son discours, il adressa un signe de tête au technicien qui réglait les caméras pour lui signifier de prendre l’antenne – sa montre venait de laisser échapper un petit bruit sonore. Un bref appel sur un téléphone portable, et, au moment précis où la jeune femme prenait la parole, à plusieurs kilomètres de là, les rotatives du Réversa’s Paper se mettaient en route, commençant déjà à imprimer le dossier sur lequel il avait travaillé au cours des derniers jours.

Riley était impressionnante de calme dans son tailleur sobre et bien taillé, mais ce ne fut pas pour cette raison que Seth serra les mâchoires. Un instant, il se demanda ce qui lui avait pris de transmettre à la jeune femme ces informations ; s’il avait écouté la partie retorse de son esprit, il aurait maquillé les données et l’aurait fait passer pour une machination orchestrée par l’ensemble de l’Assemblée elle-même, au lieu des simples membres du Leviathan, et ils auraient pu élire un nouveau gouvernement, un qui n’interdirait pas aux Anges de recourir à l’outil de la démocratie pour défendre leurs droits. A nouveau, la rage lui brûla les entrailles tandis qu’il songeait à la façon dont l’Assemblée avait refusé leur droit de vote à des accusés qui, selon tous les articles de la loi, avaient encore droit à la présomption d’innocence et continuaient de bénéficier, en attendant un éventuel verdict du juge, de tous leurs droits de citoyens.

Dommage que le souvenir de la charte du journaliste, affichée en permanence dans le bureau de son père et traduite en cinq langues, l’ait empêché de diffuser ce genre d’informations fausses. Dommage aussi qu’il ait eu trop besoin de l’appui de Riley afin d’annuler les sentences premières et illégalement obtenues pour lui dire le fond de sa pensée – ou plutôt, lui hurler que si l’Assemblée décidait de bafouer de manière aussi ouverte la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme (et du Citoyen, puisque de tels droits s’étendaient à tous les habitants de la ville, peu importât leur race), peut-être ne valait-elle déjà pas mieux que le Leviathan, ou même que le gouvernement angélique. Mais bientôt, il pourrait le lui dire. Dès qu’il aurait été évident que les agissements de Leviathan avaient porté préjudice à la constitutionnalité et à la validité du vote, et ainsi, aux décisions juridiques qui s’en étaient suivies.

Il avait pris des risques pour obtenir ses informations. Il ne savait pas ce qui l’avait amené à se Transférer dans le quartier général de Leviathan en premier lieu ; peut-être la certitude personnelle que ses membres n’avaient pas obtenu la majorité au vote légalement. Les dossiers de la comptabilité, qu’il avait photocopiés et cachés dans le coffre-fort de sa chambre à coucher après en avoir changé la combinaison, étaient éloquents. Y figuraient tous les relevés des transactions depuis la création du groupe, quelques mois auparavant – montant de la somme, destinataire, objet de la transaction.

Et parmi les papiers, deux avaient attiré son attention : un, daté de quelques jours avant la tenue du référendum, qui indiquait le versement d’une importante somme d’argent à ceux qu’il avait reconnus comme les dépouilleurs du vote, destinée, selon le greffier, à les corrompre pour qu’ils acceptent de retirer les votes des Opposés des Anges des comptabilisations finales, et un deuxième, qui remontait à quelques jours après les élections, qui révélait un virement d’un montant affolant. Ce dernier compte, en revanche, était étrangement anonyme – pas de nom de destinataire ni d’objet – et Seth, par conséquent, n’avait pas été capable de déterminer ce à quoi cette somme d’argent avait été destinée. En dépit de ses investigations, il avait été tenu en échec dans toutes ses tentatives de percer le mystère de ce mouvement bancaire.

En revanche, une chose avait été très claire dès le début : d’une façon déterminante ou non sur le résultat du vote, Leviathan en avait indirectement modifié le résultat, et cette manipulation, dès qu’elle serait rendue publique, impliquerait trois choses. D’une part, il faudrait faire un nouveau référendum. D’autre part, les jugements seraient taxés d’inconstitutionnalité et les accusés jugés coupables relâchés jusqu’à la tenu d’un procès dont il espérait qu’ils seraient plus équitables – et il s’était juré de harceler l’Assemblée pour s’assurer qu’ils le soient. Enfin, lui-même et ses proches seraient en danger dès que l’on lirait sa signature sous le dossier qu’il ferait publier dans le Réversa’s Paper.

Seth s’était bien rendu compte qu’il aurait besoin de puissants soutiens pour limiter les dommages collatéraux qui pourraient frapper sa famille et ses amis ; non-content d’avoir convaincu son père de prendre de longues vacances dans l’une de ses maisons de campagne autour du globe – des vacances qu’il avait de toute façon bien méritées après avoir géré l’agence de presse d’Edana May en plus de l’habituel Réversa’s Paper durant l’emprisonnement de la jeune femme – il s’était résolu à passer une alliance avec l’Assemblée. Même s’il avait confiance en son pouvoir secret pour le tenir à l’écart des ennuis, il n’était pas assez sot pour ne pas admettre qu’il risquait, à un moment ou un autre, d’avoir besoin de la protection gouvernementale. Et ledit gouvernement, dont beaucoup désapprouvaient l’issue du vote, avait besoin des informations qu’il avait découvertes à la suite de ses nombreuses indiscrétions.

Le projecteur qui illuminait Riley derrière son pupitre sembla vaciller sous le poids des murmures et Seth eut un sourire caustique, presque prédateur, qui passa inaperçu dans l’obscurité où il se tenait encore. Il ne fut qu’une ombre mouvante pendant quelques secondes avant de réapparaître derrière la jeune femme et les autres consuls, qui se tenaient en retrait.
Rien n'aurait pu le différencier d'un assistant, ou d'un greffier d'audience.

- L’article paraîtra dans l’édition de demain matin, lui apprit-il en secouant dans sa main son BalckBerry – en l’absence de son père, c’était son fils qui était devenu actionnaire majoritaire par intérim au sein du conseil d’administration. Avec un compte-rendu de ton communiqué de presse et un édito de Will, comme prévu.

S’il avait montré les dossiers du Leviathan aux consuls, il avait très clair, presque rude, quant au fait qu’il comptait garder l’exclusivité des informations et n’autorisait pas Riley à les utiliser dans son discours préliminaire. C’était risqué, presque inconscient de sa part, que de revendiquer un article aussi polémique, mais il ne laisserait personne lui voler les fruits de son travail souterrain.

- Il y a également une brève pour annoncer un nouveau référendum à une date ultérieure, la libération des accusés dans l’attente d’un éventuel nouveau procès.

Il leur forçait la main en annonçant ceci, mais il savait que de toute façon, ces dispositions étaient inévitables.

- Et je m’assurerai personnellement que personne d’autre ne viendra bafouer les fondements-mêmes de la démocratie. Incluant la présomption d’innocence et le droit des votes des Anges et de leurs collaborateurs. J’ai fait un entrefilet sur ça, aussi.

Il ne cachait même pas son ton venimeux. Au moins, songea-t-il avec espoir, si un second référendum devait avoir lieu, ils pouvaient espérer, avec le vote des accusés et la discréditation de l’image de Leviathan après les révélations qu’il ferait, que le résultat serait différent.

- Je m’occuperai du reste tout seul, mais ce serait sympa de la part de l’Assemblée de s’assurer que l’investi citoyen que je suis n’est pas mort assassiné dans un fossé, de temps à autre, termina-t-il d’un ton sarcastique.


Dernière édition par Seth A. Mackenzie le Ven 7 Sep - 9:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Métier/Etudes : Pompier
Nombre de messages : 1001
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Ven 31 Aoû - 13:37, vous pouvez
    Les citoyens étaient rassemblés sur la place, en attente de... quelque chose. Une annonce sans doute et d'importance. Et quelle annonce allait-on bien pouvoir faire, hum ? Quelles mesures encore ? Au final, quel gouvernement avait donc vraiment valu le coup ? Parce qu'entre les anges, la Résistance et maintenant Leviathan... Il y avait de quoi avoir des envies de se pendre. Répression, tyrannie, chaos, laxisme, violence. Quand le pouvoir était prit par la force, cela n'allait pas. Quand il était prit par démocratie, cela n'allait pas non plus. Keith était mécontente que Leviathan ai gagné. Les citoyens étaient-ils à ce point aveuglés par la rancœur et la haine pour laisser ce genre d'extrémistes prendre le pouvoir ? Que s'étaient-isl empressés de faire ? Incarcérer tous les anges et certains humains collaborateurs, en attente de procès factices et grotesques. Même avant d'avoir un opposé ange, Keith était contre tout ça, mais maintenant que James croupissait en prison, la donne avait changé.

    Le lycan se tenait sur la place, en compagnie d'Alicia. Ils étaient toujours ensemble et il s'était découvert une réelle addiction pour la jeune femme. Il lui serait toujours reconnaissant de l'avoir défié et de lui avoir ainsi sauvé la vie, même si le mâle dominant en lui ronchonnait que justement, elle lui ai tenu tête. Il la tenait enlacée contre lui, se tenant dans le dos de la jeune femme, la surplombant de toute sa hauteur et l'enlaçant, protecteur... Territorial même. Ensemble ils attendaient et bientôt, leur attente fut récompensée alors que la consule Reid faisait son apparition avec un communiqué qui laissa tout le monde pantois.

    Leviathan avait triché pour gagner ? Ah ben bravo le démocratie, c'était du joli ! Mais au fond, Keith n'était même pas surpris. C'était bien le genre et cela le rassurait un peu sur la morale des réversiens. Mais pas de ces tarés extrémistes, dont son alpha faisait partie, soit dit en passant. Rien de très réjouissant et rassurant en somme. Il crispa ses bras autour d'Alicia, d'humeur sombre, alors que la nouvelle déchainait la stupeur, la colère, la révolte. Leviathan avait été trop loin et le peuple avait été abusé. Cela ne resterait pas sans conséquences. Émeutes ? Carnages ? vengeance ? Guerre civile ? Il allait forcément se passer quelque chose.


    - Je sais pas si on peut considérer ça comme une bonne ou une mauvaise nouvelle... D'un côté, tous les anges ne méritaient sans doute pas d'être incarcérés et les citoyens d'être trompés, mais là, j'ai bien peur que cette annonce déclenche le chaos...

    Il soupira, avant de poser sa tête sur l'épaule d'Alicia.

    - J'ai peur de devoir faire des heures supplémentaires dans les prochains jours...

    Forcément, en tant que pompier, il serait en première ligne, comme les forces de l'ordre.

    - Tu crois que l'Assemblée a pesé dans la balance les conséquences de cette déclaration ? Et qu'elle est prête à y faire face ?

    Il eut un sourire sans joie.


    - Au moins, James va retrouver l'air libre...


You are mine
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Ven 31 Aoû - 23:11, vous pouvez
L’elfe était sur la Place Publique, comme beaucoup de gens. Ce que l’Assemblée s’apprêtait à dire semblait important, et comme dans cette ville, le bordel n’était jamais être loin, valait mieux être là. D’ailleurs Ian avait dû penser la même chose qu’elle parce qu’elle arrivait à le voir dans la foule. Et d’ailleurs, on allait dire qu’elle se planquait un peu pour pas qu’il vienne la voir. Il y avait du monde en tout cas, elle arrivait même à apercevoir Alicia à côté d’un lycan qu’elle ne connaissait pas trop. Harald aussi.

Elle allait s’avancer vers lui quand la rouquine glaciale commença à parler. Les traits de visage de l’elfe se durcirent. Bah ouais, comme elle le disait le bordel n’était jamais très loin. Ces connards de Léviathan avaient trichés. Même son vote à elle avait été évincé, étant donné qu’elle était l’opposée d’un Ange. Saloperie de mouvement. Ils ne foutaient que le bordel de toute façon. Bon, elle était assez mal placée pour dire ce genre de chose parce qu’elle était pas mal aussi dans le genre, mais elle, elle ne faisait pas à si grande échelle. Sur ce coup là, l’elfe ne savait pas trop si elle devait les admirer un peu d’ailleurs. On était une emmerdeuse ou on ne l’était pas hein.

La lumière s’éteignit, de toute évidence c’était finit pour ce soir. Ou pas, on ne savait jamais hein. L’elfe alla s’avancer vers Harald et lui fit un signe de la main. La dernière fois qu’ils s’étaient vus, ça s’était fini d’une drôle de manière, par une fuite, et par elle au commissariat pour porter plainte contre les ex-miliciens tarés. A ce qu’elle savait, ils s’étaient retrouvés en prison, et ils y étaient restés avec la victoire de Léviathan. Bien la seule chose qui l’avait un peu réconfortée quand elle l’avait su. Avec aussi le fait qu’Alyssa était également enfermée. Maintenant elle allait ressortir. Bizarrement, elle sentait que celle là allait faire pas mal de problèmes. Dû au fait qu’elle savait que c’était une Abominable Pétasse Angélique ? Sûrement.

La comédienne fit un signe de la main au bibliothécaire pour qu’il la voit et se mit à côté de lui avant de faire un sourire narquois.

« Le chat noir est de retour. »

Référence à la dernière fois où il avait quand même réussit à la comparer à cet animal. Et elle devait avouer qu’il n’avait peut-être pas tout à fait tord hein.

« Ça va être le bordel. Ils vont s’en servir, c’est sûr et certain, ils ne se laisseront pas faire et ils vont ressortir plus remontés que jamais. »

Par « ils », elle parlait évidemment des Anges. On disait merci à qui ? Merci à Léviathan.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Sam 1 Sep - 17:13, vous pouvez
Je sers les poings. Non avons été trahis, évidemment. Le sourire de Riley est éloquent ; se rend-elle compte qu'elle vient de déclarer la guerre ? Est-ce ainsi qu'elle souhaite faire durer la paix dans Réversa ? En libérant ses anciens bourreaux et en se mettant sur le dos ses précédents alliés ? Mais que fait-elle ? Qu'espère-t-elle obtenir en faisant cela ? Je ne réponds rien. Je ne tiens pas à me faire remarquer même si mon instinct me brûle de m'emparer d'elle et d'en faire mon repas.

Leann va être libérée. Alyssa va être libérée. Toutes ces pourritures que j'aurais bien brisées vont être libérées, comme on change un jouet de place dans la chambre d'un enfant. Et cet enfant c'est Riley. Ma haine n'a jamais été aussi grande et pourtant, aussi étonnant que cela puisse paraître, j'éprouve une irrésistible envie de rire. L'Assemblée ne sait pas ce qui l'attend. Nous, c'est certainement les barreaux qui nous attendent.

Je me glisse à côté de Freyja, qui attend non loin de moi. Qui réagit également. Je lui glisse discrètement quelques mots, dans cette foule compacte et tristement respectueuse.


-Que va-t-on faire ? J'imagine que nos prochains plans vont se négocier en prison, à coup de frappes en morse contre les murs de nos cellules ?


Aucune ironie dans mes mots. Cette situation étrange a son lot d'humour à elle toute seule. Comment vont réagir les Anges quand ils vont apprendre ça ? Ils vont se marrer.


-Riley vient de convaincre ses prisonniers de son incompétence.


J'ignore si cela me réjouit ou me peine pour cette pauvre petite chose vive mais sans expérience. Cette femme que j'admirais tant autrefois descend dans mon estime à la vitesse d'un caillou dans les airs. Ca va vraiment chier. Riley est cette fois-ci la cible de deux camps. Lequel d'entre eux va venir la bouffer en premier ?
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Blerim D. Troshani
the Balkan wolf
Métier/Etudes : Aide-cuisinier au Roma's Restaurant
Nombre de messages : 5269
Opinions Politiques : Du moment qu'on lui fout la paix, il fera de même.
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mer 5 Sep - 16:46, vous pouvez
Quand le rideau s’ouvrit, Harald posa son regard sur Riley. L’elfe savait que la rousse allait annoncer quelque chose d’important ce soir, mais elle ne lui avait pas dit quoi. L’archiviste était néanmoins persuadé que cela avait un rapport avec les Anges, encore une fois. Ils étaient désormais en prison, mais les gens n’oubliaient pas leurs agissements. Peut-être que la consule humaine avait découvert encore un autre crime que l’ancien gouvernement avait commis…

Harald regarda tout autour de lui. Il y avait déjà pas mal de monde sur Reversa’s Square, et des gens continuaient d’arriver, curieux. Pour l’instant, le brun ne voyait aucune tête familière parmi la foule. Riley commença enfin à parler et il la fixa de ses yeux bleus, lui adressant un regard rassurant. Léviathan avait triché et les votes avaient été truqués… L’homme n’était pas le seul à être visiblement surpris, d’autres personnes murmuraient et avaient l’air étonnées. Ce que Léviathan avait fait était vraiment très grave et désormais… Qu’allait-il arriver aux Anges et à leur collaborateurs ? Allaient-ils être libérés ?

Alors que l’archiviste était encore bouche bée, réfléchissant aux conséquences probables de cette supercherie que Riley venait de dénoncer, Harald sentit une main se poser sur son épaule. Le trentenaire tourna la tête et reconnut immédiatement son... "vampire-gardien" suédois, Markus, qui arborait un sourire moqueur.


« Grosse surprise, hein… Ferme la bouche, Harald, tu vas gober une mouche ! »


L’elfe soupira bruyamment. Il ne lui manquait vraiment plus que ça...


« Allez, je te comprends, je sais à quoi tu étais en train de penser... Même moi, je bave quand je la vois, tellement elle est délicieuse ! »


« Mais tu veux bien te taire, bordel ?! De un, je n’étais pas en train de penser à ça ; de deux, elle n’est pas… enfin, elle est délicieuse, mais elle n’est pas pour toi ; et de trois… Eh ! »


Quelqu’un venait de bousculer Harald et celui-ci tourna la tête, agacé. Le vampire, lui, en avait profité pour filer discrètement, sans que l’archiviste s’en rende compte. Ce type était presque aussi doué que Thea pour le faire sortir de ses gonds ! Alors que le brun cherchait du regard le Suédois, il aperçut soudain Ariane, qui lui fit un signe de la main, tout en s’avançant vers lui. L’elfe soupira une nouvelle fois. Sa journée à la bibliothèque avait été particulièrement fatigante, et là… Les emmerdeurs ne semblaient pas vouloir le lâcher ce soir ! Après Markus, Ariane… Autrement dit, son chat noir.


« Ça se voit… »


Elle attirait les emmerdes et les emmerdeurs, et l’autre vampire qui était au courant pour lui et Riley en faisait partie… Une coïncidence ? Il n’y croyait pas trop…


« Oui, moi aussi, j'en suis persuadé... Ça n’augure rien de bon, tout ça. Pour une fois qu’un régime démocratique a été mis en place dans cette ville, il fallait qu’il y ait encore des tricheries pour tout remettre en question… J’espère qu’on punira les tricheurs, ils ne doivent plus faire partie du gouvernement ! »


where are you now ~ These shallow waters, Never met what I needed. I'm letting go, A deeper dive. Eternal silence of the sea. I'm breathing. Alive. Where are you now ? Where are you now ? - © Sian


Eh oui, je mords hmf:
 


Dernière édition par Harald Volmsey le Ven 21 Sep - 1:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Métier/Etudes : Directrice d'un garage
Nombre de messages : 248
Opinions Politiques : Agnès Fisher
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Jeu 6 Sep - 20:07, vous pouvez
« Moi j’ai surtout l’impression qu’ils refont les même erreurs que les Anges, l’Assemblée n’a pas été capable de s’entendre ni même de faire revenir la paix et la sécurité. »

Parce qu’autant le dire, cette annonce l’avait laissé sur le cul. Alicia ne se mêlait jamais de politique et, presque malgré elle, elle avait assisté a deux réunions très importantes. La liste et maintenant…CA. Et CA, et bien ça remettait en cause beaucoup de chose. L’Assemblée était-elle capable de gouverner ? Léviathan pouvait-il être juste ? Reversa était et resterait une ville hors du temps mais là, ça devenait n’importe quoi. Elle avait supporté la suprématie des anges, y trouvant parfois des avantages mais pas que. Elle n’avait pas applaudit le coup d’état mais avait espéré beaucoup, plus de justice, plus de sécurité et c’était le contraire qui c’était produit. Ensuite, le référendum. Truqué.

A qui pouvait-on faire confiance ? Ne risquaient ils pas de tuer la ville avec ces changements ? Avec ces impressions qu’ils n’étaient pas capables de les gouverner ? L’Assemblée affichait sa faille, Léviathan ? Sa duplicité. Et les humains dans tout cela ? Ils restaient les plus malléables, les plus vulnérables et elle se blottit contre le torse de Keith, ayant soudainement besoin de la protection de ses bras contre un ennemi invisible. Elle se savait parmi les plus faibles, les plus…mortels. Et, évidemment, ce serait encore eux qui prendrait. Oui, elle regrettait le temps du Pacte. Il soupira a son oreille et elle leva les yeux sur lui, un demi sourire aux lèvres.

« Alors je serais obligée de reposer le guerrier. »

Un clin d’œil avant qu’elle ne voit Ariane arriver a son tour, elle lui fit un petit signe avant d’articuler un « salut » silencieux mais ne quitta pas le havre des bras de Keith.

« Je ne sais pas…Ils essayent d’être juste mais…ils étalent leur impuissance….Je ne sais pas ce qui est le mieux… »

Elle serra doucement ses doigts sur ses avants bras en l’entendant mentionner James. Son opposé. Elle savait qu’il en souffrait. Et l’annonce d’un nouveau vote n’était pas pour la rassurer en fait.

« Ca va aller Keith. »

Elle leva soudainement la main, quêtant l’attention de la Consule :

« Madame la Consule, vous allez annulé le précédent vote, c’est bien, mais je craignez-vous pas d’être sanctionnée pour cette erreur ? Le prochain vote pourrait vous destituer définitivement. Comment comptez-vous regagner la confiance des Reversiens ? Après tout, l’Assemblée a laissé Léviathan truquer les votes et n’a pas su anticiper, serez-vous capable d’inverser la tendance ? De prouver aux Reversiens que vous êtes capables de répondre a leur attente ?»



This man is mine.
Et si tu n'as pas compris ma clé de 30 le fera pour moi.
(c)LUCKYRED.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Métier/Etudes : Etudes d'ingénieur
Nombre de messages : 1068
Opinions Politiques : Neutre
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Jeu 13 Sep - 23:14, vous pouvez
Pourquoi il était là, surtout que ces histoires de politique, il en avait rien à foutre ? Il n’avait pas fait exprès. Il la fuyait elle. Sa petite sœur. Elle était terrible. Tenace. Il ne savait pas ce que faisaient ses géniteurs en ce moment pour laisser une gamine lycane seule dans la rue. Ils voulaient qu’elle se fasse buter ? Non, quand même pas, elle, elle était lycane, pourquoi ils voudraient qu’elle meure ? Peut-être qu’ils étaient trop cons pour se rendre compte qu’elle n’était plus chez eux. Il leur avait bien fallut tout une nuit avec lui hein. Alors si la gamine avait un minimum de jugeote, elle avait dû le comprendre depuis un moment.

« Dis, pourquoi tu veux pas me dire ton nom ? »
« Bouge. »
« C’est vrai que t’es mon frère, hein ? »
«Non. Dégage je t’ai dit ! »

C’était risible. Une gamine de dix ans et d’à peine un mètre quarante qui suivait à la trace un type avec une gueule d’homme des cavernes. Et l’homme des cavernes, actuellement, réfléchissait à comment se débarrasser de ce pot de colle. La petite réagissait très difficilement à l’intimidation. Et elle ne semblait pas le croire quand il lui disait qu’il n’était pas son frère. Tu m’étonnes. Elle semblait être plutôt maligne, mais il ne l’admettrait jamais, plutôt crever. Et bon sang qu’est-ce qu’elle pouvait être coriace et chiante, ça devait être de famille dis-donc. Agacé, Lyle se retourna brusquement mais se stoppa en voyant qu’il allait engueuler du vide. L’humain grogna. Il détestait quand elle faisait ça. Bizarrement, elle était rapide, elle devait petit à petit approcher des onze ans, donc les maladies devaient se faire un peu plus rares. Parce qu’elle était vachement speed. Et vachement chiante, comme il arrêtait pas de le penser.

« T’es pas assez rapide ! »
« Merde ! »

Il ne la voyait même pas, elle avait disparut. Lyle grogna puis reprit son chemin, il avait été à peu près n’importe où pour la semer et maintenant il se retrouvait sur la place. Bondée la place d’ailleurs. L’humain fronça les sourcils puis se rappela de la raison de cet attroupement. L’Assemblée voulait faire une annonce, importante à ce qu’on disait.

Rien à battre.

Il allait s’en aller quand il entendit Poil de Carotte commencer son discours d’un air grave. Finalement, il allait peut-être rester un peu. En effet, au final c’était intéressant. Un sourire moqueur aux lèvres, il ricana doucement en entendant ce qu’elle avait à dire. Eh bien. Il semblait bien que sur ce coup là, il avait raison. Démocratie et tyrannie, c’était pareil. Il était plutôt près de l’estrade, Poil de Carotte avait sûrement dû le voir. Tant mieux. La dernière fois lui était restée dans la gorge, elle avait disjoncté d’un coup sans qu’il comprenne vraiment pourquoi. Il trouverait un moyen pour lui rendre la monnaie de la pièce.

Quand la femme blonde demanda ce que la rousse comptait faire, il s’apprêtait à lancer une remarque cinglante quand il remarqua que finalement c’était peut-être pas une bonne idée. Son opposé était là. Il l’évitait depuis plus d’un mois, c’était pas maintenant qu’il comptait se faire repérer. L’humain commença à bouger, pour que le vieux le perde dans la foule, en grommelant doucement. Cette saleté de gosse ne lui rapportait que des problèmes.


img

Je n’ai jamais été fidèle Et je n’ai jamais été quelqu’un de confiance Limite schizophrène Et fouteur de merde indiscutable Je n’ai jamais été loyal Si ce n’est à mon propre plaisir Je suis un marginal à jamais Le résultat d’un foyer brisé Je n’ai jamais été fidèle Et je n’ai jamais été quelqu’un de confiance Limite maniaco-dépressif Toujours à te casser les couilles Je n’ai jamais été reconnaissant C’est pourquoi je passe mes journées seul Je suis un marginal à jamais Le produit d’un foyer brisé

Traduction Black-Eyed - Placebo
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Jeu 20 Sep - 17:30, vous pouvez
Shawn se tenait un peu en retrait de la foule. Reversa's square était bondé. Les Réversiens étaient venus nombreux, comme il s'y attendait. Après tout, une déclaration de l'Assemblée, ce n'était pas anodin, mieux valait se tenir au courant de tout ce qui pouvait se passer en ville. Il savait que Riley allait parler, bien sur, mais ce qu'elle allait annoncer, il n'en savait rien du tout. Ses supérieurs ne lui en avaient pas soufflé un mot, il devait se contenter d'être là avec quelques hommes en civil, "au cas où". L'inspecteur observait les gens qui s’amoncelaient lentement sur la place, cherchant des visages connus, d'éventuels criminels recherchés, des alliés, des amis,... Mais personne en particulier n'attira son attention. Il jeta un coup d’œil à ses hommes, qui perçurent son regard et hochèrent la tête. C'était le regard qui signifiait "ouvrez l’œil", et ils ne le connaissaient que trop bien. Lui-même bougea enfin de sa place et entreprit de faire le tour de la foule, guettant le moindre agissement suspect.

-A quoi ça sert tout ça après tout? On sait même pas pourquoi on est la...

Il s'interrompit net quand il perçut du coin de l’œil un mouvement à sa droite. Un garçon à l'air assez jeune, qui fixait la scène avec attention, fouillant dans sa veste. Tu parles d'un agissement suspect! Shawn s'approcha rapidement mais silencieusement de lui et agrippa fermement son épaule en murmurant à son oreille :

-Ne faites aucun geste brusque, n'émettez même pas un son. Retirez doucement votre main de votre veste.

Le garçon, surprit, s’exécuta. Shawn passa doucement sa main dans sa veste et en retira...un inhalateur? Le garçon commença à respirer bruyamment.

-Qu'est-ce...qui vous...prends?! Je suis...asthmatique!

Quel abruti! Il lui remit rapidement l'inhalateur dans les mains en se maudissant lui-même et sa trop grande prudence, et balbutia des excuses. Le jeune homme prit son médicament et regarda l'inspecteur, en panique.

-Ça va pas d’agresser les gens?! Je...je vais appeler la police!


-On se calme, la police c'est moi. Bonne fin de soirée.

Et il s'éloigna rapidement avant que ses hommes ne voient sa bourde. La soirée allait être longue... Soudain, le rideau s'ouvrit et Riley apparut, aussi belle et fier que d'habitude. Il allait enfin savoir pourquoi il était là, et à cause de quoi il avait passé pour un abruti... Et quand elle révéla enfin la raison, Shawn poussa un long soupir. Encore des tricheries. Encore des conspirations, des alliances, des erreurs, et il ne savait trop quoi d'autres. La politique, tout ça,...ça commençait vraiment à le gonfler. Ce que ça voulait dire en gros, pour lui, c'est qu'il allait avoir du travail dans les jours qui allaient suivre. Il y aurait fatalement beaucoup de mécontents, des tensions allaient sans aucuns doutes ressurgir,...la pagaille quoi. Il se félicitait de ne pas avoir de famille, parce qu'il sentait qu'il devrait surement rentrer encore plus tard chez lui désormais.

Puis il pensa à Riley. Avait-elle conscience qu'elle venait de se faire des ennemis en plus? Comme il la connaissait, surement oui. Et il commençait d'ailleurs à comprendre pourquoi il était là. Il se dirigea vers la scène, bousculant un homme au passage. il arriva au pied de la scène juste quand une voix féminine posa une question à Riley. Il jeta un coup d’œil à son amie, lui faisant comprendre qu'il était là et prêt à intervenir au moindre problème, puis reporta son attention sur la foule.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Noah S. Fleming
❝ Walk on Fire ❞
Métier/Etudes : Prof de maths
Nombre de messages : 476
Opinions Politiques : /
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Sam 22 Sep - 22:33, vous pouvez
Pourquoi il se trouvait là à ce moment-ci? Parce que tout simplement il était un citoyen qui aimait savoir où pouvaient se trouver ses intérêts et assurément, et surtout depuis l'arrivée des Anges, c'était une bonne idée que de la suivre de l'intérieur. Alors après avoir donné une heure de cours de math, il était parti tranquillement en direction de la place où se déroulerait la conférence de presse. De quoi allait-elle parler? Il n'en avait pas vraiment d'idée bien précise, mais toujours était-il qu'il était bon de s'intéresser à ce genre de choses. Durant tout le discours de la rousse, Noah fit glisser son regard sur chacun d'entre eux, admirant leurs expressions alors que son propre visage restait figé dans une émotion neutre. Si l'idée ne lui plaisait pas, il reconnaissait que la Consule faisait ce qu'elle avait à faire, et ce, plutôt bien d'ailleurs.

Il tourna la tête lorsqu'une blonde posa une question, avant d'étirer un sourire amusé. Ce n'était pas ce qui le dérangeait lui, dans cette affaire. C'était la remise en liberté de ces génocidaires. De ces êtres corrompus de l'intérieur qui allaient leur adresser de grands sourires totalement faux. A son tour, il leva la main et posa la question qui lui taraudait l'esprit.

" En dehors de toute cette merde politique qu'on nous sert depuis deux ans, concrètement quelles actions vont être menées contre les Anges? Même s'ils n'ont pas été jugés équitablement, il reste des charges à leur encontre, que vont-elles devenir? Vous comptez les remettre en liberté sans la moindre contrainte? Que deviendront les CAH?"




A Drowsery God
All those times before when I was just another face Among the others keeping secrets to save myself I could blend into the background and savor the unknown I could practice preservation and hide behind this shell - Stone Sour
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 23 Sep - 12:49, vous pouvez
Freyja se tenait au milieu de la foule, impassible, en attendant que le discours fut prononcé. Elle ne quittait pas la scène des yeux car, si elle ne laissait rien paraître, une panique sans nom remuait ses tripes. Qu'avait prévu l'Assemblée pour échapper à leur accord ? Les conditions avaient pourtant été bien mises au clair avec Riley: le parti perdant se plierait aux réformes de l'autre et ne ferait rien contre. Léviathan l'avait emporté, l'Assemblée n'avait plus à intervenir sur le sort des anges - puisque le référendum ne concernait que ça. De toute évidence, elle ne savait tenir une parole et avait trouvé un stratagème pour les mettre à mal. Mais le pire arrivait seulement. Les accuser de tricherie... C'est tout ce que tu as trouvé, Riley ? Au point où ils en étaient, qu'elle ajoute aux récriminations de l'intimidation, des menaces, ou qu'ils aient obligé la moitié des citoyens à leur faire une dérogation pour voter à leur place ! Oui les votes des opposés des accusés n'avaient pas été comptabilisés ; en quoi seraient-ils objectifs ? Bien sûr qu'ils ne voudraient pas retrouver leur moitié d'âme emprisonnée, aussi détestée celle-ci fût-elle. Qui s'infligerait cela ? Freyja ne considérait pas cela comme un trucage, juste du bon sens. Mais Riley sous-entendait que même le restant des votes avait été manipulé... Elle osait accuser Léviathan d'avoir trompé la population en proférant des mensonges.

Le regard de l'elfe, toujours rivé sur la rousse, s'embrasait à mesure de l'allocution. Les poings serrés le long de son corps prouvaient qu'elle fulminait. Elle la fixait toujours avec une rage sans nom pendant que Regina esquissait un futur proche sinistre.

"Incompétente et stupide.", souffla-t-elle. "Montrer du doigt une supercherie tout en mentant, ça frise le ridicule."

Tel est pris qui croyait prendre, le proverbe avait souvent prouvé son bien-fondé. Alors si l'Assemblée croyait s'en tirer facilement, ce n'était qu'arrogance. De toute manière, elle se mordrait les doigts d'une façon ou d'une autre. La preuve qu'ils étaient largués, la libération des anges... Ils allaient se casser la gueule. Freyja se retourna vers la vampire.

"Qu'ils osent nous mettre en prison pendant qu'ils laissent les monstres en liberté. Qu'ils osent seulement, ils n'auront jamais autant d'ennuis. Ce sera la preuve que quelque chose se cache derrière ce centre et ce soit-disant pardon. Qu'ils fricotent avec ces salauds."

Une voix perça les murmures de la foule. Les Réversiens doutaient de l'Assemblée, tu m'étonnes... Mais l'intervention qui attira davantage son attention fut celle d'un homme qu'elle avait rencontré il y a des mois. Profondément agaçant, il ne bénéficiait que du mépris de Ceinwèn et c'est pourquoi elle fut si étonnée d'entendre ce qu'il avait à dire. Un sourire carnassier étira ses lèvres.

"C'est des réactions comme ça qu'il faut Gina. Pour que tout ne soit pas perdu."
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 30 Sep - 16:11, vous pouvez
Je me demandais bien pourquoi j’étais venu ici sur la place publique, on nous avait dit de venir, car l’assemblée avait quelque chose à nous dire. Mais pourquoi diable étais-je aussi curieux ? Alors que je me moque pas mal de la politique, moi tant que l’on me laisse mener ma vie tranquillement le reste je m’en balance. Mais après tout, les annonces politiques dérapent souvent lorsque les deux camps sont présents, on arrivera peut-être à une bonne bagarre à la fin, qui sait. J’étais avec ma fiole en main, buvant une petite gorgée avant de la ranger et d’allumer ma cigarette. Je pris une bonne bouffée avant de me faufiler jusque devant la scène, quitte à devoir écouter ce qu’il s’y dira autant être à une bonne place. J’entendis une personne se plaindre de ma taille et du fait que je lui gâchais la vue, je me retournai vers lui plongeant mes yeux rouges dans les siens et lui demandant s’il y avait un problème, l’homme me répondit que non et il fit même quelque pas en arrière pour changer d’endroit.

Riley avança sur la scène pour sa déclaration, elle nous annonça que les votes que nous avions du faire, ont été truqués et que les résultats allaient être annulés. Les commentaires fusèrent de tous les côtés et je fus surpris de voir que beaucoup de monde était contre l’assemblée alors que celle-ci venait de leur annoncer que quelqu’un avait truqué les élections. Je savais que la plupart des habitants de cette ville ne tournaient pas rond, mais je ne pensais pas que c’était à ce point-là.

J’avançais vers la scène, montai sur celle-ci et tout en m’asseyant sur le bord je dévisageais les personnes agglutinées devant et en train de faire leurs commentaires. J’avais l’impression de voir des insectes qui se regroupent parce qu’ils ne savent pas quoi faire.

Vous n’êtes vraiment qu’une bande de larves ! On vous annonce que vous avez été abusé et que quelqu’un s’est moqué de vous et tout ce que vous trouvez à faire c’est protester contre l’assemblée et contre Riley plus précisément. Vous n’êtes même pas capable de vous rendre compte quand on vous aide ! Vous voulez quoi exactement ? Que la prochaine on ne vous dise rien du tout et que l’on vous mène là où les tricheurs le veulent ? Mais bordel de merde, vous ne savez pas réfléchir par vous-même ou quoi ?

Je pris une bouffée de ma cigarette en plus et je regardai les gens devant moi, je me demandais comment ils allaient réagir, s’ils allaient enfin ouvrir les yeux. Le Léviathan avait triché (ce ne pouvait être qu’eux vu qu’il n’y avait que deux concurrents : l’assemblée et le Léviathan) et ils s’en foutaient, on leur annonce et c’est l’assemblée qui s’en prend plein la gueule, franchement c’est à ce demander pourquoi on crée la politique.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mar 2 Oct - 11:35, vous pouvez
    La réponse sifflée par Seth fâchait Riley. Elle ne bougea pas mais son empathie lui permit de ressentir l'agacement des autres membres de l'Assemblée. Étonnement, l'étonnement de voir un informateur venir insulter à demi-mot comme si c'était naturel. En venant sur son terrain Seth ne semblait pas avoir compris qu'il dévoilait son odeur, sa voix et son visage pour ceux qui pouvaient le distinguer. Aucun effort à fournir, l'informateur venait de se boycotter tout seul. La consule humaine l'ignora, ne pas répondre était la meilleure technique si elle voulait éviter de se bagarrer là maintenant. Les réactions étaient diverses et la rousse nota mentalement les questions qui fusaient. Il n'y aurait pas un second référendum, mais cela Riley ne le précisa pas. Son regard se posa un instant sur Harald tandis qu'elle méditait aux mots d'une blonde aux cheveux courts. Avoir laissé Léviathan truquer les votes ? Décidément les citoyens ne comprenaient rien à ce qu'on leur disait, même pas capable d'écouter convenablement. Comme si Riley avait laissé ce genre de chose passer, c'était mal la connaitre. La rousse allait répondre quand un vampire en plaça une sur les CAH. Elle avait une porte de sortie et la femme préférait s'occuper d'une question logique plutôt que d'une question illogique.

    « Les CAH sont toujours d'actualité. Les anges sont priés de continuer de s'y rendre. Tout manquement à cette règle leur donnera le droit d'aller faire un petit tour au poste de police. Nous jugerons ensuite s'il y a collaboration ou non, et si nous devons incarcérer la personne. Nous avons en effet des charges envers les anges, et les dossiers vont être réétudiés par l'Assemblée. Des procès seront bientôt ouverts. »

    L'Assemblée, pas Léviathan. Riley allait complètement les boycotter, les mettre en marge de cette justice. Elle avait donné sa chance à Freyja, celle-ci lui avait marché sur la tête, et ben, elle irait marcher sur la tête d'un fantôme à l'avenir. La consule humaine avait d'autre chat à fouetter. Surtout qu'elle détestait par-dessus tout être prise pour une idiote. La rousse s'apprêtait à finaliser son discours quand un homme monta sur la scène. Elle sentit la nervosité gagner les hommes et femmes derrière elle. La consule humaine ne broncha pas, toisant cette silhouette qui semblait la défendre et c'était la première fois... Quelle drôle de sensation, celle de se sentir soutenue dans une cause plutôt que de recevoir des crachats. Une once de respect dans cet amas d’incompétents ? Visiblement oui.

    « Merci pour votre écoute. Je vous rappelle que chacun de vous peut se présenter le samedi pour venir revendiquer sa voix auprès de l'Assemblée. Mesdames et messieurs, bonne soirée. »

    Elle les congédiait, ni plus ni moins. Riley attarda encore une seconde son regard sur ce lycan qui lui était inconnu. Elle avait besoin de sommeil et hâte de rentrer chez elle retrouver Harald. Bien entendu la femme enceinte avait entrevu l'elfe dans la foule, mais restant elle-même, elle séparait vie privée et vie politique. Sans un mot la consule humaine fit volte-face, désertant la scène avec une certaine froideur. Les autres l'accompagnaient, refusant de dire leur ressenti. L'Assemblée venait de lâcher une bombe, à croire qu'avoir des ennemis était la priorité. Car sans ennemi, avec qui s'amusait-on ?

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Métier/Etudes : Pompier
Nombre de messages : 1001
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 7 Oct - 20:48, vous pouvez
    Cette annonce était un coup de tonnerre dans un ciel serein... Leviathan avait triché. Et quand un gouvernement se mettait en place de cette façon, ce n'était rien de plus qu'un dictature. On laissait le choix au bon peuple de Reversa ? Balivernes. Aucun choix n'était laissé et finalement, ce gouvernement ne valait pas mieux que celui des Anges. c'était écœurant. Mais en pensant tirer avantage de cette situation l'Assemblée venait de dénoncer une supercherie et prouver aux réversiens qu'on les avait prit pour des cons, rien de plus, rien de moins. Du coup, les Anges allaient être libérés, certains risquaient de crier vengeance, tandis que la population pouvait faire justice elle-même. Keith voyait déjà la guerre civile se profiler. Un conflit sournois, mais fait de petites attaques éparses. Riley avait-elle bien tout prévu en rendant cela publique ? C'était effectivement une intention louable d'être transparent, mais le seraient-ils toujours ? L'Assemblée était constituée d'anciens rebelles, des hommes et femmes d'action... pas des dirigeants. Mais Leviathan n'était pas mieux si on y ajoutait le côté extrémiste et tricheur en plus. James allait sortir de prison... Keith était mitigé. D'un côté, il voulait sortir son opposé de là et de l'autre il savait que ce petit trou du cul serait l'un des premiers à tabasser des lycans ou vampires juste par plaisir. Au moins en prison, il était sous contrôle et c'était le cas de pas mal d'anges. Alicia fut la première à interpeler Riley et d'autre suivirent, alors que les murmures de la foule s'élevaient, qu'elle se mettait à grondeur autour d'eux. Certains approuvaient cette dénonciation, d'autres non, certains étaient ironiques, d'autres accablés. Un vampire parla des centres de réadaptation... Et soudain, une voix familière intervint et j'eus un petit rictus. Orédan... Le toutou de l'alpha. Et apparemment, pro Assemblée. Neil n'était-il pas de Leviathan ? Doucement, je soufflais à l'oreille d'Alicia :

    - Je te présente l'un des lieutenant de mon alpha. Charmant, tu ne trouves pas ?

    Cela dit, derrière son apparente désinvolture, il y avait une sorte de colère intériorisée. Colère contre ce lycan qui se permettait de donner des leçons, de juger... De quel droit ? Keith se contint, contint le loup en lui. Pas le moment de faire une esclandre, de défier l'autorité d'Orédan, même s'ils n'étaient pas au sein de la meute. Riley reprit alors la parole, plutôt calmement, il fallait lui reconnaître du cran à cette jeune femme. Les Anges devaient continuer à se rendre dans les Centres... Est-ce que cela servait à quelque chose ? Il n'en savait rien.

    - Des procès... Le plus équitable, mais le plus long... Cette histoire est loin d'être terminée.

    Puis, la rousse sembla mettre fin à l'annonce et Keith hocha la tête, avant de s'écarter légèrement d'Alicia, s'emparant de sa main.

    - Allez, on rentre, pas envie de me retrouver dans une bagarre, parce qu'il va y en avoir, les esprits sont échauffés.

    Il lança un regard à Orédan, sans rien dire, puis entraina Alicia loin de la foule, juste tous les deux. Mais ils n'avaient pas fini de parler à propos de cette tricherie.


[Fin de l'event pour moi \o]


You are mine
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Blerim D. Troshani
the Balkan wolf
Métier/Etudes : Aide-cuisinier au Roma's Restaurant
Nombre de messages : 5269
Opinions Politiques : Du moment qu'on lui fout la paix, il fera de même.
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mer 17 Oct - 0:48, vous pouvez
Les gens étaient visiblement surpris et les commentaires fusaient. L’annonce de la tricherie de Léviathan avait eu l’effet d’une bombe, même si, pour l’instant, la bagarre n’avait pas encore éclaté sur la Place Publique. Mais cela n’était qu’une question de temps, Harald en était sûr. Et franchement, cela ne le rassurait pas. Riley et l’Assemblée avaient eu le courage de venir annoncer aux Réversiens que les votes avaient été truqués par les membres de Léviathan et de les annuler. Ainsi, la rousse avait gagné encore plus d’ennemis, oui, car les léviathanistes étaient sans doutes des extrémistes. Sûrement ceux qui n’hésitaient pas à commettre des massacres avant, lorsque les Anges étaient au pouvoir, en prétextant qu’ils ne faisaient que combattre la tyrannie qui était en place. Cela, l’elfe n’avait jamais apprécié, vraiment pas. En tout cas, il s’était contenté à l’époque de rester neutre, discrètement, sans faire de vagues. Mener sa petite vie en essayant d’oublier le monde extérieur, si horrible et insupportable. S’il avait su que quelques mois après la chute du gouvernement des Anges il fonderait une famille avec l’ancienne cheffe de la Résistance, sans jamais la condamner d’avoir fait quoi que ce soit de mal… Etonnant, hein !

L’archiviste adressa un petit sourire à la jeune consule, qui avait posé son regard sur lui. Riley répondit alors aux questions qu’on lui posa, annonçant que les CAH étaient toujours d’actualité et que les Anges seraient jugés selon leurs crimes. Harald l’admirait, vraiment. L’humaine était une femme exceptionnelle, courageuse, charismatique, une battante qui ne lâchait jamais. Comment avait-elle pu tomber amoureuse d’un type comme lui ? Bon, il n’allait pas s’en plaindre, mais il fallait avouer qu’ils étaient très différents, même si cela ne les empêchait pas d’être heureux ensemble, malgré tout… Harald posa alors son regard sur Ariane. Elle aussi était une ancienne résistante et sûrement pas une pro-Léviathan. Après tout, n’avait-elle pas engueulé l’extrémiste Freyja Hepburn lors de l’Assemblée des Elfes au mois de mars ? Un moment qui l’avait bien fait rigoler…


« Il faut avoir du courage pour faire ce qu’elle a fait ce soir… Je me demande ce que Léviathan va faire désormais… »


Et comment le peuple réagirait. Et les Anges aussi. Il était fort probable que le chaos prenne la ville, de façon encore plus intense qu’auparavant...

Alors que les gens parlaient toujours et que des voix mécontentes critiquaient l’Assemblée, un homme monta sur la scène, ce qui attira l’attention du trentenaire. Oré ? Qu’est-ce qu’il foutait là ? Un sourire satisfait se dessina sur les lèvres de l’elfe quand il entendit les mots de son collègue. Brave lycan, il avait remis les imbéciles et les ingrats à leur place, défendant farouchement la consule ! Très bien, Harald appréciait, tellement qu’il avait presque envie d’applaudir. Mais bon, il ne fallait pas exagérer quand même… Restons discrets.

Ensuite, sa compagne mit fin à l’annonce, salua les gens et partit. Lui aussi allait rentrer chez lui, ayant envie de retrouver les bras de sa chérie, de la rassurer. Harald savait que, malgré qu’elle ne le montre pas trop, Riley avait besoin de lui, plus que jamais. Les prochains temps risquaient d’être particulièrement agités…


« Bon, Ariane, je vais rentrer chez moi. Je te conseille de faire de même, les bagarres ne vont pas tarder, j’en suis sûr. Il y a de la tension dans l'air... Fais attention à toi, p’tit chat noir ! »


Il sourit, lui fit un clin d’œil, puis il partit, non sans avoir avant regardé tout autour de lui, cherchant du regard Markus, son "garde du corps" vampirique. L’archiviste ne le voyait nulle part, mais il se doutait que lui, il le voyait. Sérieux, l’elfe allait mettre du temps avant de s’habituer finalement à l’idée qu’un vampire suédois complètement cinglé veille sur lui, comme s’il le connaissait depuis longtemps et tenait à lui... Cette histoire était bizarre, vachement bizarre. Vraiment.

M’enfin… Bref.


[terminé pour moi aussi ^^]


where are you now ~ These shallow waters, Never met what I needed. I'm letting go, A deeper dive. Eternal silence of the sea. I'm breathing. Alive. Where are you now ? Where are you now ? - © Sian


Eh oui, je mords hmf:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Métier/Etudes : Directrice d'un garage
Nombre de messages : 248
Opinions Politiques : Agnès Fisher
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Jeu 18 Oct - 21:22, vous pouvez
Maintenant, Ali savait pourquoi elle n’aimait pas la politique. Ce n’était que mensonge, tromperie et corruption. Pas très glorieux. Serrée entre les bras de Keith, elle fulminait a moitié. En vérité, il n’y avait pas de réponse claire, pas d’affirmation véritable. Ou alors, elle se trompait. Des opposants ouvraient leur grandes bouches quand d’autres les sifflait et vice versa. C’était...chiant. Voilà, Ali n’avait pas d’autre mot., Néanmoins, elle porta une attention accrue a l’homme qui sauta sur l’estrade, suite au murmure de Keith a son oreille.

« Tout à fait… »

Approuva-t-elle doucement en retenant un claquement de langue devant la morgue du lycan, voir sa vulgarité. En bref, elle n’aimait pas tellement le personnage.

« A vrai dire, j’en sais rien, est ce que ça peut véritablement être équitable ? Pas sûr. Les anges se sont fait pas mal d’ennemis. »

Répondit elle avant de poser ses lèvres sur les doigts de son amant en un baiser furtif. Elle ne put que hocher la tête lorsque le pompier lui annonça son envie de rentrer, évitant les heurts qui ne manqueraient pas d’arriver. Et si le lycan pouvait se défendre, ce n’était pas le cas de la jeune fille, simple humaine, trop vulnérable au milieu de toutes ses races aussi le suivit elle sans discuter, le tenant par la main pour ne pas le perdre de vue.

[Fini pour moi aussi]



This man is mine.
Et si tu n'as pas compris ma clé de 30 le fera pour moi.
(c)LUCKYRED.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Edana J. May
❝ But Still I Rise ❞
Métier/Etudes : Directrice du Reversa's Press Agency
Nombre de messages : 10721
Opinions Politiques : Conseil Aristocrate
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Sam 20 Oct - 14:58, vous pouvez
Event clôturé! Merci de vos participations! ♥


You know I love it when you say you're afraid But you hate it when I'm making you shake Hang the truth from a noose Put a hit man on the loose Now you're countin' on me makin' you dead Shinedown, it all adds up

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le , vous pouvez
Revenir en haut Aller en bas
 

It's all over - event

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» - Event II.2 - La Faiblesse des Jedi
» Event 5 : Ecriture & Dessin
» Halloween event !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Une question d'opposé? :: Flood Times :: Events-
Les Petits Plus

What's up?

REFONTE DU FORUM
La découvrir - La suivre

STATISTIQUES:
Anges: 7
Elfes: 7
Humains: 12
Conseil: 5
Prometheus: 3 Avalon: 3
Lycans: 8
Spectres: 4
Vampires: 8
Léviathan: 2
Mithra: 4 Gaïa: 1

Votez pour le forum ♥