AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


FORUM FERME
Retrouvez nous sur Whispers of Dawn, la V2 de Réversa! :
http://whispersofdawn.forumactif.com/

Partagez | .
 

 Frederik Queysen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Frederik Queysen
Charm & ambition
Métier/Etudes : Directeur de l'hôpital
Nombre de messages : 4347
Opinions Politiques : Son camp ? Le sien, toujours ! Mais il soutient aussi la démocratie et la tolérance.
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 14 Juil - 14:06, vous pouvez


Frederik Queysen
The Flying Dutchman


imagepv
Race: Ange
Âge:37 ans
Date de naissance: 09/06/1979
Métier:Directeur de l'Hôpital de Réversa depuis avril 2016
Don:Confiance : il provoque un sentiment de confiance chez ses interlocuteurs.
Camp: Frederik collabore avec le Conseil depuis avril 2013; il a également fait partie de la Résistance (2011), puis de l'Assemblée (2012).

Préjugés:Frederik considère les Anges comme des êtres supérieurs, évidemment. Néanmoins,à son avis, ils ne sont pas encore tout à fait parfaits : ils peuvent l’être, mais ils doivent tout faire pour atteindre la perfection, puisqu’ils sont les seuls à avoir réellement les capacités pour. Malheureusement pour eux, la soif de pouvoir de certains ne fait qu'accentuer leurs défauts et non pas leurs qualités. | Fred ne porte pas forcément les Lycans et les Vampires dans son cœur, même s'il ne le montre pas; il a appris à les tolérer, puisqu’il en a côtoyé chez la Résistance et qu'il est lié à un opposé lycan, mais il ne leur fait pas complètement confiance, car il sait que ces créatures peuvent être dangereux. | Il n'a rien contre les Elfes et encore moins contre les Humains. | L'ange trouvait déjà les Spectres intéressants quand il entendit parler d'eux, leurs intentions étant louables à ses yeux. Cela dit, le fait qu'ils lui aient proposé de participer aux négociations avec le Conseil Aristocrate a fait que Frederik les apprécie encore davantage.

Opinions:Puisqu'il s'est fait tabasser en août 2013 par un groupe de léviathanistes alors qu'il n'avait jamais fait partie de l'ancien gouvernement angélique, Frederik haïssait déjà ce mouvement extrémiste. Néanmoins, Léviathan ne s'est pas arrêté là et certains de ses membres s'en sont pris à lui à nouveau en février 2015, ce qui lui fit frôler la mort. La haine de l'homme vis-à-vis du groupuscule n'en est devenue que plus forte et l'a poussé à simuler sa mort le 20/03/2015 et à changer d'identité pendant six mois. Pendant ce temps, il a préparé soigneusement sa vengeance envers Léviathan et monta une mise en scène en plein coeur de la ville, histoire de faire croire aux gens que Léviathan l'avait kidnappé et séquestré pendant tous ces mois. Il ne faut pas s'en prendre à lui et s'attendre à ce qu'il ne riposte pas... | Quant à Prometheus, si au départ il se disait que, dans le fond, ils n'avaient pas tout à fait tort, leurs actions l'ont rapidement fait comprendre qu'ils étaient dangereux pour la ville et qu'il fallait les arrêter. Entre mars et juillet 2014, dans le cadre de la collaboration entre les Anges et le Conseil, l'ancien consul a été chargé de s'infiltrer dans le groupuscule extrémiste pour prendre le plus d'informations possible, histoire de mieux détruire Prometheus de l'intérieur. Il a fait ce qu'il a pu, et pendant tout ce temps, il a vu des choses qu'il n'a pas aimées... mais surtout, il n'a pu empêcher le massacre de Railway en juillet 2014, malheureusement. Après cet incident, l'ange s'est éloigné de Prometheus, éveillant la colère du groupuscule, dont certains membres s'infiltrèrent chez lui quelques mois plus tard, simulant un vol. C'était un avertissement, ce qui le poussa à essayer de les rassurer ; ainsi, le Hollandais leur dit qu'il voulait tout simplement qu'on l'associe à un groupe désormais déclaré hors-la-loi. Néanmoins, en février 2015, quelqu'un le dénonça à la presse, disant qu'il faisait partie du groupe et qu'il avait aidé des Prométhéens qui avaient saccagé la banque de sang de Mithra quelques semaines auparavant. Pour se défendre, Fred concéda une interview au Reversa's Paper, annonçant qu'il s'était infiltré dans le groupuscule extrémiste pour aider l'Ordre à trouver des points faibles chez Prometheus. Un contrat fut signé avec le Conseil, pour s'assurer qu'il ne mentionnerait jamais leur nom. Mais une chose était sûre : il était devenu ainsi une cible pour Prometheus... | Frederik apprécie les efforts que fait Mithra dans le but de faciliter notamment la cohabitation entre les Nocturnes et les Humains, et il approuve la banque de sang ainsi que la création de l'Arène, même s'il sait que cela ne résoudra jamais tous les problèmes de la ville. Mais c'est déjà bien ce qu'ils font. En fait, le Hollandais apprécie toutes les associations qui essaient d'aider la ville et ses habitants d'une certaine manière, comme Avalon ou encore Deux en Âme. Fin octobre 2015, Frederik a rejoint Gaïa en tant que bénévole, histoire de renforcer sa réputation d'ange généreux. | Concernant le Conseil Aristocrate, Frederik n'apprécie pas réellement les jeunes aristos... Mais il n'oublie pas qu'ils ont les moyens et qu'ils tiennent le pouvoir entre leurs mains. Il fait de son mieux pour les aider à gouverner la ville du mieux possible, mais ne leur fait pas vraiment confiance, à ces petits prétentieux... Et s'il pouvait leur prendre le pouvoir, il le ferait sans hésiter.

Ancien poste: Frederik a fait partie de la Résistance et est plus tard devenu Consul quand l'Assemblée a pris le contrôle de la ville.





caractère
On peut dire que Frederik est un vrai ange : quelqu’un de charismatique, d’intelligent – voire brillant –, d’ambitieux, de manipulateur. En partie, ces traits de caractère que le Hollandais possède aujourd’hui sont dus à la transformation qu’il a subie en Ecosse. Néanmoins, s’il a été transformé en ange, cela n’a pas été par hasard, justement… Loin de là. En effet, Frederik possédait déjà des caractéristiques très intéressantes, qui pouvaient lui permettre de devenir un excellent ange plus tard, un ange comme Adrian Maitan en avait besoin pour son projet.

Le brun a toujours été intelligent, voire même surdoué. Sa famille l’a vite remarqué, d’ailleurs, et a encouragé le petit Queysen à prendre des risques, à toujours croire en lui, en ses capacités. Travailler et se battre toujours, afin d’être le meilleur. Ainsi, Frederik a appris à se battre pour ses objectifs, mais aussi pour ses idéaux. Même si son caractère a tout de même un peu changé en raison de sa transformation, le Hollandais reste toujours un idéaliste. Oh, il y a d’autres traits de caractère qui étaient bien ancrés chez l’homme et qui sont toujours là aujourd’hui, comme par exemple le fait que l’ange soit quelqu’un de rieur, qui aime s’amuser, mais aussi quelqu'un de particulièrement charmeur. Le brun a appris à maîtriser ses sentiments et émotions, à les cacher, à les refouler, certes… mais certaines choses n’ont pas changé chez Frederik. Et ce n'est pas plus mal, se dit-il !

Par contre, l’homme est devenu quelqu’un de plus rusé, bien plus rusé qu’avant, suite à sa transformation. Il est devenu plus froid et manipulateur également, des caractéristiques absolument importantes pour quelqu’un qui désirait obtenir un jour le poste de maire à Réversa… Tout comme le charisme, point essentiel pour conquérir l’admiration et le respect des gens. S’il en avait déjà avant, sa transformation amplifia davantage ce charisme. Il aurait vraiment fait un excellent maire, oh que oui… Sauf qu’on l’a trahi, on l’a empêché même de faire partie du gouvernement angélique. Frederik l’a encore en travers de la gorge, d’ailleurs. Mais tant pis pour eux, ces anges qui s’étaient crus plus malins que lui. Ils ont déjà fait un petit tour en prison, alors que lui s’est bien moqué de cette situation... Lui qui était devenu consul et eux – surtout Alyssa – traînés dans la boue… Ça a été vraiment jubilatoire pour le Hollandais ! Justice a été faite, même si ça n’a pas duré longtemps.

Cependant, encore une fois on lui a planté un couteau dans le dos – Riley, cette fois-ci – et l’Assemblée a cédé la place à l’Ordre. Ainsi, il n’est plus consul et est devenu un citoyen lambda. Pas un ange aussi haï et critiqué que les autres, certes, mais… En fait, il faudrait peut-être ajouter un autre trait de caractère à ceux qui ont déjà décrits jusqu’ici : méfiant. Si le brun ne faisait déjà pas confiance à grand monde, maintenant ça a empiré. Frederik ne compte plus se laisser berner comme ça.

c'est l'histoire qui nous fait

Mais pas mes sentiments, en tout cas. Je suis un ange, et même si mon parcours en tant qu’être angélique est des plus atypiques, il y a des aspects propres à cette race qui sont bel et bien présents chez moi. Mais ça n’a pas toujours été ainsi. Avant de devenir un ange, j’étais un simple humain. J’étais quelqu’un d’autre. Un autre moi, qui me semble si loin maintenant… Tellement que parfois je me demande si ce passé n’est pas qu’un rêve que je prends pour un souvenir. Sauf que ce n’est pas un rêve, non. Cela fait partie de moi, même si c’est quelque chose dont je ne parle jamais, ou très rarement. Comme je vous le fais maintenant.

Je vais vous faire confiance et je vais vous raconter une histoire. La mienne.

Une histoire qui commence à Amsterdam, capitale du royaume des Pays-Bas, le 9 juin 1979. C’est lors d’un matin ensoleillé qui annonçait une magnifique journée que je suis né, au sein d’une famille riche, sans que l’on soit pour autant de vrais aristocrates. Enfant unique, je suis devenu rapidement le centre de toutes les attentions, l’objet des plus gros espoirs de deux parents qui, après avoir tenté pendant plusieurs années, avaient enfin réussi à avoir un enfant. J’étais un enfant vraiment désiré, et ça, je l’ai toujours senti, heureusement. Cela m’a aidé, d’ailleurs, me rassurant, me donnant confiance en moi. Une confiance qui s’est accrue progressivement, alors que j’étais souvent le meilleur élève, celui qui impressionnait les profs et les camarades. Celui qui attisait la jalousie aussi, mais j’aimais cela. Ne pas laisser les gens indifférents. Quand c’est le cas, ça veut dire que vous êtes banal, et définitivement, je ne suis pas né pour être banal. Je crois que je l’ai toujours su, ça, même si je ne m’attendais vraiment pas à devenir ce que je suis aujourd’hui…

J’ai grandi, devenant de plus en plus brillant, la fierté de mes parents, qui, malgré le fait que leur relation se détériorait, trouvaient en moi la force – ou l’excuse – pour rester ensemble et montrer que l’on était la famille parfaite. Cela ne me dérangeait pas plus que ça de « faire semblant », surtout parce que moi, pour ma part, j’étais réellement heureux. Eux, c’était une autre histoire… Je me concentrais donc sur mes études, je donnais mon maximum, j’essayais d’être toujours le meilleur et de préparer au mieux mon futur, qui devait à tout prix être brillant. Je recevais plein de conseils, non seulement de la part de mes géniteurs, mais aussi de mes oncles, mes tantes, mes cousins…, qui occupaient des postes de prestige, tels que juges, avocats, politiciens…

Le monde de la politique m’a toujours fasciné. S’il y avait des gens qui détestaient cela, moi, c’était tout l’inverse. J’avais des idées, je voulais changer les choses, je voulais agir et aider les gens à évoluer, à devenir meilleurs, comme moi j’avais appris à l’être. Ainsi, j’ai fait des études de politique, tout logiquement, et encore une fois, j’ai su me montrer à la hauteur. Briller, encore et toujours. J’étais fait pour ça… Ça se voyait que j’aimais cela, être le centre des attentions, même si je ne cherchais pas forcément à me montrer particulièrement égoïste ou à prendre les autres de haut. J’étais juste ambitieux et j’aimais plaire aux autres, les rendre fiers, les fasciner.

Et un jour, en 2001, mes bons résultats, qui avaient fait de moi l’un des tous meilleurs élèves à la fac, ont attiré l’attention de quelqu’un dont je n’avais jamais entendu parler avant : Adrian Maitan. Le créateur des races de Réversa, une ville dont j’ignorais également l’existence… C’est une jeune femme très séduisante, nommée Alyssa Cordwell, qui est venue me présenter l’ambitieux projet du scientifique. Un projet qui m’a intrigué d’abord, avant de m’enthousiasmer et de me convaincre rapidement. Devenir ministre dans une ville indépendante, écartée du pouvoir central, en proie à des difficultés incroyables que je pouvais aider à surmonter, c’était vraiment tentant… Comment pourrais-je refuser ? C’était une opportunité de rêve ! Et puis, la perspective de devenir maire un jour là-bas m’a tout de suite traversé l’esprit et donné encore plus envie d’y aller… Cependant, je ne l’ai pas montré tout de suite. Non, je me suis montré indécis, j’ai fait semblant d’hésiter, de ne pas savoir quoi faire. J’avais envie de voir jusqu’où pourrait aller cette jolie Alyssa… Et surtout, j’avais envie de passer une nuit avec elle, elle m’avait tapé dans l’œil. La jeune femme était fascinante, elle possédait quelque chose de presque hypnotisant… J’avais envie d’elle, follement.

Et elle a cédé à mes charmes, finalement, pour mon plus grand plaisir. L’accord enfin passé, on passa à l’étape suivante : une transformation… en ange. Un changement absolument nécessaire pour que je puisse réussir dans ma mission, apparemment. Un changement que je ne regretterais pas… J’ai accepté et j’ai été conduit en Ecosse, où se déroulerait ce fameux changement. Cette période-là n’a pas été très facile pour moi. Je ne m’en souviens plus très bien, mais je sais que j’ai subi des expériences, que je me suis fait opérer plusieurs fois… On m’a transformé, me faisant devenir quelqu’un d’autre, une nouvelle créature. Un ange. Un être parfait, ou très proche de la perfection, du moins. Mon ambition s’est accrue encore davantage, ainsi que mon charisme. Tout cela a pris du temps, mais le résultat final a été tout simplement fantastique.

Par la suite, j’ai passé quelques temps à Londres, histoire de perfectionner mon anglais et de me familiariser avec le système britannique, un peu différent de celui que j’avais connu aux Pays-Bas. A Londres, j’ai retrouvé Alyssa et nous sommes devenus amants. Cette femme me rendait fou ! Si j’étais amoureux d’elle ? Hum… Non, je ne pense pas. Mais je n’étais vraiment pas insensible à ses charmes, j’avoue. Et puis… Je ne ressentais pas les choses de la même manière qu’avant, étant devenu plus froid, bien différent de ce que j’étais avant ma transformation. Donc, non, je n’étais pas amoureux d’elle.

En attendant qu’on m’appelle pour que j’installe enfin à Réversa, je me suis fait embaucher dans une boîte dans la capitale du royaume, ce qui me permit de gagner un peu plus en expérience. Je pouvais faire n’importe quoi ; mon intelligence, mon talent et mon charisme faisaient le reste. Ainsi, je suis rapidement devenu chef du service de marketing, ce qui ne m’a pas vraiment surpris, c’était logique même. Cette promotion m’a fait plaisir, mais je savais pertinemment que cela n’était que temporaire, je n’oubliais pas quel est était mon vrai but. Mon vrai projet, mes vraies ambitions n’étaient pas à Londres, mais à la si sombre Réversa. Quand le projet serait enfin au point, je m’en irais à la recherche du succès tant désiré, je n’allais pas m’éterniser dans cette entreprise.

Mais si je m'étais construit une vie stable à Londres, je cachais aussi quelques secrets... Le projet de Maitan n’était pas encore au point, d’autres anges étaient nécessaires, il fallait choisir les personnes adéquates, afin de pouvoir faire ce que personne n’avait réussi jusque-là : ramener de l’ordre à Réversa. Ainsi, alors que je visitais de temps en temps Réversa, histoire de commencer à connaître petit à petit la ville, afin de ne pas être complètement perdu quand on s’installerait définitivement ici, j’ai repéré une jeune femme à l’Université de Réversa. Elle était brillante, jeune, belle, elle avait un potentiel incroyable. Ayant discuté à quelques reprises avec Adrian et voulant apporter ma pierre à l’édifice, je lui avais promis de l’aider à repérer des personnes susceptibles d’être réellement utiles plus tard. Morgane Pen’malak en faisait partie, à mon avis. Ainsi, je l’ai approchée, lui proposant de se faire transformer en ange, lui expliquant les avantages de notre projet. Elle accepta, mais en revanche, on a aussi dû proposer à sa sœur jumelle, dont Morgane était inséparable, de subir la transformation elle aussi. Ma priorité était Morgane, et s’il fallait vraiment le faire pour que la jeune femme accepte de devenir l’une des nôtres… Soit.

Sauf que les choses ne se sont pas passées comme prévu dans les labos, en Ecosse. Sa sœur est morte pendant l’opération et Morgane, très affectée par cette perte, a refusé d’avancer, elle disait qu’elle en était incapable. Ce serait mon premier gros échec. Et ça, c’était tout simplement hors de question pour moi. Hors de question. Ainsi, j’ai demandé à des scientifiques de trouver discrètement une façon de lui faire perdre une toute petite partie de sa mémoire. Oublier juste sa sœur et donc, cette perte, pour qu’elle puisse avancer, comme prévu. Devenir une ange, que je prendrais sous mon aile, que j’aiderais à intégrer le gouvernement. Les scientifiques ont d’abord refusé, mais grâce à mon don, ils m’ont fait confiance et accepté de faire ce que je leur demandais. De mon côté, je soutenais Morgane du mieux que je pouvais, en attendant qu’ils préparent le produit qui effacerait de la mémoire de la blonde les souvenirs qui pourraient l’empêcher d’avancer. Finalement, ce produit a été mis au point, et j’ai convaincu Morgane de se faire opérer. Cela ne durerait pas longtemps, tout se passerait bien, et elle pourrait quitter définitivement le projet si quelque chose la dérangeait.

Sauf que, une fois de plus, le destin nous a joué un mauvais tour. Morgane a effectivement oublié sa sœur… Mais pas que cela. Deux ans ont été effacés de sa mémoire. La connaissant plutôt bien, j’ai aidé la jeune femme à retrouver sa mémoire, petit à petit, tout en niant toujours qu’elle avait ou avait eu une sœur, à chaque fois qu’elle la mentionnait. Ce n’était "que le fruit de son imagination", rien de plus. Pour m’assurer qu’elle ne découvrirait jamais ce qui s’était produit, j’ai falsifié ses documents, lui faisant croire qu’elle avait deux ans de moins qu’elle n’en avait en réalité. Il fallait le faire, je n’avais pas le choix. Je n’en suis pas fier, mais... je n’avais pas le choix, c’est tout. Si j’ai fait tout ça, c’est parce que j’aimais bien Morgane, que je tenais à elle. Je lui ai toujours montré cela, d’ailleurs, je le lui ai prouvé. Ainsi, elle est devenue ma protégée, que j’ai toujours épaulée et guidée, en attendant que le moment de venir à Réversa arrive.

Les mois passèrent, je vivais toujours à Londres. Et un jour, en 2008, une jeune stagiaire nommée Eileen Cordwell s’est présentée à la boîte où je bossais, attirant mon attention, surtout en raison de ce nom de famille que je connaissais bien. Cordwell… Cela m’a vraiment intrigué. Je me suis demandé si elle et Alyssa avaient un lien familial. C’était tout à fait possible. Et donc, j’ai décidé de lui poser la question, curieux. Néanmoins, la jeune femme m’a répondu qu’elle n’avait jamais entendu parler d’Alyssa, et on n’en a plus reparlé. Bien que toujours aussi intrigué, je n’ai plus insisté, pas la peine. Enfin, c’est ce que pensais, du moins...

En novembre 2009, nous, les Anges, sommes enfin arrivés à Réversa pour y rester et monter un gouvernement digne de ce nom. Cette ville en avait bien besoin. J’étais motivé, j’avais des idées en tête, j’étais prêt à tout faire pour que cela se passe bien, ou encore mieux que prévu. Je ne me doutais vraiment pas que tous mes espoirs allaient fondre comme neige au soleil. Eh oui, j’avais crû Alyssa… J’avais crû que j’avais une place assurée au gouvernement. J’avais crû que j’allais pouvoir aider activement cette ville et briller, encore une fois. Etre adulé par les gens, par ces pauvres humains qui vivaient dans la crainte de se faire tuer par des monstres qu’avant je croyais vivants seulement dans les livres ou les films. Mais ce n’en fut rien… Je n’ai pas eu de place au gouvernement et, en plus, Alyssa est devenue ministre du Commerce. La place que cette sale garce m’avait promise, justement.

Une colère noire, une haine farouche envers la brune est née au plus profond de mon âme. L’ange m’avait menti, et moi, j’avais été assez naïf pour croire à ses promesses ! Je m’en voulais terriblement pour ça – et je m’en veux encore –, mais je lui en voulais encore plus à la Cordwell. Après avoir passé mes premiers mois en ville discrètement, dans mon coin, attendant de voir ce que ça allait donner, j’ai fini par obtenir un poste plutôt prestigieux en tant que sous-directeur à la Banque de Réversa, histoire de relever la tête et d’aller de l’avant, mais surtout, j’ai fini par trouver enfin l’opportunité parfaite pour me venger : intégrer la Résistance. J’étais un ange, certes, mais je n’avais qu’une envie en tête, me venger d’Alyssa et, dans une moindre mesure, de me venger du gouvernement angélique également. De plus, je n’étais pas tout à fait d’accord avec certaines mesures prises par le gouvernement angélique, trop radicales à mon goût… Donc il n’y avait aucune raison pour que je ne rejoigne pas le mouvement rebelle, mené par la vaillante Riley Jane Reid. Et puis… Je me suis dit que si la Résistance arrivait à renverser un jour le gouvernement, il était fort possible que j’obtienne une place importante… Si je me montrais utile, motivé et surtout, irréprochable, bien entendu. Le fait que je sois un ange ne m’aidait pas forcément au départ, faisant que tout le monde se méfie énormément de moi, mais je savais pertinemment que cela pourrait devenir un atout si je me montrais fidèle à leur cause. Je serais le seul ange à les avoir soutenus. Oui, parce qu’il n’y en avait pas eu d’autres dans nos rangs, du moins, pas que je le sache…

Et c’est donc ce que j’ai fait. Comme d’habitude, j’ai donné mon maximum afin de détrôner ce gouvernement duquel j’aurais dû faire partie, mais qui n’était finalement devenu qu’un affront à mes yeux. Ce qu’ils m’avaient fait, ce qu’elle avait fait était impardonnable. J’étais devenu bien plus rancunier que je ne l’étais déjà avant, et un tel comportement envers moi était tout simplement inadmissible. Cela avait déclenché en moi une envie de vengeance telle qui me permit de ne pas craindre les risques que je courais, de tolérer des créatures nocturnes que je devais côtoyer parfois, et que je n’aimais pas forcément – après tout, les Anges étaient venus à Réversa pour y remettre de l’Ordre, et donc cela impliquait bien évidemment que l’on combatte les Lycans et les Vampires. Les nuisibles, comme on les surnommait parfois.

Chez les résistants, malgré toutes nos différences, que ce soit de sexe, d’âge, de race, de statut social, on avait tous un objectif commun : en finir avec ce gouvernement tyrannique. Enfin, je voulais aussi et surtout me venger d’eux, leur faire payer, mais ça n'a pas été ce fait-là que j’ai souligné lorsque j’ai fait ma candidature. Je voulais « changer les choses, avant que l’ambition sans limites de mes congénères ne ravage encore davantage cette ville ». Oh, moi-même je possédais – et je possède toujours – une ambition sans limites, mais cela ne m’empêchait nullement de tenir des propos qui auraient pu sembler illogiques à ceux qui me connaissaient vraiment, s’ils avaient été là pour m’entendre. J’avais un but, je savais quelle était la meilleure attitude à adopter, et c’est donc ce que j’ai fait. Et cela a convaincu Sharra, visiblement. Enfin, pas complètement, puisqu’elle a continué de me surveiller ensuite, voulant s’assurer que mon entrée dans la Résistance n’était pas une ruse des Anges. Mais ce n’était pas cela, non.

Je prenais des risques, des risques énormes. Si le gouvernement avait appris ce que j’étais en train de faire, ils auraient trouvé une façon de me tuer, je n’en doute pas une seule seconde. Sauf que j’étais suffisamment rusé moi aussi pour savoir cacher parfaitement aux autres le fait que je faisais partie de la Résistance, à laquelle – je dois l’avouer – j’ai fini par m’attacher petit à petit. Je restais un idéaliste dans l’âme, et nos idées, notre détermination, notre courage me confortaient dans ma décision de les aider. On pouvait bien créer un gouvernement encore plus efficace que celui qui était en place, j’en étais sûr. Un jour... On ne savait pas quand, mais on en était tous persuadés. En attendant, je faisais mes preuves, effectuant des rapports détaillés que Sharra me demandait ou encore d’autres missions qu’elle m’attribuait. Je lui montrais, à elle et à tout le monde, à quel point un ange comme moi pouvait leur être utile… Tout en me servant de mon don et de mon charisme, bien évidemment. Je voulais obtenir la confiance des résistants, de Riley… Alors, pourquoi m’en serais-je privé d’accélérer ce processus à travers mon don ? Cela aurait été stupide.

Les semaines, les mois, les années se sont écoulées et, enfin, ce qui devait arriver arriva. Le 31 décembre 2011, la Mairie a explosé littéralement et avec elle, le gouvernement angélique. 2012 serait une année complètement différente ! L’année où j’obtiendrais enfin ce que j’avais toujours désiré : une place importante dans cette ville, qui me permettrait de conquérir l’amour du peuple, son admiration, sa gratitude. Je voulais toujours plus que ça, je voulais être le leader… Mais pour commencer, c’était bien. Et puis, Riley n’avait pas volé sa place à la tête du nouveau gouvernement, à vrai dire, donc pas de soucis. Cela dit, le plus dur arrivait alors, puisqu’on avait une ville chaotique à gérer, encore une fois bouleversée par des nouveaux changements. Le gouvernement de mes semblables avait laissé des marques – personne, même pas moi, n’était resté indifférent à ces exécutions publiques dignes du Moyen-âge – et désormais, il fallait reconstruire. Repartir sur de nouvelles bases.

Cependant, des tensions sont apparues chez les anciens résistants : certains d’entre eux voulaient faire payer les Anges en les jugeant, les condamnant, en les envoyant en prison (voire même au cimetière, dans certains cas !), alors que d’autres voulaient plutôt leur donner une seconde chance, histoire qu’ils puissent se racheter de leurs erreurs. Cette option me plaisait davantage, forcément, puisque avec la création de l’Assemblée, j’avais été nommé en tant que Consul angélique, et je me devais donc de défendre les intérêts des Anges… Même si parfois, j’avais envie de me venger complètement aussi, de les voir souffrir au plus haut point. Mais je ne pouvais pas. Je n’agissais plus en cachette désormais, non, j’étais consul, et tous les regards se tournaient vers moi cette fois-ci.

Ainsi, un nouveau groupuscule, composé d’anciens résistants plus radicaux – la plupart ne m’aimaient pas du tout, ne me faisant pas, ou pas complètement, confiance – fut formé : Léviathan. La situation se compliqua considérablement. On avait déjà plein de choses à régler dans cette ville infernale, et ils compliquaient encore plus la situation, pour ne rien arranger… Riley s’est rapprochée de moi, bien décidée à ne pas permettre que les Anges soient lynchés, mais qu’ils aient une chance d’apprendre – à travers le Centre d’Aide à l’Humanisation – et de changer de mentalité et de comportement. Mais cela n’a pas été suffisant, on n’a pas pu empêcher les membres de Léviathan de continuer à semer la haine en ville. La situation devenait insoutenable, il fallait faire quelque chose pour y remédier… Tout cela a mené au référendum d’août 2012. Négocier avec Léviathan était très compliqué, mais on a fait des efforts, on a organisé des débats télévisés, auxquels j’ai participé, afin de conseiller la population… J’avais espoir que le peuple ne se montrerait pas aussi radical que ne le voulaient les léviathanistes. Que les Anges ne seraient quand même pas envoyés en prison. Après tout, je défendais leurs intérêts, c’était à moi qu’ils venaient demander de l’aide – c’était tout simplement jouissif de les voir me supplier de l’aide, vraiment – et donc, je ne pouvais pas en être content (pas ouvertement) si jamais cela arrivait. Si Léviathan l’emportait, c’étaient eux qui prendraient les décisions concernant le sort des Anges et on savait très bien que ces extrémistes n'avaient pas de limites, ou très peu.

Mais ce que je craignais est bel et bien arrivé. Léviathan a remporté le référendum, et les Anges, bien comme leurs collaborateurs, ont été emprisonnés, alors que moi, je restais libre comme l’air… Même si d’un côté, cela m’a un peu contrarié, vu les conséquences de la victoire de Léviathan, je ne pouvais m’empêcher de me réjouir de ma situation privilégiée par rapport à celle des autres anges. Par rapport à celle d’Alyssa, dont j’avais toujours envie de me venger. J’avais même profité du fait qu’Eileen soit venue me voir début 2012, me demandant ce qui était arrivé à Alyssa, qui était bel et bien sa sœur, pour lui faire comprendre le monstre que cette femme est devenue. Elle connaissait bien Alyssa, ou du moins, elle connaissait son passé, alors elle pourrait m’être utile. Il ne fallait pas qu’elle s’allie à l’ange plutôt qu’à moi, c’est pourquoi je l’ai montée contre elle. Mais ça… Ce n’était rien, comparé à cette victoire, maintenant que mon ancienne amante était en prison. Vraiment, c’était jubilatoire, c’était la vengeance totale, qui m’apportait une satisfaction sans égal, une satisfaction que je cachais du mieux que pouvais lorsqu’il le fallait.

Sauf que, quelques semaines plus tard, on a découvert que la victoire de Léviathan était le fruit d’une tricherie : les votes avaient été truqués, afin de s’assurer que les Anges croupiraient en prison. On a alors décidé d’annuler les votes et de libérer les Anges et leurs anciens collaborateurs. Début septembre, ils ont tous été libérés, non sans avoir été prévenus qu’ils allaient devoir se montrer irréprochables et tout faire pour s’intégrer dans la société de nouveau. Cela a provoqué la colère en ville ; les manifestations de révolte, de colère, de haine se multipliaient jour après jour. La situation était très difficile à gérer pour nous tous.

Mais le pire n'arriva qu'ensuite, lorsque l’humaine prit cette décision absurde de dissoudre l’Assemblée sans même me demander mon avis, alors que je lui faisais confiance et que j’avais toujours été de son côté quand Riley était vivement critiquée par le peuple et même par certains résistants… Je croyais qu’elle était mon alliée ! J’y croyais vraiment, et donc je ne m’attendais pas à apprendre une telle décision. Vraiment pas.

Cependant, je ne pouvais rien y faire, alors que l’Assemblée laissait sa place à l’Ordre, qui rassemblait la Police, l’ancienne Milice et encore des personnes avec qui Riley avait négocié, sans que je n’en aie jamais entendu parler. Les Spectres, comme on les a surnommés plus tard. Des humains à don, qui avaient des idées pour sécuriser cette ville. Des rumeurs ont circulé en ville comme quoi ils étaient des anciens elfes, disparus lors des rafles de 2010. Dépassé par les évènements, à un moment je ne savais plus quoi ou qui croire, j’avoue. Tout cela était absurde, et ces rumeurs l’étaient tout autant. Quoique… S’ils avaient été des elfes et maintenant étaient effectivement des humains à don, c’était peut-être parce qu’ils avaient été transformés. Peut-être par les mêmes personnes que nous ont transformés nous aussi, c’était tout à fait possible. A vrai dire, je m'en fous.

Les mois se sont écoulés et moi, j’ai rongé mon frein dans mon coin, menant une vie confortable, mais bien loin de ce que je désirais pour moi. Bosser à la Banque, en tant que sous-directeur en plus, ce n’était vraiment pas mal… Mais cela ne me satisfaisait plus. Ainsi, je peux vous dire que cet appel a vraiment été une aubaine. L’appel d’un élément de l’Ordre, qui m’a proposé une place plus conforme à mes ambitions. Comment refuser une telle proposition ? C’était tout ce que je voulais. Etre de retour au sommet. Néanmoins, bosser avec certains anges est loin d'être un plaisir, mais il faut faire avec. Notre collaboration avec les Aristocrates a permis de ramener un peu de paix en ville pendant quelques mois, puisque avec nos idées et les moyens des Aristos, certaines mesures ont été prises. Cela dit, le fait que le Conseil ait dévoilé aux gens le fait qu'ils gouvernent la ville depuis un moment, mais qu'ils refusent de dire que nous les aidons... cela ne me plaît pas tant que ça. J'aimerais qu'on me reconnaisse à ma juste valeur. Mais je n'oublie pas, en tout cas, que c'est déjà bien de m'être rapproché du pouvoir. Je veux plus, mais il faudra être patient. C'est bien ça la clé. Après, il faudra pour l'instant faire ce que nos amis aristos nous demandent. Comme par exemple... s'infiltrer parmi les membres de Prometheus et constater qu'il y a bien trop de fous dans cette ville toujours prêts à foutre la merde... Mais je m'adapterai, comme je l'ai toujours fait.


-------


le 21/03/2015



L'air frais de la nuit touche mon visage alors que je flâne dans les rues de Rome, perdu dans mes pensées. Je repense à tout ce qui s'est passé dernièrement. Prometheus. Léviathan. Cette ville toxique qui a transformé ma vie. Je vais passer une semaine dans cette belle ville, bien plus agréable que Réversa. Après tout, Matteo Ramsey est né ici. Je n'ai plus le droit d'être Frederik Queysen, j'ai dû changer d'identité. Devenir quelqu'un d'autre. Autant le faire comme il faut. Je vais même rencontrer ma "mère", Valentina, et mon "frère", Raffaele, demain. Mon ami Shawn, qui m'a aidé à simuler ma mort en me tirant dessus (enfin, il a tiré à côté, à vrai dire) pour que je tombe dans le fleuve, où des plongeurs m'attendaient sous l'eau pour m'emmener à un endroit où l'on m’attendait pour m'aider à m'enfuir, mais aussi à changer d'identité, a vraiment pensé à tout. Il a embauché des personnes ici à Rome pour faire semblant d'être de ma famille. Ils connaissent ma "biographie", Shawn leur a donné la même.

Tous les détails ont été bien ficelés, et le fait que je rencontre mes "proches" ne sera pas plus mal, je suppose. J'aime bien Rome. L'idée de pouvoir revenir pour "visiter" ma soi-disant mère et mon faux frère ne me déplaît pas. Réversa est une ville infernale. Et à vrai dire, la motivation que j'avais en arrivant en ville s'est dissipée ces derniers temps. En plus, je vais m'installer dans la forêt des disparus dès mon retour. Au revoir le confort et la vie aisée que je menais en ville. Je ne bosserai plus à la Banque, je ne collaborerai plus avec le Conseil. Mais je ne serai plus une cible pour Prometheus, puisque Frederik Queysen est officiellement disparu, vraisemblablement mort. Et quant à Léviathan, je peux compter sur Shawn Grixti et ses gars pour me protéger. Même si ça m'a coûté beaucoup d'argent. Et aussi ma villa sur Fortune Street. J'ai fait vite fait un testament récemment, datant pourtant d'il y a un an (c'est utile d'avoir des contacts qui peuvent falsifier des documents, oui oui), et j'ai dû lui laisser ma maison. Mais je m'en fous, au fond. Ce que je veux, c'est vivre en paix. J'en ai marre de vivre dans la peur. Je n'arrivais même plus à bosser. Je n'étais plus moi-même. Un ange apeuré et ridicule. Ça va changer. Je vais me reconstruire sous ce nouveau nom, loin de tous les regards. Je vais préparer ma vengeance. Je vais redevenir un ange redoutable, un ange dont personne n'a entendu parler pour l'instant. Cela prendra le temps que cela prendra. Ce que je sais, c'est que je vais remonter la pente, aussi difficile soit-il.


Test Rp

06/10/2015, vers 6h du matin


L'heure de la vengeance était arrivée. Le soleil de septembre ne s'était même pas encore levé sur Réversa, mais l'ange était déjà bien réveillé. A vrai dire, il n'avait presque pas dormi de la nuit, trop nerveux pour. Nerveux, mais confiant aussi. Tout avait été soigneusement prévu ces derniers temps. Un plan qui se voulait efficace et frappant. Ils l'avaient fait saigner, mais désormais, c'était au tour de Frederik de les poignarder sans qu'ils ne le voient venir. Le Hollandais inspira lentement, essayant de dompter sa nervosité. Tout va bien se passer, Fred, tu vas faire ce qu'il faut.

Son visage et son corps était recouvert d'hématomes. Le trentenaire avait insisté pour qu'on le frappe, pour qu'on le blesse réellement, et il avait donc eu droit à quelques coups de poing bien placés. Le maquillage faisait des miracles, faisant l'ange qui était plutôt en forme devenir un prisonnier maltraité depuis de longs mois, mais quelques blessures superficielles feraient les choses paraître plus réalistes. L'ancien résistant avait un peu maigri également, n'ayant presque pas mangé tout au long de ces dernières semaines. Cela avait été très dur, mais au fond, c'était un sacrifice nécessaire pour la crédibilité du spectacle. En plus de tout cela, l'homme portait de nouveau la barbe depuis quelques semaines. Pas une fausse barbe, comme cela avait été le cas pendant les premiers temps suite à son retour en ville début juillet, mais bel et bien la scène.

Cette pensée le fit sourire. Au départ, il avait laissé pousser sa barbe pour devenir Matteo Ramsey, après qu'il ait simulé sa mort ; mais là, finalement, il la portait vraiment en tant que Frederik Queysen. Il n'avait plus à nier qu'il était Frederik Queysen. Il ne se cacherait plus. Un ange comme lui n'était pas fait pour rester dans l'ombre. Pas éternellement, en tout cas. Son retour sur le devant de la scène se voulait donc triomphal, étonnant. L'ancien banquier voulait faire la Une des journaux, secouer l'actualité médiatique de Réversa. Frustrer ses ennemis comme seulement lui savait le faire. Le tout, tout en n'ayant rien fait... Officiellement, du moins.

L'ange regarda Shawn Grixti pour la dernière fois avant le début de cette mise en scène. Frederik le remercia du regard, tout à fait conscient du fait que jamais il n'aurait réussi à s'en sortir pendant tous ces mois sans l'aide de personne. Avoir de bons alliés et ne pas manquer d'audace, voilà deux des ingrédients-clé pour réussir. Or, là, c'était bel et bien le cas ; il ne leur restait qu'à faire les choses comme ils l'avaient prévu, et Frederik ferait un retour fracassant. Un retour que personne n'aurait pu prévoir, pas même en rêve. Les mains fermement attachées, accroupi à l'intérieur d'une cage métallique, l'ange repensait à tout ce qu'il avait subi pendant de longs mois : toutes les menaces, les intrusions chez lui, les calomnies, le passage à tabac de la part de Léviathan, la peur qui avait envahi sa vie, le désespoir, son isolement en forêt pendant de longues semaines... Cela l'aidait à rester concentré et à ne rien regretter. Que le spectacle commence.

Les Nocturnes qui étaient encore dans la rue remarquèrent rapidement qu'il allait se passer quelque chose. En effet, il y avait comme un air de déjà-vu, c'était indéniable... Des hommes masqués et une cage dont l'intérieur n'a pas encore été dévoilé, alors que le soleil se lève à peine, cela ne vous rappelle rien ? Mais oui, la grosse démonstration de Prometheus devant le siège de Mithra, qui avait fini dans un bain de sang ! Si cela avait attiré l'attention des citoyens la dernière fois, eh bien, pourquoi ne serait-ce le cas à nouveau ? La seule différence, c'était juste qu'ils avaient décidé de le faire en plein cœur de la ville cette fois-ci. Evidemment, ils n'avaient pas l'intention de déclencher un massacre, évidemment. Non, il suffisait de créer la polémique, de frapper les esprits, de montrer à tous à quel point Léviathan était une bande de criminels qui disaient vouloir punir d'autres criminels. Des voix s'élevèrent grâce à des mégaphones. Les hommes masqués voulaient que la ville se réveille en sursaut et que tous les regards se tournent vers eux. Vers Léviathan.

« Venez, approchez ! On a un message très importante à transmettre à notre ville. Veuillez nous excuser pour l'heure indue, mais cela ne pouvait pas attendre ! Réversa a déjà trop attendu, le temps presse ! Allez, approchez ! »

Quelques minutes plus tard, des dizaines de Réversiens curieux ou simplement inquiets se rassemblaient déjà sur la Place Publique. Le souvenir du massacre de Railway dut en effrayer plus d'un. Etait-ce encore une démonstration de la part de Prometheus ? On pouvait s'attendre à tout dans cette ville, et chaque Réversien le savait pertinemment. Les regards étaient figés sur la cage métallique lorsque l'un des hommes masqués dévoila qui était à l'intérieur, mal en point. Oh, mais qui est-ce ? Un ange ? Oui, un ange ! C'était cet ange, vous le reconnaissez, l'ancien résistant... Frederik Queysen ! Regardez-le, son visage tuméfié, ses lèvres tâchées de sang séché. Les Léviathanistes l’avaient bien amoché, apparemment...

« Ils continuent de pourrir notre ville, même s'ils ne sont plus au pouvoir. Mais qui, ça ? Les Anges, mesdames et messieurs ! Ces imposteurs doivent être punis, et pourtant... Et pourtant, on continue d'attendre en vain. Vous avez oublié tout ce qu'ils ont fait à Réversa ? Léviathan n’a rien oublié ! Ces pourritures doivent payer pour ce qu'ils ont fait ! Leur sang doit couler pour que notre ville soit enfin purifiée ! »

Rien de mieux qu'une menace explicite pour mettre l'ambiance ! La foule s'agita. Une voix, parmi tant d'autres, se fit entendre.

« Mais... Oh mon Dieu... C'est Frederik Queysen ! Vous allez le tuer ? Cet homme était quand même un résistant ! »

« Cet homme est un ANGE ! Nous devons sauver notre ville tant qu'il est encore temps ! C'est pourquoi il doit mourir ! Ils doivent tous mourir ! »

L'homme masqué, en l'occurrence Shawn, se glissa alors à l'intérieur de la cage, attrapant vivement Frederik par le col de son haut plus que sale. L'ange atypique lui jeta un regard terrorisé, comme s'il croyait vraiment qu'on allait lui trancher la gorge, mais il ne se débattit pas.

« Non, pitié... Ne faîtes pas ça... Vous le savez, j'ai combattu pour la démocratie à Réver... »

L'ange ne put finir sa phrase, puisque le poing de l'autre homme s'abattit sur son nez. Ça, ce n'était pas vraiment prévu... mais l'improvisation rendait cette mise en scène encore plus crédible.

« LA FERME, ANGE ! Mais regardez-le, chers concitoyens ! Regardez le monsieur Queysen ! Où est donc passée sa splendeur angélique ? Ils ne sont pas intouchables, mesdames et messieurs, vous le voyez ! Il est temps que justice soit faite. »

Le faux Léviathaniste sortit l'ange de la cage, puis il dégaina un couteau bien aiguisé, l’approchant du cou de l’homme. Plusieurs réactions se firent entendre. Pour un réveil brutal, ça, c'en était un...

« Oh bordel, il va vraiment le tuer !

« Ouaaais, c'est ça, tue-le ! »

« Non, ne faîtes pas ça, nooon ! »

Shawn, caché derrière son masque, se délecta des regards étonnés, satisfaits ou horrifiés des gens, alors qu'un boucan pas possible envahissait la Place publique. Frederik s'était, quant à lui, mis à pleurer. Désolé, DiCaprio, mais l'Oscar t'échappera sans doute encore une fois !

« Que ce soit clair pour tout le monde : les Anges, mais aussi tous ceux qui les défendent seront punis ! A vous de faire votre choix maintenant ! »

Au moment où l'homme masqué leva son couteau, Frederik ne put s'empêcher de frémir. Son cœur battait à tout rompre, comme si tout ceci était pour de vrai. L'ange ferma les yeux, puis un bruit retentit : une bombe lacrymogène, comme prévu. Profitant de la confusion et de la panique, l'ange se mêla à la foule, histoire de s'enfuir en courant. Les six hommes masqués, quant à eux, se mirent eux aussi à courir le plus vite possible. A l'endroit prévu, un van s'arrêta et les emmena loin des regards indiscrets, tandis que Queysen, de son côté, se dirigeait, comme prévu, vers une maison louée par l’un de ses alliés, située tout près de la Place Publique. Il n'irait à l'hôpital que plus tard, après avoir ôté toute trace de maquillage. Histoire qu'on ne croie pas qu'il avait tout simulé, hein ! Finalement, Shawn avait bien fait de lui péter le nez, tiens... Une fois la porte refermée, l’ange étira un sourire soulagé : il était de retour, en parfaite victime qui s’était fait kidnapper, et Léviathan allait probablement prendre cher après ce coup de pub négatif. Sa journée commençait vraiment bien...

Derrière le personnage
Votre pseudo et âge: Shadow Dancer, 21 ans
Depuis combien de temps faites-vous du rp?: Un an et demi environ !
Comment avez-vous connu le forum?: QC
Votre impression sur le forum: J'adore, j’adore ! *_* Et je kiffe les Anges ! potté
Votre avatar?: Luke Evans
Son copyright?: Shiya
Fréquence de connexion: 7j/7 normalement ^^
Désirez-vous un parrain ou une marraine?: No, thanks. ^^





Back to the garden ~ Let me love, let me touch, let me love, Baby, give it up, let me drink from the fountain. In the car, on the street, in the dark, Baby, on the beach, in the back of the garden - © Sian


Mais pas du tout, voyons ! innocent:
 


Dernière édition par Frederik Queysen le Ven 2 Sep - 1:51, édité 24 fois
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 14 Juil - 14:09, vous pouvez
Frederikkkkk ♥ Vu que tu es Harald, je peux le dire, fais moi encore des bébés. ♥ (je vais te coller pour rp là XD)
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Métier/Etudes : Pompier
Nombre de messages : 1001
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 14 Juil - 14:23, vous pouvez
Re bienvenue popposé <3


You are mine
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 14 Juil - 14:30, vous pouvez
Re bienvenuuuuuuue love

Moi aussi je vais te solliciter pour RP MDRRR
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Frederik Queysen
Charm & ambition
Métier/Etudes : Directeur de l'hôpital
Nombre de messages : 4347
Opinions Politiques : Son camp ? Le sien, toujours ! Mais il soutient aussi la démocratie et la tolérance.
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 14 Juil - 14:38, vous pouvez
Merciiiiiiiiii ! love

Riri et Mow: avec plaisir ! Cool 


Back to the garden ~ Let me love, let me touch, let me love, Baby, give it up, let me drink from the fountain. In the car, on the street, in the dark, Baby, on the beach, in the back of the garden - © Sian


Mais pas du tout, voyons ! innocent:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Métier/Etudes : Nettoyeur (fait disparaître les scènes de crime pour le bien-être stomacal de ses concitoyens)
Nombre de messages : 1309
Opinions Politiques : Prometheus
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 14 Juil - 14:57, vous pouvez
Heureuse de voir Frederik potté On va pouvoir se détester comme des fous *___*

J'avais déjà réservé un RP et je te le réserve à nouveau ! Dès que t'es validé, ça va chier ! XD
innocent
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Frederik Queysen
Charm & ambition
Métier/Etudes : Directeur de l'hôpital
Nombre de messages : 4347
Opinions Politiques : Son camp ? Le sien, toujours ! Mais il soutient aussi la démocratie et la tolérance.
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 14 Juil - 15:03, vous pouvez
Oh yeah, Alyssa chéwie ! Ça va barder ! xDD J'ai hâte, j'ai hâte !  


Back to the garden ~ Let me love, let me touch, let me love, Baby, give it up, let me drink from the fountain. In the car, on the street, in the dark, Baby, on the beach, in the back of the garden - © Sian


Mais pas du tout, voyons ! innocent:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 14 Juil - 15:07, vous pouvez
Bienvenue ! Je soutiens Alyssa dans sa cause vers ta destruction évidemment !
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 14 Juil - 15:11, vous pouvez
Si Luz s'y met aussi, Fred est déjà mort avant la validation... xD
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 14 Juil - 15:13, vous pouvez
Pas encore pas encore... tu serais capable de prendre les coups à sa place, grande malade que tu es!
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 14 Juil - 15:15, vous pouvez
Pas faux, pas faux MDR
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Frederik Queysen
Charm & ambition
Métier/Etudes : Directeur de l'hôpital
Nombre de messages : 4347
Opinions Politiques : Son camp ? Le sien, toujours ! Mais il soutient aussi la démocratie et la tolérance.
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 14 Juil - 15:19, vous pouvez
Ah oui ? Vraiment ?  


Back to the garden ~ Let me love, let me touch, let me love, Baby, give it up, let me drink from the fountain. In the car, on the street, in the dark, Baby, on the beach, in the back of the garden - © Sian


Mais pas du tout, voyons ! innocent:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 14 Juil - 15:23, vous pouvez
Tu ne savais Fred que Mo préférait mettre sa vie en danger plutôt que celle des autres ? XDD
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Frederik Queysen
Charm & ambition
Métier/Etudes : Directeur de l'hôpital
Nombre de messages : 4347
Opinions Politiques : Son camp ? Le sien, toujours ! Mais il soutient aussi la démocratie et la tolérance.
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 14 Juil - 15:35, vous pouvez
Je m'en doutais... XD Mais je n'ai pas besoin que tu prennes les coups à ma place, ma chérie, je sais me défendre ! Après tout, j'ai fait partie de la Résistance, pas vrai ? mrgreen


Back to the garden ~ Let me love, let me touch, let me love, Baby, give it up, let me drink from the fountain. In the car, on the street, in the dark, Baby, on the beach, in the back of the garden - © Sian


Mais pas du tout, voyons ! innocent:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 14 Juil - 15:44, vous pouvez
Ouais ouais, mais personne n'est à l'abri d'avoir des emmerdes... tu verras quand je te sauverai la peau (si je le fais MDR) tu seras bien content ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 14 Juil - 16:13, vous pouvez
Rebienv', au plaisir de rp avec toi dude =)
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 14 Juil - 17:06, vous pouvez
Rebienvenue ! ^-^
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Frederik Queysen
Charm & ambition
Métier/Etudes : Directeur de l'hôpital
Nombre de messages : 4347
Opinions Politiques : Son camp ? Le sien, toujours ! Mais il soutient aussi la démocratie et la tolérance.
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 14 Juil - 17:17, vous pouvez
Merciiii ! love


Back to the garden ~ Let me love, let me touch, let me love, Baby, give it up, let me drink from the fountain. In the car, on the street, in the dark, Baby, on the beach, in the back of the garden - © Sian


Mais pas du tout, voyons ! innocent:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Edana J. May
❝ But Still I Rise ❞
Métier/Etudes : Directrice du Reversa's Press Agency
Nombre de messages : 10720
Opinions Politiques : Conseil Aristocrate
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 14 Juil - 21:03, vous pouvez
Rebienvenuuuuuuuuuuue *_*

Et courage pour la fin de la fichette!

(c'est marrant " the flying dutchman me fait penser à une mouche, me demandez pas pourquoi xD)


You know I love it when you say you're afraid But you hate it when I'm making you shake Hang the truth from a noose Put a hit man on the loose Now you're countin' on me makin' you dead Shinedown, it all adds up

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Frederik Queysen
Charm & ambition
Métier/Etudes : Directeur de l'hôpital
Nombre de messages : 4347
Opinions Politiques : Son camp ? Le sien, toujours ! Mais il soutient aussi la démocratie et la tolérance.
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 14 Juil - 21:36, vous pouvez
Merci ! Je la finis ce soir. love

Une mouche ? XDDD Eh bein... C'est pas si illogique que ça, en fait ! Après tout, quand il était résistant, Fred était comme une mouche qui entre chez quelqu'un et découvre des secrets sans qu'on s'en rende compte. xDD

Mais... attend ! Si Fred était une mouche, Ian était quoi ? Un moustique ?! o.O *déjà dehors*


Back to the garden ~ Let me love, let me touch, let me love, Baby, give it up, let me drink from the fountain. In the car, on the street, in the dark, Baby, on the beach, in the back of the garden - © Sian


Mais pas du tout, voyons ! innocent:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Frederik Queysen
Charm & ambition
Métier/Etudes : Directeur de l'hôpital
Nombre de messages : 4347
Opinions Politiques : Son camp ? Le sien, toujours ! Mais il soutient aussi la démocratie et la tolérance.
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 15 Juil - 1:46, vous pouvez
Désolé du double post, mais j'ai terminé ma fiche ! ^^


Back to the garden ~ Let me love, let me touch, let me love, Baby, give it up, let me drink from the fountain. In the car, on the street, in the dark, Baby, on the beach, in the back of the garden - © Sian


Mais pas du tout, voyons ! innocent:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 15 Juil - 9:14, vous pouvez
Re-Bienvenue  
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Edana J. May
❝ But Still I Rise ❞
Métier/Etudes : Directrice du Reversa's Press Agency
Nombre de messages : 10720
Opinions Politiques : Conseil Aristocrate
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 15 Juil - 9:15, vous pouvez
XD! Je sais pas mais... Ouais on peut dire ça comme ça pour Ian xD

On s'en occupe au plus vite! =D


You know I love it when you say you're afraid But you hate it when I'm making you shake Hang the truth from a noose Put a hit man on the loose Now you're countin' on me makin' you dead Shinedown, it all adds up

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Perséphone L. Carlton
Slaying the Dreamer
Métier/Etudes : Lieutenant de l'Ordre | Agent de sécurité au Howling casino à temps partiel
Nombre de messages : 8889
Opinions Politiques : L'ordre, alors gare aux mécréants!
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 15 Juil - 11:54, vous pouvez
Salut, les nouvelles sont làààà !

Il y a juste deux éléments à corriger :

- Riley n'était pas la chef de l'Assemblée, puisqu'elle avait mis en place avec les autres un gouvernement plus égalitaire. Les Consuls avaient tous le même poids dans les décisions, bien qu'effectivement Riley avait un peu d'ascendance de par son ancien rôle^^

Citation :

Et puis, il y avait un détail des plus importants aussi : si Léviathan l’emportait, c’étaient eux qui prendraient les commandes de la ville, même si on ferait toujours officiellement partie de l’Assemblée et donc, du gouvernement.

Le Référendum ne mettait en jeu que le sort des Anges. Si Léviathan gagnait, c'est lui qui aurait pris toutes les décisions à leur encontre, mais ça s'arrêtait là. Il n'était pas question de prendre le pouvoir x)

En règle général, ta fiche est nickel, agréable à lire et développe bien les événements du forum ! =) Je te valide dès que c'est corrigé *_*


Lost count of the wars You lost count of the score, returned to the trenches each time to fight more. Thought you escaped your nightmare - your curse - to find you were waking from one to a worse. Your living hell, it's right here on Earth.
❝It's night here on Earth❞

Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Frederik Queysen
Charm & ambition
Métier/Etudes : Directeur de l'hôpital
Nombre de messages : 4347
Opinions Politiques : Son camp ? Le sien, toujours ! Mais il soutient aussi la démocratie et la tolérance.
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 15 Juil - 15:51, vous pouvez
Eda: Ouais, après tout, les moustiques sont des insectes emmerdeurs ! XDD

Persé : D'accord, je vais corriger ça tout de suite ! potté

Merci Will' ! =D



EDIT: J'ai effacé ce qui n'était pas correct, concernant le rôle de Riley et les conséquences du référendum. J'espère que ça ira maintenant ! =D


Back to the garden ~ Let me love, let me touch, let me love, Baby, give it up, let me drink from the fountain. In the car, on the street, in the dark, Baby, on the beach, in the back of the garden - © Sian


Mais pas du tout, voyons ! innocent:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le , vous pouvez
Revenir en haut Aller en bas
 

Frederik Queysen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Frederik Baldrik
» [Public][Frederik Baldrik] Le blog de Fred
» Wardin le 15 septembre 2013 ....
» Frederik Andersen impressionne
» Frederik Ulfson, Guerrier divin de Tyr

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Une question d'opposé? :: From The Beginning :: Face Your Demons :: Fiches validées-
Les Petits Plus

What's up?

REFONTE DU FORUM
La découvrir - La suivre

STATISTIQUES:
Anges: 7
Elfes: 7
Humains: 12
Conseil: 5
Prometheus: 3 Avalon: 3
Lycans: 8
Spectres: 4
Vampires: 8
Léviathan: 2
Mithra: 4 Gaïa: 1

Votez pour le forum ♥