AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


FORUM FERME
Retrouvez nous sur Whispers of Dawn, la V2 de Réversa! :
http://whispersofdawn.forumactif.com/

Partagez | .
 

 L'Art Est Le Plus Beau Des Mensonges | Groupe 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Narrateur
❝ Let me tell you a story... ❞
Nombre de messages : 2483
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Sam 7 Sep - 22:07, vous pouvez
*I have a dream that one day this nation will rise up and live out the true meaning of its creed: « We hold these truths to be self-evident: that all men are created equal. »

Elle se tenait de dos et de dos, on aurait dit un homme. Son veston carrait ses épaules et calmement, la jeune coréenne qui se nommait Kyung-Soon regardait les photographies en grand exposé dans la fabuleuse galérie de Kyle Lewis. Grâce à l'aide de madame May, elle avait trouvé ce lieu et aujourd'hui, la voix du peuple s'exprimait. Sur tous les murs les photographies murmuraient, chantaient, toutes races confondues, toutes classes sociales confondues. Il y a des inconnus et des gens reconnus dans cette ville. Qui irait reconnaître Alexeï Worthington ? Son opposé. Une beauté russe à moitié nue, un chapeau cachant son sexe, la fierté brillant dans son regard. A quelques mètres de lui se tenait une femme rousse, somme tout banal mais véritablement qui dégageait une force d'esprit. Cassandre Nealson. L'aveugle semblait être fragile mais forte, une humaine dans ce monde de brute.

I have a dream.

Sur une autre paroi, Lyle Abrams se tenait, furieux, transpirant la rage, la colère. Son regard faisait bien plus peur que ceux des lycans ou des vampires. Il était humain et dangereux. Couvert d'alcool dégoulinant et de pétale de rose. La photographie était violente, forte. Il y avait aussi Seth Adams. Le vampire se tenait simplement, prit sur un instant de parole, simplisme, franchise, douceur. Il représentait quelque chose, l'homme qu'on croise chaque jour, qu'on salue et qu'un jour, nous oublions tous.

I have a dream.

Helena Baker se distinguait sur une autre paroi, solitaire, différente des êtres. Femme-enfant fragile qu'on avait envie de protéger. Malgré tout, on voyait qu'elle n'était et ne serait jamais humaine. Liberté mais peur semblait transpirer en elle. Elle représentait une tranche de la population. Sur un mur principal, une photo longue de plusieurs mètres montrait un groupe de battle. Lycans et vampires se serraient, souriaient, montraient crocs et yeux jaunes, mais étaient danseurs. La voix du peuple, voilà ce qu'ils étaient. A côté d'eux trônait le forum et au centre de la place, une femme rousse, le menton fièrement levé, son regard bleu glacial semblait promettre la liberté, l'ancienne cheffe de la résistance. Riley Reid.

I have a dream.

Oui, elle avait un rêve, que ces gens qui ne se connaissaient pas, puissent un jour se supporter dans la même pièce. Kyung-Soon se retourna et observa la photographie de l'Eden's manor juste après l'explosion des prisons. Les vampires qui surgissaient, des gens qui pleuraient, des gens qui se serraient et on pouvait distinguer les non humains. L'exposition qui portait le nom de “I have a dream” en mémoire à Martin Luther King, n'était pas sans rappeler que dans cette ville aussi, il y avait des problèmes, des problèmes de races, une différence réelle contrairement au passé. La jeune femme posa son regard sur une femme, humaine, sa fille était son portrait craché, une coréenne du sud, une humaine. Elle se tenait dignement, portant un chignon de l'époque impériale, elle montrait l'immigration de cette ville, ceux qui y entraient pour ne jamais plus en sortir. Son projet était clos et les gens pouvaient voir maintenant, voir ce qu'ils voulaient voir, entendre ce qu'ils voulaient entendre. La porte s'ouvrit calmement et Kyung-Soon frémit tandis qu'une foule se déversa. Ce soir, elle espérait que tout le monde oublierait ce qu'ils étaient et feraient fi de la réalité de cette ville.

Car après tout, qui n'avait pas un rêve dans ce monde ?

Spoiler:
 

* Discours de Martin Luther King


Note Aux Joueurs:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Sam 7 Sep - 23:16, vous pouvez
Les gens se ruèrent dans la galerie dès l’ouverture. Bon Dieu, même pas fichus de prendre leur temps ! Les œuvres ne vont pas s’envoler le temps d’entrer quand même. Malotru qui me bouscule se prend un coup de pied sur la rotule. Le voilà qui réagit quand on l’agresse. Et moi je ne devrais pas peut-être ? J’ai l’air d’un vieux sénile, mais je ne laisserais pas ces petits cons se permettre de manquer de respect à leurs ainés. Et ils feront avec mon sale caractère. Toi, oui toi, on s’excuse quand on bouscule quelqu’un ! Voilà, c’est mieux. Il y a tellement de monde que l’on ne peut même pas voir les photographies de loin.

Ah, l’Art moderne, ou comment prendre les gens pour des cons. Eux le valent bien également. Une toile ne se regarde pas que de près, elle s’observe de loin, une autre atmosphère se dégage, invisible à proximité, apparente avec du recul, et inversement. Mais non, tout le monde croit que se placer pile derrière le cordon de sécurité offrira la meilleure vue. On prend les gens pour des cons, mais eux le rendent bien soit dit en passant.
Donc je me disais, l’Art moderne se moque de nous, et personne n’en fait la remarque. On fait une pile de boîtes de conserve, on aligne cinq patates en duel et voilà de l’art, tout le monde s’extasie devant cette pile de thon : j’ai la même chez moi, dans ma cave... Il y a aussi l’abstrait, ou comment exprimer quelque chose en lançant un pot de peinture sur la toile… et on vend ça des milliers d’euros. Quand j’ai appris l’existence d’un vernissage à la galerie d’Art, je n’étais pas vraiment intéressé pour m’y rendre. Trop de monde tout d’abord, sans oublier ma répugnance pour l’Art moderne, vous pouvez aisément deviner ma tête au résultat final de l’équation. Des portraits de jeunes personnes figuraient dessus, des humains majoritairement, même mon infirmier y figurait, tiens curieux ça. Il y avait également la fille Nealson, la petite aveugle rencontrée au cimetière.  

« I have a dream »
Moi aussi j’ai un rêve figurez-vous. Alors pourquoi ne suis-je pas dans les clichés ? On m’aurait sans doute confondu avec un tronc séché sur le cliché, dommage. C’est là que je vois Edana à mes côtés, devant une photo qu’elle n’allait pas forcément rater. Je salue ma petite fille que je n’ai  pas revue depuis bien longtemps. Puis je lui fais une petite remarque bien à moi, devant cette extravagante image d’Alexei. Nous n’avons pas encore eu l’honneur d’être présentés, mais je le reconnais, je l’ai déjà vu en photo quelque part, plus jeune du moins

« Je parie que c’est un grand timide ton copain : il n’a pas retiré le chapeau. »

Un peu d'affirmation tout de même ! On assume !
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Edana J. May
❝ But Still I Rise ❞
Métier/Etudes : Directrice du Reversa's Press Agency
Nombre de messages : 10721
Opinions Politiques : Conseil Aristocrate
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 8 Sep - 10:33, vous pouvez
Perchée sur ses talons, la jeune femme avait passé l'après-midi à superviser la fin de ce travail. Pas entièrement satisfaite, elle avait déjà fait un premier tour dans les photographies, avide de voir ce que la jeune Vampire lui avait préparé. Dire que certaines surprises s'étaient faites remarquer n'était pas mentir. Encore plantée devant le portrait - nu - d'Alexeï, Edana sursauta lorsque son grand père s'installa à ses côtés, et lui adressa un mot. Perdue dans ses pensées cependant, la jeune femme ne finit par répondre qu'un "hmmm" à la réflexion, avant de reprendre son dossier devant elle et de se retourner violemment vers le vieil homme.

" Mais enfin! Tu... Mais enfin!"

Non parler de ce genre de choses avec son grand père ne l'intéressait pas vraiment, l'humaine devait l'avouer. Surtout depuis qu'elle avait appris ce qu'elle avait appris. Il lui était tout de même difficile de faire la part des choses entre l'homme qui avait joué avec elle sur ses genoux, et son fils, qui l'avait enterrée vivante et torturée, en sachant parfaitement qu'elle était sa nièce. Toute cette histoire avait fini par la dégouter d'elle-même, face à une vérité que la brune n'était pas prête d'accepter, alors que le choix de le faire ou non ne se présentait pas.

" Je ne pensais pas que tu viendrais. D'ailleurs tu étais la dernière personne que je m'attendais à voir ici, grand père."

Son regard ne s'était pas posé une seule fois sur son aïeul, et la brune s'était même tournée vers l'entrée pour saluer Caleb et son petit ami, néanmoins crispée par rapport à ce dernier, et de suivre du regard les allées et venues de tout le monde. Elle n'avait pas lésiné sur les moyens, juste pour éviter les problèmes. Le centre de don de sang avait été une aubaine et pour tout vampire, il était possible de se nourrir sans avoir à déraper, dans une pièce adjacente où un buffet se trouvait, des serveurs passaient avec des boissons diverses.

" Si tu as besoin de quelque chose, fais le moi savoir. "

Elle avait beau lui tenir beaucoup de griefs, il n'en restait pas moins que la télépathe se devait de le respecter.


You know I love it when you say you're afraid But you hate it when I'm making you shake Hang the truth from a noose Put a hit man on the loose Now you're countin' on me makin' you dead Shinedown, it all adds up

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 8 Sep - 22:38, vous pouvez
Comment j'en suis arrivée à arriver à cette exposition déjà? Ah oui, une secrétaire est complètement dingue des oeuvres de l'artiste et m'avait vivement encouragé à y aller. J'avais alors haussée les épaules indécise. Finalement, vu que j'avais rien à faire aujourd'hui, j'avais décidé d'aller voir ce qu'il en retournait.

En voyant la cohue devant la porte, je ne peux pas m'empêcher de me sentir larguée. Cet artiste est vraiment si connue que ça? A mon corps défendant, je me tiens absolument pas informée de ce qui passe en art contemporain.

M'emparant d'une brochure explicative (tout du moins ça en a l'air), je me mets à observer avec attention les photographies.

Alors que je suis plongée dans l'observation d'une photographie, je ressens soudain une grande joie qui me fait froncer les sourcils lorsque je me rends compte qu'il n'y a qu'une seule explication quant à celle-ci...
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Métier/Etudes : Informaticien
Nombre de messages : 143
Opinions Politiques : Pro Ange ?
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mar 10 Sep - 11:27, vous pouvez
Je n'étais pas franchement pour ces apparition publique, mais à l'annonce d'une telle démarche, je ne pouvais que venir, je ne pouvais que me présenter et faire preuve de volonté afin de me défaire de certaines images. Et puis, je n'avais jamais rien eu contre l'art, sauf peut-être un bon nombre de préjugé visant à exposer le fait que l'art n'avait aucun but précis, si ce n'est celui de détourner les attentions des problèmes principaux en en exposant d'autre. Et aujourd'hui, le message semblait clair, l'artiste voulait une cohésion entre les races. Mais parfait, cela aurait peut-être comme finalité de faire oublier à certain ange que leurs vies ne leurs appartenaient plus avec le retour de Leviatan, du moins ce faux retour.

Mais passons, l'image ne serait pas mauvaise. Toutefois il y avait une ombre au tableau, elle. Je la sentais, je la devinais dans la masse, je la devine à cette joie qui nait peu-à-peu en moi, à ce bien être qui ne peut avoir d'autre origine. Elle était là, je le savais. M'avançant donc, j'aperçois quelques clichés, quelques photographies alors que se dessine devant moi la carrure de la vampire à l'origine de tout cela. Non loin de là, Alexeï, ce même humain qui trône quelque part dans le plus simple appareil.

M'approchant alors du Russe, je n'exprime aucune émotions alors qu'au plus profond de moi, je rentre peu-à-peu dans un combat visant à faire taire ce bien être idiot.

« Une bien jolie façon d'exposer votre lien… à nu, sans fioritures… »

Soufflais-je en posant mon regard sur son visage. Je ne savais pas pourquoi je venais lui parler à lui alors que je désirais sa chute, mais disons qu'il était préférable de m'entretenir avec lui plutôt qu'avec cette opposée qui ne m'intéressait pas.



Your actions speak louder than words
I am asking you for one more chance ♥ DW

Stronger than we were before ♥ EJM
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mar 10 Sep - 14:49, vous pouvez
Kyung-Soon sentit Alexeï avant de le voir et le pas léger, se dirigea rapidement vers lui. Elle vit un ange s'approcher de lui et lui sourit de toutes ses dents, en cachant ses canines.

« Bonjour monsieur. »

Elle plia légèrement le buste avec respect dans un signe typiquement asiatique. Malgré le fait qu'elle était ici depuis ses onze ans, quand elle était nerveuse ou heureuse, comme maintenant, ses origines ressortaient, frappantes. Son regard glissa légèrement sur la photographie de sa mère et son cœur se serra. L'excuse de l'exposition lui avait permise d'aborder sa mère. Joyeusement, elle tourna la tête vers Alexeï.

« Tu en penses quoi ? Oh attends je vois madame May ! »

Dit-elle, elle était comme une tornade et elle s'approcha vivement de la brune.

« Madame May ! »

Aussitôt elle plia son buste plus bas qu'avec l'ange. Plus bas était le buste, plus cela indiquait la supériorité hiérarchique de l'autre et le respect qu'on lui portait. Kyung-Soon se redressa.

« Je vous remercie infiniment pour votre aide. J'ai l'impression que les gens apprécient. » Elle tourna la tête vers un vieux monsieur et plia le buste. « Enchanté, Lim Kyung-Soon, je suis la photographe. »

Et elle se redressa. Elle n'était pas prête de terminer ses courbettes...
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Damian M. Cantrell
La ferme, célébrité.
Métier/Etudes : Prof de piano (Conservatoire)
Nombre de messages : 4191
Opinions Politiques : Membre du Conseil, il veut le meilleur pour les Réversiens. Et qu'on ne vienne pas l'emmerder aussi. Ou pas trop, va.
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mer 11 Sep - 13:57, vous pouvez
Le grand jour était arrivé, enfin. Le Russe était fier de son opposée, et bien évidemment, de lui-même, qui avait été l’un des modèles dans le projet de la vampire. Ce soir-là, où elle avait pris cette photo mais aussi où ils s’étaient disputés plutôt violemment restait gravé dans la mémoire d'Alexeï. Kyung-Soon avait dit qu'elle voulait boire son sang, il avait boudé, ils s’étaient engueulés, bref, une soirée chaotique... Et pourtant, cette photo était superbe, et commençait d’ailleurs à éblouir quelques regards féminins, sans doute. Il avait toujours su qu'il deviendrait le sex symbol de Réversa. C'était inévitable, quoi ! Observant les autres photos, l'humain déambulait dans la galerie d’art de l’opposé de sa petite amie, avant de la voir un peu plus loin et de lui faire léger signe de la main à Edana en souriant. Elle avait fait du bon boulot avec Kyung. L'architecte regarda autour de lui, cherchant son opposée du regard, avant de s'approcher finalement de cette dernière. Caleb vint alors vers lui et Alex eut un sourire en coin face aux paroles de l'ange.


« Merci, Caleb. »


L'ange était au courant pour leur lien, ayant vu ce qui s'était passé la dernière fois lors du mariage lycano-vampire. D'autres l'ignoraient encore, mais peut-être qu'il assumerait désormais publiquement qu'il était lié à Kyung-Soon, qui sait. Il posa une main sur l'épaule de la vampire.


« C'est superbe. Je suis fier de toi. »


Dit-il avant de lui faire un clin d'œil. La Coréenne vit alors Edana et décida de rejoindre la brune. Alex regarda brièvement Caleb, avant de s'approcher lui aussi de sa petite amie. Leur relation n'était pas au mieux depuis un petit moment, mais il n'avait quand même aucune raison pour rester loin d'Edana. Surtout quand Caleb était dans les parages ! Il se méfiait du brun, malgré tout. Il regarda le vieux monsieur aux côtés de sa petite amie et le salua d'un simple « Bonsoir. », avant de reporter son attention sur Edana et d’étirer un petit sourire.


« Salut Ed'. Vous avez fait un excellent travail toutes les deux, bravo ! »


Wherever I go ~ Some people lie but they're looking for magic, Others are quietly going insane. I feel alive when I’m close to the madness, No easy love could ever make me feel the same - © Sian
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mer 11 Sep - 18:22, vous pouvez
Ah ! Il eut été terrible que je ne vienne pas, j’aurais manqué un spectacle édifiant. Ma petite Edana avait rosi, comme c’était charmant. Je me revoyais lors de mes jeunes années, devant mon premier amour… le même rouge sur ses joues. Il me semblait bien y avoir une attirance… j’espérais même voir ce cher petit-ami mystérieux en chair et en poils. Plus vêtu, quand même.
Mon arrivée imprévue mettait Edana sous un autre jour, celui hors de la maison. Organisatrice de cette manifestation acceptant une telle représentation de son aimé, ah la jeunesse d’aujourd’hui, tous des nudistes ! Bientôt, les femmes se promèneraient topless en été dans les rues…

« Cela se voit, tu ne te serais pas montrée aussi coquine si tu savais que je venais. Il fallait bien que je sois présent pour encourager ma petite-fille hein ? »

Mes pieds se faisaient leur petite sortie de la soirée, bien contents de ne pas la passer autour de deux marmots infernaux. Tout le monde y trouvait son compte, même mes membres. Gratifiant d’un sourire ma petite-fille, je la laissais vaquer à ses occupations. Un jeune avorton se permit d’approcher un peu trop près ses sales paluches du portrait d’Alexeï. Halte là les sales pattes, lui fis-je bien comprendre, les claquant pour qu’il les rabatte derrière lui. On regarde avec les yeux jeune homme. Ses bijoux sont derrière le chapeau inutile de le chercher par le toucher !

« Bonjour Madame. Ces clichés ici présents, c’est du numérique ou de l’argentique ? »

Ne voulant pas trop importuner le photographe avec mes questions trop pointues sur le sujet de la photo, je restais au cadre d’amateur ou je risquais fort de discute longtemps en sa compagnie, ce qu’elle n’avait à priori pas le temps de faire à l’instant. Et puis, ce cher gentleman venait de nous rejoindre, et me salua. Premier bon point, il connaissait la politesse. A moi de le titiller un peu maintenant :

« Vous me semblez encore plus timide que sur la photo ! Vous venez de gagner en célébrité, les femmes vont tomber devant vous, cet apollon aux bijoux enchapeautés !»

Oui, enchapeauté. Du latin capellus, dérivé de cappa qui signifie chapeau avec le préfixe en- de la proposition latin in.  « Bijoux dans le chapeau »
Ah ces jeunes : des incultes.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Edana J. May
❝ But Still I Rise ❞
Métier/Etudes : Directrice du Reversa's Press Agency
Nombre de messages : 10721
Opinions Politiques : Conseil Aristocrate
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Jeu 12 Sep - 0:17, vous pouvez
La brune étira un sourire crispé à l'attention de son grand-père, avant d'embrasser la joue de Caleb et de faire un signe de tête à son petit ami, pour le remercier et le saluer. Et puis quoi encore, lui tomber dans les bras en se pavanant comme la dernière des dindes alors qu'il s'était foutu à poil devant toute la ville ? Génial, il ne manquait plus que ça, vraiment. Et son grand-père qui s'éclatait à faire des remarques plutôt embarrassantes. Merlin, qu'on vienne l'enterrer une nouvelle fois ! Apparemment c'était un trait de famille... Vaguement dégoûtée de sa propre pensée, l'humaine détourna le regard avant de le poser sur la jeune photographe.

« J'ai fait mon travail, c'est le vôtre qui a été le plus important Miss. Et puis certains de vos modèles en valent le détour, vraiment... Et il faut avouer que ce que vous avez fait est splendide. Merci de m'avoir confié l'organisation.»

Elle tourna un nouveau regard vers son grand-père avant de siffler entre ses dents.

« Qu'elles restent loin malgré tout. »

Son regard suffit en guise d'avertissement envers son petit ami également. Elle attrapa deux coupes de champagne, avant d'en tendre une à son grand-père, le respect avant tout, l'autre étant pour elle-même, tout en cherchant Kyle des yeux. Elle porta la coupe à ses lèvres, avant de poser sa main sur le bras de Caleb pour attirer son attention.

« Ça va, ça te plaît ? »

Après tout, elle était la copilote de la soirée, c'était aussi sa tête qui se jouait sur cette soirée, de plutôt grande ampleur. Un travail de titan, sur des mois d'étalage. La brune croisa les jambes sur ses talons, avant de retourner son attention vers son grand-père.

« Je ne savais pas que tu aimais la photographie. »


You know I love it when you say you're afraid But you hate it when I'm making you shake Hang the truth from a noose Put a hit man on the loose Now you're countin' on me makin' you dead Shinedown, it all adds up

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Ven 13 Sep - 15:38, vous pouvez
Bon, maintenant, une chose est sûre, c'est que cet opposé m'a sûrement repéré dans la foule. Qu'est-ce que je fais? Je fuis à l'anglais pour éviter d'être confronté à lui?

Je fais semblant de me passionner par la brochure que je tiens en main afin de voir si je peux sortir sans avoir besoin à le saluer. Je retiens un juron en me rendant compte qu'il est justement sur le chemin de la sortie.

Je réfléchis deux minutes avant de me décider.

Tout d'abord, je vais complimenter l'artiste. Deuxièmement, je repère les arbustes. Enfin, je vais en mode ninja jusqu'à la sortie!

C'est donc en priant de ne pas tomber sur cet abruti d'opposé que je me mets à traverser la foule afin de trouver l'artiste...
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Métier/Etudes : Informaticien
Nombre de messages : 143
Opinions Politiques : Pro Ange ?
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 16 Sep - 19:43, vous pouvez
De l'eau dans le gaz ? oui, il ne m'avait pas fallu longtemps pour en arriver à cette conclusion assez flagrante. Alexei avait cru bon de m'attirer dans son sillage, m'amenant à une Edana qui resta presque de marbre face à lui alors qu'elle s'était glissé prés de moi pour y déposer un baiser. Je ne m'enflammais bien évidemment pas, mais je doutais que la soirée soit au final si dénué d'intérêt. Silencieux, je regardais les échanges se faire et alors que j'allais me terrer dans un mutisme de circonstance, je vis mon opposé tenter de fuir. Parfait, j'avais exactement ce que je cherchais.

Me dérobant un instant du petit groupe, je tendis le bras pour saisir celui de l'avocate avec fermeté. L'attirant alors vers moi, je retrouvais ma place avec à présent une compagne. Posant alors mes yeux sur Alexei, je pris la petite décision de foutre un peu de bordel.

« Tiens, c'est peut-être le moment de vous présenter Mademoiselle Wind. Elle est avocate, et d'après ses dires, elle ne se passionne que pour les divorces, un talent caché dans la réussite des séparations sans doute. »

Regardant alors mon opposé, je lui proposais, dans un souffle.

« Vous devriez peut-être laisser une carte… Quoi que… »

Secouant légèrement la tête, je posais mon regard sur Alexeï avant de conclure.

« Suis-je bête, il faudrait encore qu'un mariage fut prononcé, mais c'est loin d'être le cas… »

Lâchant alors l'elfe, je reportais mon regard sur l'assemblée, je savais qu'il n'était pas dans mes habitudes d'agir ainsi, mais en fait, mon extravagance passagère risquait bien de provoquer quelques réactions qui ne risquerait pas de me déplaire. Reportant alors mon attention sur Edana puis sur la vampire responsable de cette exposition, je conclus.

« Mais passons, permettez moi de vous féliciter pour tous cela, on pourrait presque y croire. »

Sauf que les tensions étaient déjà palpable un peu partout, il suffisait de voir les quelques lycans présent ici et qui, déjà semblaient proche de la rupture.



Your actions speak louder than words
I am asking you for one more chance ♥ DW

Stronger than we were before ♥ EJM
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Narrateur
❝ Let me tell you a story... ❞
Nombre de messages : 2483
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mer 18 Sep - 19:09, vous pouvez
I have a dream, moi aussi j'ai un rêve, oh oui. Ils enfilèrent chacun leur masque tandis qu'un à un ils allumèrent leurs torches. C'était ce soir ou jamais. Les nocturnes faisaient semblant de ne plus être ensemble mais au fond, ce n'était qu'un mensonge. Ils le savaient tous. Il y avait eu ce faux mariage qui avait tourné aux combats sous leurs yeux mais ce n'était que mensonge. Ils le savaient, ils savaient tout. Les nocturnes complotaient dans leurs dos et allaient les tuer dans leurs sommeils, dans leurs lits chauds. Ils allaient tuer leurs enfants, ils allaient violer leurs femmes et tuer leurs hommes. Un exclamation s'éleva du groupe tandis qu'ils se mirent en marche comme des ombres. Seules leurs torches éclairèrent leurs visages masqués et grotesques. Des masques de cirque antique, des masques qui faisaient des grimaces presque terrifiantes. Ils passèrent par les différents quartiers avant de se diriger vers wilde avenue. Les passants avaient murmuré quelque chose à leur passage, ne comprenant pas.

Ce soir, ce mensonge cesserait, oui. Ils se l'étaient promis. Ce soir, leurs voix s’élèveraient. Réversa était une ville qui ne créait que des rebelles et ce soir, c'étaient eux les rebelles. Cette manifestation photographique avait réuni des nocturnes. Ils se croyaient intelligents, elle se croyait intelligente cette vampire. Ils allaient faire entendre leurs voix. Oh, il n'y avait pas le chef de clan vampire mais bien l'Alpha. Coincer un chef sur deux était déjà un début. Il fallait faire tomber la reine pour tuer la ruche, c'était l'idée. Ils s'arrêtèrent devant la galerie d'art et attendirent que les gens les remarquent et les observent. Parfait. Il fallait être regardé pour être compris. Ils formèrent une cercle soudée qui entourait tout le bâtiment tandis que les torches n'étaient pas sans rappeler la chasse aux sorcières.

Qui étaient-ils ? Des humains, des elfes ? Impossible à déterminer. La masse semblait annuler leurs auras et leurs odeurs étaient camouflés par les parfums. Ils connaissaient les nocturnes et avaient agi en conséquence. Quelqu'un sortit du groupe, leva le poing et se mit à hurler.

« Nous en avons assez de subir votre guerre ! Nous avons assez de voir les nôtres mourir ! Vous allez payer vos affronts ! Vous n'êtes que des menteurs, des tueurs, cette ville n'est pas la vôtre ! Dégagez ! »

Les gens derrière cette personne hurlèrent, levant les poings et les torches. Il était encore possible de sortir du bâtiment mais pour cela, il faudrait passer entre eux et les torches. Alors, qui oserait passer devant ce qui semblait être, le jugement dernier ? Hum, qui voulait brûler en premier ? En avant les petits !

[HRP : C'est au tour de Kyung-Soon]
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mer 18 Sep - 22:25, vous pouvez
Kyung-Soon avait été prise de vertige quand elle avait entendu son opposé la féliciter. Jamais elle n'aurait cru qu'il serait fier d'elle, mais elle fut heureuse de l'apprendre. Elle fut étonnée d'être face au vieil homme qui y connaissait quelque chose. Personne encore dans la foule ne lui avait demandé cela alors, elle l'étudia avec plus d'attention. Quelqu'un qui prenait soin de lui demander sa technique devait s'intéresser au sujet.

« De l'argentique. J'ai encore du mal avec du numérique. Je suis de la vieille école. J'ai eu un professeur qui n'a jamais supporté le numérique dans mon école. »

Dit-elle avec un sourire rempli de joie. Parler de son école de photographie la mettait toujours dans une joie sans fin. Le sourire de la coréenne s'élargit aux compliments d'Edana.

« Il faut croire miss que notre collaboration marche très bien. Nous devrions recommencer un jour prochain. »

Dit-elle avec toute la joie du monde. Kyung-Soon était complètement guillerette mais elle prit conscience du fait qu'Edana et Alexeï semblaient en froid. Calmement, la jeune vampire posa discrètement la main sur le bras de son opposé pour montrer sa présence et le soutenir. La soirée allait être dure pour lui. Une elfe se joignit à eux, tirée par un ange qui faisait des remarques déplacées... La vampire l'étudia attentivement du regard, plissant les yeux et ne releva pas sa remarque à propos de son sujet. Elle n'eut pas le temps de parler qu'une activité dehors attira des murmures. Son regard se dirigea vers les fenêtres et son sang se glaça en entendant les propos des manifestants. Sa main se resserra sur le bras d'Alexeï.

« Par tous les esprits... »

Souffla-t-elle. Son pire cauchemar était entrain de se réaliser...
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Damian M. Cantrell
La ferme, célébrité.
Métier/Etudes : Prof de piano (Conservatoire)
Nombre de messages : 4191
Opinions Politiques : Membre du Conseil, il veut le meilleur pour les Réversiens. Et qu'on ne vienne pas l'emmerder aussi. Ou pas trop, va.
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Jeu 19 Sep - 21:00, vous pouvez
L'humain regarda Edana, mais garda son air froid. Froideur et distance, cela n'était plus comme quelques mois auparavant, et cela se voyait. Néanmoins, Alexeï ne put s'empêcher d'étirer un sourire amusé face au commentaire du vieil homme. Oh, cela se voyait que cet homme ne le connaissait pas ! Cela dit, il était fort probable que le fameux "Appolon aux bijoux enchapeautés" devienne un vrai sex symbol dans cette ville. Mais enfin, s'il avait accepté de poser pour Kyung-Soon, c'était bel et bien pour cela, surtout. Le petit commentaire d'Edana n'échappa pas à l'architecte et lorsque la brune le regarda, il lui adressa un sourire angélique.

« Vous croyez ? »

Il restait modeste, ou plutôt, en faisait semblant. Lui, qui avait toujours été incroyablement présomptueux... A vrai dire, il n'attendait que la confirmation et plus de louanges, cela faisait toujours du bien à son ego. Caleb décida alors de leur présenter une personne. Le Russe posa son regard sur la jeune elfe, avant de lui adresser un sourire charmeur. Il avait toujours adoré les elfes, leur aura particulière, leur charisme... Alors, Mademoiselle Wind n'était pas une exception, elle lui plaisait déjà.

Malheureusement, son sourire ne dura pas longtemps, vu que Caleb commença à faire des remarques déplacées, dans le but de le faire sortir de ses gonds, sans doute. Le brun fronça les sourcils en lui adressant un sourire cynique. Espèce de connard. Pas de mariage en vue entre Edana et lui, certes, mais il n'y en aurait pas non plus entre elle et ce fichu ange, oh que non ! L'humain sentit la main de son opposée se poser sur son bras, et cela l'aida à prendre sur lui sans exploser. Cependant, quelqu'un n'hésita pas à exploser à sa place. Des gens qui portaient des masques et des torches... Alexeï fronça les sourcils en les entendant hurler et prit la main de son opposée, sentant qu'ils allaient gâcher leur soirée. Une soirée où tout aurait dû être parfait... Eh merde !


« Il vaut mieux rester calme... »


Wherever I go ~ Some people lie but they're looking for magic, Others are quietly going insane. I feel alive when I’m close to the madness, No easy love could ever make me feel the same - © Sian


Dernière édition par Alexeï S. Worthington le Jeu 26 Sep - 20:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Sam 21 Sep - 17:10, vous pouvez
Oui j’aimais la photographie, voilà ce que je répondis à Edana. Et je m’amusais également. Jusqu’à ce que des semeurs de trouble s’approchent. Je les interpellais, m'approchant d'eux.

« Une guerre ? Vous ne savez vraiment pas ce que c’est que la guerre. Vous n’avez vécu ni misère, ni famine, ni les pénuries. D’ailleurs n’êtes-vous pas en train de marquer l’offensive ? En plus, vous n’avez même pas le courage de vos opinions, vous vous cachez par peur que l’on vous reconnaisse ! Et vous voulez nous emmerder le jour d’un vernissage ? » .

Enervé, je ne peux m’empêcher de continuer, m’approchant vers eux, gardant cependant une certaine distance. Je fixe celui qui semble être le leader droit dans les yeux. Un Opalinski ne craint rien, surtout un gars encapuchonné. Aucun d’eux n’assume ses opinions, c’est comme parler derrière un écran d’ordinateur ! Les autres derrière lui sont limites en train de pisser dans leur froc de peur qu’on les démasque ! Non mais je rêve !

« Vos procédés extrémistes ne changeront rien ! En avez-vous assez de voir les vôtres mourir ? Moi aussi j’en ai assez ! Est-ce pourtant une raison pour chercher la vengeance et la destruction des coupables ? Non ! Est-ce un lieu pour régler vos comptes ? Non plus ! Mais allez-y, attaquez, frappez un vieillard, et personne ne vous entendra. » .

Les gens me connaissent, de l’entreprise ou de l’ancien conseil aristocratique, je suis une figure plutôt publique ici. Je ne perds rien à les provoquer. Si je ne meurs pas ce soir, c’est le cancer qui viendra à bout, détruisant mon corps progressivement. Que les gens de cette salle cessent de les craindre, et réagissent ! Je sais que je vais les énerver, c’est fait exprès. Un petit vieux qui prend la parole, je n’aurais même pas la force de la frapper. En revanche, s’ils approchent, je pourrais m’évaporer… je suis un illusionniste, amateur, certes, mais suffisamment habile pour capter l’attention à un endroit et filer de l’autre côté…
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Edana J. May
❝ But Still I Rise ❞
Métier/Etudes : Directrice du Reversa's Press Agency
Nombre de messages : 10721
Opinions Politiques : Conseil Aristocrate
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Sam 21 Sep - 17:29, vous pouvez
Cet abruti n'avait même pas compris que c'était un compliment et Caleb qui en rajoutait une couche. S'ils continuaient comme ça, elle se réfugierait dans le bureau de Kyle, à l'abri de toute personne sinon son opposé, et ils auraient tous les deux gagnés! Cependant, si son regard incendia Alexeï et son petit sourire à la con envers cette blondinette, la brune tourna un sourire charmant et poli à l'opposée de son petit ami, tout en soufflant gentiment.

"Bien entendu! J'en serais ravie et honorée."

Qu'elle était loin l'Edana teigneuse et impétueuse lorsqu'il s'agissait de parler travail et affaires. Comme quoi, les leçons de vie de môman Azura avait porté leur fruit, finalement. Elle allait poser sa main sur le bras de son grand père lorsque la vue de flammes la prit de court, la faisant reculer légèrement, avant qu'elle ne se reprenne. La panique ne servirait à rien de toute manière. Il ne lui fallut que quelques secondes pour attraper son téléphone portable, coincé juste à l'arrière de la poche de son pantalon et la brunette appela la sécurité, avant de leur dire de renforcer tout ce qui devait l'être et que si l'un d'entre eux s'avérait être blessé ce soir, chacune de leur dent allait être renvoyée en collier à leur famille.

Mais bien sûr il fallait que son grand-père s'en mêle! Il s'avança pour faire la leçon de morale à ces espèces de chasseurs de sorcières et la brune s'enflamma à son tour, se précipitant derrière lui, avant de s'interposer - stupidement il fallait l'avouer - entre lui et les hommes masqués. Ils n'avaient pas encore franchi la porte... Mais cela n'allait pas tarder. Ou pire, ils allaient mettre le feu au bâtiment. Et la sortie de secours était à l'arrière bien entendu.

" Tout le monde va se calmer et on va parler gentiment. On ne fait pas de geste brusque et on respire. Il n'y a pas de raison de s'alarmer, n'est-ce pas? Personne ne va frapper personne, ou même mettre le feu à personne. D'ailleurs je suggère d'éteindre ces foutues torches avant qu'il n'arrive un accident. Cette soirée n'est pas une provocation, et nous aimerions que tout rentre dans l'ordre."

Ou que l'Ordre rapplique, dans l'idéal. Son visage se tourna vers son grand père alors qu'elle s'approchait de lui, restant inconsciemment devant lui, comme pour le protéger. Personne ne touchait à sa famille, personne. Et le premier geste que ces abrutis auraient, ils allaient se le prendre en dix fois pire, fois d'Edana May.


You know I love it when you say you're afraid But you hate it when I'm making you shake Hang the truth from a noose Put a hit man on the loose Now you're countin' on me makin' you dead Shinedown, it all adds up

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 23 Sep - 13:29, vous pouvez
Bon, ben, je crois que je peux prendre des leçons pour passer encore plus discrète! Comme vous l'avez deviné, mon opposé a réussi à m'attraper par le bras afin de me contraindre l'entendre dire que je suis plus ou moins une m*rde dans mon domaine. Il est gentil hein?

Je lui adresse donc un regard noir afin d'essayer de lui faire comprendre que j'aimerai beaucoup qu'il me lâche. Mais de toutes évidences,il veut pas que je parte. Vous croyez qu'une baffe ou deux lui remettrons les idées en place?

Je soupire en montrant clairement mon ennui quand au fait que ce cher monsieur Williams m'empêche de faire ce que je veux. Cependant, je réponds néanmoins timidement au sourire de celui de qui je devine être l'un des modèles masculins. C'est vrai qu'il est plutôt mignon le garçon.

Cependant, un bruit attire l'attention de la foule réunie dans la galerie d'art. Après un temps long, je comprends qu'il s'agit de protestataire. Inconsciemment, je me cache un peu derrière mon opposé, effrayée de voir cette exposition risquée de mal se passer.

-Euh, monsieur Williams, demande-je timidement en voyant ce que je pense être des responsables tenter de calmer le jeu. Ca vous dit d'aller voir si ailleurs si on y est?

Oui, je lui pose la question car comme ça il pourra pas dire que je suis dénuée d'instinct de survie!


Dernière édition par Aurora Z. Wind le Dim 29 Sep - 14:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Métier/Etudes : Informaticien
Nombre de messages : 143
Opinions Politiques : Pro Ange ?
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mar 24 Sep - 19:29, vous pouvez
Ok, j'avais peut-être cherché à mettre la merde, mais il me semblait que les choses m'avaient été tendu tellement grossièrement que je ne pouvais en faire autrement. Pourtant la soirée ne dérapa pas par ma faute, mais par celle de ces hommes avec des torches. Edana réagit rapidement réclamant le calme alors qu'Aurora se cachait presque derrière moi en soufflant qu'il serait peut-être temps d'y aller… Tournant alors les yeux vers l'elfe, je finis par les reposer sur Edana.

J'avais un choix à faire en cet instant, celui de protéger mon opposer, ou Edana. Malheureusement, aucune ne prit le dessus alors que j'aurais voulu un dénouement tout autre. Glissant une main non loin du poignet d'Aurora, je lui intimais de rester d'en mon dos alors que j'avançais légèrement de façon à me trouver non loin de la télépathe. Lui lançant alors un regard, je savais qu'elle ressentirait tout comme les autres se sentiment assez spéciale de sécurité. J'avais l'impression de balancer mon don à toute les sauces depuis quelques temps, mais j'avais surtout plus que jamais besoin d'un climat de confiance ici. Et surtout chez les invités, ne désirant aucun mouvement de panique qui pourrait nous faire perdre notre sang froid.

« Et si nous pouvions parler de préférence à l'extérieur, il serait dommage d'impliquer des personnes étrangères à vos revendication non ? »

Surtout que si le feu prenait ici, nous étions mort.



Your actions speak louder than words
I am asking you for one more chance ♥ DW

Stronger than we were before ♥ EJM
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mer 25 Sep - 22:24, vous pouvez
Il valait mieux rester calme ?! Ces crétins lui gâchaient sa soirée oui ! Kyung-Soon souffla de rage tandis qu'elle tenait toujours Alexeï. Elle avait envie de péter un câble. Son cœur mort aurait pu rater un battement en voyant le vieil homme aller parler aux extrémistes et que par-dessus le marché, Edana s'y mettait. Courageuse... Ou suicidaire.

« Tu ne m'avais pas dit qu'elle voulait mourir. »

Souffla-t-elle à Alexeï de manière un brin donneuse de moral. Elle entendit l'elfe dans son dos, ne réagit pas et réagit encore moins quand l'ange s'en mêla.

« C'est facile pour eux, ce ne sont pas des nocturnes. »

Elle tentait d'expliquer à Alexeï, par ses mots, ce qu'elle ressentait et pensait. Même si à travers leur lien, il pourrait sentir sa peur du feu. Une peur vampirique. Soirée de mer**, tout était gâché à cause d'eux, elle avait envie de tous les tuer, un par un. Kyung-Soon compta jusqu'à dix pour calmer sa future folie meurtrière.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Damian M. Cantrell
La ferme, célébrité.
Métier/Etudes : Prof de piano (Conservatoire)
Nombre de messages : 4191
Opinions Politiques : Membre du Conseil, il veut le meilleur pour les Réversiens. Et qu'on ne vienne pas l'emmerder aussi. Ou pas trop, va.
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Jeu 26 Sep - 20:33, vous pouvez
L'humain resta immobile alors que le vieil homme, mais aussi Edana, s'avancèrent pour parler avec ces personnes masquées. Alexeï se demanda pourquoi la brune y était elle aussi allée, se mettant devant le vieillard, comme si elle cherchait à le défendre. Son instinct lui hurlait de rejoindre Edana, de rester près d'elle et de la protéger, mais le fait était qu'il restait toujours là, auprès de son opposée.

« Je ne sais plus vraiment ce qu'elle veut, à vrai dire... »

Tout échappait à son contrôle, il ne comprenait plus rien... Le Russe soupira, puis prit la main de Kyung-Soon. Il sentait qu'elle avait peur. Il voulait la rassurer, mais lui-même craignait que cela ne dégénère vraiment. Son regard posé sur les contestataires, Stanislaw et Edana, l'architecte continuait d'observer la scène. Alors qu'il vit Caleb se rapprocher d'Edana, Alexeï eut envie de faire de même, mais là, il savait que son opposée avait besoin de lui. Elle portait la moitié de son âme, elle était plus importante que n'importe qui. L'humain regarda Kyung dans les yeux, sans prononcer un seul mot. Peut-être que, pour la première fois, il acceptait d'accorder plus d'importance à son opposée qu'à sa petite amie...

Quoi qu'il arrive ce soir, il resterait avec elle pour la soutenir. Voilà ce que voulait dire ce regard, plus sincère que jamais.


Wherever I go ~ Some people lie but they're looking for magic, Others are quietly going insane. I feel alive when I’m close to the madness, No easy love could ever make me feel the same - © Sian
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Sam 28 Sep - 14:27, vous pouvez
Presqu’aussitôt après avoir parlé à ses hommes, je vois ma petite fille débarquer devant moi pour empêcher que le ton ne monte. Rien ne monte, que lui arrive t-il dont ? Il faut bien apprendre à ses messieurs la politesse et la bienséance ! Je commence à m’agacer devant Edana veut se montrer protectrice envers moi. Alors c’est ainsi qu’elle me voit, vieux et sénile. Brave fille.

« Edana qu’est ce que tu fais ? Laisse-moi parler avec ces messieurs au lieu de jouer les héroïnes ! »

J’ai comme l’impression que nous jouons une merveilleuse improvisation de théâtre tellement ce scénario semble tout droit sorti d’un film hollywoodien. Que puis-je craindre avec autant de témoins dans la pièce ? Fort peu de choses, et puis je suis âgé, on peut facilement me tuer, j’ai un long d’années derrière moi, alors qu’Edana n’est qu’à l’aube de sa vie ! Qu’est ce qu’elle peut être inconsciente parfois. Plaçant Edana derrière moi, je regardais les gars avec leurs torches tout aussi immobiles qu’auparavant.

« Attendez-vous dont la neige ? Nous n’avons pas toute la soirée à vous consacrer ! »


Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Edana J. May
❝ But Still I Rise ❞
Métier/Etudes : Directrice du Reversa's Press Agency
Nombre de messages : 10721
Opinions Politiques : Conseil Aristocrate
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Sam 28 Sep - 14:50, vous pouvez
Reléguée au second plan, la jeune femme lève les yeux au ciel avant de placer son bras par-dessus celui de son grand père pour le tirer vers elle. Opalinski ou pas, il restait l'homme qui la faisait sauter sur ses genoux quand elle était enfant et avait pris la peine de se soucier d'elle quand son père était mort.

" Il n'y a pas de problème? Vraiment? Tu as abusé du champagne, grand-père... Ces hommes ont des torches. Des putains de torches! Et toi, tu es en train de les provoquer. Tu veux quoi? Nous faire flamber comme des allumettes?"

Opalinski et diplomatie... Ça ne rimait vraiment pas.

" Ne l'écoutez pas, il a abusé de l'alcool ce soir. Caleb a raison, autant que nous discutions dehors . Et les torches éteintes de préférence. Nous avons déjà toute la lumière nécessaire..."

C'est qu'il prenait de la place le bougre. Son regard ne daigna même pas glisser sur Alexeï alors qu'elle adressait un léger signe de tête à Caleb. Cette soirée avait si bien commencé.


You know I love it when you say you're afraid But you hate it when I'm making you shake Hang the truth from a noose Put a hit man on the loose Now you're countin' on me makin' you dead Shinedown, it all adds up

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Narrateur
❝ Let me tell you a story... ❞
Nombre de messages : 2483
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 30 Sep - 14:21, vous pouvez
Le regroupement d'individus avait des projets et le chef sourit à travers son masque. Chaque réaction était intéressante à noter, à commencer par celle de ces humains, madame May, monsieur Opalinski et enfin l'ange Williams. La foule toisa les trois personnes. Le chef parla calmement.

« Nous sommes déjà à l'extérieur. Cher monsieur Opalinski cela ne vous concerne pas. Vous pouvez sortir de ce lieu, personne ne vous retient. Nous voulons juste voir les nocturnes présents. »

Son regard clair se posa sur Worthington et la vampire.

« Elle par exemple, nous intéresse. »

Comme si une voix avait donné l'alerte, l'Ordre surgit brusquement et se déploya vivement. Les premiers fanatiques tentèrent de bouger mais eurent les menottes aux mains alors qu'une femme sortit du groupe. Une policière.

« Tout le monde se calme, nous allons tous vous écouter. »

Mais elle fronça les sourcils quand elle entendit un sourd grondement. Quelque chose ne tournait pas rond. Les fanatiques n'avaient pas dit leur dernier mot.

HRP : C'est au tour d'Aurora
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 30 Sep - 22:03, vous pouvez
Je soupire de soulagement en voyant que mon opposé et sa connaissance prennent les choses en main. Certes, je suis assez silencieuse pour le moment... Mais comment expliquer?

...

Ah oui, c'est vrai! J'essaye de garder mon sang-froid et de ne pas céder à la panique. Au moins, en faisant la technique de la moule accrochée à son rocher sur mon opposé, je l'importunais certes, mais au moins, je ne me mettais à crier comme une hystérique. Et ça, je crois que c'est la meilleure chose à faire.

Et bien sûr, la situation s'envenime! Classique! Surtout qu'en plus, la policière qui dit qu'on va tous les écouter. Ils vont jamais la croire, je le sais, je suis assez bien placé pour le savoir!

-Vous croyez que l'agent des forces de l'Ordre croit vraiment ce qu'elle dit? Chuchote-je en me penchant à l'oreille de mon opposé.

J'étais à deux doigts de prendre mon courage pour aller leur proposer mes connaissances de droit afin d'essayer de désamorcer la situation (après tout, on a toujours tendance à croire un avocat quand il s'agit de questions juridiques, non?) quand un grognement se fait entendre.

A la réflexion, je vais attendre un peu avant de dire ce que j'ai à dire...
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Kyle A. Lewis
❝ I'm a Dream Dealer ❞
Métier/Etudes : Directeur de la Galerie d'Art
Nombre de messages : 1977
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mer 2 Oct - 22:26, vous pouvez
Tout se passait bien, l'exposition semblait appréciée, je m'occupais en coulisse de la bonne marche du vernissage, réglait ce qu'il y avait à régler. Ma nouvelle protégée avait du talent et ses photographies prônaient un idéale auquel je croyais sincèrement. Seule la vision d'Alexei à moitié à poil m'écorchait la rétine mais ça, je n'y pouvais rien. Pour tout avouer, j'étais même serein. Je n'aurais pas dû... En un rien de temps la situation avait dégénéré. Encore une poignée d'extrémiste à la con qui venait semer la panique là où il le pouvait. Bordel, à croire que j'étais véritablement un aimant à emmerde... Après avoir fait brièvement un tour de salle pour voir ce qu'il se passait concrètement, je m'éclipsais rapidement afin d'appeler les agents de l'Ordre. Ma galerie ne serait pas un de leur théâtre sanglant, parole de Lewis. Ceci était mon domaine et je ne permettais à personne de remettre en cause l'ordre que j'y avais établis. Après avoir agis, je sortais tranquillement de mon bureau, refermant la veste de mon costume gris perle et calibrant ma chemise noire. Retrouvant pour la première fois de la soirée mon opposé, je me frayais un chemin à travers le petit groupe avant de me retrouver face aux agents et autres nuisibles.

- Merci d'être venu aussi rapidement. Je vous ai contacté aussi vite que j'ai pu. Il semblerait que certaines personnes ici présente pensent pouvoir agresser librement et impunément leur semblable sous couvert de haine raciale.

Me raclant légèrement la gorge, je dévisageais les manifestants d'un air suffisant et sûr de moi, arborant un léger sourire.

- N'est-ce pas? C'est bien ce sur quoi reposent vos revendications? Un différent racial? Je pense, mesdames et messieurs que vous vous égarez et êtes piégés à un autre siècle. Pouvez-vous me dire pour qui vous vous prenez? Vous débarquez ici, armez de vos torches et de vos masques de pleutre, semez le trouble dans Ma galerie sans la moindre raison et vous vous permettez en plus d'insulter les nocturnes d'assassins? De menteur?

Je m'approchais de l'un d'eux en prenant et jetant une de leur torche à terre:

- Nous ne sommes pas à Salem et les seuls à désirer un bain de sang ici c'est vous!

Alors que la discussion allait continuer, un bris de vitre se fit entendre et une épaisse fumée commençait à se répandre près de nous. Mes yeux commençaient à piquer et ma gorge à s'irriter. Les enfoirés, c'était des bombes lacrymogènes.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le , vous pouvez
Revenir en haut Aller en bas
 

L'Art Est Le Plus Beau Des Mensonges | Groupe 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» L'Art Est Le Plus Beau Des Mensonges | Groupe 2
» L'Art Est Le Plus Beau Des Mensonges | Groupe 4
» TEMOIGNAGE D'UN BEAU-CORPS DEVENU ADVENTISTE !
» LE PROFILE D'1 BEAU- CORPS LAVALASSIEN DE PETIT-GOAVE..
» Décès d’Ernst Bennett, ex-beau-père de Jean-Claude Duvalier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Une question d'opposé? :: Flood Times :: Events-
Les Petits Plus

What's up?

REFONTE DU FORUM
La découvrir - La suivre

STATISTIQUES:
Anges: 7
Elfes: 7
Humains: 12
Conseil: 5
Prometheus: 3 Avalon: 3
Lycans: 8
Spectres: 4
Vampires: 8
Léviathan: 2
Mithra: 4 Gaïa: 1

Votez pour le forum ♥