AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


FORUM FERME
Retrouvez nous sur Whispers of Dawn, la V2 de Réversa! :
http://whispersofdawn.forumactif.com/

Partagez | .
 

 L'Art Est Le Plus Beau Des Mensonges | Groupe 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Narrateur
❝ Let me tell you a story... ❞
Nombre de messages : 2483
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Sam 7 Sep - 22:13, vous pouvez
*I have a dream that one day this nation will rise up and live out the true meaning of its creed: « We hold these truths to be self-evident: that all men are created equal. »

Elle se tenait de dos et de dos, on aurait dit un homme. Son veston carrait ses épaules et calmement, la jeune coréenne qui se nommait Kyung-Soon regardait les photographies en grand exposé dans la fabuleuse galérie de Kyle Lewis. Grâce à l'aide de madame May, elle avait trouvé ce lieu et aujourd'hui, la voix du peuple s'exprimait. Sur tous les murs les photographies murmuraient, chantaient, toutes races confondues, toutes classes sociales confondues. Il y a des inconnus et des gens reconnus dans cette ville. Qui irait reconnaître Alexeï Worthington ? Son opposé. Une beauté russe à moitié nue, un chapeau cachant son sexe, la fierté brillant dans son regard. A quelques mètres de lui se tenait une femme rousse, somme tout banal mais véritablement qui dégageait une force d'esprit. Cassandre Nealson. L'aveugle semblait être fragile mais forte, une humaine dans ce monde de brute.

I have a dream.

Sur une autre paroi, Lyle Abrams se tenait, furieux, transpirant la rage, la colère. Son regard faisait bien plus peur que ceux des lycans ou des vampires. Il était humain et dangereux. Couvert d'alcool dégoulinant et de pétale de rose. La photographie était violente, forte. Il y avait aussi Seth Adams. Le vampire se tenait simplement, prit sur un instant de parole, simplisme, franchise, douceur. Il représentait quelque chose, l'homme qu'on croise chaque jour, qu'on salue et qu'un jour, nous oublions tous.

I have a dream.

Helena Baker se distinguait sur une autre paroi, solitaire, différente des êtres. Femme-enfant fragile qu'on avait envie de protéger. Malgré tout, on voyait qu'elle n'était et ne serait jamais humaine. Liberté mais peur semblait transpirer en elle. Elle représentait une tranche de la population. Sur un mur principal, une photo longue de plusieurs mètres montrait un groupe de battle. Lycans et vampires se serraient, souriaient, montraient crocs et yeux jaunes, mais étaient danseurs. La voix du peuple, voilà ce qu'ils étaient. A côté d'eux trônait le forum et au centre de la place, une femme rousse, le menton fièrement levé, son regard bleu glacial semblait promettre la liberté, l'ancienne cheffe de la résistance. Riley Reid.

I have a dream.

Oui, elle avait un rêve, que ces gens qui ne se connaissaient pas, puissent un jour se supporter dans la même pièce. Kyung-Soon se retourna et observa la photographie de l'Eden's manor juste après l'explosion des prisons. Les vampires qui surgissaient, des gens qui pleuraient, des gens qui se serraient et on pouvait distinguer les non humains. L'exposition qui portait le nom de “I have a dream” en mémoire à Martin Luther King, n'était pas sans rappeler que dans cette ville aussi, il y avait des problèmes, des problèmes de races, une différence réelle contrairement au passé. La jeune femme posa son regard sur une femme, humaine, sa fille était son portrait craché, une coréenne du sud, une humaine. Elle se tenait dignement, portant un chignon de l'époque impériale, elle montrait l'immigration de cette ville, ceux qui y entraient pour ne jamais plus en sortir. Son projet était clos et les gens pouvaient voir maintenant, voir ce qu'ils voulaient voir, entendre ce qu'ils voulaient entendre. La porte s'ouvrit calmement et Kyung-Soon frémit tandis qu'une foule se déversa. Ce soir, elle espérait que tout le monde oublierait ce qu'ils étaient et feraient fi de la réalité de cette ville.

Car après tout, qui n'avait pas un rêve dans ce monde ?

Spoiler:
 

* Discours de Martin Luther King


Note Aux Joueurs:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Métier/Etudes : Géographe
Nombre de messages : 625
Opinions Politiques : Avalon
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Sam 7 Sep - 23:41, vous pouvez
Je devais avouer que depuis quelques jours, j'évitais proprement de rester à la maison, en fait, j'avais encore du mal à intégrer l'idée qu'Ambre et moi avions… Enfin bref, je devais sortir je devais apprendre à mieux gérer, je devais apprendre à vivre d'avantage en société pour ne pas craindre de perdre le contrôle avec lui. Alors j'étais sortie, comme à mon habitude, sauf que durant ma balade nocturne, je fus attirer par du bruit, beaucoup et c'est avec une grande surprise que je découvris une exposition.

La plus grande surprise étant sans doute d'avoir déjà vu une photo de Seth qui me fit comprendre pourquoi j'avais eu confiance en lui rapidement, il semblait humain. Enfin passons, j'étais en train de profiter de cette sortie culturelle improvisé lorsque je remarquais Riley et Harald dans le paysage, deux connaissances, que j'évitais toutefois. Je me rappelais encore la réaction de cette dernière et je doute, même en connaissant ce qui venait de débarquer dans ma vie, qu'elle soit prête pour me considérer. Reportant mon regard sur ma route, je m'arrêtais net alors que j'allais rentrer dans une jeune femme au teins halé et aux cheveux noir.

« Désolé. »

Annonçais-je pour excuser notre presque percussion.


Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Métier/Etudes : Institutrice
Nombre de messages : 774
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 8 Sep - 11:06, vous pouvez
Hop hop hop, mais c'était quoi ce délire ? Que j'aille à une exposition photo, c'était normal. J'adorais l'art, sous toutes ses formes et si je ne m'adonnais à la photo que pour faire de jolis albums souvenirs, je savais reconnaître l'art quand je le voyais et c'était exactement ce que cette jeune vampire avait fait avec ses portraits. Mais j'étais surprise des modèles. Ce n'était pas MA Cassandre, qui était à moitié nue sur une des photos ? Mais c'est qu'elle était jolie comme tout!Sexy même. Je me devais de la trouver ce soir, ou de l'appeler demain matin pour lui dire combien elle était ravissante et la sermonner de ne pas m'avoir parlé de ce shoot ! Et Le portrait d'Alexeï juste à côté ! Ils allaient m'entendre ces deux là ! Et j'allais le chambrer naturellement.

Les autres portraits m'étaient plus ou moins connus. On voyait bien que certains étaient des clichés volés, des instants de vie, que les modèles n'avaient pas posé. Naturels. D'autres étaient plus sauvages, filant une sensations de malaise, comme ce cliché des vampires et des loups, prêts à en découdre. Il faudrait que je pense à rencontrer l'artiste pour la complimenter.

Mais toute à ma fascination, je ne vis pas un jeune homme arriver et manquer me rentrer dedans, me faisant sursauter de surprise. Ah non, pas tout à fait humain... Vampire.

« Pas de problèmes ! On regarde les photos et pas où on va. C'est fou, il y a là des visages que je connais et ils ne m'ont même pas parlé de ce projet ! »

Autour de nous, d'autres personnes gravitaient et j'étais curieuse de connaître leurs impressions.



With you, I’m a queen upon my throne
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 8 Sep - 18:48, vous pouvez
I have a Dream… En ayant parcouru l’affiche qui annonçait l’exposition, comment ne pas y faire un tour ? Seulement par curiosité, seulement pour animer mes yeux en observant des chefs d’œuvre. J’espérais que l’exposition allait me plaire. J’y allais simplement parce que j’en avais envie et un peu par curiosité aussi, il fallait bien l’avouer. Je ne m’y pas longtemps pour mettre un pied à l’intérieur alors que mon regard arpenta rapidement les personnes présentes pour n’en distinguer aucune qui vaille la peine que je me déplace. Je commençais alors mon tour de visite, m’arrêtant à plusieurs reprises lorsque je pensais reconnaître quelqu’un, avant de reprendre ma petite marche sans tenir compte des alentours. Puis je m’arrêtais sur une, qui m’avait l’air familière, surtout l’homme photographié à dire vrai. Je regardais d’abord son corps d’où coulait une substance que je ne saurais identifier, puis les pétales attirèrent mon attention, me laissant vaguer à mes pensées un moment avant que je ne comprenne en reportant mon attention sur son visage qu’il s’agissait effectivement d’un homme que je connaissais. J’en riais presque, souriant devant ce chef d’œuvre. Il était presque attirant là-dessus, malgré le fait que le voir aussi dénudé et éprit d’une violence ne me rappelait pas le vrai Lyle que j’avais croisé la première fois. C’était étonnant tout de même, depuis le temps que nous nous connaissions. Je me souvenais encore de la toute première fois que je l’avais embarqué avec moi, prit sous mon aile en quelque sorte même si ma réputation n’était guère fabuleuse. Je lâchais un rire entre mes lèvres. Que de souvenirs…
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mer 11 Sep - 19:17, vous pouvez
De rage, Neil avait brisé un bibelot passant par là. Tenant un papier dans la main, il le déchira en morceaux et frappa dans la poubelle. Tout ce qui lui passait sous la main se brisait entre ses poings. Elle ne pouvait pas lui avoir fait cela, pas à lui. La mention sur la feuille émiettée semblait pourtant claire : demande de divorce.
Dix ans de vie commune pour en arriver là. Neil avait eu l’orgueil de ne rien sentir venir. Colère et écœurement : Sa femme avait réussi à éclater les derniers morceaux d’humanité en lui. Sa bête rageait tout aussi fort que l’humain.

Pour épancher sa colère, il se mit en quête d’un endroit où Cléophée aurait pu se rendre. La galerie, mais oui. Si son avis n’avait pas changé, elle y serait. Ses appels rejetés, son père le menacerait qu’il venait chez ses beaux-parents. Il ne lui restait que les lieux publics pour espérer l’y croiser. Pénétrant à l’intérieur de la galerie, il s’y fraya un chemin en grommelant. Ce monde allait l’empêcher la retrouver plus facilement. Si ses pulsions le commandaient, il aurait déjà déchiré ces toiles insolentes. Fort heureusement, aucun lycan n’y trônait ou sa rage couplée aurait crée un scandale sans nom. Son instinct lui fit comprendre aussi que les problèmes n’avaient pas fini de le poursuivre.
Qu’est ce qu’il foutait là bon sang …
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Blerim D. Troshani
the Balkan wolf
Métier/Etudes : Aide-cuisinier au Roma's Restaurant
Nombre de messages : 5269
Opinions Politiques : Du moment qu'on lui fout la paix, il fera de même.
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Sam 14 Sep - 15:06, vous pouvez
Harald regarda autour de lui. La galerie d'art était bondée ce soir. La photographe d'origine coréenne dont il avait entendu parler devait être contente ce soir. Elle avait du talent, en tout cas. Certaines photos, notamment celle où l'on voyait une battle de danse entre un groupe de lycans et un groupe de vampires, l'avaient frappé. Mais celle qui avait attiré le plus son attention était belle et bien celle où l'on pouvait voir l'élue de son coeur au centre de la Place Publique, près du Forum. Le Forum, le symbole majeur de l'Assemblée, d'une démocratie instaurée à Réversa à la place de la tyrannie angélique.

L'elfe regarda Riley, souriant.


« Pas mal la photo, hein ? »


Il posa son bras autour du cou de l'humaine, regardant toujours la grande photographie. L'archiviste avait beau n'avoir jamais aimé qu'elle se mette en danger en faisant de la politique, Harald ne pouvait s'empêcher de se sentir fier de sa compagne, fier du travail qu'elle avait accompli. Elle avait fait de très bonnes choses pour cette ville, elle avait tout donné, elle s'était battue pour la liberté. Comment pouvait-il ne pas être fier d'elle ?

Harald regarda autour de lui et vit Anthea, avant de lui adresser un sourire et de lui faire un signe de la main.


where are you now ~ These shallow waters, Never met what I needed. I'm letting go, A deeper dive. Eternal silence of the sea. I'm breathing. Alive. Where are you now ? Where are you now ? - © Sian


Eh oui, je mords hmf:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 16 Sep - 14:33, vous pouvez
Il y avait du monde et cette exposition était le moment pour faire une petite sortie en couple. Le bras de Harald autour de son cou la rassurait et elle s'appuyait tout naturellement contre tandis que Riley observait les photographies sous ses yeux. Elle eut un sourire amusé quand il demanda son avis sur sa photo, celle que la photographe avait prise. Elle avait été étonnée au début puis avait accepté de jouer les modèles. Son empathie vibra doucement et elle tourna la tête vers une boule de rage. Neil. Il était furieux. Il était hors de lui, aucun mot n'était assez fort pour décrire son état. Son regard glissa plus loin sur Sixte et elle se dit qu'elle devrait lui parler. Peut-être s'excuser de sa perte de contrôle de son don... Elle se souvenait encore des émotions de son ex et était désolée de ce qu'il semblait vivre. Mais un jeune vampire grandissait et il ne serait pas constamment dans cet état, pas vrai ?

Son regard papillonna sur Anthea et elle frémit contre son compagnon.

« Il y a beaucoup de monde que je connais, on va les saluer ? »

Mais pour l'instant, elle était concentrée sur les mouvements de Neil et d'Anthea. Deux membres de Léviathan, dont le lycan furax. Elle n'aimait pas ça, pas du tout.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Métier/Etudes : Géographe
Nombre de messages : 625
Opinions Politiques : Avalon
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 16 Sep - 20:46, vous pouvez
Elle ne réagit pas comme les trois quart des personnes me croisant dernièrement. En fait, elle n'eut pas de mouvement de recul, me répondant calmement dans un sourire qu'il n'y avait pas de problèmes. Après tout, nous regardions les photos et non notre chemin. C'est sur, d'autant que mon opposé était en photo et que sa présence, je devais bien le reconnaitre, m'avait bel et bien surprise. Elle ajouta alors qu'elle reconnaissait des visages qui ne lui avait pas parlé de ce projet, ce qui, à l'instant ou elle me le dit, me rappela qu'en effet, Seth n'avait rien dit, mais en même temps… Disons que dernièrement je n'avais pas eu que ça à penser, réellement.

Souriant donc, je levais un instant les yeux, voyant toujours Riley au loin avant de reporter mon visage sur la femme.

« Vous avez eu beaucoup de surprise ?. »

Pour ma part, j'en avais eu deux, trois peut-être si on comptait Alexeï. Mais passons. Mon attention fut attiré par l'arrivée assez brutale d'un lycan et je ne cache pas que la présence de se dernier eut le dont de me faire me tendre légèrement. Je n'étais pas allergiques aux lycans… Juste que je n'arrivais pas à me faire à eux, et vu le fais qu'à présent, je sois aussi dangereux, mais plus faible à eux, je devais avouer que je n'avais pas envie d'aller lui faire une gratuite derrière l'oreille.


Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Narrateur
❝ Let me tell you a story... ❞
Nombre de messages : 2483
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mer 18 Sep - 19:10, vous pouvez
I have a dream, moi aussi j'ai un rêve, oh oui. Ils enfilèrent chacun leur masque tandis qu'un à un ils allumèrent leurs torches. C'était ce soir ou jamais. Les nocturnes faisaient semblant de ne plus être ensemble mais au fond, ce n'était qu'un mensonge. Ils le savaient tous. Il y avait eu ce faux mariage qui avait tourné aux combats sous leurs yeux mais ce n'était que mensonge. Ils le savaient, ils savaient tout. Les nocturnes complotaient dans leurs dos et allaient les tuer dans leurs sommeils, dans leurs lits chauds. Ils allaient tuer leurs enfants, ils allaient violer leurs femmes et tuer leurs hommes. Un exclamation s'éleva du groupe tandis qu'ils se mirent en marche comme des ombres. Seules leurs torches éclairèrent leurs visages masqués et grotesques. Des masques de cirque antique, des masques qui faisaient des grimaces presque terrifiantes. Ils passèrent par les différents quartiers avant de se diriger vers wilde avenue. Les passants avaient murmuré quelque chose à leur passage, ne comprenant pas.

Ce soir, ce mensonge cesserait, oui. Ils se l'étaient promis. Ce soir, leurs voix s’élèveraient. Réversa était une ville qui ne créait que des rebelles et ce soir, c'étaient eux les rebelles. Cette manifestation photographique avait réuni des nocturnes. Ils se croyaient intelligents, elle se croyait intelligente cette vampire. Ils allaient faire entendre leurs voix. Oh, il n'y avait pas le chef de clan vampire mais bien l'Alpha. Coincer un chef sur deux était déjà un début. Il fallait faire tomber la reine pour tuer la ruche, c'était l'idée. Ils s'arrêtèrent devant la galerie d'art et attendirent que les gens les remarquent et les observent. Parfait. Il fallait être regardé pour être compris. Ils formèrent une cercle soudée qui entourait tout le bâtiment tandis que les torches n'étaient pas sans rappeler la chasse aux sorcières.

Qui étaient-ils ? Des humains, des elfes ? Impossible à déterminer. La masse semblait annuler leurs auras et leurs odeurs étaient camouflés par les parfums. Ils connaissaient les nocturnes et avaient agi en conséquence. Quelqu'un sortit du groupe, leva le poing et se mit à hurler.

« Nous en avons assez de subir votre guerre ! Nous avons assez de voir les nôtres mourir ! Vous allez payer vos affronts ! Vous n'êtes que des menteurs, des tueurs, cette ville n'est pas la vôtre ! Dégagez ! »

Les gens derrière cette personne hurlèrent, levant les poings et les torches. Il était encore possible de sortir du bâtiment mais pour cela, il faudrait passer entre eux et les torches. Alors, qui oserait passer devant ce qui semblait être, le jugement dernier ? Hum, qui voulait brûler en premier ? En avant les petits !

[HRP : C'est au tour d'Eirian]
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Métier/Etudes : Institutrice
Nombre de messages : 774
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mer 18 Sep - 21:24, vous pouvez
Apparemment, je commençais à me faire aux vampires. Moi qui m'en étais toujours méfiée... Maintenant, je n'y faisais même plus attention. Coucher avec l'un d'eux devait avoir guéri ma phobie. Je lui fis part de mon étonnement de voir des visages connus ici et il me demanda si j'avais eu beaucoup de surprises de la sorte.

« Vous voyez la jeune femme nue là bas ? C'est ma meilleure amie. Et le jeune homme avec le chapeau ? C'est un bon ami également ! Vous croyez qu'ils avaient une clause de confidentialité pour ne rien me dire ? »

Je souris. Un sourire qui s'effaça quand des hommes masqués entrèrent, avec des torches et un discours entendu 1000 fois. Je reculais légèrement, inquiète.

« Oh non... Rien ne peut donc jamais se passer tranquillement ? »

Les torches étaient de mauvaise augure pour les vampires... En espérant que le jeune à côté de moi n'allait pas péter les plombs. J'aurais aimé que Hayden soit là... Et en même temps, j'étais soulagée qu'il soit en sécurité, ailleurs... Moi, je ne craignais rien n'est-ce pas ?



With you, I’m a queen upon my throne
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mer 25 Sep - 22:28, vous pouvez
Putain. Premier mot auquel Neil pensa lorsqu’il aperçut ces cons barrant le passage aux autres. Ce n’était vraiment pas le moment de le faire chier. Cléophée ne semblait pas se trouver ici, sa venue ne servait à rien, hormis se montrer en spectacle. Pas un regard aux tableaux, il s’en foutait. Fulminant, il s’apprêta à faire machine arrière en direction de la sortie. Rien ne le retenait de toute évidence, l’art, une belle connerie. Qu’allait-il faire maintenant, il n’en savait trop rien. Se défouler au Hunter’s Manor lui semblait une excellente idée. Sauf qu’on l’empêcha de sortir. Shit. Fulminant de colère, Neil s’approcha d’eux. Au mieux on le laissait passer, au pire, il se transformait et les déchiquetait un à un devant témoins. Eux d’en décider.

« Je sors. » dit-il d’une voix autoritaire. « C’est bien gentil votre cirque, mais j’en ai rien à foutre. »

Et son poing dans sa gueule il connaissait ? Déjà qu’au mariage, il avait du régler les problèmes de sa meute, nettoyer son paillasson comme dirait Josh, et il fallait encore qu’on l’emmerde alors qu’il n’était d’humeur. Trépignant d’impatience, il chercha à se frayer un chemin parmi eux, et retira une capuche dans le corps à corps avec l’un d’eux. Se redressant, Neil ajouta, toujours aussi énervé.

« C’est bien d’avoir montré ta tête au monde. Mon gars, si je te croise sur mon chemin, je me souviendrais de toi. » reprit-il.

Qu’ils touchent à l’alpha, qu’ils y aillent… Des lycans se trouvaient dans la salle, ils verraient ce que les nocturnes pouvaient faire quand on les provoquait. Ce qu’ils avaient déjà commencé à faire.


HJ : Si problème avec les PNJ, envoyez-moi un mp !
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Blerim D. Troshani
the Balkan wolf
Métier/Etudes : Aide-cuisinier au Roma's Restaurant
Nombre de messages : 5269
Opinions Politiques : Du moment qu'on lui fout la paix, il fera de même.
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Sam 28 Sep - 21:15, vous pouvez
« Allons-y. »

Répondit l'elfe quand Riley lui proposa d'aller saluer des gens qu'elle connaissait. Le regard de l'archiviste voyagea dans la salle et il reconnut lui aussi quelques personnes, dont Sixte, l'ex de Riley, et une elfe qui l'avait aidé lorsqu'il voulait aider Riley à sortir du Forum le jour de l'annonce de la fin de l'Assemblée. Il avait eu tellement peur, ce jour-là... son âme frémissait. En tous cas, Harald n'oubliait pas quand quelqu'un le soutenait, et Eirian l'avait fait quand il s'était senti désespéré. L'elfe salua les deux jeunes gens, un sourire poli aux lèvres, avant d'entendre des bruits dehors. Le regard du trentenaire fut surpris de voir des personnes masquées, des torches en mains, manifester vivement leur haine envers les Nocturnes.

« Oh non ! »

Ça allait dégénérer, il le sentait ! Harald regarda Sixte. Ça pourrait se compliquer pour le jeune... vampire ? L'elfe fronça les sourcils. Depuis quand Sixte était-il un nocturne ?! Encore une surprise, tiens... Sa main au bras de Riley, Harald observa un vieil homme tenter de raisonner les contestataires, tout comme une jeune femme brune, puis il aperçut Neil Shepherd, l'alfa lycan, qui voulait sortir et ne semblait pas de bonne humeur. S'il s'énervait vraiment, il risquait de faire un carnage. Surtout s'il se transformait... Le regard de Harald se posa alors sur Anthea, elle aussi membre de Léviathan, tout comme le lycan. Allait-elle rester en retrait, plutôt que de rejoindre Neil ? Il ne savait pas, mais ce ne serait pas forcément une bonne idée que de le faire. En tout cas, Neil semblait ne pas être le seul lycan en colère ici. La tension était de plus en plus évidente chez les gens présents dans cette salle. Harald adressa un petit sourire à Eirian.

« On dirait qu'on ne se croise que lors de ce genre de situations... J'espère qu'on nous laissera sortir, au moins. »


where are you now ~ These shallow waters, Never met what I needed. I'm letting go, A deeper dive. Eternal silence of the sea. I'm breathing. Alive. Where are you now ? Where are you now ? - © Sian


Eh oui, je mords hmf:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 30 Sep - 10:17, vous pouvez
Riley observa Neil sortir et faire le sauvage, un peu comme d'habitude. Un frémissement courut le long de son échine tandis que son regard se posa sur une jeune femme qu'elle reconnut. Cette jolie brune l'avait aidée dans le forum, quand elle était enceinte jusqu'aux yeux. Elle la salua d'un bref hochement et tourna la tête vers l'extérieur où plusieurs gens semblaient intervenir.

« Je n'ai pas l'impression qu'ils sont contre les non nocturnes. Sortons Harald, c'est le mieux à faire. »

Un peu suicidaire mais elle n'avait pas envie de rester ici à faire la déco quand même. Elle avait vu l'exposition, une chouette exposition mais voilà. Elle tourna la tête vers l'elfe.

« Venez avec nous, on ne craint rien, nous. »

Déjà, elle tirait Harald. C'était le moment où jamais. L'ancienne consule posa alors un pied hors de la galerie et toisa cette foule étrange et fantasmagorique.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Narrateur
❝ Let me tell you a story... ❞
Nombre de messages : 2483
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 30 Sep - 14:21, vous pouvez
Le regroupement d'individus avait des projets et le chef sourit à travers son masque. Chaque réaction était intéressante à noter, à commencer par celle du lycan, chef de la meute local. La foule se tourna vers lui tandis que la capuche du chef se dévoila. Un visage simple, des cheveux simples, il était simple, banal somme toute. Comme si l'alerte avait été donnée, une voix s'éleva.

« Il nous a menacés !!! Vous êtes témoins !! L'Alpha local nous menace !! »

Une femme hurla et comme une pièce de théâtre étrange, l'Ordre surgit. Des membres de l'Ordre alertés par les membres en civil dans la galerie d'art. Les membres toisèrent la foule de fanatiques puis l'Alpha. Une femme sortit du groupe, visiblement la chef de l'unité présente et toisa l'Alpha puis les fanatiques.

« Tout le monde se calme. Déclinez vos identités. Monsieur Shepherd, puis-je avoir une explication ? Tout individu dans cette ville dépend des lois de l'Ordre, pas de vos lois. »

Et cela sonnait la fin du glas. Un autre membre de l'Ordre sortit l'équipe et toisa l'Alpha.

« Veuillez calmement nous suivre monsieur. »

Déjà quelques fanatiques étaient aussi arrêtés, menottes aux poignets. Neil Shephperd avait intérêt à coopérer sinon l'Ordre ne prendrait pas des pincettes. Meute ou pas, la loi ici, c'était l'Ordre.

HRP : C'est au tour de Sixte
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Métier/Etudes : Géographe
Nombre de messages : 625
Opinions Politiques : Avalon
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mer 2 Oct - 11:15, vous pouvez
Elle avait eu des surprise, ce qui ne pouvait que me rassurer quant à mes propres surprises en cet instant. Mais la légèreté de la situation finit par s'envoler lorsque des torche apparurent devant nous, et qu'instinctivement je me tendis. Le feu n'avait rien de bon d'après moi. Et là j'avais l'impression que tout les efforts que j'avais réuni pour me tenir depuis l'arrivée de Kieran venait de s'envoler. C'était donc ça l'effet du feu ? L'effet de la peur de ce dernier ? J'entendais des voix s'élevé de part et d'autre de la pièce, et comme lorsque j'avais encore mon don, une multitude de conversation, d'odeur, et de son me parvinrent, sauf que là, c'était la réalité. J'entendais au simple rythme cardiaque des gens paniquer et mon regard se refusait presque de quitter sa cible tant je devais me contenir. Serrant les poings, les serrant fort pour ne rien faire de regrettable comme ce que le lycan venait de faire. Chez l'opposition, rien ne fut pardonner, et bien qu'ils se focalisent sur le lycan, je savais que face au feu, il n'y aurait aucune différence.

C'est alors que l'ordre apparut et demanda à l'assembler de calmer. Toutefois la confrontation n'était que repoussé alors que l'Ordre tentait d'asseoir son autorité. Tournant alors les yeux, je regardais l'efle avant de dire, visiblement tendu.

« C'est moi ou on ne risque pas de comprendre ce qu'il va nous arriver ? »

Tournant alors les yeux vers la foule, je remarquais à nouveau Harald et Riley. J'aurais préféré qu'ils ne soient pas là pour le coup...


Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Eris Livingstone
❝ Ius Sanguinis ❞
Métier/Etudes : Photographe de Mode la journée et Traqueur de Nocturne la nuit (ouais, niveau emploi du temps superman c'est un gros bébé à côté)
Nombre de messages : 307
Opinions Politiques : Uh... Le mien ? Quelle question conne je vous jure...
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mer 2 Oct - 21:10, vous pouvez
Perplexe. J'étais tout simplement perplexe. Je ne savais pas comment véritablement me positionner face à cette exposition. Le travail de Kyung Soon était tout simplement remarquable, les couleurs, la mise en scène, elle avait su capter avec justesse l'émotion qui collait le mieux à ses modèles. Les portraits étaient tout bonnement criant de vérité. Sa vérité. Une vérité en laquelle je ne me reconnaissait pas, en laquelle je ne croyais pas. Ce qui me dérangeait le plus était cette utopie bien trop candide en laquelle elle voulait nous faire adhérer. En même temps, n'était-ce pas le principe de la photographie? Révéler aux autres notre manière d'aborder le monde... Son attention était louable, seul mon passif m'empêchait d'accepter ses miettes de paix distillées à tout va. Les nocturnes allaient causer notre perte à tous et rien ni personne ne pouvait m'empêcher de croire en cela. Je continuais à vagabonder de portrait en portrait et plus les visages défilaient et plus je sentais une haine sous-jacente remonter lentement à la surface. Une colère qui ne m'appartenait pas réellement. Je me sentais étrange, comme happée en une spirale de tourmente. Je tournais les talons, me déplaçant de manière quasi-automatique. Des éclats de voix s'élevaient ici et là, pestant à tour de bras contre les nocturnes. Je me frayais un chemin parmi la foule peuplant la galerie, bousculant un jeune homme brun et sa compagne du moment, une métisse qui n'avait l'air guère plus sereine que les trois-quarts de l'assemblée. Un pincement au cœur me piqua à vif, c'était lui. D'un air troublé, j'adressais un sourire à peine esquissé aux deux jeunes gens avant de me rapprocher un peu plus de ce qui était clairement mon Némésis:

- Pardonnez ma maladresse...

Et voilà, je le savais. C'était cet imbécile qui faisait encore des siennes. Un groupe d'extrémiste voulait en découdre et cet idiot tombait tête baissée dans le panneau! La colère que je ressentais tout à l'heure se décuplait à chaque seconde. Mon regard vide était à présent brûlant de haine. Seulement, je ne laissais rien transparaître aux yeux des autres. Neil Shepherd, petite ordure qui se prenait pour Dieu, toujours là à contrarier mes plans... Il fallait que j'agisse et vite, personne d'autre que moi ne pouvait prétendre détruire cet emmerdeur et encore moins ces larves tout juste bonnes à servir de chair à canon. Je m'interposais entre le groupe et le lycan, repoussant ce dernier de ma main et m'adressant aux représentants de l'ordre.

- Qu'est-ce que c'est que ce cirque? Vous allez vraiment l'arrêter comme ça? Sans le moindre motif valable? Tout ce que Monsieur Shepherd souhaitait était de sortir des locaux en toute sérénité sans avoir à répondre de sa condition face à ces... Dégénérés...

Je regardais par-dessus l'épaule de mon vis-à-vis, observant les contestataires

- Cette manifestation est-elle légale au moins? Je parierais que non vu l'animosité qui suinte de chacun d'entre eux. Moi-même ainsi que la majorité des personnes ici présentes vous serait donc reconnaissante si vous mettiez un terme à cette mascarade et si vous arrêtiez les bonnes personnes...

J'adressais un regard à Neil qui voulait tout simplement dire: ferme-la, joue le jeu et on s'en sortira tous sans le moindre soucis. Oui, s'il se mettait à perdre le contrôle ici, je ne donnais pas cher de notre peau...

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Métier/Etudes : Institutrice
Nombre de messages : 774
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Jeu 3 Oct - 20:07, vous pouvez
La petite intervention de ce groupe cagoulé eut différents effets. J'avisais Harald, que j'avais mieux connu lors de funestes événements, en compagnie de sa Riley pour qui il était si inquiet la dernière fois. Il s'approcha de nous et me glissa quelques mots.

« On dirait bien Harald. C'est ridicule de venir foutre la merde ce soir, tout se passait bien. »

Sa compagne ajouta qu'ils n'avaient rien contre ceux qui n'étaient ni vampires ni lycans. C'était probable. Elle m'invita à les suivre. Neil, l'alpha, ne comptait pas se laisser emmerder, allant même jusqu'à menacer le porte parole. Je jetais un regard au vampire, alors que le leader braillait et que les choses s'emballaient, nous empêchant de gagner la sortie. L'Ordre surgit, mettant son grain de sel dans l'affaire. Ils allaient embarquer les fauteurs de trouble. Le vampire s'adressa à moi et je souris, apaisante :

« Restons tranquille et cela devrait bien se passer. Ça va bien se passer. Au fait, je m'appelle Eirian.»

J'essayais de détendre le jeune vampire. Dans son intérêt. Et le notre. On nous bouscula alors, mais la jeune femme s'excusa, avant de monter aux créneaux et d'exprimer tout haut ce que beaucoup d'entre nous pensions tout bas.



With you, I’m a queen upon my throne
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Sam 5 Oct - 19:25, vous pouvez
Toujours devant cette même toile, je me tournais juste un peu pour pouvoir apprécier les personnes présentes ici-même. Je n’étais pas d’humeur bavarde et pour le moment ma solitude me convenait à merveille. Je croisais le regard d’Harald au loin et lui fit un sourire en guise de salutation avant de voir qu’il avait avec Riley. Je ne voulais point m’interposer entre eux, je m’imaginais très mal les saluer de vive voix. Il ne me fallut pas longtemps pour faire le tour, et avant que je me décide à m’en aller avant de continuer à faire les cents pas et à m’ennuyer horriblement, j’aperçu des torses enflammées au travers de la vitre alors que j’étais à quelques mètres de la porte d’entrée, et donc de sortie.  Je ne m’étais pas imaginée pire soirée. Je soufflais, alors que les paroles d’une des personnes cagoulées se firent entendre. Ils entouraient la galerie et je me demandais franchement ce que faisais les autorités, l’Ordre en somme. N’était-il pas intransigeant sur tout ce qui était violence et dans ce cas précis menaces ? Je ne ressentais pas de peur, même en entendant leur hurlement d’acceptation face à ce qu’avait dit l’inconnu qui s’était avancé.  Je me demandais presque quel était leur but.

C’est alors que je vis un homme s’avancer, je l’avais déjà vu de par sa nervosité en ce lieu. Je fus surprise de son impulsivité. Il n’y allait pas par quatre chemins au moins. Cependant, j’imaginais vraiment bien la suite, aussi horrible soit-elle. Je restais toujours spectatrice alors que la scène se déroulait devant moi avec une rapidité terrifiante. Avant même que la situation dégénère l’Ordre arriva enfin. Je n’avais toujours pas bougé et observais de loin, je ne voulais pas me frotter à eux, quand bien même il s’en prenait au pauvre homme qui n’avait pas réfléchi. Je fis quelques pas pour me retrouver à l’extérieur, discrète même si j’avais à quelques mètres le couple à côté de moi et quelques autres personnes. Les fanatiques étaient au fur et à mesure menottés. Agacée, je fis alors un pas en avant, déterminer à faire quelque chose pour l’homme qui avait affronté l’un des tarés qui nous avait encerclés. Puis une femme s’y attela bien avant moi, me laissant alors le loisir de rester à l’écart. Je n’aurais point voulu m’attirer des problèmes, pas ce soir. Tout ce mouvement n’avait été que mascarade. Au final je me demandais pourquoi j’étais venue ici, à contre cœur de surcroit. Mais j’étais ravie de constater qu’il y avait des gens qui n’étaient pas passif, même si leur mise en scène était tout à fait médiocre et qu’ils n’avaient rien réussi à faire. Cela prouvait à quel point l’autorité ne pouvait rien faire et que Réversa était encore bien instable de nos jours.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Eris Livingstone
❝ Ius Sanguinis ❞
Métier/Etudes : Photographe de Mode la journée et Traqueur de Nocturne la nuit (ouais, niveau emploi du temps superman c'est un gros bébé à côté)
Nombre de messages : 307
Opinions Politiques : Uh... Le mien ? Quelle question conne je vous jure...
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Jeu 10 Oct - 13:06, vous pouvez
La situation m'exaspérait et alors que j'allais tourner des talons en incitant Neil à en faire de même, une bombe lacrymogène éclata non bien loin de nous. Incroyable, à croire que l'univers tout entier se liguait contre moi. Ce maudit lycan était une bombe à retardement mais non, il fallait qu'on en rajoute une couche en venant nous asphyxier. Non, vraiment, je ne le tolérais pas. Je toussais à cause de ce fichu gaz et mes yeux irrités pleuraient d'eux-mêmes, excédée par la tournure des événements je ne pouvais rester ici à suffoquer à cause de ces satanés nocturnes. Je me plantais alors face à la représente de l'Ordre, plantant mon regard glaciale en ses iris, laissant s'écouler en une tonalité froide mais résolue mes paroles:

"Laissez-les sortir, tous sans exception, cas contraire cette galerie deviendra votre tombeau. Avez-vous la moindre idée du nombre de nocturne ici présent? Leur self-contrôle n'est pas sans limite et c'est clairement ce sur quoi repose l'espoir de ces fanatiques masqués. Quant à moi, je sors, ne vous en déplaise et cet homme vient avec moi. Essayez seulement de m'en empêcher et vous pourrez dire adieu à la petite existence si douce et sucrée que vous affectionnez tant, foi de Livingstone."

Je me retournais rapidement, adressant quelques mots aux deux personnes que j'avais bousculé et à une femme qui se tenait non loin de nous:

"Je pense que vous serez également ravi de sortir... Si tel est le cas suivez-moi, on ne vous arrêtera pas. Sinon, je vous laisse tout le loisir de suffoquer ici."

Si l'intermédiaire de l'Ordre n'était pas totalement stupide et ignare, il comprendrait à l'évocation de mon nom qu'il était dans son intérêt d'obéir. Je sortais de la galerie, continuant à tousser et barrais ma bouche de ma main afin de limiter les dégâts de cet air qui était devenu irrespirable.


Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Blerim D. Troshani
the Balkan wolf
Métier/Etudes : Aide-cuisinier au Roma's Restaurant
Nombre de messages : 5269
Opinions Politiques : Du moment qu'on lui fout la paix, il fera de même.
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Ven 11 Oct - 15:21, vous pouvez
L'elfe regarda Riley, hésitant. En effet, ils semblaient n'avoir rien contre les non nocturnes, donc en théorie, eux, ils avaient le droit de sortir. Sa compagne semblait déterminée à le faire et le tirait déjà vers la sortie. Les gens masqués continuent, quant à eux, devant le bâtiment avec leurs torches. Ils avaient l'air vraiment louche. L'alpha lycan, pour sa part, semblait ne pas avoir envie de se plier aux ordres et comptait bel et bien sortir. La tension montait d'un cran, Harald le sentait alors qu'il regardait tout autour de lui.

Des gens furent menottés, des voix s'élevèrent, et Harald jeta un regard à Anthea. En espérant qu'elle s'en sorte elle aussi... Elle se montrait discrète, au contraire de cette jeune humaine qui n'avait pas hésité à engueuler les contestataires. L'elfe voulait tout simplement s'en aller et se mettre en sécurité avec Riley... Sauf que pour l'instant, il était là, et la situation ne pouvait qu'empirer : la preuve, quelqu'un eut la brillante idée d'utiliser des bombes lacrymogènes et de semer la panique dans la galerie. Harald se couvrit aussitôt la bouche et le nez, mais ses yeux le piquaient déjà énormément. L'elfe regarda Riley d'un air inquiet, avant d'écouter les paroles de la jeune femme qui n'avait pas la langue dans sa poche. Elle avait raison, qu'on laisse partir tout le monde, bon sang ! L'archiviste espérait que personne ne les empêcherait de partir, en tout cas.

« On se casse en vitesse ? »

Demanda-t-il à Riley avant de tousser. Ce n'était pas une mauvaise idée, selon lui... Mais en auraient-ils l'opportunité ? Rien n'était moins sûr, vu son karma pourri !


where are you now ~ These shallow waters, Never met what I needed. I'm letting go, A deeper dive. Eternal silence of the sea. I'm breathing. Alive. Where are you now ? Where are you now ? - © Sian


Eh oui, je mords hmf:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 13 Oct - 22:01, vous pouvez
C'était la première fois que Riley vit cette humaine. Une jolie brune à la grande gueule qui ne manqua pas d'agresser ouvertement l'Ordre. L'empathe avait vraiment l'impression que quelque chose ne tournait pas rond. Non selon elle, Neil n'était pas si calme que cela. Elle le sentait avec son empathie, c'était une boule de nerf qui allait vraiment leur apporter des problèmes pour le coup. En faite, ce fut avant que de la lacrymo soit lancée dans les lieux. Mais qu'est-ce que c'était encore que cette connerie ? Riley se couvrit la bouche et le nez tandis que ses yeux commencèrent à couler et que la petite brune faisait une attaque de l'autre côté. Elle attrapa par la main Harald et hocha la tête à sa demande.

« Dehors ! »

Souffla-t-elle alors qu'elle le tira avec elle. Son regard glissa sur la brune qui les avait encouragés puis une dernière fois sur Sixte et la fameuse Eirian. La sortie était pour eux, les non humains.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Métier/Etudes : Géographe
Nombre de messages : 625
Opinions Politiques : Avalon
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mar 15 Oct - 12:34, vous pouvez
Calme, calme, non, je ne pouvais pas demeurer calme en fait et j'étais en train de focaliser sur chaque chose que je croisais, je ne voulais réellement pas perdre pieds ici, je ne pouvais pas, mais je devais avouer que tout me semblait terriblement difficile, et ce fut bien pire lors les lacrymo arrivèrent. Moins sensibles que les autres, je n'étais toutefois pas sans réction. Cela m'énervé de plus en plus, je me sentais pris au piège. L'elfe parla à nouveau, se présentant, mais je n'étais peut-être pas dans la meilleure position pour apprécier cette présentation et c'est un peu raide que je répondis.

« Sixte. »

Tout simplement. Mais nous avions une porte de sortie visiblement, il fallait la saisir non ? Tendant la main vers l'elfe, je lui proposais quelque chose.

« Couvrez-vous le visage, je m'occupe de vous faire sortir. »

J'étais une bonne patte tendue, mais j'étais une bonne patte.


Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Narrateur
❝ Let me tell you a story... ❞
Nombre de messages : 2483
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 20 Oct - 16:20, vous pouvez
La situation était entrain de déraper mais l'Ordre avait décidé d'agir. La lacrymo avait été envoyée pour tenter de séparer les perturbateurs des autres. Car si une des responsables était dehors, les autres se mettaient en place avec un savoir-faire terrifiant. Il y avait des fanatiques dedans. La brune qui dirigeait l'opération fit un léger mouvement du poignet. Elle ignorait les gens qui lui parlaient, les visages se confondaient et soudainement, l'attaque jaillit. Sans prévenir, les membres de l'Ordre surgirent et firent tomber les torches et les fanatiques au sol. Mains dans le dos, au sol, la tête dans le bitume. Une des portes de la galerie, en réalité la sortie de secours, vola en éclata et les membres se déversèrent comme une nuée de sauterelles. Les fanatiques dissimulés tentèrent de prendre en otage les nocturnes présents mais en vain.

En quelques secondes ils furent au sol tandis qu'une silhouette surgit. Son regard foncé balaya la pièce et il fit un signe du poignet. C'était réglé, emballé. Pour la première fois l'Ordre montrait sa force de frappe, sa rapidité mais surtout, son intelligence.

« Je vous invite à sortir de cette galerie, plus aucun mal ne vous sera fait. »

L'homme posa son regard foncé sur un fanatique au sol qui râlait, disant des horreurs sur l'infamie des nocturnes. Le membre de l'Ordre l'ignora, n'étant que froideur. Quelques fenêtres furent ouvertes pour faire sortir la fumée tandis que déjà, des fourgons arrivaient pour ramasser les fanatiques mais aussi des ambulances, pour les éventuels blessés.

[HRP : Vous pouvez conclure ! =) Merci pour la participation de tout à chacun. =) L'ordre des tours n'est en rien changé ^^]
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Métier/Etudes : Institutrice
Nombre de messages : 774
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mar 29 Oct - 15:33, vous pouvez
Sixte ? Le Sixte qui avait forcé Hayden à me délaisser plusieurs nuits ? Ca alors ! Mais ce n'était pas le moment de discuter, il me tendit la main en me recommandant de me couvrir le visage le temps de me faire sortir. Je m'emparais de sa main pâle et froide et acquiesçais, avant de m'exécuter, cachant mon visage comme je pouvais et m'en remettant au jeune vampire. Pendant ce temps, l'Ordre agissait avec une précision effrayante, mettant les fanatiques hors d'état de nuire, facilitant la fuite des otages.

Une fois dehors, je toussais et m'essuyais les yeux, avant de regarder Sixte.

« Merci. Je suppose que nous sommes quittes maintenant. »

Alors qu'il ne devait pas comprendre, je repris avec malice :

« A cause de vous, j'ai eu le droit à quelques nuits solitaires... Hayden ne pouvait pas jouer les nounous et être avec moi. Contente de voir qu'il ne m'a pas délaissée pour rien. Au revoir Sixte, prenez soin de vous. Ne changez pas. »

Je lui adressais un grand sourire, avant de me retourner et de prendre le chemin de la maison, pressée de laisser ces événements derrière moi.



With you, I’m a queen upon my throne
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Jeu 31 Oct - 12:15, vous pouvez

    J’étais toujours observatrice, silencieuse, devenue peut-être invisible à force de passivité forcée. Je voulais juste sortir d’ici et rentrer chez moi. Puis soudainement, une bombe lacrymogène fit son entrée. Par reflexe, j’avais déjà ma manche sur ma bouche et mon nez malgré le fait que mes yeux n’étaient en rien protégé et qu’ils commençaient à me piquer affreusement. Mon regard était désormais rivé sur la femme qui s’était avancé et qui parlait non sans la moindre gêne ni peur face aux forces de l’ordre. Elle m’intéressait, de par sa réactivité et son agressivité non feinte. Je ne pu voir davantage car mes yeux larmoyant m’en empêchait. L’air était irrespirable et je souhaitais juste m’extirper de là en vitesse. Je vis le couple sortir alors que la femme nous avait ouvert le chemin. Je n’attendis pas plus longtemps à dire vrai.
    Pas même l’intervention de l’ordre, plus qu’efficace il fallait bien l’avouer. Les fanatiques étaient au sol en moins de deux, la porte de secours étaient grande ouverte et tout le monde se ruait vers l’extérieur. Je ne pouvais rester planté là plus longtemps. Je ne voulais guère participer à ce remue-ménage. Ils nous invitaient à sortir de cette galerie et j’étais déjà en train de franchir le seuil pour enfin respirer l’air frais au dehors. Mes oreilles parvinrent encore à entendre les fanatiques qui râlaient avant que je ne faufile très vite vers une autre ruelle et que je ne m’éclipse de tout ce bazar inutile. Je serais bientôt chez moi et tout ceci sera bien loin derrière moi.


    [hj: Désolée pour ce post minable, mais j'ai fais au mieux sur mon peu de temps libre pour éviter de bloquer l'event ^^" ]
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le , vous pouvez
Revenir en haut Aller en bas
 

L'Art Est Le Plus Beau Des Mensonges | Groupe 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'Art Est Le Plus Beau Des Mensonges | Groupe 2
» L'Art Est Le Plus Beau Des Mensonges | Groupe 4
» TEMOIGNAGE D'UN BEAU-CORPS DEVENU ADVENTISTE !
» LE PROFILE D'1 BEAU- CORPS LAVALASSIEN DE PETIT-GOAVE..
» Décès d’Ernst Bennett, ex-beau-père de Jean-Claude Duvalier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Une question d'opposé? :: Flood Times :: Events-
Les Petits Plus

What's up?

REFONTE DU FORUM
La découvrir - La suivre

STATISTIQUES:
Anges: 7
Elfes: 7
Humains: 12
Conseil: 5
Prometheus: 3 Avalon: 3
Lycans: 8
Spectres: 4
Vampires: 8
Léviathan: 2
Mithra: 4 Gaïa: 1

Votez pour le forum ♥