AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


FORUM FERME
Retrouvez nous sur Whispers of Dawn, la V2 de Réversa! :
http://whispersofdawn.forumactif.com/

Partagez | .
 

 Red City | Event 5 ans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Narrateur
❝ Let me tell you a story... ❞
Nombre de messages : 2483
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 17 Nov - 17:42, vous pouvez



Le Forum de Réversa se remplissait lentement mais sûrement. Dans l'entrée, là où tous avaient eu droit à un petit verre de champagne avant le début de la représentation, se trouvait une immense machine à popcorn. Ci-et là, des gens en pleine discussion, plutôt animée, se demandant ce que la soirée leur réservait.

Des affiches avaient été placardées dans toute la ville, annonçant la projection au Forum d'un film inédit, réalisé par l'un des habitants, et la population s'était déplacée en masse pour cet événement. Une rare cohésion s'était créée à Réversa.

La foule se rassemblait dans le coeur du Forum, alors que chacun y allait de son petit commentaire, se demandant à quel type de séance ils allaient assister. Finalement, un organisateur vint leur demander de se rendre dans la salle principale située au bout du couloir, où ils pourraient enfin accéder à la représentation. Chacun s'assit dans un léger brouhaha, avisant l'immense toile blanche étirée sur l'estrade, tandis que les lumières s'éteignaient progressivement, répandant une obscurité rassurante comme celle d'une salle de cinéma.

Des images de la ville se succédèrent alors pendant cinq minutes, filmant et suivant le quotidien d'humains et elfes tantôt effrayés, tantôt vaquant à leur occupation, tandis qu'une voix commençait à relater le récit de la ville.

« Tout commença en 1870 alors que la ville sombrait peu à peu dans le déclin économique et la misère... Des chercheurs nous furent envoyés et expérimentèrent sur nous des recherches qui n'auraient jamais dû aboutir. »

Se succédant alors les visions de photographies de lycans malades, fraîchement transformés, de Vampires désorientés. Doucement dans la salle, des protestations s'élevèrent, mais furent étouffées dans l'oeuf par ce qui suivit.

«  Dès lors, la ville sombra dans le chaos et la peur, pour nous, humains et elfes. On nous prit pour des proies, ont pris nos territoires tels les grands conquérants que semblaient être les Nocturnes. On nous réduisit alors en simple chair à pâté, destinée à servir aux estomacs et à la chasse de ces bêtes immondes. Et cela dura plusieurs décennies, encore et encore, sans que personne ne chercher à arrêter quoi que ce soit. »

Sur l'écran, on pouvait apercevoir un vampire vider de son sang sa victime, créant la panique parmi les habitants, sans la moindre gêne pour ce qu'il provoquait. Peu après, se succéda un lycan en chasse en pleine forêt, poursuivant une jeune elfe qui tentait de fuir par tous les moyens, avant qu'il ne l'attrape et ne la projette au sol.

« Mais nous sommes décidés à ne pas céder à cette menace. Il est temps que nous, humains et elfes, nous réveillons et combattons sans aucune autre forme de violence que celle de nos mots et de notre volonté. »

L'écran s'éteignit alors tandis que dans un silence quasi religieux, se rallumaient les lumières. En quelques instants, des bruits de protestation se firent entendre alors que sur l'estrade se rejoignaient des êtres encapuchonnés et masqués et que l'un d'entre eux – nul n'aurait su dire s'il s'agissait d'un homme ou d'une femme -

« Nous sommes Prometheus. Nous sommes ici pour protéger et défendre la population contre l'invasion dangereuse des Nocturnes. Nous prendrons soin de notre ville et de ses habitants. »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 18 Nov - 12:57, vous pouvez
Kaelea avait prévu d'aller à cette projection dont tout le monde parlait en ville. Après l'épisode de la galerie peut-être que cet évènement serait plus calme. Un film ça pouvait faire de mal à personne, non ? Pour une fois la jeune femme avait fait un effort pour oublier les tenues outrageantes et se contenter d'un jean, d'une veste en cuir et d'une paire de talons. Si ça devait dégénérer au moins elle aurait pas à se concentrer pour garder une bout de tissu sur ses fesses.

Bref, elle regarda la projection d'un air ennuyé au début jusqu'à ce que les choses changent à l'écran. Le message était on ne peut plus clair et ça risquait de devenir compliqué. L'écran s'éteignit et la foule commença à s'agiter. La jeune femme se leva au cas où, ce qui lui permit de voir le groupe... Prometheus qu'il disait ?


« C'est quoi ce bordel ? » dit-elle pour elle-même avec un léger tremblement dans la voix.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 18 Nov - 20:41, vous pouvez

Les affiches avaient attiré l'attention de l'Ordre. Les manifestations pseudo culturelles commençaient à devenir une routine ici pour créer des drôles d'histoire. Julian s'était glissé dans le forum, silencieux et il était venu avec Perséphone. La mission était de voir si cela valait la peine de s'inquiéter. Le chaos lors de la manifestation photographique d'une artiste locale avait donné une sérieuse leçon au spectre. L'homme ne savait pas s'il croiserait Heiko ici et franchement, c'était le dernier de ses problèmes depuis que sa mère avait disparu. Le brun plissa les yeux quand le film débuta. Ca sentait mauvais, clairement mauvais. Et mer**... Cela sentait aussi mauvais qu'il l'aurait pensé. Lentement, le brun tourna la tête vers Perséphone.

« Tu vois ça ? »

Et la fin fut une véritable catastrophe. Julian jura mentalement tandis qu'il vit le groupe d'individus et entendit une blonde jurer non loin d'eux.

« Vous devriez rester poli. »

Ils allaient avoir des problèmes. Un groupe de militants amateurs allait leur poser plus de problèmes qu'autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Noah S. Fleming
❝ Walk on Fire ❞
Métier/Etudes : Prof de maths
Nombre de messages : 476
Opinions Politiques : /
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mar 19 Nov - 13:27, vous pouvez
Assis près de Diane, le blond trépignait d'impatience et de dégoût. Pendant plus d'une demie heure, il avait écouté avec une colère grandissante les propos tenus par ce simulacre de film. Son regard flamboyait tandis que sa jambe s'agitait avec frénésie. Colère, c'était ce qu'il ressentait en ce moment même.

"Abrutis."

Il n'avait pas pu se retenir même s'il ne l'avait pas hurlé. Quelques personnes se retournèrent sur lui et le Vampire leur offrit un sourire éclatant, teinté d'une rage bien visible. Bien entendu, ils étaient les grands vilains dans l'histoire, les autres n'avaient vraiment rien à se reprocher...

" Regarde moi ces grands défenseurs de l'humanité... Voila pourquoi je ne sors plus du Manoir à part pour travailler."




A Drowsery God
All those times before when I was just another face Among the others keeping secrets to save myself I could blend into the background and savor the unknown I could practice preservation and hide behind this shell - Stone Sour
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Diane Cordwell
❝ Devil Inside ❞
Métier/Etudes : Sous intendante de l'Eden's Manor
Nombre de messages : 4357
Opinions Politiques : Celui des vampires
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mar 19 Nov - 22:08, vous pouvez
Qu'il crie plus fort pendant qu'il y était !

- Noah, ferme là.

Diane ne prêta même pas attention aux regard outrés que Noah attira avec sa remarque, se contentant de poser sa main sur le genou de son créateur pour l'empêcher de continuer à jouer le bouchon dans l'eau avant de lui jeter un regard lourd de menaces. D'accord, elle aussi était furieuse. Et il y avait de quoi ! C'était une chose de savoir que les trois-quart de la ville la prenait elle et les infortunés de la nuit à longues dents pour des monstres pour des monstres, c'était autre chose de voir le message s'afficher en grand sur un écran. Mais pour le moment, ils n'étaient pas en position de force et ça ne risquait pas de s'améliorer avec les autres marioles qui venaient d'apparaitre devant l'écran.

- C'est vraiment pas le moment d'attirer l'attention sur nous.


   
J'irai voir tôt au tard si les sirènes insistent. Sous les flots qui m'entrainent je suivrai leur piste, car nul ne résiste au charme doux de leur chant d'amour . (⚡) le chant des sirènes.
mobilis in mobile


Dernière édition par Diane Cordwell le Jeu 21 Nov - 15:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Perséphone L. Carlton
Slaying the Dreamer
Métier/Etudes : Lieutenant de l'Ordre | Agent de sécurité au Howling casino à temps partiel
Nombre de messages : 8889
Opinions Politiques : L'ordre, alors gare aux mécréants!
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mer 20 Nov - 17:05, vous pouvez
Après le désastre du vernissage en septembre, nous avions convenu de nous rendre à la projection de ce film "purement réversien". Un habitant avait réalisé un film, bravo à lui ! Mais tout le monde par ici savait ce que signifiait du "purement réversien". Et ce n'était pas très rassurant. Encore une fois, le théorème se démontrait*. Les images qui finirent pas défiler ne m'étaient que trop familières, quoique pas aussi violentes que les rêves auxquels j'avais droit. A côté de moi, je sentais mon opposé en colère... J'avais gardé mes distances jusque là, j'espérais qu'il n'allait pas me compliquer la tâche. Sans quitter le devant de la salle des yeux, je me penchais vers Julian.

"Merde, ça va encore mal tourner."

Je tournais ensuite le regard vers une femme qui venait de se lever ; elle ne paraissait pas agressive, c'était déjà ça. S'exposer n'était pas une bonne idée alors que la situation risquait d'exploser à n'importe quel moment.

"Mademoiselle, vous devriez rester assise."

En plus de la mettre dans une position vulnérable, son geste pourrait être mal interprété. Mon conseil donné, je retournais à Julian, m'approchant pour pouvoir lui parler à voix basse :

"On devrait arrêter le spectacle avant que ça ne dégénère, tu crois pas ?"



* Elle traîne trop avec Noah XD


Lost count of the wars You lost count of the score, returned to the trenches each time to fight more. Thought you escaped your nightmare - your curse - to find you were waking from one to a worse. Your living hell, it's right here on Earth.
❝It's night here on Earth❞

Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mer 20 Nov - 18:23, vous pouvez
Kaelea décida pour une fois de suivre les conseils qu'on lui donnait rester polie et s'assoir. Mais elle savait pertinemment que les choses ne se calmeraient pas simplement parce qu'elle avait décidé de poser ses fesses sur son siège.

« Désolée, mais quand c'est aussi nul faut pas s'attendre à des éloges non plus. » dit-elle simplement pour justifier son langage.

Elle était songeuse visiblement des personnes les plus proches d'elle certains se connaissaient. La jeune femme se concentra sur la femme qui lui avait conseillé de rester assise. Elle avait l'air de savoir de quoi elle parlait et elle émettait l'espoir de stopper net le tumulte qui se préparait suite à l'annonce. C'était décidé, elle ne mettrait plus un pied dans un évènement de la sorte dans cette ville. Ça faisait trop d'emmerdes à chaque fois. Et ce soir ça promettait de ne pas être triste encore. S'ils voulaient tourner un deuxième épisode de leur film à la con ils avaient le décor déjà planté.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Ven 22 Nov - 8:55, vous pouvez
Julian hocha la tête aux paroles de Perséphone. Cela allait être le chaos, pour changer. Tandis qu'une humaine se levait, sa collègue la rappela à l'ordre. Le spectre n'aurait pas fait cela, c'était bien pour cette raison qu'il avait quelqu'un à son niveau pour l'épauler. Sinon, il serait tout de même une catastrophe ambulante. Le brun attarda son regard sur un duo de vampires puis tourna la tête vers Perséphone.

« Tu as un plan ? On devrait peut-être avertir une unité. Il y a beaucoup de nocturnes ce soir. »

Mais aussi beaucoup d'elfes et d'humains. Cela risquait de partir en cacahuète, comme d'habitude. Julian savait qu'ils devaient intervenir, c'était leur rôle. Mais ils n'étaient que deux face à un groupe masqué. Ils avaient peut-être l'avantage d'être très entraînés, il n'en restait pas moins qu'ils étaient peu.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Noah S. Fleming
❝ Walk on Fire ❞
Métier/Etudes : Prof de maths
Nombre de messages : 476
Opinions Politiques : /
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 24 Nov - 22:32, vous pouvez
La fermer? Pour une fois qu'il l'ouvrait justement! Il tourna un regard scandalisé en direction de son infante, sourcils froncés, avant de siffler.

"Et quoi? On va vraiment se laisser faire?!"

En même temps, il se voyait mal se lever et commencer à vociférer dans tous les sens, mais enfin. Le blond croisa les bras, mécontent, avant de lancer un regard vers la gauche de Diane. Le professeur avait bien perçu la présence de son opposée, mais sa colère grandissante l'avait empêché de vraiment se rendre compte qu'elle était si près.

Et quand le brun balança un truc, le blond n'y tint plus.

" Beaucoup de nocturnes. Bien entendu, nous sommes le problème. Jusqu'à preuve du contraire, c'est eux qui nous agressent, pas l'inverse."

Il jeta un regard dégoûte à Perséphone, puis un autre plus agacé qu'autre chose à Diane.

" Que personne ne me dise de me taire ou de me calmer, quand des pauvres péquenauds se permettent de nous insulter."




A Drowsery God
All those times before when I was just another face Among the others keeping secrets to save myself I could blend into the background and savor the unknown I could practice preservation and hide behind this shell - Stone Sour
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Diane Cordwell
❝ Devil Inside ❞
Métier/Etudes : Sous intendante de l'Eden's Manor
Nombre de messages : 4357
Opinions Politiques : Celui des vampires
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 25 Nov - 19:25, vous pouvez
Oui, la fermer, parfaitement. Diane n'avait pas particulièrement envie de mourir ce soir parce que son créateur s'était laissé emporté par ses pensées. Qu'est-ce qu'il croyait ? Que ça lui plaisait d'entendre ces horreurs qu'ils proféraient comme s'ils étaient les grands responsables des malheurs de cette ville ? Parce que non, ce n'était pas le cas, et elle était bel et bien révoltée. Mais entre montrer et dire tout haut ce qu'elle pensait et rester en vie, le choix était vite fait.

- Pour le moment, oui.

Siffla t-elle en le foudroyant du regard. Depuis quand est-ce que c'était elle qui se montrait sage et raisonnable ? Le monde tournait à l'envers là ! Est-ce qu'il ne voyait pas qu'il n'y avait pas que Fantomas et sa compagnie sur la scène qui représentaient le danger mais également toute une autre partie de la salle chez qui leurs paroles avaient peut-être fait mouche. Elle leva les yeux au ciel, exaspérée en l'entendant attaquer un homme qui avait eu le malheur de s'inquiéter de leur sécurité et quand elle leva les yeux vers lui, reconnut Julian, le « fils » de sa sœur ainée. Elle ne dit rien et se reconcentra sur Noah.

- Peut-être qu'on pourra en rediscuter quand ils t'auront chopé pour te faire griller façon bibbendum chamallow, qu'est-ce que tu en penses ?

Proposa t-elle, calmement en levant un sourcil ironique.


   
J'irai voir tôt au tard si les sirènes insistent. Sous les flots qui m'entrainent je suivrai leur piste, car nul ne résiste au charme doux de leur chant d'amour . (⚡) le chant des sirènes.
mobilis in mobile
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Perséphone L. Carlton
Slaying the Dreamer
Métier/Etudes : Lieutenant de l'Ordre | Agent de sécurité au Howling casino à temps partiel
Nombre de messages : 8889
Opinions Politiques : L'ordre, alors gare aux mécréants!
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mar 26 Nov - 16:42, vous pouvez
Je hochais la tête à l'évocation de Julian d'appeler une unité. Il était préférable d'assurer les arrières, on ne savait pas comment ça allait tourner et l'épisode précédent montrait que ce groupuscule était offensif. Son porte-parole parlait de combattre avec les mots, ils avaient pourtant brandi des torches et menacé des personnes du bûcher. Il semblerait que nous ayons affaire à des menteurs éhontés - il aurait été plus intelligent de leur part de commencer par ce discours.

Noah intervint dans notre discussion. Je soupirais. C'était plus fort que lui, il ne pouvait pas s'en empêcher, hein ? Mon regard se posa sur lui, contrarié. Au moins la brune qui l'accompagnait avait une once de jugeote. J'ajoutais cependant :

"Beaucoup de Nocturnes, donc beaucoup de cibles potentielles. Ils adorent jouer avec le feu, alors suis son conseil - elle désigna la Vampire - et n'attire pas leur attention, merci."

Je me retournais ensuite vers Julian, espérant détourner son attention de Noah.

"Tu appelles le poste ? Je peux descendre faire dégager le groupe et demander aux gens de retourner chez eux, on verra toujours ce que ça donnera. Ça te va ?"

Bien entendu, il y avait la manière de présenter l'idée et celle de l'appliquer... Je comptais utiliser tout mon sang-froid et ma diplomatie.


Lost count of the wars You lost count of the score, returned to the trenches each time to fight more. Thought you escaped your nightmare - your curse - to find you were waking from one to a worse. Your living hell, it's right here on Earth.
❝It's night here on Earth❞

Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Jeu 28 Nov - 0:42, vous pouvez
Le visage dans les mains, les coudes sur ses genoux elle écoutait les deux groupes discuter entre eux. Personne ne lui demandait quoi que se soit, elle était aussi importante qu'un pot de fleur. Elle observa quelques personnes quitter les lieux sans que rien ne les bloque vraiment si ce n'est la peur qu'un mauvais tour se prépare. Kaelea fouilla quelques secondes dans son sac pour trouver son téléphone et sans faire spécialement attention lorsqu'elle écarta ses affaires pour trouver le précieux sésame, son doigt rencontra la pointe d'une épingle à nourrice qu'elle gardait au cas où. Elle n'y prêta même pas attention et finit par sortir son portable.

« De toute façon tout ça c'est pas mes histoires. » dit-elle avec lassitude en écrivant un message à l'attention de personnes qui avaient tenté de la contacter pendant qu'elle regardait ce navet. Une véritable perte de temps. Elle se leva et commença à se diriger vers la sortie avec quelques autres personnes.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Narrateur
❝ Let me tell you a story... ❞
Nombre de messages : 2483
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Jeu 28 Nov - 21:07, vous pouvez




Allaient-ils réellement laisser passer ça ? Est-ce qu'ils allaient vraiment se laisser insulter et menacer sans réagir ? Il regardait autour de lui les gens s'agiter sur leurs sièges, échangeant des commentaires. Personne ne semblait disposer à affronter directement les masqués. Il était Lycan, mais faisait aussi partie de Léviathan. Deux bonnes raisons de ne pas apprécier l'intrusion de ces personnes. Un regard accroché, entendu, puis un second. Il se leva et s'exclama à l'adresse du groupe :

« Belle mentalité ! Maintenant que vous n'avez plus besoin de nous, vous nous jetez. »

L'homme se mit à applaudir, d'un geste lent et marqué alors qu'il se frayait un passage pour avancer vers les représentants de Prometheus.

« Vampires comme Lycans ont aidé à se libérer de la dictature angélique. Nous nous sommes battus aux côtés d'Humains et d'Elfes pour vivre librement dans cette ville. Vous n'avez aucun droit à nous mettre à la porte ! »
, finit-il par aboyer.

Deux autres personnes s'étaient levées entre-temps et l'une d'entre elles, une Humaine, renchérit :

« Cela fait plus d'un an et demi que nous nous battons pour que les Anges soient jugés ! Ce sont des génocidaires, des oppresseurs, des menteurs. Presque deux ans qu'on nous rit au nez ! Vous n'agissez que pour les aider, mais je refuse que vous les fassiez passer pour des gens qui avaient la bonne parole ! Allez au diable ! »

La madame pas contente ? La madame très fâchée. Des acquiescements renforcèrent la virulence de ses paroles. Pourtant un certain nombre ne prenait position. La porte-parole du groupuscule répondit sans que l'on puisse déceler sa réaction :

« Les Nocturnes sont une menace plus urgente. Ils tuent depuis des décennies. Ils ont peut-être contribué à la réussite de la Résistance, mais ils se sauvaient en même temps. Et nous aussi, nous vous avons aidés. La différence entre nous, Lycans et Vampires, c'est que nous ne cherchons pas vous tuer. »

« Pacifistes mon cul ! », cracha un Vampire.

Les membres présents de Prometheus se verraient bientôt acculés par une vague de mécontents, décidés à ne pas se faire retenir en otage comme la dernière fois... Ils n'avaient plus l'élément de surprise, dommage pour eux.


Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Sam 30 Nov - 8:57, vous pouvez
Un vampire attirait un peu trop l'attention sur lui. Julian posa son regard vert sapin sur lui, trouvant que ce comportement était particulièrement suspect mais Perséphone intervint la première et tempéra l'ambiance. Le spectre se détourna du duo des vampires, probablement un couple de quelque nature qui soit et se concentra sur sa collègue. Il approuva ce qu'elle dit, sortant son portable et composa le numéro du poste pour demander deux unités, c'était toujours mieux que rien. Une ne lui semblerait pas suffisante et il eut raison. Un lycan se leva soudainement et éleva la voix pour donner son point de vue. Bon sang ! Pourquoi cette ville devenait toujours un pot de dynamite ? Les gens ne connaissaient pas la diplomatie ? Une petite blonde plutôt bien formée se leva et commença à s'éloigner. En deux pas Julian fut sur elle et l'attrapa par le coude.

« Madame, veuillez vous asseoir. L'ambiance dégénère il serait bon qu'on n'ait pas des civils qui se baladent dans tous les sens. »

Il fut étonné de sa beauté sauvage et enivrante mais avait autre chose à faire que se soucier du physique de quelqu'un. Il revint auprès de Perséphone, gardant néanmoins un œil sur l'humaine qui voulait partir.

« Je ne crois pas qu'y a aller seule est un bon plan. » Dit-il à sa collègue.

Les gens étaient entrain de sérieusement s'agiter et ce n'étaient pas deux membres de l'ordre qui pourraient les faire s'asseoir juste parce qu'ils le demandaient...
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Noah S. Fleming
❝ Walk on Fire ❞
Métier/Etudes : Prof de maths
Nombre de messages : 476
Opinions Politiques : /
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Sam 30 Nov - 12:21, vous pouvez
Il jeta un regard dubitatif à Perséphone l'air de dire «  tu crois vraiment que c'est ce que ton pote voulait vraiment dire ? » avant de détourner les yeux et de les reposer sur la scène. Il  n'était pas d'accord avec cette façon de penser, et il n'était pas question que le Vampire la ferme juste pour leur bon plaisir. Mais alors qu'une petite blonde se levait pas très loin de lui, Noah haussa les sourcils en face de l'intervention d'une boule de poil. Alors qu'il peinait à masquer son dégoût, il ne put s'empêcher de laisser la surprise se glisser sur son visage devant ses paroles, lorsqu'une humaine continua sur sa lancée. Et à lui, on lui disait de la fermer hein ? Il se retint avec peine d'applaudir de peur de se prendre et son infante et son opposée sur le dos, mais il était plutôt content de cette prise de position.

« Merci ! Enfin des gens qui pensent plus loin que «  ces Nocturnes ne sont que des bêtes sanguinaires »... Bon sang, ça change. »




A Drowsery God
All those times before when I was just another face Among the others keeping secrets to save myself I could blend into the background and savor the unknown I could practice preservation and hide behind this shell - Stone Sour
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Diane Cordwell
❝ Devil Inside ❞
Métier/Etudes : Sous intendante de l'Eden's Manor
Nombre de messages : 4357
Opinions Politiques : Celui des vampires
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 1 Déc - 20:07, vous pouvez
Diane était bien contente que Noah ait décidé de se calmer un peu, ça leur éviterait sans doute beaucoup de problèmes. Pour le moment, la jeune femme ne voyait pas trop comment les événements allaient évoluer, elle espérait juste sombrement qu’elle n’était pas la seule à trouver que les vampires n’étaient pas forcément blâmables pour tous les maux du monde. Les lycans non plus d’ailleurs.

Soudain, elle sentit quelque chose. Une odeur alléchante montant légèrement autour d’elle. Papillonnant, Diane tourna la tête de gauche à droite, cherchant la source de cette flagrance céleste qui lui donnait l’eau à la bouche. Oh… tout ça ne sentait pas très bon, sans vilain jeu de mots mais… c’était comme si sa Soif venait justement d’avoir une bonne raison de se réveiller alors qu’elle n’arrivait pas à voir de raisons pour que ce soit le cas. Jusqu’à ce qu’une blonde lui passe sous le nez. Se redressant, la brune la suivit jusqu’au duo de l’Ordre où son « neveu » repoussa la jeune femme, la forçant à s’asseoir avant que leur attention ne soit reportée sur une soudaine agitation qui sortait complètement du radar de conscience de la jeune vampire. Discrètement, la brune s’assit à côté de la blonde avant de repérer la source de l’odeur : il s’agissait d’une petite entaille sur la pointe de son doigt d’où perlaient quelques gouttes de sang. Sa résistance dura cinq secondes tout au plus avant qu’elle ne prenne sa main dans la sienne avec l’envie de lécher la plaie. Diane se rendit compte de ce qu’elle allait faire au dernier moment et réussit à lâcher la main de la jeune femme avant de se lever, désemparée, pour mettre le plus de distance possible entre cette foule de tentation et elle.

HRP : Diane quitte l’event


   
J'irai voir tôt au tard si les sirènes insistent. Sous les flots qui m'entrainent je suivrai leur piste, car nul ne résiste au charme doux de leur chant d'amour . (⚡) le chant des sirènes.
mobilis in mobile
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Perséphone L. Carlton
Slaying the Dreamer
Métier/Etudes : Lieutenant de l'Ordre | Agent de sécurité au Howling casino à temps partiel
Nombre de messages : 8889
Opinions Politiques : L'ordre, alors gare aux mécréants!
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 1 Déc - 20:48, vous pouvez
Suffisait que je demande à mon opposé de se calmer pour que d'autres prennent la relève. Génial. Prometheus n'était peut-être pas droit dans ses bottes, mais les Nocturnes devraient plutôt faire profil bas. Pour éviter un bain de sang et parce que la peur et la colère des Humains étaient légitimes.

Je soupirais face au commentaire de Noah ; il aurait dû faire martyr. Silencieuse, je préférais suivre sa compagne des yeux tandis que Julian appelait le poste.

"Si on les laisse encercler le groupe, ça va péter."

Je répondis à mon collègue, mon attention de nouveau fixée sur la scène. Cela dit, je me levais et rejoignais l'allée pour descendre vers les festivités, après un dernier regard à Noah du type "toi, t'as pas intérêt à faire de connerie" et un signe de tête à Julian pour l'inciter à m'accompagner. Je descendis et dépassais des Nocturnes, puis me retournais et interpellais le premier Lycan qui avait ouvert le débat.

"Montrez-leur qu'ils ont tort. Rentrez chez vous sans avoir provoqué aucun tollé."

Mon regard voyagea sur les personnes les plus proches quand il me répondit, outré :

"Provoqué ?! Vous déconnez là ! C'est eux qui nous provoquent et c'est encore nous les fautifs ?"

"Eux, ils passeront une nuit en cellule. Vous voulez les rejoindre ?"

Devant son air dubitatif, je me retournais vers des individus masqués qui tentaient de se faire la malle.

"Restez où vous êtes !", leur criais-je d'une voix autoritaire pour qu'on m'entende dans le brouhaha ambiant.

Des gens essayèrent de les stopper et... forcément cela se muerait bientôt en bagarre. L'un des membres du groupuscule arriva tout de même à hauteur de sièges que je venais de quitter.


Lost count of the wars You lost count of the score, returned to the trenches each time to fight more. Thought you escaped your nightmare - your curse - to find you were waking from one to a worse. Your living hell, it's right here on Earth.
❝It's night here on Earth❞

Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 1 Déc - 21:29, vous pouvez
Kaelea en avait marre de poireauter. Tout le monde commençait à s'agiter. Elle avait entendu plusieurs avis que se soit humain ou lycan peu importe tout le monde était contre ces imbéciles. Sa tentative de fuite échoua lorsqu'un homme qui lui avait déjà fait remarqué sa vulgarité la remit à sa place simplement. Elle lui lança un regard mauvais lorsqu'il eut le culot de l'appeler Madame. Elle n'avait pas du tout l'âge d'être appelé ainsi.

Elle posa donc son fessier sur fauteuil en continuant de le fusiller du regard. Ce n'est que lorsqu'une femme s'installa à côté d'elle qu'elle pensa à autre chose. Elle se saisit de sa main où elle remarqua une écorchure. En un coup d’œil elle comprit ce qui se passait.


« Mais ça va pas... » commença-t-elle à dire.

Elle vit avec soulagement la vampire s'en aller. Que se serait-il passé si la jeune femme s'était laissée aller à la tentation ? Le cœur battant elle fusilla Julian du regard. Ici ou ailleurs le problème était le même finalement.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 2 Déc - 9:38, vous pouvez
Julian ignora le regard courroucé de la belle blonde, par contre, son attention fut attirée par Cordwell. En la voyant, il se rappela de sa mère qui avait disparu et de la rage qu'elle avait provoqué en lui. Il se demandait bien ce qui se passait jusqu'à qu'il la vit prendre la main de la belle blonde. Julian se tendit aussitôt mais se détendit en voyant Diane fuir. Il la laissa partir et décida de suivre Perséphone qui semblait bien décidé à mettre un terme à cette agitation ambiante. Sauf qu'ils risquaient de devoir gérer un peu plus qu'une simple explosion.... Julian la laissa parler, elle était douée pour cela, tandis qu'il repéra les éléments agitateurs. Un membre de Prometheus se détacha du reste du groupe et piqua un petit sprint. Ni une ni deux, Julian se lança à sa poursuite et le plaqua violemment au sol.

« Vous êtes en état d'arrestation, vous pouvez garder le silence. Nous en parlerons au poste. »

Il passa les menottes à l'individu et le redressa soudainement. Il vit bien les regards des nocturnes, pas bon. Julian posa son regard sur Perséphone tandis que son talkie-walkie grésilla et qu'une voix indiqua qu'ils seraient bientôt là, cinq minutes.

« Cinq. »

Dit-il, il savait qu'elle comprendrait, c'était le code. Par contre, l'homme qu'il tenait s'agitait et à juste titre. Des nocturnes s'approchaient, menaçant.

« Veuillez rester à votre place sinon nous allons devoir intervenir. »

Protocole de base. Il aimait bien l'agitation mais là ! C'était tuant.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Noah S. Fleming
❝ Walk on Fire ❞
Métier/Etudes : Prof de maths
Nombre de messages : 476
Opinions Politiques : /
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mer 4 Déc - 20:57, vous pouvez
Il jeta un coup d'oeil inquiet à Diane qui s'était relevée et qui se dirigeait dans le sillage de la blonde. Lui-même avait perçu l'odeur, et il ne fallait pas être devin pour savoir ce que la demoiselle voulait faire. Pourtant, son infante tint bon et décida de partir. Peut-être qu'il devrait la suivre, histoire qu'elle n'égorge personne en cours de route? Non, Noah était beaucoup de choses, mais certainement pas un papa poule. Un soupir fendit ses lèvres tandis que Perséphone se levait pour faire son boulot. Rien de plus normal mais il n'était pas rassuré pour autant. Entre savoir quel métier elle faisait et le voir de ses yeux, il y avait tout un monde. Le blond jeta un coup d'oeil à la jeune femme pas très loin de lui, avant de soupirer.

"Cette soirée n'est pas terminée. Vous feriez mieux d'attendre que tout soit sous contrôle avant de partir. Peut-être même que vous devriez laisser tout le monde sortir. Au moins, vous serez toujours en un morceau."

Parce que oui, la situation allait dégénérer à n'en pas douter...




A Drowsery God
All those times before when I was just another face Among the others keeping secrets to save myself I could blend into the background and savor the unknown I could practice preservation and hide behind this shell - Stone Sour
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Perséphone L. Carlton
Slaying the Dreamer
Métier/Etudes : Lieutenant de l'Ordre | Agent de sécurité au Howling casino à temps partiel
Nombre de messages : 8889
Opinions Politiques : L'ordre, alors gare aux mécréants!
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Sam 7 Déc - 10:52, vous pouvez
J'adressai un signe de tête à Julian pour lui signifier que j'avais entendu. Cinq minutes et les renforts arrivaient. Avec toute la volonté du monde, Julian et moi ne pouvions contenir les gens au calme, surtout quand ceux-ci ne le voulaient vraiment pas. Pourquoi se priver d'une petite soirée de baston, hein ? Je ne comprendrais jamais ces gens. Je retournais mon attention sur les premiers Nocturnes à qui je faisais face.

"Ne faites pas les imbéciles, laissez-les dans leur merde."

J'essayais d'éveiller leur bon sens. Peu de chance que ça marche mais au moins je les aurais prévenus. Qu'ils n'accusent pas l'Ordre de les persécuter. Je remontais les marches vers deux personnes qui s'empoignaient et, dans ma tentative de les séparer, l'un me cogna. Mon nez commença à saigner. On en était là, vraiment ? S'ils ne comprenaient que la force, alors très bien. J'attrapai le bras de celui d'où vint le coup, le retournai et le forçai à ployer le genou. Lui tordant le bras dans son dos, je sortis mes menottes et l'attachais à un accoudoir. L'autre s'était éclipsé.

Je lançais à Julian, pas loin de moi : "Pourvu qu'ils se dépêchent !"

Je m'approchais de la blonde que j'avais conseillée plus tôt - une rare personne toujours assise et qui ne foutait pas le bordel.

"Vous auriez un mouchoir s'il-vous-plaît ?"

Je sentais le sang couler sur ma peau, pas grand-chose mais je n'allais pas rester comme ça. En plus, ça chatouillait.


Lost count of the wars You lost count of the score, returned to the trenches each time to fight more. Thought you escaped your nightmare - your curse - to find you were waking from one to a worse. Your living hell, it's right here on Earth.
❝It's night here on Earth❞

Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Sam 7 Déc - 12:17, vous pouvez
Kaelea écouta le vampire lui donner des conseils. Ca commençait à devenir lassant d'entendre tout le monde se préoccuper de sa sécurité comme ça mais au moins ça prouvait une chose : Prométheus avait tord. Mis à part le petit incident de la vampire et encore elle avait su se retenir et était partie avant de commettre le pire.

« De toute façon dehors ou dedans ça va bien finir par dégénérer. » dit-elle plus pour elle-même.

Elle suivait les deux agents de l'Ordre des yeux. Pas parce qu'elle s'inquiétait pour eux mais plus pour voir ce que ça allait donner. Elle les vit revenir et lorsque la jeune femme s'adressa à elle pour lui demander un mouchoir elle vit le sang couler et en quelques secondes elle sortit un mouchoir en coton.


« Gardez-le en espérant que ça en reste là. » dit-elle avec un sourire d'encouragement.

Ouais parce que si la jeune femme pouvait s'en sortir juste avec un coup dans le nez se serait bien et un miracle dans une ville aussi violente.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 9 Déc - 21:20, vous pouvez
Laissez tout le monde sortir ?! Le vampire blond avait de l'humour ! Julian se voyait mal laisser sortir dehors. Enfermés ici, les gens pouvaient être contrôlés, dehors non. Alors entre deux moindres maux, il fallait bien en choisir un. Tandis que lui s'occupait de son prisonnier, Perséphone s'en prit plein la tête. Le spectre ne broncha pas en voyant qu'elle se prenait un coup dans le nez. Il savait qu'elle pouvait subir pire, ils avaient été entraînés pour supporter pire, il ne s'inquiétait pas. Julian hocha la tête quand Perséphone dit qu'elle espérait qu'ils se dépêchent. Lui aussi l'espérait. Tandis qu'il força son prisonnier à s'asseoir, il observa sa collègue. La tension était légèrement retombée mais pour combien de temps ? Pas long car un bruit retentit, un bruit de balle et merde... Julian tourna la tête et vit soudainement deux unités surgir après des coups de feu, de qui ? Aucune idée, mais pas d'eux, c'était certain. Les spectres ne tiraient pas pour tirer, il y avait toujours un but.

Un soulagement envahit l'homme en voyant les siens. Bien entendu, comme un miracle n'arrivait jamais ici, la foule gronda et les gens se mirent à jurer. Foutu peuple, ils allaient le tuer un jour.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Noah S. Fleming
❝ Walk on Fire ❞
Métier/Etudes : Prof de maths
Nombre de messages : 476
Opinions Politiques : /
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Ven 13 Déc - 18:03, vous pouvez
Il ne put qu'acquiescer en face de ce que la blondinette disait. Ce n'était pas faux, d'un côté, mais Noah gardait l'espoir que les choses se passent mieux qu'en cet instant. Avant que Perséphone ne se prenne un coup entre deux bagarreurs. Lien ou pas, le blond grogna lorsque la blonde commença à saigner du nez, avant de se lever d'un bond... Avant de remarquer que l'autre avait déjà foutu le camp.

" Ça va? "

Même s'il se sentait ignoré, ce n'était pas pour autant qu'il n'allait pas s'inquiéter. Du coin de l'oeil, il vit les renforts rentrer dans la salle et il soupira bruyamment. En cet instant, il avait juste l'impression d'être un otage dans une salle pleine de gens prêts à tout faire sauter. Tant que cela restait une impression... C'était toujours ça...




A Drowsery God
All those times before when I was just another face Among the others keeping secrets to save myself I could blend into the background and savor the unknown I could practice preservation and hide behind this shell - Stone Sour
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Perséphone L. Carlton
Slaying the Dreamer
Métier/Etudes : Lieutenant de l'Ordre | Agent de sécurité au Howling casino à temps partiel
Nombre de messages : 8889
Opinions Politiques : L'ordre, alors gare aux mécréants!
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Sam 14 Déc - 13:16, vous pouvez
La jeune femme m'offrit aussitôt un mouchoir ; je ne devais pas avoir menotté son frère, bon point.

"Merci." Je pris le bout de tissu, essuyais le plus gros de sang avant d'ajouter, en réponse à sa remarque : "Je ne parierais pas là-dessus."

Autant ne pas se faire d'illusions. Je savais que la nuit allait s'avérer longue et ce que je voyais confirmait cette hypothèse. Ils ne savaient pas se tenir. Je comprenais aisément pourquoi nos ancêtres elfes avaient décidé de s'isoler.

Noah n'était pas parti en croisades, rassurant. Je me tournais vers lui.

"C'est juste un coup perdu, c'est rien."

Venue avec Julian, je m'efforçais de rester distante avec le Vampire. Pourtant, quand un coup de feu retentit, je ne réfléchis pas et me postais devant Noah. Bon, étant donné sa taille et sa carrure je ne le cachais pas, mais je pourrais au moins le défendre. Heureusement, les renforts étaient arrivés. Un autre coup de feu résonna... beaucoup plus près.

"Baissez-vous !"

Je tirais sur le bras de Noah pour l'obliger à s'accroupir. Nous nous retrouvâmes ainsi entre deux rangées de sièges, presque en tête-à-tête. J'espérais que la blonde avait suivi mon conseil. Et que les collègues règleraient rapidement tout ce merdier.


Lost count of the wars You lost count of the score, returned to the trenches each time to fight more. Thought you escaped your nightmare - your curse - to find you were waking from one to a worse. Your living hell, it's right here on Earth.
❝It's night here on Earth❞

Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le , vous pouvez
Revenir en haut Aller en bas
 

Red City | Event 5 ans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Red City | Event 5 ans
» Red City | Event 5 ans
» Red City | Event 5 ans
» Dark City 2.10 FIN
» event coupe du monde la semaine prochaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Une question d'opposé? :: Flood Times :: Events-
Les Petits Plus

What's up?

REFONTE DU FORUM
La découvrir - La suivre

STATISTIQUES:
Anges: 7
Elfes: 7
Humains: 12
Conseil: 5
Prometheus: 3 Avalon: 3
Lycans: 8
Spectres: 4
Vampires: 8
Léviathan: 2
Mithra: 4 Gaïa: 1

Votez pour le forum ♥