AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


FORUM FERME
Retrouvez nous sur Whispers of Dawn, la V2 de Réversa! :
http://whispersofdawn.forumactif.com/

Partagez | .
 

 Noralynn Raven Burstwood ◄ One Vision

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Noralynn R. Burstwood
❝ Wrong Side Of Heaven ❞
Métier/Etudes : Membre de l'Ordre - Terrain
Nombre de messages : 245
Opinions Politiques : Ordre
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Ven 13 Déc - 23:44, vous pouvez


NORALYNN RAVEN BURSTWOOD
slogan


imagepv
Race: Spectre
Âge: 24 ans
Date de Naissance: 15 Novembre 1989
Métier: Membre de l'Ordre
Don: Paralysie des émotions: Le don de Nora est très particulier. Il lui permet de pouvoir, rien qu'en touchant un Nocturne, paralyser ses émotions durant quelques secondes, le rendant pour le coup moins méfiant, moins agressif,... envers elle, vous rendant neutre d'émotions à son encontre.
Camp: Pro - Mithra, Leviathan, Prometheus
Particularité(s):
Préjugés: Noralynn n'a jamais aimé ni apprécié une race plus qu'une autre, parce qu'elle n'a jamais rien connu d'autre que son clan. Pourtant, il lui est forcé de reconnaître que tout serait beaucoup plus simple et moins dangereux si chacun était un humain lambda. C'est une des raisons pour lesquelles elle a accepté de se porter volontaire pour devenir Spectre.
Opinions: Aux yeux de Nora, Leviathan et Prometheus consistent en deux dangers réels pour Réversa mais aussi pour l'Ordre. L'un comme l'autre zappent leur travail et cela ne l'arrange vraiment pas. Alors si elle a l'occasion d'en coincer l'un ou l'autre, elle n'aura aucun cas de conscience.Ancien Poste: uniquement pour Réversiens (gouvernement angélique, résistant, ancien membre de Prometheus, Leviathan?)





caractère
Comment révéler la complexité d'une âme sans en dévoiler la nature profonde ? C'est chose impossible...


Noralynn est une jeune femme pétillante et pleine de vie, avec toujours le mot qu'il faut quand il le faut. Un brin sarcastique et ironique, elle possède un grand sens de la répartie et n'a pas sa langue dans sa poche. Tourner ses paroles dans tous les sens avant de les prononcer ? Ce n'est pas quelque chose que la jeune femme aura l'habitude de faire, bien au contraire. Nora saura toujours placer la bonne phrase au bon moment que ce soit pour remettre quelqu'un à sa place ou pour venir en aide à quelqu'un. Généreuse et spontanée, la Spectre ne cherchera jamais à attirer des embrouilles à quelqu'un si elle n'est pas persuadée que cette personne ne le mérite pas. Dans ce cas, son côté sombre prend le dessus sur le reste et elle n'hésitera pas à l'enfoncer jusqu'à ce qu'il ne puisse pas se relever sans même réfléchir une seconde. Elle utilisera toute sa volonté et sa force de caractère pour lui faire payer ses actes et ce même si cela doit lui attirer des ennuis.

Attachante, en recherche constante d'affection, Noralynn se lie facilement aux gens et en ressort bien souvent blessée. Car oui, lorsque la jeune femme s'investit dans une relation c'est jusqu'au bout, se donnant à fond et ne cherchant pas à faire dans la demi-mesure. En fait, cette constatation s'applique à sa personnalité en général. Lorsque la brunette s'engage dans quelque chose, elle ne rechigne pas devant la tâche et s'y donne à coeur joie, quitte à y laisser quelques plumes. Pourtant, dans ses relations, la demoiselle ne peut nier avoir été bien souvent déçue. Bien souvent, Noralynn en attend beaucoup des autres, beaucoup trop. Exigeante avec elle-même, le membre de l'Ordre a tendance à reporter ce trait de personnalité sur les autres, sans se rendre compte qu'elle en demande beaucoup. A ses yeux, les choses sont extrêmement aisée. Sociable, souriante, pétillante, Nora n'a aucun mal à passer dans un coin ou l'autre, et sa facilité à se lier aux autres l'empêche de se rendre compte que ce n'est peut-être pas le cas de tous.

Pourtant dans le fond, la Spectre cache un lourd passé dont elle tente de se débarrasser et de se racheter. Son côté Saint Bernard vient d'ailleurs de cela. Enfant adoptée, la jeune femme cherche toujours à reconstituer ce manque de savoir qui sont ses vrais parents. C'est un peu ce qui la rend si fragile et en besoin constant d'attention, quitte à se mettre des gens à dos par son côté un peu trop exubérant. Malgré tout, c'est cela qui cache les failles dans la carapace bon enfant qu'elle s'est construite. Mais certains sont autorisés à creuser dans cette petite bulle dans laquelle elle s'est enfermée, et parviennent alors à découvrir cette enfant terrorisée qui a juste peur qu'on la laisse tomber à nouveau et qui en réalité a de grandes difficultés à avoir confiance en qui que ce soit.

c'est l'histoire qui nous fait

La vie... C'est comme une boîte de chocolats.


C'est l'histoire de maman elfe et de papa elfe qui se rencontrent. Papa elfe est un soupçon dragueur, bon fêtard, assez mignon. Maman elfe est une jeune fille de dix-sept ans, amoureuse du playboy du Clan, assez timide et renfermée sur elle-même. Alors quand Papa elfe décide de lui montrer un peu d'attention, maman elfe ne se sent plus et tombe dans ses filets. Pourtant, ce jour-là, Papa elfe brise toutes les illusions de maman elfe. Il fait sa petite affaire et la renvoie de son côté. Il n'a même pas pris la peine de vérifier qu'ils étaient bien protégés, qu'ils faisaient bien attention à tout. Non, Papa elfe est un soupçon égoïste et ne pense qu'à lui.

Pourtant, maman elfe remarque qu'elle est en retard... très en retard. Et on lui annonce alors qu'elle est enceinte. Mais elle est jeune, très jeune, et ne veut pas d'un enfant qui lui rappellera tant de mauvais souvenirs. Elle ne veut pas être mère, elle veut oeuvrer pour le Clan, faire payer cette raclure. Mais il est déjà trop tard pour avorter. Et puis c'est assez mal vu dans la famille. Alors maman elfe garde le bébé, temporairement parlant. Parce que lorsque sa fille voit le jour, maman elfe la remet à Hestia la chef du clan. Parce qu'elle ne veut pas en entendre parler. Que la chef lui trouve une famille qui pourra l'accueillir et l'aimer comme elle se doit. Parce qu'elle ne peut pas. Parce que elle, elle ne l'aime pas.

Alors Hestia lui a trouvé un foyer dans un autre clan. Sa nouvelle maman ne peut pas avoir d'enfant et son nouveau papa est tout heureux de l'avoir dans ses bras. Dès les premiers instants, ils l'accueillent comme si elle était une véritable princesse, un petit bijou qu'il fallait préserver. Ils la bichonnent, ils la pouponnent et lui donnent tout ce dont elle a besoin. Elle grandit dans un petit cocon douillet et aimant. Les années passent, elle est une enfant vive d'esprit, joyeuse et toujours pleine de vie. Sa mère et son père sont très présents pour elle, parfois un peu étouffants, mais ils veillent sur elle comme si elle pouvait un jour leur échapper.

Pourtant, la vie est ce qu'elle est. Faite de belles choses et de moins belles choses. Parfois on passe du bleu au gris, sans le savoir. Noralynn a dix ans. On est en janvier 1999. Il fait très froid dehors et la neige commence à créer des perles de coton blanc dans le ciel. Ses parents se disputent et elle s'assied dans l'escalier, comme elle a l'habitude de le faire quand ils crient. En ce moment, ils ne s'entendent plus trop si ce n'est quand ça la concerne. Là, elle entend sa mère pleurer et ses petites prunelles azurées se couvrent de larmes alors que son père murmure doucement de se taire, qu'elle va réveiller la petite. Et sa mère de crier que de toute façon, elle s'en fiche, que ce n'est pas sa fille, qu'elle ne prendra pas garde à quoique ce soit la concernant avant de se remettre à pleurer de plus belle. Les larmes roulent de plus en plus fort sur les joues constellées de tâches de rousseur de la fillette. Et sa mère continue de crier qu'elle aurait voulu son enfant, à elle, même si elle l'aime, sa petite Nora. Pourtant l'enfant sent quelque chose se briser en elle, doucement, tandis qu'elle se relève et qu'elle descend l'escalier pour se tenir dans le dos de la matriarche, juste devant le regard désolé de son père. L'adulte se retourne alors et sait qu'il est trop tard, que ce qui est dit est dit. Et la fillette s'en va alors, courant à travers la maison pour se jeter à corps perdu dans la nuit noire.

Elle court, sans s'arrêter. Son souffle est haché, un peu trop rythmé. Elle sent les larmes rouler sur ses joues, dévalant le long de son menton, pour se perdre dans le col de sa chemise de nuit, alors qu'elle n'arrive pas à s'arrêter de courir. Elle slalome entre les arbres, sort de l'orée de la forêt et s'aventure sur un terrain qu'elle ne connaît pas du tout : la ville de Réversa. Bien sur qu'elle la connaît, mais il y a une différence entre de temps en temps sortir de la forêt et se promener dans la cité, et ici marcher dans des rues inconnues. Doucement son rythme de course ralentit, jusqu'à ce qu'elle adopte une simple marche. Elle sait que personne ne l'a suivie jusqu'ici, qu'ils ne penseront pas à venir la chercher là. Elle observe les silhouettes qui se découpent sur les murs, la démarche des gens dans la rue, féline, animale. Noralynn suit une demoiselle assez jeune, blonde, qui lui rappelle vaguement quelque chose. La blonde a une démarche un peu hésitante, titubante et tient une bouteille en main. Ses cheveux cascadent doucement sur ses épaules. Quand tout à coup, la jeune femme s'effondre. La fillette ne se retint pas de crier, d'hurler que la jeune femme va mourir, qu'il faut l'aider. Elle se précipite sur le corps qui ressemble à une poupée de chiffon et la secoue doucement, avec la force d'une enfant de dix ans. C'est là qu'elle reconnaît Perséphone. Elles viennent du même clan et Nora sait qu'Hestia ne sera pas très contente de savoir que deux de ses elfettes se sont échappées du cocon familial. Les larmes roulent à nouveau sur ses joues alors qu'elle secoue la blonde. On lui pose une main sur l'épaule et la fillette sursaute en criant, se débattant d'avance devant un quelconque danger. La ville lui fait peur. La preuve, elle a fait du mal à Perséphone. Avec soulagement, elle reconnaît son père et se jette contre lui, en lui disant que ce n'est pas sa faute, qu'elle ne voulait pas faire de mal à la jeune femme.

Pendant plusieurs jours, Noralynn cherchera la blonde du regard. Ses parents lui ont parlé le lendemain matin de sa petite fugue nocturne. Ils lui ont expliqué que sa mère ne pouvait avoir d'enfant et que donc ils l'ont adoptée. Sa mère s'est excusée de ce qu'elle a dit, que ce n'était pas pour ça qu'elle ne l'aimait pas, mais qu'elle était triste, tout simplement, et qu'elle ne pensait pas ce qu'elle disait. Elle avait acquiescé et s'était détachée de cet événement. Il ne lui fallut que quelques semaines pour se faire à l'idée, trop jeune pour comprendre ce que ça impliquait vraiment. Elle était entourée d'un papa et d'une maman. Sa vie n'était pas chamboulée.

Et puis, Perséphone se présenta à ses parents. Elle voulait lui parler, la rassurer. Elles s'installèrent dans le salon et parlèrent pendant un petit temps. Puis la blonde partit. Et une sorte de rituel s'instaura, Noralynn lui rendant visite au moins une fois par semaine. Un lien particulier se créa entre elles au fur et à mesure. Et bientôt, Nora la considéra comme la soeur qu'elle ne pourrait jamais avoir.

Les années passèrent et Noralynn prenait ses cours au sein du clan. Elle n'était pas spécialement plus douée qu'un autre en cours, à peine la moyenne nécessaire. Elle était intelligente mais ne se foulait pas plus que cela. Le seul cours qu'elle appréciait c'était la gymnastique, pouvoir s'évader en courant, sentir son sang pulser dans ses oreilles alors qu'elle tentait de dépasser un énième record. Et lentement une idée s'insinua dans son esprit. Elle alla trouver Hestia, avide de conseils. Elle voulait devenir professeur. Professeur de gymnastique. Donner aux autres la volonté, l’entraînement nécessaire pour se maintenir en forme.

C'est ainsi qu'elle forma une équipe de football avec quelques garçons du clan. Pas d’entraîneurs, pas grand chose du genre, juste la volonté de créer quelque chose, d'assouvir sa passion. Lorsque l'aînée s'aperçut que les choses évoluaient dans un bon sens, alors elle accepta de la laisser entraîner les plus jeunes dans l'école du clan. Elle avait alors dix-neuf ans.

Elle enseigna deux ans, enfin, elle assista plutôt ses professeurs. Puis vint Février 2010. Et la rafle. Le feu prenait partout dans les bois et elle ne parvint pas à retrouver ses parents. Un policier l'attrapa, alors qu'elle se débattait pour lui échapper, lui criant que ses parents étaient là, quelque part et qu'elle devait les retrouver à tout prix. Mais il ne l'écouta pas et la balança dans un camion, refermant la porte alors qu'elle se relevait pour en sortir. Des larmes d'impuissance coulaient sur ses joues tandis que Noralynn frappait contre la paroi en métal. Une main s'abattit sur son épaule alors qu'on l'entourait d'une couverture, n'osant pas prononcer la fatalité des mots.

Quelques minutes plus tard, le camion se mettait en marche alors que Nora s'asseyait au sol, la tête repliée dans ses bras. Combien de temps resterait-elle sans parler ? Encore aujourd'hui elle ne saurait le dire. On les débarqua dans un énorme camp en Écosse. Beaucoup retrouvaient leur famille, mais ce n'était pas son cas. Aucun visage familier, rien. L'abattement allait la saisir lorsque son regard s'était posé sur Perséphone. Sans un mot, la brunette avait foncé dans ses bras et avait commencé à pleurer.

Il lui fallut un certain temps pour se reconstruire. L'adolescente pétillante s'était légèrement fânée mais apprenait jour après jour à retrouver le sourire par des gestes forts. Elle s'était rapprochée de beaucoup de jeunes de son âge, mais encore plus de Perséphone.

Les mois passèrent et lentement elle avait repris son caractère d'antan. Un appel fut lancé. Et l'elfe décida d'y participer quand Perséphone lui annonça son intention de le faire. Elle ne laisserait pas sa soeur de coeur seule. Elle ne voulait plus être abandonnée et ne voulait pas l'abandonner. Alors elle signa, purement et simplement.

La transformation en spectre n'était pas vraiment très douloureuse en soi. Du moins, pas à ses yeux. Elle avait perdu sa famille, du moins le pensait, et avait donc connu la pire des douleurs. Mais la chose la plus éprouvante fut d'être transformée en parfait petit soldat. Sportive à la base, Noralynn n'avait aucune difficulté à se défoncer dans des exercices difficiles. Mais la demoiselle était une vraie non violente, pacifiste jusqu'au bout des ongles. Mais ce changement de caractère s'opéra de manière lente mais pourtant très visible. Elle prenait goût au combat, appréciant de plus en plus le corps à corps, se défendant comme elle le pouvait. Elle avait choisi le Sai, consistant en deux sortes de dagues pointues en forme de tridents, faites pour trancher en perçant, s'utilisant à tour de mains. L’entraînement avait été difficile mais Noralynn avait toujours apprécié les challenges et celui-ci en était un magnifique pour elle.

Et puis, deux ans après leur arrivée, ils rentrèrent sur leurs terres natales. Et assez étonnamment... Elle put retrouver sa famille. Mais quelque chose en elle s'était cassé et Nora restait vraiment distante. Elle avait pris un petit appartement en ville, juste ce qui lui était nécessaire, près de la salle de sport. Elle devint alors agent de terrain pour l'Ordre. Rapide, précise dans ses actions, elle savait comment réagir sans perdre la tête. Mais ce qu'elle aimait par-dessus tout, c'était l'adrénaline du moment, la poursuite, la traque. Elle était devenue une chasseuse et le pire était que cette jeune femme si douce, se transformait en véritable traqueuse.

Membre lambda de l'Ordre, Noralynn n'a plus qu'une idée en tête désormais, retrouver ses vrais parents tout en continuant à mener sa mission à bien. Et sans aucun doute que cette demoiselle y parviendra.

Test Rp
L'horloge sonnait vingt heure alors que Nora attachait ses cheveux en une tresse bien serrée. Son t-shirt lui moulait au corps comme une seconde peau, pour lui donner une plus large liberté de mouvement alors que le pantalon était du même acabit. Un dernier coup d'oeil à l'heure sur son portable acheva de lui confirmer qu'il fallait qu'elle se dépêche ou elle serait en retard, une fois de plus. Lassant ses bottines style militaire, rejettant la natte qui lui tombait sur le visage et enfilant une veste, la Spectre lâcha un soupir sonore. Personne ne traînait dans les vestiaires à cette heure-ci, elle faisait partie de la brigade de nuit. Peut-être parce qu'on avait noté son goût prépondérant pour la chasse, son habilité à courser, et que c'était généralement la nuit que cela était le plus fréquent ? Quoiqu'il en soit, son affectation était parfaite.

La brune glissa son arme dans sa housse le long de sa ceinture avant de laisser échapper son téléphone qui s'éclata au sol. Jurant doucement, elle se baissa pour la ramasser, profitant de l'occasion pour glisser une dague dans sa bottine. On ne savait jamais après tout. Se redressant et vérifiant que son téléphone était toujours en état de fonctionnement, elle retira le collier qui lui cintrait la nuque et le glissa dans son casier avant de le claquer violemment et sortit de la salle, rejoignant son collègue de patrouille par la suite.

La nuit semblait calme, alors qu'ils voyageaient en voiture dans les rues. Nora n'était pas quelqu'un d'extrêmement bavard et la fatigue commençait à s'infiltre dans ses pores. Quoique l'on en dise, le corps humain n'était pas fait pour être éveillé la nuit, même si cela était une habitude. Un bâillement s'échappa d'entre ses lèvres alors que la policière adressait un regard contrit à son collègue. Ses nuits – enfin ses journées – étaient plutôt courtes étant donné que la jeune femme persistait à performer son entraînement physique.

Soudain la jeune femme se crispa. Son regard balaya le Square central tandis qu'une silhouette se découpait, courant, les bras chargés. D'un coup de coude dans le bras de son accompagnateur, la Spectre lui désigna le suspect, tout en lui demandant de couper par Gallows Path histoire de le coincer à l'avance. Depuis l'enfance, elle trouvait les rues de Réversa dangereuses et angoissantes et cette nuit cela n'y échappait pas. Mais maintenant c'était son devoir de les sécuriser et de faire en sorte que tout se passe pour le mieux. Ils atteignirent très vite la rue et sortirent de la voiture sans un bruit, Noralynn s'adossant à la voiture, faussement nonchalante.

« Plus un geste cowboy. Lâche ce que tu as dans les mains. »

Fallait-il dire qu'elle était plutôt étonnée de se retrouver face à un type déguisé en père Noël ? Les fameux Papa Noël qui semaient la terreur depuis des semaines à Réversa. Ce type devait avoir une trentaine d'années à tout casser, faire 1m85 et aller dans les nonante kilos. Physiquement, il était clair que la brunette n'avait pas l'avantage. Pourtant Noralynn s'avança, sure d'elle, en direction de l'homme.

« Mettez vos mains derrière votre tête et tournez-vous. Est-ce que vous êtes armé ? »

Le tir en direction de la voiture, alors qu'il bougeait ses mains, lui répondit. En une seconde, la brune avait elle-même dégainé son arme tandis que son collègue appelait des renforts. Encore une fois, elle avait baissé sa garde, s'était laissé aller à trop d'impatience.

« Jetez votre arme au sol. Mettez-vos mains en évidence et tournez-vous. Je compte jusqu'à trois. A trois je tire. »

C'est qu'elle ne plaisantait pas la petite.

« Un. »

Elle lui laissait encore une chance, c'était sympa.

« Deux... »

Un tir retentit près de son oreille. Là, Noralynn n'alla pas jusqu'au trois et tira dans la jambe, juste au-dessus du ménisque. Le tir précis, siffla dans l'air, forçant l'homme à plier la jambe au sol. Pointant son arme sur lui, la jeune femme fit signe à son collègue de lui soutirer son arme, alors qu'au loin les sirènes retentissaient à nouveau.

Au moins, ils en avaient arrêté un et personne n'était blessé. C'était ça l'important. Sauver cette ville du danger qui la menaçait.

Derrière le personnage
Votre pseudo et âge: Vous voudriez le savoir? Ben ça se demande pas à une dame
Depuis combien de temps faites-vous du rp?: 7 ans maintenant
Comment avez-vous connu le forum?: Motus et bouche cousue! Mais quelque chose me dit que vous me connaissez...
Votre impression sur le forum: Oh bah puisque j'y suis, j'y reste!
Votre avatar et son copyright: Kate Harrison - : Paper Gangsta sur Bazzart
Fréquence de connexion: 7/7
Désirez-vous un parrain ou une marraine?: JE VEUX PERSEPHONE ET PERSONNE D'AUTRE! NAH!





Natural Born Killer
So this is the world you left behind This is the guilt that consumes you So die alone This is the one thing that I won't do So say your prayers Cause I ain't leaving here without you Can't bribe me with money Can't shower me with shame Another killer from a broken home you come on me with manic fame - A7X


Dernière édition par Noralynn R. Burstwood le Sam 14 Déc - 14:17, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Sam 14 Déc - 8:22, vous pouvez
Rebienvenue ! =)
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Sam 14 Déc - 10:46, vous pouvez
Nyaaaaaaaaaaaaa ♥ Rebienvenue **
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Perséphone L. Carlton
Slaying the Dreamer
Métier/Etudes : Lieutenant de l'Ordre | Agent de sécurité au Howling casino à temps partiel
Nombre de messages : 8889
Opinions Politiques : L'ordre, alors gare aux mécréants!
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Sam 14 Déc - 11:48, vous pouvez
Rebienvenue Lynn potté Bien sûr que je te prends sous mon aile ma chérie ♥ Je te protégerais !


Lost count of the wars You lost count of the score, returned to the trenches each time to fight more. Thought you escaped your nightmare - your curse - to find you were waking from one to a worse. Your living hell, it's right here on Earth.
❝It's night here on Earth❞

Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Noralynn R. Burstwood
❝ Wrong Side Of Heaven ❞
Métier/Etudes : Membre de l'Ordre - Terrain
Nombre de messages : 245
Opinions Politiques : Ordre
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Sam 14 Déc - 12:26, vous pouvez
Merci tout le monde ♥


Natural Born Killer
So this is the world you left behind This is the guilt that consumes you So die alone This is the one thing that I won't do So say your prayers Cause I ain't leaving here without you Can't bribe me with money Can't shower me with shame Another killer from a broken home you come on me with manic fame - A7X
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Perséphone L. Carlton
Slaying the Dreamer
Métier/Etudes : Lieutenant de l'Ordre | Agent de sécurité au Howling casino à temps partiel
Nombre de messages : 8889
Opinions Politiques : L'ordre, alors gare aux mécréants!
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Sam 14 Déc - 14:25, vous pouvez
Rapide comme l'éclair, la fiche !

Tu es validée ! (Quel suspens xD) C'est tout, tu connais bien la maison (moi, je te fais pas le coup, tss) XD

Viens, on va dominer le monde  


Lost count of the wars You lost count of the score, returned to the trenches each time to fight more. Thought you escaped your nightmare - your curse - to find you were waking from one to a worse. Your living hell, it's right here on Earth.
❝It's night here on Earth❞

Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Noralynn R. Burstwood
❝ Wrong Side Of Heaven ❞
Métier/Etudes : Membre de l'Ordre - Terrain
Nombre de messages : 245
Opinions Politiques : Ordre
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Sam 14 Déc - 14:26, vous pouvez
Oh oui dominer le monde *_*

Maiiis euh! XD C'était marrant --->

Merciiiiiiiiiii ♥


Natural Born Killer
So this is the world you left behind This is the guilt that consumes you So die alone This is the one thing that I won't do So say your prayers Cause I ain't leaving here without you Can't bribe me with money Can't shower me with shame Another killer from a broken home you come on me with manic fame - A7X
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Blerim D. Troshani
the Balkan wolf
Métier/Etudes : Aide-cuisinier au Roma's Restaurant
Nombre de messages : 5269
Opinions Politiques : Du moment qu'on lui fout la paix, il fera de même.
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Sam 14 Déc - 20:19, vous pouvez
Rebienvenuuue ! =D


where are you now ~ These shallow waters, Never met what I needed. I'm letting go, A deeper dive. Eternal silence of the sea. I'm breathing. Alive. Where are you now ? Where are you now ? - © Sian


Eh oui, je mords hmf:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le , vous pouvez
Revenir en haut Aller en bas
 

Noralynn Raven Burstwood ◄ One Vision

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Noralynn Raven Burstwood ◄ One Vision
» Developpement touristique: Vision du gouvernement
» Vision cauchemardesque [Pv : Dark_Sky (Sora) et Oeil d'Argent]
» Une Garde Pure [ prio ; Oméni, Raven, Gylfie ]
» Raven : Nevermore

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Une question d'opposé? :: From The Beginning :: Face Your Demons :: Fiches validées-
Les Petits Plus

What's up?

REFONTE DU FORUM
La découvrir - La suivre

STATISTIQUES:
Anges: 7
Elfes: 7
Humains: 12
Conseil: 5
Prometheus: 3 Avalon: 3
Lycans: 8
Spectres: 4
Vampires: 8
Léviathan: 2
Mithra: 4 Gaïa: 1

Votez pour le forum ♥