AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


FORUM FERME
Retrouvez nous sur Whispers of Dawn, la V2 de Réversa! :
http://whispersofdawn.forumactif.com/

Partagez | .
 

 Bye bye or die die | Event suite, groupe 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Narrateur
❝ Let me tell you a story... ❞
Nombre de messages : 2483
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Ven 19 Sep - 19:31, vous pouvez

Bye bye or die die
It is your choice

Lorsqu'une personne arrivait au cordon de sécurité, un représentant de la loi l'emmenait à l'intérieur du siège social de Mithra. Un lieu bien plus sûr que les rues qui résonneraient encore longtemps de cette nuit. Là, les salles de réunion, de débats, d'animations et d'accueil avaient été transformées pour recevoir le flot qui fuyait l'horrible spectacle que leur avait imposé Prometheus. Tables poussées sur le côté, chaises alignées, de quoi permettre à tout le monde de trouver une place. L'infirmerie était mobilisée pour les blessés les plus graves, avant qu'ils ne soient transférés en priorité à l'hôpital. Infirmiers et médecins passaient cela dit auprès de tous pour vérifier l'état de chacun et donner des premiers soins au besoin. D'autres personnes distribuaient des verres d'eau. De temps à autres, des agents de l'Ordre venaient chercher plusieurs personnes afin de les reconduire chez eux s'ils ne devaient pas passer par l'hôpital.

Patience, patience... Seulement, certains n'avaient pas la chance d'un sang-froid à toute épreuve.


Note aux joueurs:
 

Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Resa Sharpe
❝ a small, safe place in a troubling world ❞
Métier/Etudes : Consultante en psychiatrie
Nombre de messages : 5470
Opinions Politiques : Prométheus
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Ven 19 Sep - 20:31, vous pouvez
Au bord des larmes, la brune réussit à arriver à se frayer un chemin à travers le chaos pour se mettre en sécurité de l'autre côté du cordon de sécurité. Elle sentait le sang de sa blessure couler dans son dos et n'osa pas décaler sa main d'un millimètre même quand elle fut prise d'un vertige et qu'elle se retrouva à s'appuyer contre un mur pour ne pas tomber. Ils étaient en train d'organiser des soins, elle avait vu les tables de l'autre côté de la porte, alors un peu de courage ! Il ne lui restait que quelques pas à faire. Prenant son courage à deux mains, Anya se redressa, farouchement déterminée à y aller mais le vertige la reprit et elle s'affala contre le mur.


« You learned to run from what you feel, and that's why you have nightmares. To deny is to invite madness. To accept is to control. » ― Megan Chance © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 21 Sep - 23:35, vous pouvez
Il n’avait pas réussi à retrouver Cordwell. Trimballé par des agents de l’Ordre jusqu’au siège social de Mithra, il faisait à présent les cent pas dans une large pièce vivement éclairée. Autour de lui, ses collègues s’activaient avec un professionnalisme sidérant. Médecins et infirmiers passaient auprès de chacun, posaient des questions, rassuraient, nettoyaient des blessures, distribuaient des verres d’eau… Des allers et venues incessants, qui rendaient Heiko plus nerveux qu’un lion en cage. Les hurlements des victimes lui vrillaient les tympans, et il avait envie de vomir, tant l’odeur âpre, acide des produits antiseptiques, combinée à celle ferreuse du sang, était forte.

Il fut le premier à réagir quand un bruit de chute se fit entendre. Alors qu’il s’était rapproché de la porte ouverte pour y guetter un signe de son opposée, il sursauta violemment, et ses yeux se posèrent avec horreur sur le corps affalé contre le mur. Un liquide écarlate s’échappait en abondance du cou de l’individu, qui s’avérait être une femme, et une femme qu’il connaissait plutôt bien. Bêtement, il s’exclama :

« Anya ! Tu es blessée ?! »

Noooon, à peine ! Elle était juste en train de pisser le sang, quoi… Sans réfléchir, il se jeta par terre, à ses côtés, et entreprit de l’aider. Malheureusement, l’état dans lequel il se trouvait ne lui permettait pas de faire preuve de beaucoup de douceur.

« Viens, appuie-toi sur moi… » grogna-t-il en la secouant bien malgré lui.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Damian M. Cantrell
La ferme, célébrité.
Métier/Etudes : Prof de piano (Conservatoire)
Nombre de messages : 4191
Opinions Politiques : Membre du Conseil, il veut le meilleur pour les Réversiens. Et qu'on ne vienne pas l'emmerder aussi. Ou pas trop, va.
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 29 Sep - 11:31, vous pouvez
L'humain ressentait encore la douleur de son opposée en écho, mais désormais qu'ils s'étaient éloignés l'un de l'autre, cela devenait moins intense, heureusement. Alexeï espérait qu'elle était déjà à l'abri, puisque le soleil n'allait pas tarder à faire son apparition, synonyme de mort certaine pour les Vampires. L'aristocrate était soulagé d'être ici, il ne pouvait le nier. Un membre de l'Ordre avait tenu à l'emmener ici, empêchant les Vampires de l'emmener avec eux, et franchement, le jeune Worthington lui en était reconnaissant. Ce n'était pas parce qu'il ressemblait désormais à Dan Williams, le traître vampire qui avait déclenché le Massacre de Main Street, qu'il était devenu une de ces créatures. Ce n'était pas non plus dans ses plans de le devenir. Alexeï but une gorgée d'eau, avant de trouver une chaise libre, enfin. Néanmoins, à peine assis, le Russe se releva aussitôt quand une femme blessée s'affala brusquement contre le mur. Oulah ! Elle avait visiblement été mordue par un vampire, puisque du sang coulait le long de son cou. Un homme qu'il avait déjà croisé quelque part semblait la connaître se jeta alors par terre et tenta de l'aider. L'architecte, lui, décida d'attirer l'attention d'un médecin ou d'un infirmier qui serait peut-être en train de passer par là. Il y avait trop de monde, trop de bruit ici pour qu'ils voient tout, malheureusement.

« HÉ ! On a besoin d'aide ! Vite ! Y'a une femme blessée ici ! Elle a été mordue par un vampire ! »

Lorsque l'humain regarda la brune, il reconnut son visage aussi. N'avait-il pas croisé ces deux personnes lors de ce fameux mariage lycano-vampire, où quelqu'un avait cru que c'était marrant de mettre des sachets de drogue partout, justement quand il se débattait pour ne pas replonger dans la drogue ? Ils l'avaient aidé la dernière fois et, eh bien... maintenant c'était à son tour. Même s'ils ne le reconnaîtraient pas. Alexeï soupira. Ce changement de visage, peut-être bien qu'il ne s'y ferait jamais, ouais.

« Ça va aller, quelqu'un va venir vous aider. Restez avec nous. »

Il tourna alors la tête quand quelqu'un le bouscula.


Wherever I go ~ Some people lie but they're looking for magic, Others are quietly going insane. I feel alive when I’m close to the madness, No easy love could ever make me feel the same - © Sian
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 29 Sep - 11:57, vous pouvez
Qu'est-ce que j'avais fait ? Dans mes souvenirs j'étais avec les deux Loups, Josh était parti de son côté... Je fronçais les sourcils en me rappelant une fléchette de ces Spectres à la c*n. Encore un peu dans le brouillard j'observais la salle dans laquelle on m'avait abandonnée. Je n'étais pas seule, au moins c'était déjà ça. Bon et maintenant ?

Quelqu'un était blessé... Je me relevais péniblement en me frottant le bras gauche, à l'endroit où le tranquillisant avait été injecté. C'était plus par réflexe que par douleur. Maintenant la seule chose qui me faisait grimacer c'est la raideur de mes muscles qui tentaient de reprendre leur activités habituelles. Sauf que la crampe au mollet je l'avais pas vu venir alors que j'essayais de m'approcher du mini rassemblement autour de la fameuse femme.

Dans ma tentative pour retrouver mon équilibre malgré cette défaillance technique je bousculais la personne qui réclamait de l'aide pour... Merd* alors c'était Anya ?! Mon cerveau avait du mal à faire le cheminement et quand bien même il l'aurait fait, je ne lui serais d'aucune utilité.

« Désol... » commençais-je à dire à la personne que je venais de bousculer.

Gros bug parce que ce type me disait vaguement quelque chose. Son odeur par contre rien... D'habitude c'était plutôt le contraire mais là je n'étais pas dans mon état le plus glorieux donc pour cette fois nous ferons l'impasse et il y avait plus important dans la minute.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Resa Sharpe
❝ a small, safe place in a troubling world ❞
Métier/Etudes : Consultante en psychiatrie
Nombre de messages : 5470
Opinions Politiques : Prométheus
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 29 Sep - 13:00, vous pouvez
Une petite voix dans sa tête, la porte-parole de son instinct de survie, l'exhortait à se relever. Si tu étais restée au lit au lieu de jouer les aventurières, ça ne serait pas arrivé, tu ne peux t'en prendre qu'à toi-même. Alors maintenant, redresse-toi sinon tu seras pas soignée ! Mouais, plus facile à dire qu'à faire. Heureusement, un visage familier et inquiet s'encadra dans son champ de vision.

† Heiko…

Souffla t-elle, soulagée de le voir, en passant un bras autour de ses épaules, l'autre main plaquée sur son cou. Se redresser lui tira un petit gémissement quand elle tira sur son épaule. Un homme qu'elle ne connaissait pas la remarqua et appela un médecin. Anya essaya de les remercier d'un petit signe de la tête, les lèvres trop serrées pour prononcer le moindre mot. Le soulagement la saisit lorsqu'elle vit un homme avec une mallette dans la main s'approcher au petit trot…

… jusqu'à ce qu'un autre homme aux yeux fous l'attrape par le bras maladroitement, le corps d'une femme pour qui, de ce que pouvait voir Anya, on ne pouvait déjà plus rien faire.

_ Non ! Attendez ! Occupez vous d'abord de mon opposée ! Elle est blessée, très blessée, vous devez faire quelque chose pour elle en premier ! S'il vous plait !

Son ton montait en même temps qu'il devenait de plus en plus véhément. La brune semblait bien devoir attendre encore un peu avant de se faire soigner.


« You learned to run from what you feel, and that's why you have nightmares. To deny is to invite madness. To accept is to control. » ― Megan Chance © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mer 1 Oct - 19:45, vous pouvez
Un jeune homme les avait rejoints. Visiblement, lui aussi se sentait concerné par l’état critique d’Anya, et d’une voix forte, assurée, il appela un médecin. Encore agenouillé, Heiko leva les yeux vers lui.

« Merci », lâcha-t-il dans un souffle.

Attirer l’attention d’un professionnel en blouse blanche ne lui serait même pas venu à l’esprit, et pourtant, c’était la première chose qu’il aurait dû faire. Car il n’était pas en mesure de soigner Anya, lui. Ce n’était pas en claquant des doigts qu’il allait empêcher toute cette hémoglobine de sortir de son corps… Grimaçant, il aida la petite brune à se remettre sur ses jambes. Puis il demeura immobile, afin qu’elle puisse continuer de s’appuyer sur lui en attendant son sauveur.

Sauveur qui arrivait au pas de course, mais qui fut soudain brutalement réquisitionné. L'humain ne put contenir un juron. Putain. Ils étaient dans la panade, là… Toute cette agitation… tous ces blessés, tous ces gens qui réclamaient des soins… Et la pauvre Anya qui se vidait de son sang… Désemparé, il jeta un nouveau regard affolé au type qui se trouvait près d’eux, avant de remarquer une Asiatique. Lycane, s’il se fiait à son instinct. Lycane et apparemment mal en point.

« Vous… devriez vous assoir, marmonna-t-il en la voyant tituber. Toi aussi, Anya. Economisez vos forces. »

Il serra les dents. Tendu était un mot faible pour le décrire.

« Qu’ils se dépêchent, merde… ! »
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Damian M. Cantrell
La ferme, célébrité.
Métier/Etudes : Prof de piano (Conservatoire)
Nombre de messages : 4191
Opinions Politiques : Membre du Conseil, il veut le meilleur pour les Réversiens. Et qu'on ne vienne pas l'emmerder aussi. Ou pas trop, va.
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Ven 3 Oct - 15:07, vous pouvez
Il fit un signe de tête lorsque l'autre homme le remercia. L'aristocrate avait juste fait ce qu'il y avait à faire. Cette femme était blessée et lui, il ne pourrait rien faire d'autre pour l'aider. Alexeï tentait de rassurer la brune lorsque quelqu'un le bouscula, une asiatique, mal en point elle aussi. Le brun hocha la tête.

« Il a raison. »

La lycane regardait Anya d'un air étrange, peut-être qu'elle le connaissait. Mais enfin, il n'eut pas le temps de se perdre dans ses pensées. L'attention d'Alexeï fut rapidement attirée par la voix d'un homme qui interpella le médecin qui s'était rapproché pour aider l'humaine. L'aristocrate lâcha un lourd soupir.

« C'est pas vrai ! »

Il lança un regard tout aussi désespéré à l'autre humain. Le médecin ne savait pas quoi faire et l'homme continuait de lui supplier de ne pas laisser mourir sa moitié d'âme. Alexeï se redressa vivement. Attendre ? Non, il fallait agir, et vite.

« ON A BESOIN D'UN MÉDECIN OU D'UN INFIRMIER ICI, VITE ! »

Seulement, est-ce qu'il y en avait d'autres dans cette salle ? Au pire, ils tenteraient de se débrouiller tout seuls, mais cela n'était peut-être pas la meilleure idée qui soit. Quoique, c'était déjà mieux que de ne rien faire.

« Et vous, ça va, vous n'êtes pas blessée ? » - demanda-t-il à la lycane.


Wherever I go ~ Some people lie but they're looking for magic, Others are quietly going insane. I feel alive when I’m close to the madness, No easy love could ever make me feel the same - © Sian
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Ven 3 Oct - 15:36, vous pouvez
C'était vraiment de la merd* ces fléchettes j'avais l'impression d'avoir fumé le plus gros joint de toute ma vie sans le côté euphorique. A choisir je préférais avoir fumé. Mais bon ils pensaient bien faire... Tu parles, c'était surtout neutraliser pour être sûr de ne pas avoir d'autres problèmes.

Je les entendis me dire de m'assoir pour éviter de ne tomber raide au milieu de tout ce bordel. Si on m'avait dit qu'un humain tenterait de prendre soin de moi je le croirais pas. Toujours est-il que moi ça allait aller de mieux en mieux, il suffisait juste que mon système élimine la toxine.

« Ça va aller, faut juste que le tranquillisant cesse de faire effet. » répondis-je d'une voix pâteuse en me massant la nuque.

Le plus urgent c'était Anya et sa perte de sang considérable. Si on attendait que quelqu'un vienne elle finirait dans le même état que l'autre nana toute froide. Donc je n'allais pas attendre tranquillement qu'on déclare l'heure du décès, quitte à froisser un peu les humains. Je tournais les talons pour me diriger vers l'homme à la mallette qui avait été intercepté.

« Vous ne pourrez rien pour elle, l'urgence est ailleurs. »

Un ton ferme mais pas menaçant je le regardais hocher la tête avant de partir la mort dans l'âme se diriger vers Anya. Sauf que l'homme qui l'avait intercepté ne semblait pas de cet avis. L'espoir des proches face à la mort... Il commençait à m'insulter avant de me saisir par le col en me menaçant. Si ça pouvait le soulager et l'occuper pendant que le médecin s'occupait d'Anya c'était peu cher payé.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Métier/Etudes : Institutrice
Nombre de messages : 774
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Ven 3 Oct - 18:10, vous pouvez
Je secouais la tête, encore choquée par ce qu'il s'était passé. Ce qui était idiot, parce que franchement, normalement, rien n'aurait pu devoir me choquer dans cette ville. Mais quand même... Je me frottais les bras, luttant contre un sentiment de froid qui ne me lâchait pas, avant de sursauter en entendant crier plus loin. On réclamait un médecin... Il se passa quelques minutes et de nouveau, on réclama de l'aide... Et là, je reconnus une voix familière. Soulagée, je me redressais, me frayant un passage pour trouver Alexeï, en vie et pas trop mal en point.

« Oh Alex, je suis soulagée de te voir! »

Je vis alors la jeune femme brune qui retenait un flot de sang avec sa main, le médecin qui voulait s'en approcher alors qu'un autre homme insultait une lycane. Un dernier homme complétait le tableau. Je vis la personne que l'homme voulait également sauver et me mordis la lèvre, me dirigeant vers lui et la lycane, posant ma main sur le bras du type.

« Arrêtez ! »

Dans les grandes catastrophes, dans les guerres, il fallait trier les blessés... les légers, ceux qui pouvaient être sauvés et les condamnés. C'était cruel, mais c'était pour ne pas s'acharner inutilement. Nul doute que si un être cher avait été si proche de la mort, je me serais également battue pour qu'il soit soigné, même si c'était sans espoir. Il lâcha un instant la lycane, pour se débarrasser de moi, me faisant reculer et trébucher sur l'autre homme (Heiko).



With you, I’m a queen upon my throne
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Narrateur
❝ Let me tell you a story... ❞
Nombre de messages : 2483
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Ven 3 Oct - 22:06, vous pouvez
La rumeur s'était propagée en seulement quelques secondes, sans mauvais jeu de mot, comme une traînée de poudre. Une bonne femme avait perdu la raison et aspergeait l'entrée d'une salle de liquide inflammable et menaçant de foutre le feu au bâtiment. La panique avait gagné certains, tandis que les autres tentaient de les rassurer. Mais que faire lorsque l'on était confiné dans un endroit sans espoir de sortie avant que le chaos extérieur ne soit passé. Le désespoir gagnait les troupes, tandis que les médecins s'affairaient à soigner un maximum de personne. Malgré tout, la tension grimpait et certains n'hésitaient pas à en venir aux mains.

Dans chaque salle, un délégué de Mithra gérait la crise comme il le pouvait, enjoignant chacun au calme. Mais sans aucun doute, qu'il verrait ici une très longue nuit se profiler.


NOTE AUX JOUEURS :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Resa Sharpe
❝ a small, safe place in a troubling world ❞
Métier/Etudes : Consultante en psychiatrie
Nombre de messages : 5470
Opinions Politiques : Prométheus
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 5 Oct - 11:27, vous pouvez
Ils avaient raison, elle ferait mieux de s'assoir avant de tomber comme une grosse branche en équilibre surtout que sa tête lui tournait de plus en plus. Elle releva les yeux vers l'autre femme qui semblait blessée, ou du moins pas dans les meilleures dispositions, et reconnut avec surprise Charlie. La brune écarquilla les yeux en la voyant mais ne put desserrer les dents pour la saluer. Pourtant, elle aurait pu faire un effort vu que maintenant elle essuyait un flot d'insultes venant d'un homme pour avoir libérer le médecin qui se penchait maintenant sur elle, secondée par une elfe juste arrivée.

Anya soulagée retira sa main de son cou pour bénéficier de soins mais fut quelque peu distraite par un groupe de quelques personnes visiblement agitée qui passa en trombe, laissant derrière eux une étrange rumeur.

_ Il parait qu'il y a une nana qui va foutre le feu à l'entrée ! Il faut l'en empêcher!

Ils disparurent aussi vite qu'ils étaient venus et la brune ferma les yeux en gémissant.

† Mais qu'est-ce que c'est que ça, encore?


« You learned to run from what you feel, and that's why you have nightmares. To deny is to invite madness. To accept is to control. » ― Megan Chance © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Sam 11 Oct - 10:50, vous pouvez
Devant l’insistance du jeune humain et de la lycane, le médecin consentit à s’occuper d’Anya… Plantant là l’autre bougre, il ouvrit sa mallette et en tira le nécessaire pour soigner cette vilaine blessure. Heiko poussa un soupir de soulagement. Pas trop tôt ! Observant son collègue à l’œuvre, comme pour s’assurer qu’il faisait bien son job, il en oublia la dispute qui avait éclaté un peu plus loin, entre la lycane et le fou furieux qui exigeait aussi du secours. Soudain, l’Allemand fut violemment bousculé par quelqu’un qu’il n’avait pas vu venir.

« Hé ! Non mais vous pouvez pas faire att… »

Il ne termina pas sa phrase, car ses yeux s’étaient posés sur un joli minois basané. La demoiselle, visiblement déboussolée, avait dû atterrir ici bien malgré elle… Peut-être s’était-elle fait pousser par le fou furieux, qui en était venu aux mains avec la lycane.

« Euh, ça va ? » se reprit-il avec précipitation.

Il allait reporter son attention sur la brave lycane – qui accessoirement, faisait distraction pendant que le médecin gérait le cas d’Anya – mais à cet instant, un groupe fit son entrée dans la pièce. D’après ces gens, une barge avait décidé de foutre le feu au bâtiment. Le psychologue fronça les sourcils. Comme s’ils avaient besoin de ça, franchement…

« T’en fais pas, lâcha-t-il à l’adresse d’Anya, qui s’était mise à gémir. C’est qu’une rumeur stupide, lancée par un petit rigolo. Rien de grave. »

Il leva les yeux et regarda autour de lui, en quête de visages approbateurs.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Damian M. Cantrell
La ferme, célébrité.
Métier/Etudes : Prof de piano (Conservatoire)
Nombre de messages : 4191
Opinions Politiques : Membre du Conseil, il veut le meilleur pour les Réversiens. Et qu'on ne vienne pas l'emmerder aussi. Ou pas trop, va.
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 13 Oct - 0:53, vous pouvez
Finalement, le médecin les rejoignit pour soigner la jeune humaine. La lycane, quant à elle, avait sans doute joué un rôle fondamental pour qu'il laisse tomber l'autre blessé, qui ne pourrait plus être sauvé. Stressé, Alexeï observait le médecin soigner la brune, avant de tourner la tête et de reconnaître Eirian. Il adressa un sourire à son amie.

« Moi aussi j'suis soulagé de te voir, ma chérie ! »

L'aristocrate caressa doucement son épaule, alors que le bruit tout autour d'eux remontait d'un cran. Que se passait-il ? Le Russe leva la tête, inquiet. Il avait un mauvais pressentiment, étrangement. Comme si cette nuit n'avait pas déjà été assez mauvaise... L'architecte espérait au moins que son opposée s'en sortirait. Il aurait préféré qu'elle reste auprès de lui, mais là, c'était impossible. Et aller s'enfermer dans les souterrains avec une bande de vampires... c'était hors de question. Alors que l'asiatique tentait toujours de calmer l'autre homme, Eirian se dirigea alors vers celui-ci. Alexeï eut envie de lui dire de ne pas faire cela, mais c'était trop tard. Il la repoussa brusquement, la faisant trébucher sur l'autre humain. Le brun se rapprocha de l'elfe.

« C'est pas la peine d'essayer de le raisonner. C'est dangereux même. Reste près de moi, d'accord ? Je ne veux pas qu'on te fasse du mal. »

Souriant, il enroula un bras autour de son cou, l'attirant contre lui. Il la regardait d'un air léger, rieur, mais il était réellement inquiet. Les Réversiens désespérés pouvaient vraiment être plus dangereux qu'ils n'en avaient l'air. Le sourire de l'architecte disparut complètement lorsque quelqu'un dit qu'une femme allait foutre le feu.

« Quoi ?! »

Il avait pourtant cru que la situation ne pourrait pas empirer... Mais finalement, oui, elle pourrait encore empirer. A moins que ce ne soit qu'une mauvaise blague ? Il regarda l'autre homme, qui tentait de rassurer la dénommée Anya. « Oui, ça doit être ça... » - dit-il d'un air pas très convaincu. Alexeï était vraiment inquiet, là... Et si ce n'était pas une blague ?



Wherever I go ~ Some people lie but they're looking for magic, Others are quietly going insane. I feel alive when I’m close to the madness, No easy love could ever make me feel the same - © Sian
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Métier/Etudes : Institutrice
Nombre de messages : 774
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 13 Oct - 20:31, vous pouvez
J'avais le chic pour me mettre dans de sales draps. J'avais une fibre héroïque fort dangereuse pour ma survie. Comme la fois où j'étais intervenue pour sauver Mitchell de la vindicte de quelque idiot, avec l'aide d'Alexeï. Cette fois, j'aidai une lycane à calmer quelques esprits échauffés, me faisant ainsi violemment bousculer dans un homme qui commença par gueuler avant de me demander comment j'allais.

« Oui, merci. »

Je m'étais raccroché à l'homme et le lâchais avec un grand sourire. La lycane faisait distraction. Alexeï se porta à ma hauteur, ses paroles me touchant.

« D'accord, j'adore l'idée d'un garde du corps, surtout aussi séduisant. »

Mais les échanges d'un groupe passant là entamèrent mon sourire et un pli inquiet se dessina sur mon visage. Nous n'allions pas être brûlés vifs quand même... L'homme essaya de se montrer positif, mais Alexeï n'était pas convaincu.

« Et si ce n'est pas ça, mais quelqu'un qui pète vraiment les plombs ? J'ai pas l'intention de brûler vive sans faire quelque chose. »

Je cherchais l'appui des autres. Sinon, tant pis, j'irais seule.

Spoiler:
 



With you, I’m a queen upon my throne
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 13 Oct - 23:07, vous pouvez
Occuper celui qui monopolisait l'attention d'un médecin pour une raison inutile c'était parfaitement dans mes cordes. Je ne m'attendais à recevoir du soutien de la part d'autres personnes. En général la plupart aurait dit que je me mêlais de quelque chose qui ne me regardait pas, que je volais la vie de quelqu'un mais la vérité était là, cette vie était déjà partie depuis longtemps. On ne pouvait rien pour elle. C'est alors que j'entendis la rumeur enfler, un cinglé voulait mettre le feu au bâtiment.

« Super il ne manquait plus que ça. » grognais-je alors qu'on essayait de rassurer Anya qui n'avait pas besoin de ça pour aller mal.

Je retrouvais peu à peu mes esprits et d'un geste brutal je me dégageais de l'emprise du type avant de lui tordre le bras dans le dos. Je lui glissai un murmure que lui seul pourrait entendre mais mon regard qui s'obscurcissait devait en dire long sur la teneur de mes propos.

« Il y a plus d'une sortie dans ce bâtiment on pourra sortir sans danger. Le plus important c'est de stabiliser les blessés et ensuite évacuer. Les pompiers doivent déjà être dans le secteur, si le feu démarre ils réagiront au quart de tour. »

J'étais étrangement calme au vu de la situation mais grâce à Margaery je connaissais les lieux c'était déjà ça. Le reste je le tirais d'on ne sait où. A croire que le tranquillisant avait fait taire la partie un peu trop feufollet de mon caractère. Le regard rivé vers Anya je ne voulais pas qu'elle s'inquiète nous allions tous nous en sortir. Personne ne serait oublié derrière.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Resa Sharpe
❝ a small, safe place in a troubling world ❞
Métier/Etudes : Consultante en psychiatrie
Nombre de messages : 5470
Opinions Politiques : Prométheus
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Jeu 16 Oct - 22:53, vous pouvez
Au fond, elle espérait très fort qu'Heiko avait raison parce qu'elle n'était pas sure d'être en état de fuir le bâtiment dans un mouvement de panique. Anya renversa la tête en arrière pour se laisser désinfecter en prêtant l'oreille à ce qui se disait autour d'elle. Malgré elle et malgré les paroles réconfortantes autour d'elle, la brune ne put s'empêcher d'avoir peur. Elle sentit sa gorge se serrer et eut soudain beaucoup de mal à respirer. Elle baissa la tête en espérant pouvoir inspirer de l'air, n'en déplaise au médecin qui était en train de la recoudre.

† Mais s'il y a un départ de feu, il y aura un mouvement de panique…

Et ils se retrouveraient bloqués comme des lapins. À cette pensée, l'air arrêta définitivement d'entrer dans ses poumons et Anya se mit à suffoquer.


« You learned to run from what you feel, and that's why you have nightmares. To deny is to invite madness. To accept is to control. » ― Megan Chance © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 19 Oct - 17:30, vous pouvez
Ces gens qui l’entouraient avaient une attitude exemplaire. Sang-froid, courage, détermination… L’Allemand se sentait bien moins nerveux depuis quelques minutes, depuis que leur petit groupe s’était formé. Inspirant calmement, il laissa son regard naviguer d’un protagoniste à l’autre. Le jeune humain et celle qui semblait être sa petite amie ne montraient pas un optimisme débordant, mais la lycane, qui était parvenue à mater l’autre bonhomme, expliqua qu’il y avait plusieurs moyens de sortir d’ici. Comment le savait-elle ?… Bah, aucune importance. Du moment qu’ils s’en tiraient tous sains et saufs. Heiko hocha la tête, alors qu’elle soulevait le fait que les pompiers avaient sûrement été alertés, et devaient déjà se préparer au pire.

« On vous suit dès que Monsieur a fini son travail. »

Il lança un nouveau regard insistant au médecin. Vite, vite ! Ils ne pouvaient pas partir tant que la plaie béante d’Anya n’était pas recousue… Lui, en tout cas, ne le pouvait pas. Cette femme était son ancienne patiente et la fiancée de son meilleur ami. Il refusait de l’abandonner dans un état aussi critique.

« Ça va aller, reprit-il d’une voix qui se voulait ferme, forte, malgré l’inquiétude que lui causait la brunette, dont la respiration se faisait de plus en plus saccadée. Ça va aller, reste calme… »
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Damian M. Cantrell
La ferme, célébrité.
Métier/Etudes : Prof de piano (Conservatoire)
Nombre de messages : 4191
Opinions Politiques : Membre du Conseil, il veut le meilleur pour les Réversiens. Et qu'on ne vienne pas l'emmerder aussi. Ou pas trop, va.
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 20 Oct - 2:35, vous pouvez
Le sourire qui avait pris place sur les lèvres du jeune Worthington suite aux paroles d'Eirian s'effaça lorsque la rumeur se répandit. La peur montait en lui sans qu'il ne puisse faire quoi que ce soit pour l'empêcher. Eirian lui assura qu'elle n'avait pas l'intention de brûler vive sans avoir faire quoi que ce soit. Le regard d'Alexeï se perdit dans le vague, tandis qu'un sourire malsain se dessinait sur sa bouche.

« C'est marrant, quand même... Je ne suis pas lui, mais je risque de mourir de la même façon. » - murmura-t-il.

Lui. Dan Williams, le traître vampire, qui avait été brûlé vif afin de payer pour sa trahison. L'homme à qui il ressemblait depuis ces chirurgies reconstructives suite à l'accident de voiture qu'il avait subi en avril. Un soupir s'échappa de la bouche du Russe, avant qu’il ne passe une main dans ses cheveux. Il fallait qu’il se ressaisisse. Il fallait qu'ils ne cèdent pas face à la panique, même si c'était dur. La lycane venait de dire qu'il y avait plusieurs sorties, qu'ils pourraient sortir sans danger. L'humaine blessée, elle, était encore en train de se faire soigner, mais elle commençait visiblement à paniquer. Ce n'était pas bon, ça. Alexeï ne savait pas si cette lycane avait raison, mais il était prêt à la suivre lui aussi. Mais il allait quand même attendre que l'humaine soit recousue. Elle l'avait aidée un jour, maintenant c'était à son tour. Il s'approcha de la brune et la regarda dans les yeux.

« Oui, ça va aller. Nous n'allons pas mourir ici, je vous le promets. »

Il regarda l'autre homme, puis Eirian. Alexeï se forçait à rester optimiste, c'était le mieux à faire. Il se redressa, puis posa alors son regard clair sur la lycane. « Et si on ne nous laisse pas sortir ? » C'était ça qu'il craignait. Les portes étaient toutes fermées, après tout. Ils étaient enfermés ici comme du bétail. C'était dur de ne pas paniquer, vraiment.


Wherever I go ~ Some people lie but they're looking for magic, Others are quietly going insane. I feel alive when I’m close to the madness, No easy love could ever make me feel the same - © Sian
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 20 Oct - 9:21, vous pouvez
La poisse me collait à la peau, j'étais au beau milieu d'un groupe d'humains - ok il y avait une elfe mais c'était pareil - qui semblaient avoir du mal à gérer la situation. Anya broyait du noir, en même temps vu son état je ne lui en voulais pas trop. L'un des hommes tentait vainement de la convaincre que tout irait bien. Celui qui ressemblait étrangement à Williams se permit un trait d'humour au sujet de cette fameuse ressemblance avant de se demander comment ils feraient si on ne les laissait pas sortir. Je ricanais.

« D'une, je donne pas cinq minutes à nos citoyens de commencer à paniquer et tenter de faire des trous dans les murs pour essayer d'échapper à une mort certaine. Et ensuite la plupart des gens vont vouloir sortir par l'entrée principale. Et pour finir s'il le faut vraiment on usera de la force. »

Enfin moi surtout parce que ça n'étonnerait personne de voir un Loup perdre les pédales et que de toute manière connaissant les lieux c'est moi qui serait en première ligne. Enfin pour le moment on attendait sagement que le doc' finisse son boulot alors que la panique grandissait, les protestations, les hurlements, les bagarres éclataient. On ne devait plus perdre une minute.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Métier/Etudes : Institutrice
Nombre de messages : 774
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mer 22 Oct - 18:27, vous pouvez
OK, il y avait une tarée qui voulait foutre le feu. Génial. Je n'avais pas l'intention de me faire brûler vive sans lutter. La brune blessée, elle semblait anéantie, alors que l'homme que j'avais bousculé essayait de la rassurer. Alexeï se permit une petite remarque qui lui attira un regard noir de ma part.

« Arrête de dire des bêtises, personne ne va mourir. »

Il prit le parti de réconforter également la brunette, avant de demander ce qu'il se passerait si on ne nous laissait pas sortir. La lycane répondit et j'approuvais. Je l'aimais bien, elle avait du caractère et n'était pas passive.

« L'Ordre ne va pas prendre le risque de laisser brûler une partie de la population qu'ils ont eux même enfermé. Ce serait leur fin. Il y a trop d'humains, des aristocrates en plus, dans le coin. »

C'était une évidence.

« Ou sinon, on trouve cette folle et on la neutralise. »



With you, I’m a queen upon my throne
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Resa Sharpe
❝ a small, safe place in a troubling world ❞
Métier/Etudes : Consultante en psychiatrie
Nombre de messages : 5470
Opinions Politiques : Prométheus
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mer 22 Oct - 22:24, vous pouvez
Ça va aller… euh, ça elle n'en était pas sûre du tout ! Pourtant, elle n'avait pas le choix de faire autrement que d'essayer de se calmer. La brune avait déjà eu de la chance que ce groupe l'attende et ait de la considération pour elle, alors qu'à rester là, elle les ralentissait tous. Ils essayaient tous de la rassurer, c'était trop gentil de leur part. Anya acquiesça donc, fixa ses pieds et essaya de ralentir sa respiration en se concentrant.

Autour d'elle, les autres étaient tous en train de débattre sur ce qu'il convenait de faire et elle se contentait d'écouter distraitement ce qu'ils disaient et quand elle retrouva enfin son souffle, elle releva la tête pour que le médecin, qui avait posé la main sur son épaule, termine de la recoudre.


« You learned to run from what you feel, and that's why you have nightmares. To deny is to invite madness. To accept is to control. » ― Megan Chance © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 26 Oct - 14:05, vous pouvez
Les craintes du jeune humain n’étaient pas infondées. Après tout, ils étaient bel et bien parqués ici, en attendant le feu vert d’un agent de l’Ordre. Seuls de petits groupes d’individus indemnes, escortés par un policier, étaient autorisés à franchir les portes de temps à autre… Oui, mais voilà : il fallait patienter. Et l’Allemand n’était franchement pas d’humeur à ça. Avec cette fichue histoire de folle et d’attentat qui commençait doucement à semer la panique, ils seraient bien plus en sécurité dehors que dedans… pour sûr. Que la rumeur soit vraie ou fausse, au final, cela revenait au même… Les gens allaient devenir dingues, et il y aurait forcément des dérapages, voire des accidents. Il fallait vite sortir de ce bâtiment.

User de la force pour s’échapper ? Heiko approuvait. D’autant que, comme le soulignait l’elfe, l’Ordre aurait davantage intérêt à les laisser passer. Chercher la foldingue ? Plus difficile. Plus dangereux, aussi. Et peut-être inutile, si jamais elle se révélait inexistante.

« Personnellement, je préfère la première option. »

Le médecin avait presque fini de recoudre Anya. L’Allemand se tourna alors vers l’autre homme.

« Vous voudrez bien m’aider à la transporter ? »

Il ne demandait pas son avis à la brune. Vu tout le sang qu’elle avait perdu, c’était ce qu’il y avait de mieux à faire. Ils pourraient créer une chaise avec leurs mains, et elle pourrait s’y assoir en mettant ses bras autour de leurs épaules. Une manière classique et sécurisée de faire évacuer un blessé.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Damian M. Cantrell
La ferme, célébrité.
Métier/Etudes : Prof de piano (Conservatoire)
Nombre de messages : 4191
Opinions Politiques : Membre du Conseil, il veut le meilleur pour les Réversiens. Et qu'on ne vienne pas l'emmerder aussi. Ou pas trop, va.
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mar 28 Oct - 17:24, vous pouvez
Alexeï détourna son regard lorsqu’Eirian lui dit d'arrêter de dire des bêtises. En effet, peut-être qu'il valait mieux qu'il se taise et qu'il pense plutôt à une solution qui pourrait leur permettre de sortir d'ici. Le jeune homme reprit par la suite la parole, affichant ses craintes quant au fait qu'on ne les laisse pas sortir. Ils ne savaient même pas si ces rumeurs étaient fondées ou non, mais la vérité était qu'on les avait enfermés ici et que si c'était vrai, la situation se compliquerait vraiment pour eux.

L'humain posa son regard sur la lycane, puis sur l'elfe. L'aristocrate était inquiet, il ne pourrait le nier. User de la force, peut-être que c'était bien cela la solution. Cette lycane semblait déterminée et quand même bien plus détendue qu'eux. L'architecte était prêt à la suivre, il n'allait pas se prendre d'avoir une lycane pour les aider. Quant à l’idée d’aller neutraliser la folle, eh bien, Alexeï restait un peu sceptique. Où qu'elle soit, ceux qui étaient dans la même pièce que cette femme allaient sans doute essayer de le faire pour éviter le pire, non ? Ce n’était pas à eux de le faire. Quoique...

« Bon, on va essayer de sortir, après on verra. »

Peut-être qu'Eirian avait raison, que quelqu'un allait les laisser sortir. Ou pas. Mais il fallait qu'ils bougent pour savoir. Alexeï hocha la tête lorsque l'autre humain lui demanda de l'aider à transporter l'humaine blessée, qui avait été soignée par le médecin, à qui le Russe adressa un regard reconnaissant.

« Bien sûr. »

Il se rapprocha alors de l'homme pour aider Anya.

« On va sortir d'ici. »

Dit-il à la brune, tentant de la rassurer elle, mais aussi lui-même. Il fallait vraiment qu'ils sortent d'ici, il en avait marre.


Wherever I go ~ Some people lie but they're looking for magic, Others are quietly going insane. I feel alive when I’m close to the madness, No easy love could ever make me feel the same - © Sian
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mer 29 Oct - 14:45, vous pouvez
Nous n'avions pas trente solutions dans notre cas de figure. Heureusement j'étais tombé sur un groupe qui n'avait pas l'intention de se laisser faire griller par une cinglée. Lorsque le médecin eu fini son travail, les hommes se chargeait d'aider Anya pour pouvoir la déplacer sans qu'elle ne se fatigue trop. Pendant qu'ils s'organisaient j'essayais de me rapprocher de l'entrée de la salle où tout le monde commençait à se rameuter pour avoir plus d'informations sur cette folle dont tout le monde parlait. Les portes étaient fermées à clé il faudrait donc ruser pour pouvoir sortir.

« Ok tout le monde on reste calme et reculez. » dis-je de façon audible.

J'étais calme, trop calme. A croire que le tranquillisant que j'avais reçu avait fini par faire taire toute impulsivité dans mon esprit. Je devrais peut-être leur demander ce qu'ils utilisent et me shooter avec ça. C'était presque trop efficace. En attendant les gens s'écartaient pour que je puisse accéder à la fameuse porte. Heureusement ce n'était pas un système très développé. Une épingle à cheveux que je gardais dans ma poche au cas où suffit à ouvrir le verrou. Je parvins in extremis à éviter la vague humaine qui s'échappait de la salle.

« En route, tout le monde va vouloir passer par l'entrée principale, nous on va passer par derrière. » dis-je au petit groupe qui n'avait pas encore bougé.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le , vous pouvez
Revenir en haut Aller en bas
 

Bye bye or die die | Event suite, groupe 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Le Monde tourne. [Event, 2eme groupe Grand Line]
» Le Monde tourne. [Event, 1er groupe Grand Line]
» [EVENT] Riot - Groupe 1
» [EVENT] Riot - Groupe 2
» EVENT - Playland [Groupe 1]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Une question d'opposé? :: Flood Times :: Events-
Les Petits Plus

What's up?

REFONTE DU FORUM
La découvrir - La suivre

STATISTIQUES:
Anges: 7
Elfes: 7
Humains: 12
Conseil: 5
Prometheus: 3 Avalon: 3
Lycans: 8
Spectres: 4
Vampires: 8
Léviathan: 2
Mithra: 4 Gaïa: 1

Votez pour le forum ♥