AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


FORUM FERME
Retrouvez nous sur Whispers of Dawn, la V2 de Réversa! :
http://whispersofdawn.forumactif.com/

Partagez | .
 

 Eliott Lovelace - Le retour à la lumière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Métier/Etudes : Bijoutière
Nombre de messages : 57
Opinions Politiques : Celui de la paix
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 1 Mai - 8:56, vous pouvez


Eliott Lovelace
De l'ombre à la lumière


imagepv
Race: Humaine, depuis peu
Âge: Bien qu'ayant l'air d'à peine dépasser la petite vingtaine, Eliott foule la terre depuis déjà un peu plus d'un siècle.
Date de Naissance: 1er Mai 1879
Métier: Bijoutier/joaillier, orfèvre
Don: Décrivez-le brièvement si vous en possédez un, sinon vous pouvez supprimer cet espace. - Ange, Humain, Spectre
Camp: Eliott n’a jamais eu de préjugés, seulement différents stades de méfiance. En haut du classement, on trouve les anges. En bas, les vampires. Cela ne veut pas dire qu’elle ferait une confiance aveugle aux derniers et tirerait à vue sur les premiers, non. Ça veut simplement dire qu’elle ne se sentirait pas immédiatement en danger de mort avec ses comparses, et qu’il n’est pas impossible pour elle de sympathiser avec un ange, dès lors qu’il se montre amical. Entre les deux se situent toutes les autres races, à l’exception des humains dont elle n’a jamais rien attendu et qui sont donc hors catégorie. Depuis qu’elle a subi le rituel cependant, toutes ses craintes se sont envolées, paradoxalement. Parce qu’elle a connu l’envers du décor, les vampires ne l’effraient plus, et parce que maintenant elle est humaine, donc ne constitue plus elle-même une menace pour les autres, elle se sent pour la première fois libre de parler et d’en apprendre plus sur les autres races, en général. Le rituel a radicalement changé sa perception du monde, et par relation de cause à effet, sa façon de se comporter vis-à-vis de lui.
Préjugés: Expliquez en bref si votre personnage n'est pas tolérant envers une certaine race, s'il a des a priori... Bristoliens, décrivez ce que votre personnage pense des nouvelles créatures qu'il vient de découvrir.
Opinions: Eliott n’a jamais, jamais, aimé les radicaux. Elle a connu les guerres mondiales et la ségrégation, elle sait qu’il y aura toujours une raison, n’importe laquelle, de discriminer une minorité, peu importe laquelle. Elle a en horreur le groupe des Léviathans autant que les activistes du Prometheus, mais honnit aussi les radicaux de l’espère qui fut la sienne pendant plus d’un siècle. De mémoire, elle est incapable de dire à quel moment une telle haine a été profitable, et se demande si les Hommes ne retiendront jamais la leçon. Quand les américains ont délivrés les prisonniers juifs des camps de concentration, cela n’a pas suffi à démontrer les dérives d’une pensée aussi fermée ? La traite des noirs, l’extermination des amérindiens ou la disparition totale de la civilisation aztèque, le génocide arménien… Combien d’exemples faut-il pour comprendre ? A l’heure actuelle, Eliott aimerait que le débat avance, que tout un chacun se montre raisonnable et mette de l’eau dans son vin. Malheureusement, personne ne semble le vouloir vraiment, et les tensions s’exacerbent…
Ancien Poste: Aucun de notable. Eliott possède une petite maison de caractère au rez-de-chaussée de laquelle elle a installé sa boutique de bijoux. Si elle s’intéresse de près à la politique, elle ne jouit ni d’une tribune, ni de l’influence suffisante pour y prendre part.





caractère
Eliott est quelqu’un de très simple. Elle l’a toujours été, et il est peu probable qu’elle change un jour. « Il en faut peu pour être heureux » pourrait être son mantra. En effet, elle trouve aisément son compte dans les petites choses, savoure les joies du quotidiens avec philosophie et est passé maîtresse dans l’art du « laisser aller ». Ne vous y trompez pas cependant, ce n’est pas arrivé comme ça, tombé du ciel. Elle a dû, pour en arriver là, passer par des sacrifices conséquents, encaisser son lot de peines, connaître également son lot de joies. La sagesse, tout simplement. Elle l’a acquise au fur et à mesure des années. Peut-être que le dégoût de sa propre condition y est pour quelque chose… En effet, elle n’a jamais voulu être vampire et n’a jamais aimé l’être, ne s’est jamais laissée griser par la possession du pouvoir qui était le sien. Au contraire, elle l’a toujours trouvé beaucoup trop lourd à porter pour ses épaules, ses aspirations ayant toujours été, comme elle, simples.

Par opposition aux femmes volcaniques, Eliott est plutôt d’un naturel calme, tout en retenu. Elle s’agace très rarement, et préfère s’obstiner face à un échec, persévérer. Elle fait son possible pour positiver oralement, même si sa propre pensée ne suit pas forcément. Ayant eu l’occasion d’étudier le comportement des hommes, individuellement autant qu’en foule, à de nombreuses reprises, elle sait que ce sont les petites choses qui font pencher la balance. Une voix contraire, un acte d’abandon de soi… Et le reste suit. L’être humain est noble par essence, il ne résiste pas à l’idée de se sacrifier pour une idée… Mais il est aussi lâche, et a souvent besoin d’une petite poussée. Eliott s’efforce d’être une poussée dans ce qui lui semble être une bonne direction.

Prônant des idées de tolérance, elle tempère, apaise. Souvent, elle passe pour être l’avocat du diable, et ce n’est pas faux. Le fait est qu’elle n’aspire qu’à la paix et a compris depuis bien longtemps qu’on ne l’atteint pas sans compromis. Pour beaucoup, son caractère diplomate passe pour être de la lâcheté. Elle s’en moque, de la façon dont on la perçoit. Elle se moque qu’on tire sur son orgueil, puisqu’elle n’en a que peu. Elle est très au fait de ses qualités, comme de la plupart de ses défauts, et a appris, encore une fois avec le temps, que les avis sont éphémères. En revanche, ce qui ne l’est pas, c’est la façon dont le soi est perçu. L’important, selon Eliott, est d’être toujours suffisamment droit dans ses bottes pour croiser son propre regard dans le miroir. En ce qui la concerne, jamais sa propre image ne lui a fait horreur… Du moins, pas depuis qu’elle a appris à se contrôler, à ne plus tuer à chaque repas. Elle est incorruptible, inflexible sur ses grands principes, et si c’est vrai qu’elle est de nature diplomate, toutes les concessions ne sont pourtant pas bonnes à faire. Quand la nécessité se présente, elle sait se montrer ferme, même si c’est à contrecœur.

Enfin, c’est une femme plutôt douce et tendre qui, une fois en confiance, donne sans compter, mais avec mesure. Plutôt pudique, les effusions sentimentales la mettent extrêmement mal à l’aise, c’est pourquoi elle conserve la démonstration de ses émotions dans le cercle du privé. Pas question de crier dans la rue, pour quelque raison que ce soit, ou de pleurer ouvertement. Eliott intériorise tout, absolument tout, pour ne se défouler qu’une fois certaine d’être en l’absence de tout témoin.

c'est l'histoire qui nous fait
« Tu ne sais rien de la chance que tu as… » Lui répétait tout le temps sa mère. Et, si à l’époque, elle ne comprenait pas, maintenant, elle comprend. Cela fait bien longtemps qu’elle a compris, cela dit, tout comme cela fait bien longtemps que cette affirmation a connu bien des revirements, enseignant ainsi à Eliott que rien n’est éternel. Chanceux, on l’est, et puis on ne l’est plus. Et si on survit à son manque de chance, ce qui est déjà une chance en soi, elle revient. Autant que la vie, avec laquelle elle va de pair, la chance est une maîtresse capricieuse, et donc sur laquelle on ne peut compter. Qui plus est, tout est affaire de perspective, il y a toujours plus chanceux que soi, et toujours moins… Mais, ce que voulait dire Mrs Lovelace en répétant à sa fille que celle-ci était chanceuse, c’était qu’elle n’avait pas connu la ségrégation, au plus fort de son infamie. Certes, tout ne serait pas rose pour sa fille, mais, et elle en était bien contente, tout ne serait pas noir. Parce qu’elle était venue au monde dans l'Angleterre du début du XXe siècle, un pays ayant eu à cœur de mettre un terme à l’esclavage, au sein d’une famille mixte dont le patriarche était métayer d’une excellente et généreuse famille de nobles. Alors, certes, quoiqu’il arrive elle ne s’élèverait jamais socialement puisque les opportunités au sein de cette communauté ancrée dans la tradition, mais ça ne voulait pas non plus dire qu’elle ne connaîtrait jamais le bonheur, but beaucoup plus facile à atteindre sans idée de grandeur.

De toute façon, Eliott n’a jamais eu d’idées de grandeur. Elle aimait trop les petites choses pour en vouloir l’abandon. Employée très jeune au service de la famille Hamilton, le sort voulu qu’elle sympathise avec leurs enfants, tranches d’âges identique obligent. Très vite, elle constata que leur liberté n’avait rien à voir avec la sienne… Certes, leurs atours étaient plus beaux et certes, ils pouvaient lui donner des ordres… Mais une fois son travail terminé, Eliott était libre d’aller où bon lui semble et de faire ce qu’elle voulait. Voulait-elle se baigner dans le lac avoisinant par forte chaleur que ça ne lui était guère interdit. Le carcan de la bienséance dans lequel tout un chacun est prisonnier était bien moindrement serré sur sa personne qu’il ne l’était sur celles de ses maîtres. Et tout cela pour quoi ? Pour le paraître.

Bien sûr, Eliott comprenait que tel était leur rôle, ce qu’on attendait d’eux et ce qui justifiait leur position privilégiée. Mais elle n’a jamais été suffisamment sotte pour les envier, n’ayant jamais été matérialiste. Dans la maison, c’est d’ailleurs ce qui marquait le plus la différence entre elle et les autres employés. Son sourire était ingénu, simple. Ses attentions désintéressées et spontanées. La générosité émanait de sa personne de façon tellement naturelle qu’elle ne manquait jamais d’interloquer les quelques rares visiteurs à s’intéresser au personnel de la maison. Ce n’était donc qu’une question de temps avant que l’un d’eux ne s’intéresse de trop près son cas. A ce moment-là, Eliott était femme de chambre pour la fille aînée du Lord, l’accompagnait donc partout, l’habillait et la coiffait. Une telle proximité ne peut laisser indifférent, tout hautain soit-on, aussi, une relation d’amitié et de confiance s’installa entre les deux jeunes femmes. Par l’intermédiaire de son employeuse, Eliott avait droit à son lot de cotillons, son lot de rencontres diverses et variées également, auxquels elle ne participait qu’en sa qualité de chaperon. La plus inattendue fut celle d’un Lord de moindre importance, au nom de domaine nébuleux pour la femme de chambre. Son domaine se situait, d’après lui, au nord du pays, près de l’Ecosse. Comme le lui imposait leur différence de rang social, Eliott feint un intérêt poli. A plus d’une reprise, Lady Caroline tenta de dissiper l’attention que ce Lord portait à son employée, rien n’y fit. Heureusement, les convenances de l’époque imposaient une certaine retenue, et ainsi, aucun incident ne fut à regretter avant qu’elles ne quittent la réception.

Sa maîtresse se maria quand Eliott avait environ vingt-ans, à un Lord de bonne famille dont les terres se trouvaient près du Pays de Galles. Lady Caroline alla s’installer là-bas et, comme le veut l’usage, son employée suivit. L’union ne tarda pas à porter ses fruits, Caroline enfantant peu de temps après son installation. Malheureusement pour la maîtresse de maison, son mari décéda peu après la naissance de leur fils, léguant à ce dernier, sous la tutelle de sa mère, tous ses biens. A moins de trente ans, Caroline était donc devenue régente d’une fortune particulièrement conséquente, qui eut tôt fait d’attirer les vautours. L’un d’eux, notamment, était particulièrement affâmé et, de loin, le plus charmant du lot.

Il fut rapide et efficace, commençant par transformer Lady Caroline, puis sa femme de chambre dans un unique élan. En une nuit de temps, Thomas assit sa domination sur la maîtresse du domaine, en devenant lui-même le maître par son intermédiaire. Eliott, quant à elle, n’était qu’un dommage collatéral, un « caprice » de Lady Caroline qui, ayant découvert la nature de son beau prétendant, en refusait l’étreinte sauf s’il lui était permis de garder sa domestique… Le « cadeau » fut de trop pour Eliott, qui, bien que s’étant toujours interrogée sur le pourquoi de sa transformation, n’apprit la vérité que par hasard, une demi-douzaine d’années après que la chose fut faite. Entre temps, Thomas leur avait appris à vivre avec leur condition, et ils vivaient presque de façon autarcique. La fortune de Caroline leur permettait d'organiser plusieurs fois par semaine de somptueuses réceptions, ce qui justifiait leur mode de vie nocturne. Quant à la nourriture, elle était chassée ici et là, souvent sur des âmes égarées, le domaine comprenant une vaste et épaisse forêt. A la longue, celle-ci se tailla d'ailleurs la réputation d'être hantée...

En ce qui concerne Eliott, l'adaptation à sa condition fut extrêmement difficile. Le contrôle a été d'autant moins évident pour elle que sa propre condition la révulsait, elle refusait de se nourrir. De ce fait, il lui est arrivé plusieurs fois de se ruer sur le premier humain venu, la faute à la famine. Chaque fois, Thomas et Caroline ont amorti les dégâts, soit en faisant disparaître les témoins, soit en les payant grassement. Ils demeuraient lord, tout monstres soient-ils, et étaient à même d'ouvrir des portes... Mais chaque incartade valait à Eliott de nombreuses remontrances de la part de son sire, souvent violentes, auxquelles elle ne trouvait rien à répondre. Il a plusieurs fois été question de la tuer, pour leur épargner le souci d'avoir à la surveiller, mais Caroline s'y est toujours fermement opposée. Avec le temps, et la persuasion de cette dernière, son employée a fini par se faire à sa condition. Pas à l'accepter, mais au moins à composer malgré elle. Si elle ne sautait plus les repas, elle ne s'autorisait que le strict minimum, démontrant ici l'ampleur de sa volonté.

Tout fini par se savoir, cependant et, forcément, Eliott ne prit pas bien la révélation du pourquoi elle se retrouvait dans cette situation. Ce moment-ci fût l’une des rares fois où elle céda à la colère. Se savoir le jouet d’un caprice du destin, privée de libertés aussi simples que celles du mariage ou de l’enfantement, lui était intolérable. Elle n’en montra rien cependant, et attendit que ses « Maîtres » soient distraits pour prendre la fuite. Elle ne les revit jamais, et ne veut plus jamais les revoir. Encore aujourd’hui, sa rancune est vivace. Elle fut tentée de s’exiler aux États-Unis, mais elle apprit, quasiment sur le point d’embarquer, que les conditions de vie pour les « nègres » étaient encore précaires là-bas. Préférant ne pas courir le risque de vivre une ségrégation plus poussée que celle qu’elle connaissait déjà, elle décida de réviser sa décision, trouva au gré d’une errance plus ou moins longue, après être passée par l’étape « basses besognes », le moyen de se fabriquer une nouvelle identité et sauta sur l’opportunité.

Les perspectives d’embauches sont faibles pour une vampire seule, typée noire de surcroît. Elle ne trouva quelque chose que dans un bar londonien, soucieux d’offrir l’asile à tout un chacun à chaque heure du jour ou de la nuit. C’est tout naturellement qu’elle se proposa de travailler du coucher au lever du soleil et, les propositions pour ces horaires n’affluant pas, c’est sans trop de mal qu’elle obtint la place. Cette place, elle l’a occupée sans broncher pendant plusieurs années, et ce, même pendant la guerre. A ce moment-là, la taverne se donna d’avantage l’air de fort, les fenêtres ayant été calfeutrées par des planches, que d’autre chose… Mais au moins Eliott pouvait-elle travailler de jour, sans risque de brûlure mortelle.

Elle resta en place tout le temps que dura la guerre, joignant ses efforts à ceux des autres londoniens, se réjouissant avec eux lorsqu’elle s’arrêta, et replongea dans l’horreur, avec eux toujours, lorsque l’ombre du nazisme s’étendit sur l’Europe. Son employeur ne vit pas la fin des conflits, et comme son fils l’avait précédé dans la tombe, mort au front comme beaucoup d’autres, il abandonna son fief à sa plus ancienne et dernière employée. Eliott, puisque rien ne la retenait, revendit l’établissement et vint s’établir à Réversa, ville plébiscitée auprès d’elle par plusieurs nocturnes croisés dans son pub au gré des années, où elle acheta la maison que son pécule issu de la vente du bar lui permettait, soit une demeure de taille convenable, sans prétention, mais déjà digne d’un certain niveau de bourgeoisie.

La découverte de cette ville a plongé Eliott dans une profonde réflexion. Elle ne s’y est pas sentie chez elle en arrivant, loin de là. Elle a eu l’impression d’intégrer un zoo sans gardes-chiourmes, ce qui l’a mise profondément mal à l’aise. Il lui a fallu plusieurs mois d’adaptation pour commencer à essayer de sociabiliser, pour des résultats très mitigés. Elle ne partageait pas la folie meurtrière de plusieurs de ses condisciples, et ne pouvait se lier à des humains en raison de la crainte qu’elle leur inspirait. Lassée de ce climat, elle en est devenue asociale, et a préféré s’occuper de façon constructive. Pour la première fois, elle pouvait décider pour elle-même. Elle s’est essayée à beaucoup de choses, de ce fait, de la pâtisserie à la menuiserie, en passant par le crochet… Elle était curieuse de tout, mais ce n’est qu’au contact des pierres qu’elle trouva sa voix. Entrée un peu par hasard dans la bijouterie du coin, plus par ennui qu’autre chose, elle commença à discuter avec le gérant, à lui poser quelques questions, qui devinrent rapidement légion. Une chose en amenant une autre, Eliott devint son apprentie, et comme le tavernier avant lui, quand il mourut, il lui laissa son affaire.

Depuis, elle s’efforce de survivre comme elle peut, la chose s’étant sensiblement compliquée depuis 2009. Elle a dû faire face, comme d’autres mais une nouvelle fois pour elle, à la ségrégation, affronter la méfiance. Son magasin a été vandalisé, plusieurs fois. La première en décembre 2011, par des lycans, plusieurs tags furent à déplorer dans le courant de l'année 2012, un pillage en 2013 et 2014 fût d'un calme relatif. En témoin, elle a dû assister à la montée du racisme, de la haine, aux actes barbares des uns et des autres, puisque personne dans cette ville de fous n'était en reste. A plusieurs reprises, elle s’est dit qu’elle aurait dû intervenir, dans un sens ou dans l’autre, par des gestes aussi simples que prendre la parole en faveur de la tempérance auprès des siens, mais comment parler à quelqu’un qui ne veut pas entendre, assourdi par ses propres cris ? Comment monter à une tribune quand l'auditoire présent ne pense qu'à vous trancher la gorge plutôt qu'à vous écouter? Alors, quand la nouvelle d’un rituel permettant de revenir à l’état humain s’est répandue, Eliott a écouté. Pour elle, ce rituel est la réponse à beaucoup de tensions. Elle est la sienne, en tous cas.

Il lui a fallu de nombreuses semaines de réflexion avant de se décider à passer à l’acte, elle a dû revivre, encore et encore, chacun de ses souvenirs en s’efforçant de se les imaginer sous la lumière du « Et si j’avais été humaine… ? » pour mesurer la portée de son acte… Mais finalement, au terme d’une longue lutte interne, elle a fini par trancher. Hier, elle s’est rendue aux autorités, la gorge nouée, après avoir pris le temps de s’abreuver une dernière fois de sang, après en avoir étudié dans le détail chacune des sensations que sa consommation avait sur son organisme. Elle s’est rendue, tremblant presque d’appréhension, déclarant avec dans la voix une fermeté venue d’ailleurs… « Bonjour. Je m’appelle Eliott Lovelace, je suis une vampire et j’aimerai redevenir humaine. »


Derrière le personnage
Votre pseudo et âge: Bananarama? Plus de vingt ans Smile
Depuis combien de temps faites-vous du rp?: Plus de dix ans
Comment avez-vous connu le forum?: Ceci est un DC
Votre impression sur le forum: Je l'aime beaucoup
Votre avatar et son copyright: Stephanie Bertram Rose - Lilou_59
Fréquence de connexion: Aléatoire
Désirez-vous un parrain ou une marraine?:Non merci, c'est gentil Smile





La pensée qu'il puisse exister des anges m'a toujours faite suffoquer. Penser à eux, s'enivrant de nectar. Penser à eux, et leur arracher leurs dents fragiles. Penser à eux, et couper leurs ailes minuscules... Tout ce que tu diras pourra et sera utilisé contre toi, alors ne prononce que mon nom...
crédit : code par quantum mechanics || image/gif par Tumblr


Dernière édition par Eliott Lovelace le Jeu 12 Mai - 19:10, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Edana J. May
❝ But Still I Rise ❞
Métier/Etudes : Directrice du Reversa's Press Agency
Nombre de messages : 10721
Opinions Politiques : Conseil Aristocrate
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 1 Mai - 9:03, vous pouvez
Rebienvenuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuue :coeeur:

Alors pour te répondre, non, en redevenant humaine Eliott perd les dons qu'elle a eu en étant vampire et si elle était humaine à don avant sa transfo', elle ne le retrouvera pas non plus^^.

Courage pour la rédaction, si tu as le moindre souci, tu sais où mp maintenant que tu connais bien la maison! J'ai hâte d'en lire davantage en tout cas *_*

:coeeur:


You know I love it when you say you're afraid But you hate it when I'm making you shake Hang the truth from a noose Put a hit man on the loose Now you're countin' on me makin' you dead Shinedown, it all adds up

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Métier/Etudes : Bijoutière
Nombre de messages : 57
Opinions Politiques : Celui de la paix
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 1 Mai - 9:05, vous pouvez
Ah oui, c'est bien ce que je me disais, j'étais plus sûre nyah

Merciiiiiii Eda! calin




La pensée qu'il puisse exister des anges m'a toujours faite suffoquer. Penser à eux, s'enivrant de nectar. Penser à eux, et leur arracher leurs dents fragiles. Penser à eux, et couper leurs ailes minuscules... Tout ce que tu diras pourra et sera utilisé contre toi, alors ne prononce que mon nom...
crédit : code par quantum mechanics || image/gif par Tumblr
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Noah S. Fleming
❝ Walk on Fire ❞
Métier/Etudes : Prof de maths
Nombre de messages : 476
Opinions Politiques : /
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 1 Mai - 9:37, vous pouvez
Aucun souci! ♥




A Drowsery God
All those times before when I was just another face Among the others keeping secrets to save myself I could blend into the background and savor the unknown I could practice preservation and hide behind this shell - Stone Sour
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Cassandre E. Nealson
❝ Eyes that see into Infinity ❞
Métier/Etudes : Musicienne & gérante du Natural Song
Nombre de messages : 4064
Opinions Politiques : aucun..
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 1 Mai - 10:52, vous pouvez
Rebienvenue love
courage pour la fichette SP


...
sign by Wiise.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Diane Cordwell
❝ Devil Inside ❞
Métier/Etudes : Sous intendante de l'Eden's Manor
Nombre de messages : 4357
Opinions Politiques : Celui des vampires
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 1 Mai - 10:53, vous pouvez
Rebienvenue Eliott !
Super choix d'avatar ! Je ne la connaissais pas mais wow potté


   
J'irai voir tôt au tard si les sirènes insistent. Sous les flots qui m'entrainent je suivrai leur piste, car nul ne résiste au charme doux de leur chant d'amour . (⚡) le chant des sirènes.
mobilis in mobile
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Damian M. Cantrell
La ferme, célébrité.
Métier/Etudes : Prof de piano (Conservatoire)
Nombre de messages : 4191
Opinions Politiques : Membre du Conseil, il veut le meilleur pour les Réversiens. Et qu'on ne vienne pas l'emmerder aussi. Ou pas trop, va.
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 1 Mai - 14:57, vous pouvez
Rebienvenue ! love Bon courage pour la fichette ^^


Wherever I go ~ Some people lie but they're looking for magic, Others are quietly going insane. I feel alive when I’m close to the madness, No easy love could ever make me feel the same - © Sian
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Matt Tuder
❝ ❞
Nombre de messages : 367
Opinions Politiques : Henry Cavill
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 1 Mai - 21:23, vous pouvez
La bienvenue ! Bon courage pour la rédaction de ta fiche et à très vite !


i just feel sort of empty these days + I'm just lost, my mind is gone ... I wanna just know where is my memories.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Métier/Etudes : Bijoutière
Nombre de messages : 57
Opinions Politiques : Celui de la paix
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 2 Mai - 8:33, vous pouvez
Merci beaucoup tout le monde n_n

Merci Diane! Je me suis fait exactement la même réflexion quand je l'ai vue Razz




La pensée qu'il puisse exister des anges m'a toujours faite suffoquer. Penser à eux, s'enivrant de nectar. Penser à eux, et leur arracher leurs dents fragiles. Penser à eux, et couper leurs ailes minuscules... Tout ce que tu diras pourra et sera utilisé contre toi, alors ne prononce que mon nom...
crédit : code par quantum mechanics || image/gif par Tumblr
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Invité
❝ Invité ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 2 Mai - 12:18, vous pouvez
Rebienvenue,
Au besoin, n'hésite pas !
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Métier/Etudes : Bijoutière
Nombre de messages : 57
Opinions Politiques : Celui de la paix
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 2 Mai - 15:11, vous pouvez
Merci beaucoup Glenn n_n

Je pense avoir terminé du coup ^^
Je reste à votre disposition s'il faut éditer n_n

En vous remerciant d'avance!




La pensée qu'il puisse exister des anges m'a toujours faite suffoquer. Penser à eux, s'enivrant de nectar. Penser à eux, et leur arracher leurs dents fragiles. Penser à eux, et couper leurs ailes minuscules... Tout ce que tu diras pourra et sera utilisé contre toi, alors ne prononce que mon nom...
crédit : code par quantum mechanics || image/gif par Tumblr
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Edana J. May
❝ But Still I Rise ❞
Métier/Etudes : Directrice du Reversa's Press Agency
Nombre de messages : 10721
Opinions Politiques : Conseil Aristocrate
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mar 3 Mai - 9:13, vous pouvez
On s'en occupe au plus vite ! =D


You know I love it when you say you're afraid But you hate it when I'm making you shake Hang the truth from a noose Put a hit man on the loose Now you're countin' on me makin' you dead Shinedown, it all adds up

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Métier/Etudes : Bijoutière
Nombre de messages : 57
Opinions Politiques : Celui de la paix
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mar 3 Mai - 10:04, vous pouvez
A votre aise! n_n

Encore merci Eda inlove




La pensée qu'il puisse exister des anges m'a toujours faite suffoquer. Penser à eux, s'enivrant de nectar. Penser à eux, et leur arracher leurs dents fragiles. Penser à eux, et couper leurs ailes minuscules... Tout ce que tu diras pourra et sera utilisé contre toi, alors ne prononce que mon nom...
crédit : code par quantum mechanics || image/gif par Tumblr
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Perséphone L. Carlton
Slaying the Dreamer
Métier/Etudes : Lieutenant de l'Ordre | Agent de sécurité au Howling casino à temps partiel
Nombre de messages : 8889
Opinions Politiques : L'ordre, alors gare aux mécréants!
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mar 3 Mai - 18:30, vous pouvez
Rebienvenue love J'ai hâte de me mettre à la lecture de ta fiche !


Lost count of the wars You lost count of the score, returned to the trenches each time to fight more. Thought you escaped your nightmare - your curse - to find you were waking from one to a worse. Your living hell, it's right here on Earth.
❝It's night here on Earth❞

Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Edana J. May
❝ But Still I Rise ❞
Métier/Etudes : Directrice du Reversa's Press Agency
Nombre de messages : 10721
Opinions Politiques : Conseil Aristocrate
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mer 11 Mai - 23:32, vous pouvez
Coucou Eliott!

Vraiment désolée pour le retard, avec les oraux et la MAJ, j'ai pris du retard pour tes commentaires! Tu es hyper proche de la validation, il faudrait juste éclaircir quelques points!

Dans l'ensemble le perso est hyper intéressant! Il faudrait par contre que tu rajoutes quelques dates pour qu'on le situe un peu mieux dans la chronologie réversienne, histoire que ce soit un peu plus précis et facile à situer^^

Citation :
Parce qu’elle était venue au monde dans un pays


Lequel exactement?

Citation :
Entre temps, Thomas leur avait appris à vivre avec leur condition, et ils vivaient presque de façon autarcique.

Il faudrait développer un peu cette manière de vivre, comment elle a appris à supporter le vampirisme, les effets secondaires,...

Et on a une petite question juste pour situer ta vision des vampires à l'époque: on dirait qu'ils sont forts répartis sur le "continent" alors que l'épicentre est vraiment Réversa... On a eu l'impression que c'était pas fort clair à ce niveau-là (mais peut-être que c'est une mauvaise interprétation de notre part, d'où la question^^)

Encore désolée pour le retard, tu as le droit à me fouetter pour le coup! =D




You know I love it when you say you're afraid But you hate it when I'm making you shake Hang the truth from a noose Put a hit man on the loose Now you're countin' on me makin' you dead Shinedown, it all adds up

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Métier/Etudes : Bijoutière
Nombre de messages : 57
Opinions Politiques : Celui de la paix
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Jeu 12 Mai - 19:17, vous pouvez
Merci Perséphone, j'espère que la lecture ne sera pas trop fastidieuse blush

Coucou Eda!
Pas de souci, c'est déjà bien gentil à toi de t'occuper de moi n_n

Alors, j'ai précisé le pays (l’Angleterre) et ajouté quelques précisions sur le mode de vie, la façon dont Eliott a vécu sa transformation ^^ J'ai aussi mis quelques dates, mais j'avoue préférer rester évasive à ce niveau pour ne pas me bloquer au niveau de liens éventuels après =x
Mais s''il faut rajouter encore, y'a pas de souci Smile

Pour ce qui est de la répartition des vampires, nope, je ne les pense pas du tout communs, c'est pour ça que j'ai situé le domaine près du pays de Galles (en périphérie de Bristol, ce qui est pratique pour chasser également (a) )
Je comprends la méprise cela dit, je suis restée très évasive et j'ai noté qu'Eliott en avait croisé plusieurs en tant que serveuse. Je me disais simplement que tous les vampires n'étaient pas forcément resté à Réversa, et que ceux qui l'auraient quittés avaient d'avantage de chances de passer par Londres (là où elle travaille à ce moment là).
Je comprendrai qu'il faille éditer cela dit ^^

Je reste à votre disposition si besoin n_n

Encore un tout grand merci! o/




La pensée qu'il puisse exister des anges m'a toujours faite suffoquer. Penser à eux, s'enivrant de nectar. Penser à eux, et leur arracher leurs dents fragiles. Penser à eux, et couper leurs ailes minuscules... Tout ce que tu diras pourra et sera utilisé contre toi, alors ne prononce que mon nom...
crédit : code par quantum mechanics || image/gif par Tumblr
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Edana J. May
❝ But Still I Rise ❞
Métier/Etudes : Directrice du Reversa's Press Agency
Nombre de messages : 10721
Opinions Politiques : Conseil Aristocrate
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Jeu 12 Mai - 23:44, vous pouvez
On passe relire ça au plus vite (promis ce sera vraiment plus vite! XD) :coeeur:


You know I love it when you say you're afraid But you hate it when I'm making you shake Hang the truth from a noose Put a hit man on the loose Now you're countin' on me makin' you dead Shinedown, it all adds up

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Métier/Etudes : Bijoutière
Nombre de messages : 57
Opinions Politiques : Celui de la paix
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Ven 13 Mai - 6:57, vous pouvez
A votre aise Razz

Encore merci! o/




La pensée qu'il puisse exister des anges m'a toujours faite suffoquer. Penser à eux, s'enivrant de nectar. Penser à eux, et leur arracher leurs dents fragiles. Penser à eux, et couper leurs ailes minuscules... Tout ce que tu diras pourra et sera utilisé contre toi, alors ne prononce que mon nom...
crédit : code par quantum mechanics || image/gif par Tumblr
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Edana J. May
❝ But Still I Rise ❞
Métier/Etudes : Directrice du Reversa's Press Agency
Nombre de messages : 10721
Opinions Politiques : Conseil Aristocrate
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 16 Mai - 18:46, vous pouvez
Tout est bon Eliott! (comme dans le cochon! XD)

Merci pour les changements! ♥

Non c'était pour être sure que tu ne l'ai pas compris dans l'autre sens ^^ Du coup c'est bon! =D

Je te valide du coup! Je t'épargne le blabla habituel, tu connais la maison maintenant ♥

Bon jeu!


You know I love it when you say you're afraid But you hate it when I'm making you shake Hang the truth from a noose Put a hit man on the loose Now you're countin' on me makin' you dead Shinedown, it all adds up

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Métier/Etudes : Bijoutière
Nombre de messages : 57
Opinions Politiques : Celui de la paix
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 16 Mai - 18:47, vous pouvez
Merci beaucoup Eda n_n




La pensée qu'il puisse exister des anges m'a toujours faite suffoquer. Penser à eux, s'enivrant de nectar. Penser à eux, et leur arracher leurs dents fragiles. Penser à eux, et couper leurs ailes minuscules... Tout ce que tu diras pourra et sera utilisé contre toi, alors ne prononce que mon nom...
crédit : code par quantum mechanics || image/gif par Tumblr
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le , vous pouvez
Revenir en haut Aller en bas
 

Eliott Lovelace - Le retour à la lumière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
» retour de la droite dure en Suisse
» Jacques Bernard , un retour avec le plein pouvoir ou presque...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Une question d'opposé? :: From The Beginning :: Face Your Demons :: Fiches validées-
Les Petits Plus

What's up?

REFONTE DU FORUM
La découvrir - La suivre

STATISTIQUES:
Anges: 7
Elfes: 7
Humains: 12
Conseil: 5
Prometheus: 3 Avalon: 3
Lycans: 8
Spectres: 4
Vampires: 8
Léviathan: 2
Mithra: 4 Gaïa: 1

Votez pour le forum ♥