AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


FORUM FERME
Retrouvez nous sur Whispers of Dawn, la V2 de Réversa! :
http://whispersofdawn.forumactif.com/

Partagez | .
 

 Event Mai: Freak Like Me | Groupe 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Narrateur
❝ Let me tell you a story... ❞
Nombre de messages : 2483
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Ven 20 Mai - 12:28, vous pouvez


Freak Like Me
Groupe 2

Immersion - Service militaire de Réversa.
Vous avez reçu chez vous il y'a quelques jours de cela une convocation stipulant que votre présence est obligatoire le 25/05 à la mairie de Réversa.
Lorsque vous arrivez sur place, des bus entiers conduisent des groupes vers vous ne savez où réellement. Certains mots parviennent à vos oreilles "forêt" "baskets" mais tout semble flou.

Suivant le mouvement de masse, vous présentez votre convocation et on vous attribue un numéro correspondant à votre numéro de bus. Certains visages aux alentours vous sont familiers et personne ne se doute une seule fois de ce qu'il va se passer...

Arrivés dans le bus, un animateur vous présente le programme façon colonie de vacances :
"Mesdames, Messieurs, bonjour !
Une convocation ! Mais une convocation pourquoi ? Tout d'abord, je vous invite à ouvrir le sac que nous vous avons tendu à l'entrée du bus. Vous y trouverez des baskets avec un jogging. Il en s'agit pas d'une session de sport mais d'un entrainement, intensif, concernant la population Réversienne âgée physiquement de 17 à 40ans. Vous avez été sélectionné pour vos compétences physiques mais aussi cognitives. "


Une secousse balance le bus et l'animateur se rattrape de justesse en lâchant un rire amer, il enchaîne alors :
"Nous sommes sur des sentiers battus. Des cabines pour vous changer vous attendent sur la droite... Si vous fuyez, vous courrez le risque d'être accusé de haute trahison."
L'homme vous fixe, tour à tour puis esquissant son plus beau sourire vous lâche joyeusement un bonne journée.

De là, le mouvement de foule vous amène à vous changer... Une parcelle de forêt à été abattue spécialement pour l'occasion et les cabines se succèdent sur une dizaine de mètres. La file d'attente n'est pas réellement longue, à vous de prendre votre mal en patience.

Sur votre droite, certaines personnes feignent un malaise pendant que autres feignent un mal de crâne, un mal de cheville ou pire, un mal de coeur. Les autorités se distinguent de part leur dossard orange et lorsque vous vous serez changé, vous devrez regrouper vos affaires dans le sac qui vous a été attribué, le remettre à l'autorité avec votre nom et prénom. Une fouille s'en suivra afin d'être sûr que vous ne portez aucune arme puis débutera le parcourt tant redouté... !



Notes aux joueurs :
Ordre de passage : Christopher, Eirian, Lorens, Clara
Comme vous l'aurez compris c'est actuellement le flou pour plus ou moins tout le monde. Nous vous laissons un tour complet pour vous remettre de vos émotions suite à quoi on annoncera la suite des évènements. ♥

Vous avez deux jours pour répondre, avec un maximum de 10/15 lignes (vous pouvez faire moins également si vous le désirez). Si vous ne répondez pas au bout des deux jours, votre tour sera annulé et vous devrez attendre le prochain pour pouvoir poster. N'oubliez pas de prévenir vos partenaires lorsque vous avez posté, histoire que le suivant ne rate pas son tour!



Dernière édition par Narrateur le Mer 14 Sep - 11:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Métier/Etudes : Institutrice
Nombre de messages : 774
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mar 24 Mai - 22:20, vous pouvez
    Je me demandais encore à quoi rimait tout cela. Une petite voix me soufflait que ce n'était pas prudent d'accepter cette invitation mais en même temps, c'était obligatoire et je ne souhaitais pas avoir des ennuis avec la justice. J'avais passé une nuit au poste il y a un moment de cela parce que j'avais défié les ordres de l'Ordre (pour sauver ma peau, soit dit en passant) et je n'avais pas spécialement envie de réitérer l'expérience. Quand j'arrivais à la mairie, je fus surprise de voir autant de monde... Bon, si il y avait tous ces gens, c'est que ce qui allait se passer n'était pas si terrible hein ? Surtout que je notais tout de même qu'il y avait toutes sortes de races... Mais alors qu'est-ce qu'on attendait de nous ? Et pourquoi nous d'ailleurs ? Quels étaient les critères de sélection ? Ce n'était ni l'âge, ni le sexe, ni la race...

    Je me dirigeais alors en suivant le mouvement, récupérant un numéro. OK... C'était vachement flippant ce truc. Je pus apercevoir Cassandra un peu plus loin, mais n'eus pas le temps de lui signaler ma présence alors qu'on me poussait à embarquer dans un bus. Celui au même numéro que mon papier. Dubitative, je pris le sac qu'on me tenait, avant de m'asseoir. Je me retrouvais à côté d'un homme et lui adressais un sourire, avant qu'une voix ne retentit. Un jogging ? Un entraînement intensif ? Sérieusement ? Ah bah au moins, je comprenais am sélection... Entre 17 et 40 ans, capacités physiques et intellectuelles. Merde, c'était flatteur nan ? J'ouvris le sac, voyant en effet de quoi se déguiser en super sportive.

    Il y eut une secousse et il ajouta qu'il y avait de quoi nous changer et qu'il n'était même pas la peine de chercher à se défiler... Ambiance. Cette histoire puait le traquenard à plein nez sérieusement... Pourtant, je ne voyais pas comment y échapper. Je débarquais avec les autres, m'arrêtant en voyant ce qu'ils avaient fait à la forêt pour leurs conneries.

    « Oh non, c'est pas vrai... »

    Je me retrouvais dans la file d'attente. Je reniflais de mépris en voyant le manège de certains.

    « Non mais sérieusement, y'en a qui pensent que ces simagrées peuvent fonctionner ? »

    Cela me semblait un peu pathétique quand même. Et surtout, cela ne les sauverait pas de ces épreuves.

    « Ils vont nous concocter un petit parcours du combattant ? Une course d'orientation ? Je ne vois pas l'intérêt de tout ça en fait. »

    J'étouffais un petit rire sarcastique.

    « On devrait se sentir honorés d'avoir été sélectionnés pour nos capacités physiques et cognitives, hein ? »

    Rout proches de moi, il y avait deux hommes et une femme, qui attendaient comme moi et ne semblaient pas forcément plus ravis d'être là. Je m'inquiétais quand même. J'étais plutôt sportive, heureusement, mais je n'étais pas une marine non plus.



With you, I’m a queen upon my throne
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Lorens Hepburn
No one's above the law
Métier/Etudes : Membre de l'Ordre (responsable d'une unité & membre du Comité)
Nombre de messages : 3507
Opinions Politiques : Membre de l'Ordre
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Jeu 26 Mai - 15:12, vous pouvez
Dire que Lorens trouvait tout cela louche était un doux euphémisme. Peut-être devenait-il de plus en plus parano, mais le membre de l'Ordre se demandait qu'est-ce que c'était que ce cirque. Cela dit, étant donné que c'était obligatoire, le policier y alla, montant dans le bus qui correspondait au numéro qu'on lui avait donné une fois qu'il eut rejoint la foule devant les ruines de l'ancienne mairie. Hepburn était de mauvaise humeur. Il avait l'impression qu'on lui faisait perdre son temps, alors que justement, le temps était justement ce dont il manquait cruellement. La situation en ville était tendue, l'Ordre ne manquait pas d'ennemis, bref, il avait des choses certainement bien plus importantes à faire.

Le spectre regarda d'un air blasé l'énergumène qui s'était mis à parler pendant le trajet. Lorens laissa un léger rire moqueur s'échapper de sa bouche lorsqu'il leur dit qu'il ne s'agissait pas d'une session de sport, mais bien d'un entraînement intensif. Ah, vraiment ? Parce qu'il n'en avait jamais eu et qu'il en avait donc besoin ? Sans déconner. Maintenant il n'en doutait plus : c'était une vraie perte de temps, voire du foutage de gueule. L'ancien elfe soupira en levant les yeux au ciel. Il ressentait une sensation étrange au fond de lui. Chris ? Son opposé était-il là lui aussi ? Il ne l'avait pas vu parmi la foule, pourtant... Mais cette sensation ne lui était pas du tout étrangère, donc peut-être bien qu'il était là. Le membre de l'Ordre regarda autour de lui, mais il n'aperçut pas son opposé pour autant. En même temps, ce n'était pas évident avec ces foutues secousses. Lorens haussa un sourcil lorsque l'autre guignol dit qu'ils couraient le risque d'être accusés de haute trahison si jamais ils essayaient de s'enfuir. Le brun se contenta de renifler avec dédain, ne cherchant pas à avoir des emmerdes. J'attends de voir ça, connard.

Puis ils arrivèrent enfin à destination. Le regard de Lorens se fit plus colérique lorsqu'il se rendit compte que l'on avait abattu des arbres... pour ça. N'importe quoi. Ils n'avaient aucun respect vis-à-vis de la Nature. Visiblement, le spectre n'était pas le seul à ne pas avoir apprécié un tel geste, ce qui ne l'étonnait pas. C'était vraiment du grand n'importe quoi, ça. Et ces crétins qui jouaient les malades ? Oh, qu'est-ce qu'ils étaient crédibles, dîtes donc ! Leurs compétences cognitives (et physiques aussi, apparemment) étaient vraiment stupéfiantes !

« Apparemment... »

Dit- il en regardant la jolie elfe qui venait de parler, avant de lui adresser un léger sourire. C'était tellement ridicule que cela en devenait marrant. Mais il restait de mauvaise humeur. Lorsque le policier tourna la tête, il aperçut Christopher. Ah, son instinct ne lui avait donc pas menti ! Et apparemment, l’elfe n'était pas venu seul... Lorens s'approcha des deux tourtereaux pour les saluer, un léger sourire en coin.

« Ah, je savais que tu étais dans le coin ! Un entraînement intensif, hein ? Ça devrait t'être utile, vieux... »

Dit-il en regardant son opposé d'un air moqueur, avant de tourner la tête vers son ancienne instructrice.

« Clara, comment allez-vous ? Vous avez encore plus besoin d'entraînement intensif que moi, il paraît ! C'est pour bientôt, non ? »

Dit-il en désignant son ventre arrondi. Parce que oui, la rousse était enceinte ! Peut-être voulaient-ils s'assurer qu'elle soit en forme le jour J, qui sait ? La brunette qui était elle aussi dans la file d'attente partagea alors avec eux ses interrogations à propos des activités qui les attendaient. Lorens n'en savait rien, mais ils étaient tout à fait d'accord sur ce point : lui non plus ne voyait pas l'intérêt de tout ça. Le brun eut un sourire amusé suite au commentaire de la jeune femme.

« Mais carrément ! Je n'aimerais être nulle part ailleurs en ce moment, voyez-vous... C'est que je n'avais rien d'autre à faire ! Mais par contre, je serais curieux de savoir quels étaient les critères de sélection. »

Il ne put s'empêcher de regarder les personnes qui feignaient des malaises. Pour les capacités physiques et cognitives, c'était vraiment à se demander ce qu'ils foutaient là. Lorens tendit sa main pour serrer doucement celle de l'elfe.

« Lorens Hepburn, enchanté. »


Pouring rain ~ Pouring rain over my head, on my defences, Skeletons laughing at my bad decisions. Mistakes are always lonely once you see them, But little voices in my head kept on shouting - © Sian


Call him Lorens the Terrible What a Face:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Métier/Etudes : Vétérinaire
Nombre de messages : 611
Opinions Politiques : Leviathan
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 29 Mai - 19:09, vous pouvez
Les nuages s’amoncelaient tels des rouleaux sombres dans le ciel. Un vent d’ouest soufflait dans les arbres, laissant paraître un mauvais présage. Clara se gaussait toujours de voir Christopher inquiet face aux changements météorologique. Après tout il n’était pas un véritable Elfe des bois, alors comment pouvait-il lui faire croire qu’il comprenait ce que la Terre « disait » ? Christopher lui même ne saurait l’expliquer. C’était un instinct Elfique, qu’il soit de la ville ou de la forêt, tous les Elfes étaient connectés à la Terre. Alors il sentait que quelque chose se préparait.

Il tourna en rond dans le salon à plusieurs reprises jusqu’à ce que le tonner gronde. Lexy jappait jusqu’à finir par se taire et gindre sous le grand fauteuil rouge. Clara était tranquillement installée dans le canapé, une tasse de thé dans les mains. Elle avait beau rassurer Christopher, ce dernier restait dans l’attente d’un événement tragique. Comme si quelque chose allait encore leur tomber dessus. Mais quoi ? C’était ça la question.

Après de longues minutes, la tempête laissa place au calme. Un rayon de soleil passa les rideaux pour réchauffer la pièce et une enveloppe glissa sous l’ouverture de la porte. C’était une enveloppe blanche avec pour cachet celui de la Mairie. La lettre indiquait au couple de rejoindre la Mairie de Réversa le 25 mai, et dont leur présence était obligatoire.

Cette lettre puait l’arnaque. Mais la signature était belle et bien celle du Maire. Alors refuser c’était encore une fois faire preuve de révolte. Christopher n’avait pas envie d’y aller, mais il n’avait pas non plus envie de se retrouver avec toute la milice de Réversa sur le dos. Il contempla le ventre de Clara avec cet air contrit qui lui allait si bien.

« Bien, allons y … si notre présence est obligatoire, c’est qu’ils ont besoin de nous. »

Christopher ne se sentait pas l’âme d’un héros. Il avait vécu tout un tas de choses à Réversa, avait une certaine renommée auprès de sa clientèle et des gens de la ville, mais là il souhaitait juste que les choses se calment.

Clara et Christopher laissèrent leurs animaux à Matt Tuder. C’est un gars fiable selon l’Elfe. Arrivant devant la Mairie, Chris se raidit à la vue des bus. Finalement, ils grimpèrent en silence dans l’un des bus, tout en écoutant d’une oreille distraite les instructions. Christopher ne comprenait pas et visiblement Clara était méfiante. Y’avait de quoi vouloir tenir ses distances avec ces hommes étranges vu les événements auxquels ils ont du faire face ces derniers mois.

Ils descendirent du bus dans un mouvement chaotique. Chris resserra ses doigts contre ceux de Clara et lui échangea un regard inquiet. Qu’est-ce que tout cela voulait dire ? Il abandonna sa dulcinée pour rejoindre une cabine et se changer. Dans son cerveau tout un plan d’évasion était en train de s’enclencher. Il n’allait certainement pas obéir à ces hommes dont l’identité lui était inconnue. Ils n’appartenaient ni à l’Ordre, ni aux policiers de la ville. Qui étaient-ils ? Pourquoi vouloir observer leur capacité physique ? Ca n’avait aucun sens.

Il sortit de la cabine pour rejoindre Clara. Dans sa tenue de sport, son ventre rond ressortait encore plus. Ils n’allaient quand même pas faire courir une femme enceinte de 8 mois ?

Soudain, une voix le sortit de ses pensées. Lorens se trouvait juste devant lui, accompagné d’une bien jolie jeune Elfe. Chris ne put s’empêcher de sourire bêtement.

« Salut Lorens ! Décidément, on ne se quitte plus ! »

Il lui répondit par une légère grimace. Lorens avait toujours cette façon de le taquiner qu’il n’aimait pas. Mais bon, ça faisait partie de son opposé … il le prenait tel quel.

« On se fiche un peu de savoir quel est le critère des sélections non ? A mon avis, ce n’est pas le plus important. Moi ce qui m’inquiète, c’est ce qu’ils veulent faire de nous. Parce que nous mettre des membres de l’autorité sur le dos pour qu’on fasse obligatoirement cette course, ça me semble louche. »

Il resserra sa main dans celle de Clara, tout en la toisant du regard.

« Je n’aime pas ça. » dit-il doucement.



The world will look up and shout
Le bon sens est la chose au monde la mieux partagée : car chacun pense en être bien pourvu.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Métier/Etudes : Ex-militaire, DRH
Nombre de messages : 4319
Opinions Politiques : Celui des Spectres
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mar 31 Mai - 10:20, vous pouvez
Méfiante, elle l'était. Mais qui ne le serait pas dans une ville telle que Réversa ? Ils avaient tout vu jusqu'ici, des expositions qui tournent au drame, des exécutions sommaires dans des lieux publics, des mises en scène macabres... Qui ne leur disait pas que c'était un nouveau tour ? Un événement sportif qui réunissait une bonne partie de la ville était sans doute le meilleur moyen de faire le plus de victimes... La seule chose qui la chiffonnait dans cette histoire était toute cette recherche. Comment cacher un tour de cette taille ? La signature, les bus, le corps de sécurité, tout cela paraissait assez réel et légitime à son goût. Seule la manière de faire ne l'était pas vraiment. Tant qu'elle ne saurait pas de quoi il retournait, elle prenait le partie de jouer le jeu à fond pour ne pas attirer l'attention sur elle. Les gens se méfiaient moins des femmes enceintes, c'était scientifiquement prouvé, ce qui lui donnait sans doute un petit avantage. De toute manière, tant qu'on ne lui demandait pas de grimper aux arbres, de piquer un sprint (ou de courir tout court), de se battre ou de ramper dans la boue, il ne devrait pas y avoir de problème. Ce qui la mettait de mauvaise humeur, c'était de devoir renoncer à cette liste qui regroupait quasiment tout ce qu'elle aimait faire quand il s'agissait d'entraînement.

D'un autre côté, on ne pouvait pas non plus dire que sa grossesse la rende particulèrement aimable ces derniers jours. Plus qu'un mois et elle serait délivrée de cette surcharge qui l'empêchait de bouger comme elle l'entendait, de dormir comme elle le voulait et de vivre tel qu'il lui plaisait. Enfin "délivrée", c'était une façon de voir les choses. Clara avait peine à croire qu'une jeune mère lui dise en toute honnêteté qu'elle ne regrettait pas ses derniers moments de liberté lorsqu'elle pouvait avoir une nuit complète de sommeil, faire la grasse matinée et être parfaitement égoïste quand cela lui chantait. Surtout lorsque celle-ci n'avait eut trois heures de sommeil non consécutives, évidemment, et avait un bébé qui lui hurlait dans l'oreille en tirant sur ses cheveux.

Donc, elle profitait au maximum de ses dernières semaines de tranquillité même si cela signifiait de devoir renoncer à une partie de son confort.

Elle rejoignit Christopher en dehors des cabines, passablement agacée de voir que son haut de jogging couvrait de justesse son ventre. À peine aurait-elle le malheur de lever les bras qu'elle était certaine de sentir l'air sur sa peau. Heureusement, Chris et elle ne seraient pas seuls dans cette histoire : Hepburn était là et avec lui, une jeune Elfe lui tenait compagnie.

— Ce n'est peut-être pas que pour nous fliquer... Après tous les événements qui ont mal tourné dans cette ville, je suis plutôt rassurée de savoir qu'il y a un corps de sécurité pour aussi veiller un peu au grain. J'ai un peu de mal à croire que tout ça...

Dit-elle en englobant leurs environs directs d'un geste de la main.

— ... Soit un énorme coup monté. C'est beaucoup trop gros et ils auraient trop à perdre si quelqu'un s'amusait à frapper un événement de cette taille.

Termina t-elle en jetant un coup d'œil méprisant aux traîne-savates qui essayaient de resquiller en prétendant tout et n'importe quoi. Une femme enceinte de huit mois avait sans doute bien plus de raison que n'importe qui (exception faite des femmes enceintes de neuf mois) pour demander d'être exempté. Et est-ce qu'on la voyait jouer les Calimero ? Non.

— Le mieux à faire est sans dire de jouer le jeu tout en restant prudent.

Ses yeux tombèrent soudain que l'Elfe et se rappela à son bon souvenir le fait qu'elle ne connaissait pas tout le monde ici.

— Excusez-moi... Je m'appelle Clara et vous ?

Ceci dit, elle ne pouvait pas repousser de son esprit le fait que la dernière fois où elle s'était retrouvée mêlée à un événement de la ville, leur geôlier semblait particulièrement bien informé à leur sujet. Et c'était sans compter ce mystérieux (ou mystérieuse, théorie que Clara préférait de beaucoup) qui tapait souvent juste en envoyant ses petits corbeaux numériques.

Désolée pour le retard ><


We make up horrors to help us
cope with the real ones.
The night has been chaotic. The wind blew down through the chimneys where we were sleeping. People are saying they heard cries of grief in the air, strange screams of death, and terrible voices predicting catastrophes that will usher in a woeful new age. || No Fear. Act II, Scene 2. Shakespeare. › © alaska.

Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Métier/Etudes : Institutrice
Nombre de messages : 774
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Sam 4 Juin - 6:04, vous pouvez
    Les deux hommes et la femme qui se trouvaient à proximité de moi semblaient se connaître. Mais je fus choquée de voir que la rousse était enceinte presque jusqu'aux yeux. Ils n'allaient quand même pas l'obiliger à des épreuves physiques dans son état ! C'était un coup à la faire accoucher prématurément ! Mais qu'avaient-ils donc en tête ? Et surtout, qui étaient ceux qui avaient organisé cela ? Parce que l'un des deux hommes était un Spectre, soit un membre de l'Ordre. Il aurait du savoir ce qui se tramait. Comme la rouquine qui était un Ange. Clara d'après la façon dont le Spectre l'avait appelée. Spectre qui se nommait Lorens. L'Ange, rationalisa les événements alors que nos deux autres compagnons étaient aussi inquiets et dubitatifs que moi. Je souris, alors qu'ils se présentaient ;

    « Eirian Edwen, enchantée de même. »

    J'espérais sincèrement que nous allions avoir des réponses et qu'ils n'allaient pas se contenter de nous jeter dans la fosse aux lions en espérant que nous allions juste obéir bien gentiment. Ce n'était pas vraiment mon point fort d'être un mouton. Mais je n'étais pas une rebelle ou une lâche pour autant. Il était pitié que des gens en bonne santé feignent un malaise quand je posais les yeux sur le ventre proéminent de Clara.

    « J'espère qu'ils ne vont pas imposer des épreuves physiques trop intenses à une femme enceinte, parce que sinon, cela voudra vraiment dire que nous sommes gouvernés par des crétins... Ce qui me dérange, c'est qu'on nous mette un couteau sous la gorge pour participer à ce genre d’événements, et sans aucune explication... C'est n'importe quoi... »

    Je soupirais, mais mon sourire revint rapidement.

    « On dirait que vous vous connaissez tous les trois. J'ai une amie ici aussi, mais nous n'étions pas dans le même bus... »

    Et j'aurais grandement aimé avoir Cassie à mes côtés. Pour que nous veillons l'une sur l'autre. Malheureusement, le sort en avait décidé autrement. Ce secret ne me disait rien qui vaille et si l'Ange était rassurée de savoir qu'il y avait un corps de sécurité, moi, je me sentais davantage étouffer. Mais bon.

    « C'est pour quand ? »

    Mon regard s'était posé sur le ventre de l'Ange et mon regard s'était illuminé alors que je l'en



With you, I’m a queen upon my throne
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Lorens Hepburn
No one's above the law
Métier/Etudes : Membre de l'Ordre (responsable d'une unité & membre du Comité)
Nombre de messages : 3507
Opinions Politiques : Membre de l'Ordre
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mar 7 Juin - 0:23, vous pouvez
Les bras croisés, Lorens attendait toujours son tour pour aller se changer, tout en réfléchissant à ce qu'ils pouvaint bien foutre ici. C'était louche tout ça, il n'y avait pas à dire. Le spectre aurait aimé être au courant de ce qui se passait réellement, savoir pourquoi ils étaient là. Etre sûr qu'ils n'étaient pas en danger. Mais le fait était qu'il n'en savait rien pour l'instant et que, effectivement, jouer le jeu était le mieux à faire pour l'instant. L'ancien elfe eut un léger sourire en coin lorsqu'Eirian remarqua que Clara, Christopher et lui se connaissaient.

« En effet ! Chris est mon demi-frère, et je connais Clara depuis de nombreuses années... On est en famille, c'est rassurant. »

Il était contrarié, et cela le rendait plus sarcastique que d'habitude. Hepburn venait de mentir en ce qui concernait son lien avec le vétérinaire, mais il ne tenait pas vraiment à l'ébruiter... Mais ce n'était pas faux, en quelque sorte. Les derniers évènements les avaient rapprochés et aujourd'hui, O'Neal était bien plus qu'un simple opposé : il était son ami. Une fois son tour arrivé, le membre de l'Ordre se dirigea alors vers une cabine pour se changer, avant de rejoindre le petit groupe dehors deux minutes plus tard. Lorens lâcha un soupir exaspéré en apprenant qu'on allait les fouiller maintenant. Génial. Est-ce qu'on allait lui prendre son arme aussi ? Probablement.

« Il serait temps que les soi-disant autorités nous expliquent ce qu'on fout là. »

Le policier commençait à être sérieusement tenté d'appeler des renforts. Tant qu'on ne lui aurait pas pris son téléphone, ce serait toujours possible...


Pouring rain ~ Pouring rain over my head, on my defences, Skeletons laughing at my bad decisions. Mistakes are always lonely once you see them, But little voices in my head kept on shouting - © Sian


Call him Lorens the Terrible What a Face:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Métier/Etudes : Ex-militaire, DRH
Nombre de messages : 4319
Opinions Politiques : Celui des Spectres
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mer 8 Juin - 20:32, vous pouvez
Clara était plutôt d'accord avec la jeune femme. Elle espérait vraiment qu'on ne la force pas à faire quoi que ce soit. Si elle pouvait s'économiser le moindre effort, et bien elle avait bien l'intention de le faire. Tout comme elle espérait vraiment ne pas se retrouver sous la protection d'une bande de crétins prêt à forcer tous les participants à entrer dans leur activité. Eirian leur demanda s'ils se connaissaient et avant qu'elle n'ait eu le temps de répondre, Hepburn intervint et, à sa grande surprise, mentit.

Elle s'efforça de ne rien montrer et passa une main sur son ventre pour se donner un peu de contenance. Quelque part, elle pouvait comprendre pourquoi il n'avait pas forcément envie de dire que Christopher était son opposé. Qui pouvait savoir qui pouvait les entendre ? Quelqu'un qui n'avait pas forcément que des bonnes intentionnés envers Hepburn et l'Ordre en général. Elle sourit et tourna la tête vers Eirian.

— Le mois prochain si tout va bien mais on ne sait jamais, ce sera peut-être aujourd'hui…

Répondit t-elle d'un ton grinçant. Quoiqu'il n'était pas né celui qui la forcerait à faire quelque chose qu'elle n'avait pas envie de faire. Et si on lui demandait de se baisser, de soulever un truc ou simplement de rester debout plus de vingt minutes consécutives et ils risquaient de sentir passer leur douleur. Puis elle se retourna vers Lorens qui commençait à s'impatienter.

— Attendons un peu… ils seront bien obligés de venir nous expliquer quand ils viendront nous dire quoi faire.


We make up horrors to help us
cope with the real ones.
The night has been chaotic. The wind blew down through the chimneys where we were sleeping. People are saying they heard cries of grief in the air, strange screams of death, and terrible voices predicting catastrophes that will usher in a woeful new age. || No Fear. Act II, Scene 2. Shakespeare. › © alaska.

Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Métier/Etudes : Vétérinaire
Nombre de messages : 611
Opinions Politiques : Leviathan
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mer 8 Juin - 21:04, vous pouvez
Christopher se contenta de sourire. Un sourire crispé, mais il n'avait pas l'intention de montrer son agacement ou son impatience. Il avait envie de rentrer chez lui, de s'occuper correctement de Clara. Ce n'était vraiment pas un lieu pour une femme enceinte dans ses derniers mois. Et cette forêt ne lui plaisait guère. Depuis leur agression, il n'arrivait plus à lui trouver les fragrances d'antan.

L'Elfe fut surpris en entendant Lorens mentir à propos de leur relation. Mais il se contenta simplement d'acquiescer. Il avait ses raisons et Chris n'allait pas commencer à chercher plus loin. Il ne pipa mot et se contenta d'observer les environs. Les grands arbres dominaient la forêt, mais le sol était couvert d'un tapis d'épines et de fougères, ce qui permettait une avancée rapide et sans encombre dans les bois.

Des groupes se formaient un peu partout, tandis que les autorités s'apprêtaient enfin à faire circuler la suite des informations. Chris ne savait pas ce qui les attendait et visiblement il n'était pas le seul pour qui l'opacité de cette réunion commençait à taper sur le système.

Il espérait seulement ne pas voir Clara accoucher sous ses yeux, au beau milieu de la forêt sans la moindre aide hospitalière. Mais bon, il avait aidé des chevaux et des vaches à mettre bas, alors une femme ça ne devrait pas être bien compliqué. Si ?



The world will look up and shout
Le bon sens est la chose au monde la mieux partagée : car chacun pense en être bien pourvu.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Lorens Hepburn
No one's above the law
Métier/Etudes : Membre de l'Ordre (responsable d'une unité & membre du Comité)
Nombre de messages : 3507
Opinions Politiques : Membre de l'Ordre
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mar 21 Juin - 3:55, vous pouvez
Le policier espérait sérieusement que l'accouchement n'aurait pas lieu aujourd'hui, parce que, définitivement, ce n'était ni le bon endroit, ni le bon moment... Mais quand le grand moment devait arriver, personne n'y pouvait quoi que ce soit pour l'empêcher, et il le savait. Quant à leur présence ici, Lorens ne savait plus vraiment quoi penser. L'ancien elfe trouvait que les critères de sélection étaient discutables. Et pour ne rien arranger, le mystère entourant ce mystérieux entraînement ne le rassurait pas non plus. L'homme hocha la tête face aux paroles de Clara, essayant de reprendre un air plus calme, imperturbable. Sauf qu'il ne l'était pas. Loin de là, même... A vrai dire, le brun bouillonnait de l'intérieur. :witch:

Après avoir hésité, le spectre décida finalement de ne pas appeler de renforts. Il espérait ne pas regretter plus tard sa décision... Oui, peut-être qu'il devenait trop paranoïaque à cause des derniers événements, tout simplement. Lorsque ce fut à son tour d'être fouillé, l'Anglais poussa un soupir contrarié. L'idée de leur rendre son arme alors qu'il n'avait aucune idée de ce qui se passait réellement ici était loin de lui plaire. D'un air blasé, Lorens retourna auprès de Chris, Clara et Eirian. Un entraînement intensif, hein ? Bon, c'est vrai que ça patience commençait déjà à être mise à rude épreuve...


Pouring rain ~ Pouring rain over my head, on my defences, Skeletons laughing at my bad decisions. Mistakes are always lonely once you see them, But little voices in my head kept on shouting - © Sian


Call him Lorens the Terrible What a Face:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Métier/Etudes : Ex-militaire, DRH
Nombre de messages : 4319
Opinions Politiques : Celui des Spectres
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mar 21 Juin - 15:41, vous pouvez
Elle pouvait sentir l’inquiétude de Christopher et Hepburn mais qu’ils se rassurent ! Celui qui lui ferait faire quelque chose qu’elle n’avait pas la moindre envie de faire n’était pas encore né. Prêter ses facultés cognitives, comme l’autre avait dit, oui. Prêter ses compétences physiques, non. Oh que non. De toute manière, personne ne se risquerait à l’obliger à aller ramper dans la boue, grimper aux arbres ou faire des pompes, elle avait l’air tellement enceinte qu’on pourrait croire qu’un éternuement déclencherait le travail. Tout le monde autour d’eux en avait conscience. Même de l’autre côté de la file d’attente, on devait la voir. Si quelqu’un s’amusait à la forcer, elle aurait toute la matière au monde pour les attaquer en procès et gagner.

La violence régnait peut-être à Réversa mais lorsqu’il s’agissait de privilégier les Anges dans un procès, la ville s’y connaissait très bien.

Elle atteignit enfin le check-point et se laissa fouiller sans dire mot avant d’attendre les deux Elfes et le Spectre de l’autre côté.



We make up horrors to help us
cope with the real ones.
The night has been chaotic. The wind blew down through the chimneys where we were sleeping. People are saying they heard cries of grief in the air, strange screams of death, and terrible voices predicting catastrophes that will usher in a woeful new age. || No Fear. Act II, Scene 2. Shakespeare. › © alaska.

Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Narrateur
❝ Let me tell you a story... ❞
Nombre de messages : 2483
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 26 Juin - 14:08, vous pouvez


Freak Like Me
Groupe 2

L'animateur de la journée sort du bus, observant le labyrinthe d'arbre qui se trouve devant lui, avant de faire signe de s'approcher à une vingtaine de personnes présentes un peu plus loin. Les mains derrière le dos, il s'avança vers les recrues du jour, avant de souffler d'une voix puissante.

« Bien ! Maintenant que vous êtes tous prêts – ceux qui ne le sont pas vont amèrement le regretter – vous allez être répartis en quelques petits groupes ! Ces groupes seront envoyés à différents endroits et auront des parcours différents. »

Il décroisa les bras et les ouvrit devant lui en poursuivant.

« Si vous êtes ici, c'est pour un entraînement spécial. Vous êtes réquisitionnés pour les deux prochains jours. Bien entendu, vous n'aurez à souffrir aucune blessure et vous pouvez partir, la haute trahison était une blague. Le programme que vous avez rejoint – pour le moment sans en avoir conscience – est mis en place par Mithra et vous permettra de vivre dans la peau d'un Lycan pour la durée de cette expérience. Cette expérience est mixte, toutes les races de la ville en font partie. »

Il étendit un bras en direction du groupe de vingt.

« Ces personnes seront vos guides. Vous ne les aurez pas constamment à vos côtés mais quoiqu'il arrive ils seront présents et pourront vous encadrer et assurer votre sécurité au besoin. Si maintenant, vous voulez bien mettre autour de vos yeux les bandeaux qui se trouvent dans votre sac. »

L'animateur marqua une pause avant de reprendre.

« Les loups sont dépourvus d'une bonne vue. Ce bandeau n'est pas totalement opaque mais vous permettra, à l'instar de l'animal, d'être privé de l'un de vos sens principaux et de développer les autres. Maintenant vos guides vont vous conduire à l'endroit de votre parcours. Bon jeu et bonne découverte. »


Notes aux joueurs :
Groupe 1 : votre guide vous amène au premier parcours : à l'orée de la forêt auprès des nouvelles constructions elfiques. Là, vous pourrez découvrir l'univers de ces derniers à travers les yeux d'un loup. Attention aux obstacles, le sol de la forêt est jonché de racines, branches, trous,... en tout genre.

Groupe 2 : votre guide vous emmène au coeur même de la forêt, là où pullulent animaux et oiseaux en tout genre. Privés de votre vue, vous devez vous adapter au terrain bien différent de celui en ville. Votre guide vous remettra par la suite des gants en forme de pattes de loup et vous proposera de partir à la chasse, durant une petite demie heure !



Dernière édition par Narrateur le Mer 14 Sep - 11:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Métier/Etudes : Vétérinaire
Nombre de messages : 611
Opinions Politiques : Leviathan
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 3 Juil - 11:55, vous pouvez
Vivre comme un lycan ? Chris n'avait pas besoin de chasser et courir comme un lycan pour savoir ce qu'ils pouvaient ressentir. Il trouvait cette initiative étrange ... Elfe de naissance, il connaissait la forêt comme sa poche. Alors toute cette petite mascarade lui donnait envie de rire. Rire aux éclats. Mais il ne pipa mot, s'en retournant vers son groupe. Il était las de toutes ces initiatives perdues d'avance. A quoi cette course menait elle ? Vers quel échec les menait-on ?

Il lâcha un long soupire avant de porter une main au ventre rond de Clara. Il n'avait pas l'intention de la laisser courir à l'aveugle dans les bois. Trébucher alors qu'elle était à son 8 mois n'était juste pas pensable.

- Ce jeu est absurde ... rentrons chez nous Clara.

Christopher n'était pas enclin à plier l'échine pour satisfaire les organisateurs de ce petit jeu de chasse. Non, il était plutôt réfractaire et aurait préféré passer son week end à tout autre chose que se retrouver au coeur même de la forêt à jouer les lycans.

- A quoi cela peut-il nous amener sérieusement ? Quelle perte de temps ...



The world will look up and shout
Le bon sens est la chose au monde la mieux partagée : car chacun pense en être bien pourvu.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Lorens Hepburn
No one's above the law
Métier/Etudes : Membre de l'Ordre (responsable d'une unité & membre du Comité)
Nombre de messages : 3507
Opinions Politiques : Membre de l'Ordre
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Ven 15 Juil - 19:11, vous pouvez
On se foutait de sa gueule ! C'était pas possible, ça ! Lorens avait de plus en plus envie de frapper quelqu'un. Ses poings commençaient à lui démanger un peu trop à son goût. Le spectre avait presque du mal à croire qu'une association telle que Mithra ait pu organiser quelque chose d'aussi ridicule. Eh oui, le policier trouvait cela ridicule, une véritable perte de temps. Il n'allait pas passer deux jours ici, hors de question. Savaient-ils seulement qui il était ? Savaient-ils qu'il était flic, qu'il avait des responsabilités ? L'ancien n'avait pas le temps pour ça. Ni l'envie, il faut le dire... Et visiblement, il n'était pas le seul. Le brun tourna la tête vers son opposé, qui semblait décidé à s'en aller avec Sedwick.

« Tu t'en vas déjà ? Et moi qui pensais que les Lycans te fascinaient... »

Lorens n'avait pas oublié la façon dont il les défendait. Disons que le spectre avait du mal à comprendre et à accepter cela, et que du coup, il n'avait pu s'empêcher de lâcher ce petit commentaire ironique. Mais enfin, son animosité n'était vraiment dirigée envers O'Neal, mais bien contre cette bande de clowns. S'il voulait partir, il faudrait qu'ils lui rendent ses affaires, telles que son badge et son arme de service. Bon sang, pourquoi était-il venu ? Le trentenaire soupira.

Leur guide s'approcha alors d'eux pour les emmener vers leur destination, probablement en plein coeur de la forêt.

« Allons-y alors ! Mesdames et messieurs, mettez le bandeau autour de vos yeux, s'il vous plaît ! Si quelqu'un a besoin d'aide, n'hésitez pas ! »

Instinctivement, le spectre leva une main. Tandis que certains avaient déjà commencer à mettre les bandeaux, le guide s'approcha de lui. Lorens lui lança un sourire plus que forcé. Menaçant presque, vu son regard acerbe.

« Je vous aide à mettre le band... »

« Non. Ne comptez pas sur moi pour ces petits jeux à la con. Je suis Lorens Hepburn, membre de l'Ordre, et puisque je suis là, je compte bien surveiller vos activités. Avec mes yeux et mes oreilles grands ouverts. »

« Mais, monsieur... »

« N'ai-je pas été clair ? Je superviserai les activités ou alors je fiche le camp d'ici. Sait-on jamais, il y a peut-être des vrais lycans dans la forêt en ce moment et ce n'est pas les yeux bandés que les gens pourront les apercevoir à temps, vous ne pensez pas ? »

Le spectre posa une main étonnament amicale sur l'épaule du guide.

« Vous me semblez un peu pâle. Vous êtes sûr que ça va ? »

Dit-il en le regardant dans yeux. Bien entendu, il s'en foutait s'il était pâle ou non ; c'était juste une excuse pour déclencher son don. Le but était de le rendre paranoïaque et donc de le convaincre de le laisser faire à sa guise. Ah, et qu'il lui rende ses affaires aussi.

« Euh... Oui. Oui, ça va. »

« Maintenant, pourriez-vous dire à vos potes de me rendre mon badge et mon arme ? J'suis là en tant que membre de l'Ordre. Et mon demi-frère et sa petite amie m'accompagneront, si ça ne vous dérange pas. Histoire de rester attentifs à la moindre menace... »

D'un air un peu perturbé, le guide acquiesça de la tête, avant de s'éloigner rapidement. Lorens tourna alors la tête vers Clara et Christopher.

« Vous êtes sûr que vous voulez partir tout de suite ? L'air frais de la forêt, ça fait du bien... »

Le brun étira un sourire satisfait. C'était bien la seule raison pour laquelle il ne s'en allait pas immédiatement.


[HJ: Désolé pour le retaaaaaaard >.<']


Pouring rain ~ Pouring rain over my head, on my defences, Skeletons laughing at my bad decisions. Mistakes are always lonely once you see them, But little voices in my head kept on shouting - © Sian


Call him Lorens the Terrible What a Face:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Métier/Etudes : Ex-militaire, DRH
Nombre de messages : 4319
Opinions Politiques : Celui des Spectres
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mar 26 Juil - 16:18, vous pouvez
Clara resta sans voix en entendant l’annonce qu’on leur faisait. Non mais ils se payaient leur tête ou quoi ? À quel moment ils avaient pu penser que faire comme s’ils kidnappaient pleins de gens pour les emmener au plein cœur de la forêt vu le climat actuel pouvait être une bonne année ? Les gens auraient pu paniquer, il aurait pu se passer pleins de choses ! À commencer par préférer rester chez soi plutôt que se coltiner une petite promenade dans la brousse. Tout le monde n’était pas forcément eu mieux de sa forme pour ça, Clara était sûrement l’exemple le plus parlant. Si elle était prête à jouer le jeu pour éviter le moindre problème et comprendre ce qui se passait, savoir qu’elle aurait du avoir le choix pour faire une activité qui ne l’intéressait pas le moins du monde l’énervait au plus haut point. Elle se trimballait le poids de deux ou trois boulets de canon en plus et ils voulaient la faire gambader dans la forêt avec un bandeau sur les yeux. Alors là, non, ça n’arriverait jamais !

— À rien à part faire perdre son temps à tout le monde…

Grommela t-elle en réponse à son compagnon. Qu’est-ce qu’elle pouvait bien en avoir à faire de savoir comment vivre un Lycan ? Est-ce qu’on kidnappait des gens pour entraîner les gens à savoir ce que ressentaient les Anges, ou plutôt ce qu’ils ne ressentaient pas ? Non. Alors qu’ils leur fichent la paix et les laisse faire leur vie en toute tranquillité. Si les Lycans vivaient si mal leur vie, ils n’avaient qu’à passer le Rituel comme on les pressait de le faire depuis des mois. Ils rendraient service à tout le monde de cette façon !

Lorens semblait être aussi remonté qu’eux mais aussi étonnés qu’ils s’en aillent. S’il savait que Christopher et Clara avaient été attaqués par une des ces bestioles quelques temps auparavant, leur manque d’enthousiasme vis-à-vis des Lycans aurait pris tout son sens à ses yeux. Au moins semblait-il vouloir prendre les choses en main, ce qui n’était certainement pas pour la gêner, bien au contraire ! La rousse le regarda faire, les bras croisés, avec un sourire en coin grandissant à mesure que leur guide prenait la mesure de ce qu’un « certainement pas » voulait dire. Elle apprécia son argumentaire tout comme la façon discrète dont il se servit de son don, chose qu’elle n’aurait sans doute pas remarqué si elle n’avait pas été au courant de son existence. Elle se retourna vers un Lorens triomphant qui leur avait gagné leur exemption à tout ce cirque. S’ils voulaient partir ? La rousse eut un petit rire puis désigna son ventre avec ses deux indexs.

— Ceci fait presque la moitié de mon poids et je ne peux pas l’enlever pour me reposer un peu. Alors air frais ou pas, je ne me trimballerai certainement pas dans les bois avec un bandeau sur les yeux pour faire plaisir à ceux qui ont trouvé que ce serait une bonne idée de nous faire croire qu’ils nous enlevaient. Mais de toute manière, il nous faudra sans doute un petit moment avant de regagner la ville, à moins qu’ils n’aient l’amabilité de nous affréter un bus, alors…

Ce qui lui rappelait. La jeune femme se retourna vers l’elfette qui les avait rejoint.

— Vous partez avec nous ?

Lui demanda t-elle du ton aussi aimable qu’elle pouvait au vu de la situation.


We make up horrors to help us
cope with the real ones.
The night has been chaotic. The wind blew down through the chimneys where we were sleeping. People are saying they heard cries of grief in the air, strange screams of death, and terrible voices predicting catastrophes that will usher in a woeful new age. || No Fear. Act II, Scene 2. Shakespeare. › © alaska.

Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Métier/Etudes : Institutrice
Nombre de messages : 774
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 31 Juil - 17:49, vous pouvez
C'était juste une mauvaise blague... Sur le coup, j'avais flippé et je m'étais énervée par cet espèce de kidnapping et ces instructions stupides... Franchement, j'étais la première à avoir de l'humour mais là... Étant donné ce qu'était Réversa, cette blague était de très mauvais goût et ne dorait sans doute pas l'image de Mithra. Jusqu'à maintenant, j'aimais bien cette organisation. J'étais plutôt tolérante et je ne réclamais pas la mise à mort de tous les Nocturnes. Ou des Anges. Même si beaucoup étaient fourbes et indignes de confiance et que les premiers demeuraient dangereux. Mais ce coup là... Qui en avait eu l'idée, sérieusement ? Et pourquoi nous demander de nous mettre dans la peau d'un lycan ? J'étais certaine que cela aurait été bien plus bénéfique si ça s'était déroulé d'une autre façon. Là, les gens étaient juste furax et pas vraiment en état de se prêter à ce petit jeu... De gros moyens avaient été mis en œuvre quand même...

J'écoutais mes trois compagnons discuter. Clairement, ils n'étaient pas plus heureux que moi de cette situation. Et ils trouvaient cela stupide. C'était bizarre... Étant une elfe, me promener en forêt, même yeux bandés, aurait du être plus facile que pour un humain ou un ange, non ? Et pourtant, je n'avais pas vécu en milieu sylvestre... L'expérience était tentante... Surtout parce que j'étais de nature curieuse.

Mais mes compagnons n'étaient pas prêts à jouer. L'elfe se montrait protecteur envers l'ange enceinte... Sa compagne. J'étais un peu jalouse de sa maternité... Hayden ne pourrait jamais m'offrir cela. Mais sa place n'était pas ici. Le Spectre se fendit d'une petite pique envers Christopher... Apparemment, il ne partageait pas cette fascination... Et il mit les points sur les i rapidement. Le guide se comporta un peu bizarrement, comme s'il était embrouillé et je lançais un regard aiguisé à Lorens :

« On dirait que la possibilité que des loups courent dans les bois a apeuré cet homme... »

Est-ce que cela pouvait arriver ? Non, Mithra n'aurait pas prit ce risque... Je m'ébrouais quand Clara s'adressa à moi.

« L'expérience est tentante. Je suis curieuse et j'aime bien crapahuter en forêt. Mais cela a été bien trop mal amené... Mithra se tire une balle dans le pied avec ces conneries... Oui, je viens avec vous. »



With you, I’m a queen upon my throne
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Lorens Hepburn
No one's above the law
Métier/Etudes : Membre de l'Ordre (responsable d'une unité & membre du Comité)
Nombre de messages : 3507
Opinions Politiques : Membre de l'Ordre
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mar 2 Aoû - 1:16, vous pouvez
Lorens hocha la tête face aux paroles de Sedwick, avant de étirer un léger sourire. Cela l'aurait étonné si la rousse était partante pour une petite balade dans les bois, les yeux bandés. Surtout après l'abordage plus que raté de la part de cette bande de cons. Parce que, franchement hein... A un moment donné, même Hepburn, qui n'était pas du genre à paniquer pour rien, avait cru qu'ils étaient dans la merde. Pour une association comme Mithra, cet événement, ou devrais-je dire incident, n'allait pas améliorer leur image auprès des Réversiens.

Le regard un peu intrigué d'Eirian lui donnait presque envie de rire. Lorens savait qu'il avait dompté le guide d'une façon assez impressionnante, même s'il avait aussi été subtil quand même. Disons que c'était le résultat qui avait été plus expressif, surtout. Quoi qu'il en fût, l'homme lui avait obéi, et ça, c'était tout ce que le membre de l'Ordre voulait. Il ne participerait pas à leurs activités stupides, hors de question. Et l'idée de se trimballer sans son badge et son arme ne lui plaisait pas tant que cela. Se balader un peu dans la forêt, tranquillement, ça allait, il n'était pas contre. Mais faire semblant qu'il était un lycan... ça non, désolé, jamais de la vie. Clara demanda à la belle elfe si elle voulait les accompagner, ce à quoi elle répondit affirmativement. Maintenant, Lorens n'attendait plus que le retour du guide avec ses affaires.

Et le voilà déjà ! Il était pressé, dîtes donc ! Hepburn ne put s'empêcher d'étirer un large sourire. Peut-être un peu trop même. Son côté sadique, sans doute. Disons que les menaces de "haute trahison" et blablabla, ça l'avait mis de mauvais poil. Le guide lui tendit l'arme de service et le badge du chef d'unité, qui s'en sait aussitôt.

« Merci beaucoup. Amusez-vous bien, on va vérifier si aucune menace ne rôde dans le coin. »

Le pauvre, il regardait autour de lui comme si un lycan allait vraiment se pointer d'un moment à l'autre... Ça lui ferait passer ses envies d'imiter ces créatures ! Sérieux, quoi... Lorens soupira, légèrement agacé de voir que ce n'était pas si évident que ça de ranger son arme quand on avait enfilé un joggin plutôt miteux. Bon, soit, il ferait avec. Il reviendrait se changer après.

« On y va ? »

L'homme se mit à marcher, tout en humant l'air pur de la forêt. Ça n'avait rien à voir avec celui de la ville. Lui, qui avait grandi dans un clan de la forêt, était bien placé pour le dire. La forêt lui manquait, la tranquillité de sa vie passée aussi. Réversa était chaotique, infernale. L'Ordre aussi, c'en était épuisant. Il ne regrettait pas de mener sa mission en ville, mais plutôt... le fait que ce mode de vie soit tout sauf sain. Lorens tourna la tête vers Eirian.

« Eh bien, vous savez déjà que je suis un flic... Et vous, Eirian, que faîtes-vous dans la vie ? »


Pouring rain ~ Pouring rain over my head, on my defences, Skeletons laughing at my bad decisions. Mistakes are always lonely once you see them, But little voices in my head kept on shouting - © Sian


Call him Lorens the Terrible What a Face:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Métier/Etudes : Vétérinaire
Nombre de messages : 611
Opinions Politiques : Leviathan
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Sam 6 Aoû - 16:54, vous pouvez
Comme d’habitude Lorens avait fait son petit show. Heureusement, cette fois-ci son rôle de petit chef leur permis de s’aventurer dans la forêt sans devoir participer à ce jeu grotesque. Chris le remercia avec une tape amicale sur l’épaule. Même si parfois le membre de l’Ordre avait don de l’énerver, il l’appréciait de plus en plus chaque fois qu’il le voyait. Ils n’étaient pas que opposés, mais également amis. Lorens était certainement la seule personne en qui le vétérinaire avait totalement confiance. Après Clara bien entendu. Connor avait disparu de la circulation, sans laisser la moindre trace derrière lui. C’était étrange et jamais Lorens n’avait pu lui donner une explication valable. Il s’était volatilisé, tout comme Mary. Christopher avait cessé de croire que le monde lui voulait quelque chose. Que le destin faisait de lui la cible première et qu’il lui supprimait tous les êtres qu’il portait dans son cœur. Il avait appris à cesser de s’inquiéter. Clara fut son maitre dans la matière.

Il suivit le groupe, après avoir repris ses affaires. Heureux de retrouver ses chaussures de marche, son petit couteau bien affuté et son blouson de cuir, il se sentait fin prêt à affronter les Lycans. Car oui, Chris n’avait plus la même image des Lycans suite à ses agressions répétées. Bien sûr, il ne les mettait pas tous dans le même panier, mais trainer sur leur territoire de chasse le rendait plus nerveux. Il se contenta de suivre sans dire le moindre mot. Il observait la forêt foisonnante autour de lui. Elle était curieusement dense et avait repris une belle allure depuis l’incendie. On pouvait lui donner toutes sortes de noms, mais cette forêt avait repris du poil de la bête. Il resserra sa main dans celle de Clara, tout en gardant soigneusement son couteau dans l’autre.

Le moindre son, le moindre bruit étrange le mettait en alerte. Le groupe continuait tranquillement son chemin vers la ville, en espérant ne pas croiser une bête monstrueuse assoiffée de sang. Il se tourna vers Clara.

« Ce n’est pas très prudent de se balader sur leur territoire de chasse. Nous n’avons rien pour nous défendre. »

Lorens et Eirian marchaient devant eux. Ils ne pouvaient entendre la conversation de Clara et Christopher.

« Lorens sait se défendre contre un Lycan. Mais je n’ai qu’un vulgaire couteau sur moi, tu es enceinte de 8 mois et Eirina n’a pas l’air d’être une femme qui sait combattre un loup de la taille d’un cheval … On devrait retourner sur nos pas et emprunter des armes. J’ai vu des hommes derrière les bus qui en possédaient. »

Son idée était claire et Clara pouvait aisément la lire dans les yeux de l’Elfe. Assommer les gardes et leur prendre les armes. C’était un pari risqué, vu que la course à l’aveugle était plutôt bien gardée. Il espérait simplement que Clara lui donne son accord pour en parler à Lorens.



The world will look up and shout
Le bon sens est la chose au monde la mieux partagée : car chacun pense en être bien pourvu.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Métier/Etudes : Ex-militaire, DRH
Nombre de messages : 4319
Opinions Politiques : Celui des Spectres
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 7 Aoû - 21:53, vous pouvez
Ils prirent tous le chemin de la maison grâce à Lorens et même si elle redoutait un peu la longueur de la route, Clara était impatiente de pouvoir regagner ses pénates. L'idée de se poser sur son canapé avec une limonade bien fraiche semblait plus séduisante que tout au monde. Lorens et l'elfe les devancèrent un peu sur le chemin et il ne resta plus que Christopher et elle, main dans la main. La rousse pouvait sentir que son compagnon était tendu. Il paraissait aux aguets, Clara pouvait comprendre son appréhension après le petit discours d'Hepburn mais elle doutait sincèrement que les organisateurs aient pris le risque de mettre les participants en danger. Ce qui la poussait à se demander si Lorens avait joué cartes sur table avec Christopher en lui parlant des dons des Spectres ou non. Dans le doute, mieux valait sans doute qu'elle n'en parle pas.

— Allons Chris, je suis sûre que nous ne risquons rien. Ils ne nous auraient pas emmené ici si c'était le cas.

Elle pressa la main de l'Elfe pour le rassurer vant de se fendre d'un petit sourire vantard.

— Sans compter que tu as déjà vu que j'étais parfaitement capable de me défendre, même en étant enceinte.


We make up horrors to help us
cope with the real ones.
The night has been chaotic. The wind blew down through the chimneys where we were sleeping. People are saying they heard cries of grief in the air, strange screams of death, and terrible voices predicting catastrophes that will usher in a woeful new age. || No Fear. Act II, Scene 2. Shakespeare. › © alaska.

Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Métier/Etudes : Institutrice
Nombre de messages : 774
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mer 10 Aoû - 11:43, vous pouvez
Le comportement du garde était suspect, mais passons. La petite expérience organisée par Mithra allait tourner court pour nous, grâce à Lorens qui avait su imposer son autorité. Ce qui était étrange, c'était que l'Ordre ne soit pas informé de ce petit événement. A moins que seuls les plus hauts gradés le soient, afin d'éviter un malencontreux malentendu ? C'était possible... Mais monsieur Hepburns avait décidé que le jeu n'en valait vraiment pas la chandelle, surtout avec une femme enceinte jusqu'aux yeux... Ils se connaissaient tous les trois, et j'étais la seule étrangère. Je regardais l'ange rousse et l'elfe avancer derrière Lorens et moi. Christopher était protecteur avec sa compagne, mais aussi fragile puisse-t-elle sembler sur le plan physique, je n'étais pas assez naïve pour la penser vulnérable.

Pour autant, je m'interrogeais. Elle avait quelque chose de froid, comme beaucoup d'Anges, mais ne semblait pas dénuée de sentiments ou de scrupules... Donc, pouvaient-ils finalement, réapprendre des sentiments qu'on avait éradiqué chez eux ? La question se posait. Mais la voix de Lorens me tira de mes pensées.

« Je suis institutrice. Pour les maternelles. »

J'avais répondu d'une voix douce et enjouée, montrant ainsi que j'adorais ce métier.

« Je suis étonnée que l'Ordre n'ai pas été informé de cet événement. Quelqu'un aurait pu paniquer et faire n'importe quoi. Ou appeler les membres de l'Ordre et les déranger pour rien. Et puis, je suppose que les lycans ont été informés qu'il y avait des étrangers sur ce terrain de chasse afin d'éviter tout accident... »



With you, I’m a queen upon my throne
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Lorens Hepburn
No one's above the law
Métier/Etudes : Membre de l'Ordre (responsable d'une unité & membre du Comité)
Nombre de messages : 3507
Opinions Politiques : Membre de l'Ordre
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mer 10 Aoû - 19:14, vous pouvez
Lentement, le petit groupe s'éloignait tranquillement. Lorens ne regrettait décidemment pas de ne pas avoir pas pris part aux activités préparées par Mithra. Des activités ridicules, qui ne l'intéressaient pas le moins du monde. Peut-être que le spectre aurait gentiment fait un effort si on ne l'avait pas attiré ici comme si c'était quelque chose d'obligatoire. Et puis, qu'on le menace comme ils l'avaient fait, ça ne lui avait pas plus. Parce que oui, il avait pensé, pendant quelques secondes, que quelque chose de plus sombre se tramait ici. Apparemment, ce n'était pas le cas, mais quoi qu'il en soit, il était armé maintenant, et cela le rassurait.

L'ancien elfe marchait aux côtés de la jolie Eirian, tandis que Chris accompagnait Clara quelques mètres derrière eux. Le brun demanda alors à la jeune elfe quel était son métier, histoire de lancer la conversation. Un léger sourire orna les lèvres de Lorens quand elle lui répondit qu'elle était institutrice pour les maternelles.

« Ouh, il faut avoir une sacrée énergie pour ça, non ? Ils sont marrants, les tout-petits... Mais ça fatigue parfois ! »

Il se souvenait encore de l'époque où Kenneth était plus petit, une véritable pile électrique. Sa vie dans la forêt lui manquait... Une lueur de nostalgie s'installa dans son regard clair. Son enfant était à Bristol avec sa mère. Il lui manquait. La brunette lui fit alors part de son étonnement face à l'approche peu habituelle de Mithra. En effet, Lorens, en tant que haut-placé de l'Ordre, n'était au courant de rien. Et si Persé l'était, elle ne lui en avait jamais parlé. Tout ça était étrange, il n'y avait pas à dire...

« J'espère qu'on les a informés, oui. Mais je dois avouer que je ne suis sûr de rien, là. Quoi qu'il en soit, je ne pense pas qu'on soit réellement en danger. »

Une sensation étrange le traversa, le faisant grimacer. C'était... une sorte d'angoisse latente. Mais il allait bien, il était tranquille... Rapidement, le membre de l'Ordre comprit que ça ne venait pas de lui. Il se retourna alors vers Christopher et Clara.

« Ça va, Chris ? »

Il avait la sensation que son opposé était presque sur le point de paniquer... Ce qui n'était pas vraiment une bonne chose.


Pouring rain ~ Pouring rain over my head, on my defences, Skeletons laughing at my bad decisions. Mistakes are always lonely once you see them, But little voices in my head kept on shouting - © Sian


Call him Lorens the Terrible What a Face:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Métier/Etudes : Vétérinaire
Nombre de messages : 611
Opinions Politiques : Leviathan
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Sam 13 Aoû - 12:29, vous pouvez
Se retenir. Oui c'était peut-être ça la solution après tout ? Faire comme si tout allait bien. Faire comme si cette forêt n'était qu'une simple forêt. Car après tout, c'était le cas non ? Réversa regorgeait de traitres, de gens détournés par la réalité des événements. Mais tout le monde paraissait agir comme si tout allait bien. Alors que non. Clara et Christopher furent sauvagement agressés par un lycan un mois plus tôt. Alors oui, l'Elfe était à cran. Même si Mithra avait organisé un tel événement, qui disait que le secteur était sécurisé ? Personne visiblement vu que Lorens, lui même chef de l'Ordre, n'était pas au courant de ces activités. C'était donc Mithra qui organisait tout ça... mais avaient-ils eu une autorisation de laisser des habitants sans défense gambader sur un territoire de chasse ?

L'Elfe n'était pas un Lycan, mais il les connaissait assez bien pour savoir ce qu'ils ressentaient. Il en avait fréquenté une pelle. Josh, Matt, Neil, Cassandre et bien d'autres encore. Il savait qu'une fois transformé, ces personnes perdaient toute notion de bien ou de mal. Ils n'étaient plus que des bêtes arrangés, des bêtes ayant soif de sang et de viande. Alors oui, si elles avaient mangé, il n'y avait rien à craindre. Mais dans le cas contraire c'était une autre histoire.

Clara essayait de rassurer Chris, mais vu son état, l'Elfe avait beaucoup de mal à la croire. Elle arrivait à peine à marcher, la fatigue se lisait clairement sur son visage. Même si elle était plutôt bonne combattante, elle était de loin une super héros. Elle n'allait plus lui gober qu'une femme enceinte de 8 mois de grossesse pourrait arrêter à mains nues une horde de lycan affamés. Ils n'avaient pas d'armes, hormis Lorens. Ils étaient une cible facile ...

- Clara tu es à 8 mois de grossesse ... ne sois pas ridicule. Je ne veux prendre aucun risque. Tu crois honnêtement que Mithra a sécurisé le périmètre ? C'est un territoire de lycan, donc ce n'est pas du tout un territoire sécurisé. A moins qu'ils ne tuent chaque lycan qui ose s'aventurer sur leur propre territoire de chasse. Mais ça, je doute qu'ils le fassent. Alors excuse moi, mais je préfère prendre le risque d'assommer un homme, lui piquer son arme et pouvoir me défendre face à une éventuelle attaque. Car crois moi, nous ne sommes à l'abris de rien.

Elle avait été mise au courante des activités de l'Elfe. Le fait que Neil lui ai demandé de soigner les Lycans au début de l'année. Alors il savait comment ils fonctionnaient et il savait surtout qu'un lycan transformé n'était pas capable de se retenir. Après tout, ils en avaient encore les marques.

- Non ça ne va pas Lorens. On a besoin d'armes. Je ne veux prendre aucun risque dans cette forêt. Je me suis fait agressé deux fois et j'ai failli y laisser ma peau et celle de ma femme la dernière fois. Je ne crois pas que ces lieux soient sécurisés, alors si tu es d'accord, allons récupérer des armes avant de se faire égorger par une bête aux portes de la ville ...

Il ne voulait pas effrayer Eirian, mais c'était la réalité de Réversa. L'avaient-ils tous oublié ?



The world will look up and shout
Le bon sens est la chose au monde la mieux partagée : car chacun pense en être bien pourvu.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Métier/Etudes : Ex-militaire, DRH
Nombre de messages : 4319
Opinions Politiques : Celui des Spectres
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Sam 13 Aoû - 21:34, vous pouvez
Chris avait l'air vraiment stressé et elle pouvait comprendre pourquoi il l'était mais quand même… La rousse s'arrêta et posa sa main sur l'avant-bras de son compagnon pour l'arrêter. Elle comprenait mais elle n'avait pas le temps ni l'envie de gérer une crise de panique ou une mini-révolution.

— Toi ne sois pas ridicule ! On ne va pas attaquer quelqu'un comme ça pour récupérer son arme juste parce qu'il se peut qu'il y ait ou qu'il n'y ait pas de menace… Mithra a organisé tout ça, ils ne peuvent pas se permettre d'avoir une mauvaise publicité, encore moins par ces temps…

La rousse serra les mains de son compagnon.

— Si c'est une zone de lycans, ça veut dire qu'ils doivent pouvoir la bloquer pour une ou deux journées et la sécuriser. De toute manière, nous ne sommes pas des barbares et nous n'allons certainement pas nous en prendre à quelqu'un ! Oublie cette idée, personne n'attaque personne pour des armes et personne ne touche d'arme s'il n'est pas certifié pour le faire.


We make up horrors to help us
cope with the real ones.
The night has been chaotic. The wind blew down through the chimneys where we were sleeping. People are saying they heard cries of grief in the air, strange screams of death, and terrible voices predicting catastrophes that will usher in a woeful new age. || No Fear. Act II, Scene 2. Shakespeare. › © alaska.

Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Métier/Etudes : Institutrice
Nombre de messages : 774
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mer 17 Aoû - 12:19, vous pouvez
« Une sacrée énergie oui. Mais j'en ai à revendre ! Trop même. Je me demande qui épuise qui en fait. »

Je lui adressais un clin d’œil. Je ne plaisantais qu'à moitié. J'étais du genre hyperactive. Pas au sens pathologique du terme cela dit. Juste que je n'aimais pas être inactive et que j'avais toujours un milliard de choses à faire. Une vraie tornade. Puis, je lui fis part de mon étonnement que l'Ordre n'ai pas été informé de cette opération, ne serait-ce que pour la plus élémentaire des sécurités.

« Je ne pense pas non plus. »

Lorens se tourna alors vers le couple derrière nous. Christopher était loin d'être aussi serein que nous, c'était évident. Ce qui s'expliquait par le fait qu'il ai déjà été agressé. Soit. Mais cela n'empêchait pas d'être rationnel pour autant. Et là... C'était sa femme qui était la plus rationnelle des deux et qui tentait de l'apaiser. Le stress n'était pas bon pour une femme enceinte et celui de l'elfe était un brin communicatif. Je hochais la tête à ses propos. Elle avait raison.

« Elle a raison. Mithra n'aurait jamais prit de risques. Ce serait ridicule de prôner la tolérance envers les Nocturnes et de risquer que l'un d'eux nous attaque. Quelle mauvaise pub ! Personne n'est aussi stupide. Ils ont du boucler ce périmètre pour empêcher les loups de venir y chasser sous forme lupine. »

Ou alors... Mithra n'était pas du tout à l'origine de ce petit événement et on était en train de nous manipuler dans le but de causer un accident de masse qui ferait de nouveau flamber la haine anti-nocturnes... mais je préférais garder cette horrible hypothèse pour moi.



With you, I’m a queen upon my throne
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Lorens Hepburn
No one's above the law
Métier/Etudes : Membre de l'Ordre (responsable d'une unité & membre du Comité)
Nombre de messages : 3507
Opinions Politiques : Membre de l'Ordre
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mer 17 Aoû - 18:00, vous pouvez
Son lien ne l'avait pas trompé : Chris commençait à paniquer. Lorens se demandait si c'était parce que cet abruti de guide était parti d'un air visiblement paranoïaque et effrayé que son opposé avait commencé à se faire des films dans sa tête... Bon sang, le spectre voulait juste que l'autre homme arrête de l'emmerder et vienne lui rendre ses affaires, c'est tout... Pas qu'ils se mettent tous à paniquer de la sorte. Alors que l'ancien elfe s'apprêtait à prendre la parole pour essayer de rassurer le vétérinaire, Clara prit la situation en mains, histoire de le faire redescendre sur Terre et de lui faire comprendre que ce n'était pas une bonne idée d'agresser des gens pour en récupérer les armes. Eirian soutint à son tour les propos de la rousse. Lorens hocha la tête, croyant ce que la jeune femme disait. Ou plutôt, voulant croire ce qu'elle disait, vu qu'ils manquaient quand même de preuves pour être tout à fait sûrs.

Le membre de l'Ordre s'approcha de l'elfe, posant une main amicale sur son épaule, qu'il pressa légèrement. Il allait continuer à jouer le jeu.

« Faut pas paniquer comme ça, frangin... On est en sécurité. Jamais ils n'enverraient des gens en pleine forêt, les yeux bandés en plus, si ce n'était pas le cas, tu ne penses pas ? Et puis, au pire, Clara et moi savons nous défendre. Enfin, même si je suis peut-être un peu plus agile qu'elle en ce moment. »


Dit-il en lançant un regard amusé à son ancienne cheffe.

« Tu veux faire demi-tour ou on continue ? »


Pouring rain ~ Pouring rain over my head, on my defences, Skeletons laughing at my bad decisions. Mistakes are always lonely once you see them, But little voices in my head kept on shouting - © Sian


Call him Lorens the Terrible What a Face:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le , vous pouvez
Revenir en haut Aller en bas
 

Event Mai: Freak Like Me | Groupe 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Event Mai: Freak Like Me | Groupe 2
» [EVENT] Salle du trône - Groupe 3
» [Terminé] Event - Le Cimetière de Navires (Groupe n°4)
» [ EVENT ] Tournoi l'Al-Jeit - Groupe 1
» Jeu N°1 - Event N° 4 - What happen ? [Groupe N°3]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Une question d'opposé? :: Reversa City :: Preachers street :: Forêt des Disparus :: Lisière-
Les Petits Plus

What's up?

REFONTE DU FORUM
La découvrir - La suivre

STATISTIQUES:
Anges: 7
Elfes: 7
Humains: 12
Conseil: 5
Prometheus: 3 Avalon: 3
Lycans: 8
Spectres: 4
Vampires: 8
Léviathan: 2
Mithra: 4 Gaïa: 1

Votez pour le forum ♥