AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


FORUM FERME
Retrouvez nous sur Whispers of Dawn, la V2 de Réversa! :
http://whispersofdawn.forumactif.com/

Partagez | .
 

 Ce putain de sourire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Métier/Etudes : Etudiant ingé. informatique / Serveur au Natural Song
Nombre de messages : 161
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Ven 15 Juil - 0:26, vous pouvez
Marrant comme sa fréquentation des bars a quelque peu diminué ces derniers mois. Pas totalement stoppé, mais s’il y réfléchit, il lui semble bien préférer les soirées entre potes chez l’un ou chez l’autre, plutôt que ces heures à l’ambiance surchargée de musique, de bruits, d’anonymat grouillant. Tout ce qui rendaient ces lieux si attirants aux yeux de Will. Assez de vacarme pour se donner le droit de ne pas entendre une question, assez de corps pour que le sien se perde un minimum dans la discrétion. En retrait, toujours. Sur la défensive, encore. Mais depuis qu’il bosse dans l’un de ces bars, un soir de repos passé dans cette ambiance lui fait l’effet désagréable d’heures sup’, et s’il n’a pas d’excuse suffisamment béton pour en rejoindre un, il se tient plus loin des comptoirs que lorsqu’il était simple étudiant, ingénieur geek en devenir. Vraiment, il est temps que l’année scolaire reprenne …

Plus qu’un été à patienter.
Deux mois ça passe vite quand on en a flingué douze, pour trois de connerie.
Deux petits mois, alors qu’il aurait pu ne jamais être autorisé à réintégrer le cursus.
Deux risibles mois, à occuper ses dix doigts de verres à remplir, de bouffe à servir et de cours à donner.

Ca, au moins, ça aura aidé à ne pas péter un plomb. Oh bien sûr, le Natural Song lui plait bien, avec sa patronne rigolote malgré elle et ses collègues dont certains sont devenus de bons potes. Le job purement alimentaire s’est transformé en activité plus sympa qu’il le prévoyait, et puis c’est facile de se prétendre ouvert et bien dans ses pompes sous l’étiquette du serveur que les gens trouvent d’emblée cool, juste parce qu’il a appris quelques tours pour verser les liquides et qu’il sait lancer la discussion sur des sujets bateaux avec un sourire que peu cherchent à creuser. Sa mauvaise humeur plus qu’occasionnelle se fond dans ce préjugé, et pour être honnête, il y a bien quelques avantages à tirer du profil du jeune barman pas trop dégueu à la tête de p’tit con toujours prêt à s’amuser. N’empêche. Ce qui le fait tripper, lui, c’est d’avoir un ordi sous les mains et des programmes à explorer.

Déglutissant son appréhension toute relative d’être ici, il cherche du regard celle qui l’y a amené. Cette fille-là fait sans conteste partie des excuses bétons. Lazna, qu’elle s’appelle. Encore une dont les parents ont voulu faire preuve d’originalité sans se dise que leur gamine aurait souvent à répéter son prénom pour des oreilles persuadées d’avoir mal entendu la première fois, sans trop savoir ce qu’un Z vient foutre là. Super jolie. Les cheveux longs et châtains, qu’elle attache toujours d’une drôle de façon sans qu’on comprenne vraiment comment l’ensemble peut tenir toute une journée. Des yeux ronds et verts, qui lui ont valu le surnom non moins saugrenu de Chatoune, par un William qui pensait juste l’énerver une fois avant de décider que pour revoir ces prunelles amusées, il le redirait encore. Un style vestimentaire aussi chaotique que le sien, sans qu’on puisse la ranger dans la moindre case puisqu’elle en sortirait le lendemain en arborant un look totalement différent. Ce soir, elle porte un jean troué ça et là, rentré dans des Docs à lacets rouges à moitié noués, et surplombé d’un tee shirt froissé gris-vert parsemé d’étoiles presque fluo. Sans surprise, sa tignasse est un joyeux bordel.

Avec un peu plus de surprise, le visage de Will se fend d’un fin sourire alors qu’il se fraie un chemin pour la rejoindre sans attendre.
Qui oserait parler d’impression d’heures sup’, avec une si belle compagnie ?

« C’est à cette heure-ci que tu arrives ? »
« On t’as jamais dit qu’il fallait savoir se faire désirer ? »
« Encore deux minutes et je partais en pensant que tu m’avais oubliée ... »
« Encore deux minutes et tu en aurais attendu dix de plus, pour être sûre de ne pas me louper. »

Elle répond pas, mais rien que dans sa façon de sourire et de détourner les yeux après une seconde ou deux, sa réaction est éloquente. Son putain de sourire qui lui fait des fossettes et qui ne cache rien de la complicité qui plane. Jeté sur la banquette qu’elle occupe, William s’attarde sur l’expression faciale de sa voisine, juste un instant pour que le moment ne devienne pas totalement creepy. Mais quand elle tourne à nouveau ses yeux de chat vers lui, il se mord l’intérieur des lèvres pour essayer, vainement, de ne pas sourire comme un con.

« Tu prends quoi ? »
« Tu m’invites, pour te faire pardonner ton retard ? »
« Evidemment. »

Et encore, poussé par l’impatience, il était plutôt ponctuel comparé à ces derniers mois. Rha mais qu'est-ce que le manque de sommeil a fait à l'horloge qui lui tient lieu de cervelle ...


Code couleur qu'il est trop facile à retenir : #47826C
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Métier/Etudes : Etudes d'ingénieur
Nombre de messages : 1068
Opinions Politiques : Neutre
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Sam 6 Aoû - 15:32, vous pouvez
Il n’aurait jamais pensé que la soirée tournerait comme ça. Perché sur un des hauts tabourets du bar, Lyle se tourna vers sa droite, là où la jeune voix féminine avait retenti la première fois. Et elle était aussi jeune qu’elle le laissait paraitre. Brune, environ 1 m 70. Il ne lui donnait pas plus de 15 ans. Dès de début, il avait été persuadé de l’avoir déjà vue quelque part. En outre, elle lui rappelait vraiment quelqu’un, mais il ne savait plus qui. Il n’avait même pas eu le temps d’ouvrir la bouche que la jeune fille – lycane, il en était presque sûr - lui avait dégainé un grand sourire narquois. Cela lui avait encore plus donné l’impression d’avoir raté un épisode. L’adolescente expliqua rapidement qu’elle avait comprit qu’il avait perdu sa mémoire. Ils se connaissaient apparemment. Il n’avait pas de souvenirs d’elle, et pourtant il avait tout de même la sensation de la connaitre, couplée à un certain malaise. Sur le coup, franchement perdu voir un peu stressé par son âge, il n’avait pas pu s’empêcher de lui demander s’il l’avait violée, ce qui avait donné lieu à des protestations scandalisées. Ca l’avait rassuré – quelque chose lui disait quand même que son jumeau maléfique n’était pas aussi mauvais que ça, mais ça ne coûtait rien de vérifier. Elle était plutôt sympa, franchement maligne. Ils se seraient apparemment croisés quelques fois pendant qu’il était un lycanthrope. L’explication avait allumé un certain nombre d’alarmes dans sa tête, mais il n’y avait pas fait attention. Même si selon ses dires ils se connaissaient déjà auparavant, elle ne semblait pas faire de comparaisons avec celui qu’il avait été et le considérait comme il était maintenant. C’était agréable, même s’il savait que cet état était temporaire. Et bon sang, il se demandait vraiment pourquoi l’ours mal léché qu’il était aurait été taper l’amitié avec une gosse. Ca lui paraissait quand même étrange. Il allait lui poser la question quand le téléphone portable de la jeune fille avait raisonné, ce qui lui provoqua un froncement de sourcils, visiblement contrariée.

« Faut que j’y aille, je reviendrais plus tard. »

Sans qu’il ait eu le temps de dire quoi que ce soit, le petite lycane sauta de son tabouret puis fit mine de se diriger vers la sortie, avant de se raviser et de revenir le temps de temps de quelques secondes.

« Au cas où tu aurais également oublié ça, mon nom c’est Elya. »

Dit-elle avec un petit sourire sarcastique, puis elle disparut pour de bon. Son sourire amusé fut rapidement effacé par un mal-de-tête aussi soudain que puissant. Bon sang ce prénom lui disait vraiment quelque chose. Pire que ça il avait vraiment l’impression, qu’il tentait d’étouffer, qu’elle s’était payé de sa tête quand elle lui avait dit comment ils s’étaient connus auparavant. Quelque chose ne lui paraissait absolument pas logique. Il n’eut pas envie d’y réfléchir plus longtemps. Commençant à sen aller, son regard se posa sur une silhouette qui lui semblait familière. Will. Il faisait partie des rarissimes personnes qui n’avaient jamais disparues de sa mémoire défaillante. Tout était revenu très très vite. Aucun effort à faire. Le voyant accompagné, il se contenta d’un bref signe de la main en sa direction… Qui n’eut pas exactement l’effet prévu. La fille écarquilla les yeux en le voyant avant de devenir toute rouge, visiblement très énervée.

Depuis sa sortie de l’hôpital, il avait comprit très vite ce que ça voulait dire. Qu’il était mort.

« Nan mais je rêve ?! C’était quoi le plan l’autre soir ?!
- Euh… »

Il n’avait pas plus éloquent. Tout simplement parce qu’il n’avait aucune idée de ce qu’il pouvait bien avoir pu faire. Elle aussi lui disait quelque chose, mais pas de la même façon qu’Elya. Elle, il avait dû la voir très peu de temps auparavant. Et c’était drôle, mais cette pensée se concrétisa par un frisson dans la nuque. Le genre qui lui disait que les choses étaient plus compliquées qu’elles n’y paraissaient et que ce soir là, il avait réellement eu très très chaud. Mais pour le moment, il ne se souvenait pas qu’il avait été au moins aussi contrariée qu’elle de devoir se tirer, et qu’en plus ca avait dangereusement dérapé juste après. Non, pour le moment il voyait juste que l’expression dans son regard ne se calmait pas du tout, et il lançait juste quelques regards à Will qui voulaient dire : « Aurais-tu la moindre idée de ce qui est en train de se passer ? Parce que moi, pas du tout. » S’il y avait bien une seconde personne ici qui pouvait le savoir, c’était lui. La petite demoiselle – très mignonne au passage – inspira un grand coup, les poings serrés, avant de lui lancer :

« Je vais te massacrer ! »

Vu comme elle avait crié, et comme elle s’apprêtait à lui sauter dessus, il la croyait tout à fait. Il n’était pas tellement inquiet sur sa capacité à s’en sortir vivant, après tout ils avaient bien trente centimètres d’écart. Mais il allait clairement prendre cher et il ne tenait pas du tout à rester là pour le voir. Sans plus de cérémonie, il se tira le plus vite possible avant que la dernière ne le suive, visiblement très décidée à lui faire passer un sale quart d’heure.

Il eu juste le temps de jeter à William un regard mi-paniqué, mi désolé. A aucun moment il ne s’était dit qu’un simple bonjour de la main en sa direction provoquerait l’apocalypse.


img

Je n’ai jamais été fidèle Et je n’ai jamais été quelqu’un de confiance Limite schizophrène Et fouteur de merde indiscutable Je n’ai jamais été loyal Si ce n’est à mon propre plaisir Je suis un marginal à jamais Le résultat d’un foyer brisé Je n’ai jamais été fidèle Et je n’ai jamais été quelqu’un de confiance Limite maniaco-dépressif Toujours à te casser les couilles Je n’ai jamais été reconnaissant C’est pourquoi je passe mes journées seul Je suis un marginal à jamais Le produit d’un foyer brisé

Traduction Black-Eyed - Placebo
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Narrateur
❝ Let me tell you a story... ❞
Nombre de messages : 2483
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Ven 21 Oct - 21:55, vous pouvez
Bonjour!

Le sujet n'a pas reçu de réponse depuis plus d'un mois. Merci de répondre au plus vite, ou de demander son archivage/sa mise en attente en cas d'absence ou de rp terminé. Au bout du troisième update, le rp sera archivé

Le staff
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Narrateur
❝ Let me tell you a story... ❞
Nombre de messages : 2483
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mar 6 Déc - 9:44, vous pouvez
Bonjour!
Le rp n'a pas reçu de réponse depuis plus d'un mois. N'oubliez pas d'y répondre dans les délais , ou en cas d'absence de demander à un administrateur de le déplacer dans les rp's en attente. Dans le cas où celui-ci serait terminé, n'oubliez pas de le faire archiver sur ce sujet, en cas d'absence, vous pouvez bien entendu le faire placer dans la section des rp's en attente. Il vous suffira d'envoyer un mp à un administrateur pour le déplacer par la suite dans la section où il se trouvait auparavant.
Merci d'avance =D
Le staff
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le , vous pouvez
Revenir en haut Aller en bas
 

Ce putain de sourire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Soeur Sourire
» Un sourire démoniaque pour une lumière divine : Lakusas Dreyar
» Un sourire malicieux éclairant un visage ridé
» * sourire machiavélique *
» Videos qui vont vous donner le sourire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Une question d'opposé? :: Reversa City :: Wilde avenue :: Le Nonsense-
Les Petits Plus

What's up?

REFONTE DU FORUM
La découvrir - La suivre

STATISTIQUES:
Anges: 7
Elfes: 7
Humains: 12
Conseil: 5
Prometheus: 3 Avalon: 3
Lycans: 8
Spectres: 4
Vampires: 8
Léviathan: 2
Mithra: 4 Gaïa: 1

Votez pour le forum ♥