AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


FORUM FERME
Retrouvez nous sur Whispers of Dawn, la V2 de Réversa! :
http://whispersofdawn.forumactif.com/

Partagez | .
 

 Never Wrong | Event Anges

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Narrateur
❝ Let me tell you a story... ❞
Nombre de messages : 2483
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 25 Juil - 19:49, vous pouvez


Never Wrong
event ange juillet 2016

L'odeur particulière de la rouille et de l'iode emplissait l'air tandis que des bruits d'eau coulant le long de parois métalliques se faisaient entendre. En cercle étaient dispersées une quinzaine de chaises sur lesquelles se tenaient des silhouettes encagoulées. Mains liées étroitement dans le dos et postures douloureuses, plusieurs anges de la ville se retrouvaient pris au piège d'un énorme bateau lancé à plein régime sur les bords de l'Avon River. S'ils voulaient tant le pouvoir à Bristol, aucun problème, Leviathan allait le leur offrir. Mais pas sans leur avoir laissé un petit avertissement auparavant.

Tous les téléphones équipés d'un lecteur vidéo s'activèrent dans les deux cités condamnées. On pouvait y apercevoir la scène décrite au-dessus, et des silhouettes masquées se promener entre chaque chaise, relevant les visages de tous les anges et les découvrant petit à petit. L'une des silhouettes glissa alors sa main sous le menton de Jon Wolfe, lui posant une lame de couteau sur la gorge et souffla.

« Repends-toi de tes péchés ou tu connaîtras une mort lente et douloureuse. Admets tes erreurs et le pardon pourra peut-être t'être accordé. Chacun connaîtra tes actes et pourra te juger en conséquence. Vous ne prendrez pas une autre ville sans qu'ils ne connaissent l'horreur dont vous êtes capables. »

La lame glissa davantage sur la peau du milicien laissant couler une traînée de liquide carmin qui vint entacher le vêtement de l'ange. Un sourire cruel effleura les lèvres du membre de Leviathan tandis qu'il observait la réaction de tout un chacun. Après tout, dans un monde de requin, il ne suffisait que d'un peu de sang pour les voir s'entretuer... Cela devait être totalement identique avec les anges.


Notes aux joueurs
Tour de rôle: Frederik – Clara – Caleb – Jon - Adam

Vous avez trois jours pour répondre, avec minimum 10 lignes. Nous vous avons donné un ordre de passage, n'hésitez pas à contacter le staff en cas de non participation!

Situation particulière dans laquelle chacun se trouve, mais il se peut que vos liens ne soient pas aussi serrés qu'ils semblent l'être et les intentions de vos assaillants sont claires. Vous avez été kidnappés sur divers trajets et vous n'avez aucune possibilité à l'aide, loin des ports Réversiens et Bristoliens. Vous êtes entièrement livrés à vous même, alors bonne chance !

Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Frederik Queysen
Charm & ambition
Métier/Etudes : Directeur de l'hôpital
Nombre de messages : 4347
Opinions Politiques : Son camp ? Le sien, toujours ! Mais il soutient aussi la démocratie et la tolérance.
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mar 26 Juil - 14:43, vous pouvez
Il s'était juré que plus jamais il ne se laisserait malmener par ces foutus Léviathanistes. Il s'était juré de les détruire une bonne fois pour toutes, de leur faire payer pour leurs affronts répétés vis-à-vis de lui. Son alliance avec Shawn Grixti avait semblé porter des fruits pendant ces derniers mois, mais là, cette fois-ci le groupuscule extrémiste avait réussi à lui mettre la main dessus. Frederik était nerveux, forcément. L'ange savait pertinemment que les Léviathanistes étaient parfaitement capables de se comporter en fous furieux, complètement incontrôlables. Et lui, il était en position de faiblesse. Silencieusement, la colère commençait à monter en lui, coulant vélocement dans ses veines, tout comme l'adrénaline. Une fois qu'on lui eut enlevé sa cagoule, l'ancien résistant fronça les sourcils, avant de lancer un regard acerbe à ces guignols masqués. Bande de lâches. Sa haine vis-à-vis de Léviathan restait toujours aussi forte.

Le Hollandais retint un sourire narquois, alors qu'un membre de Léviathan se mettait à menacer un type qui était, si sa mémoire ne le trompait pas, un ancien milicien. Jon Wolfe, oui, voilà. Cependant, Frederik ne s'inquiétait pas le moins du monde pour lui. Enfin, sa situation était loin d'être évidente, mais le brun s'en foutait comme de l'an quarante. Les autres Anges, pour lui, n'avaient aucune valeur. La solidarité angélique n'avait jamais existé, et ce n'était pas maintenant qu'il allait l'inventer. Surtout qu'ils ne méritaient pas sa solidarité. Qu'ils crèvent tous, il s'en foutait ! Du moment qu'il s'en sortirait indemne, ça le gênerait pas tant que cela. L'ancien banquier reconnut plusieurs visages familiers, tels qu'Adam McCarthy, Caleb Williams ou encore Clara Sedwick. Visiblement, la rousse n'était plus enceinte. Mais... cela voulait dire aussi qu'elle avait maintenant un bébé tout petit qui avait besoin d'elle. Bordel.

Queysen grimaça. Il espérait que ces enfoirés n'étaient pas au courant pour Ainsley, ni pour Luke. Que les petits étaient en sécurité à l'orphelinat, comme prévu. Il n'avait rien fait pour les exposer au moindre danger dernièrement, mais apparemment, les Léviathanistes ne manquaient pas de ressources eux non plus. En attendant qu'ils viennent l'emmerder à son tour, Frederik commença à planifier sa défense. Le seul véritable criminel ici, aux yeux de la Loi, était ce type qui menaçait d'égorger Wolfe, et tous ses potes masqués, évidemment. Le trentenaire, lui, avait le casier plus blanc que neige et ça, il ne manquerait pas de le leur rappeler. Sans parler de son envie assumée de rester à Réversa alors que la plupart des autres Anges étaient en train de partir se cacher à Bristol, cherchant sûrement à se trouver de nouveaux amis parmi les dirigeants. Après... le coup monté de Frederik contre Léviathan en octobre dernier était sûrement resté en travers de leur gorge. Il avait tout fait pour aider l'Ordre à mettre pas mal d'entre eux derrière les barreaux pendant des mois, et il avait souvent réussi. Alors... eh bien, il faudrait sérieusement qu'il réussisse à défaire discrètement ces liens solidement serrés autour de ses poignets, là...


Back to the garden ~ Let me love, let me touch, let me love, Baby, give it up, let me drink from the fountain. In the car, on the street, in the dark, Baby, on the beach, in the back of the garden - © Sian


Mais pas du tout, voyons ! innocent:
 


Dernière édition par Frederik Queysen le Mar 26 Juil - 17:29, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Métier/Etudes : Ex-militaire, DRH
Nombre de messages : 4319
Opinions Politiques : Celui des Spectres
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mar 26 Juil - 16:26, vous pouvez
Tout ce qu’elle voulait, c’était courir une demi-heure. Évacuer la fatigue et le stress, ne penser qu’à elle-même pendant une toute petite demi-heure. La rousse avait attendu patiemment que le bon moment se présente pour réintroduire ses séances de jogging dans sa vie en essayant d’éviter de donner l’impression à son compagnon qu’elle était une mauvaise mère. Non mais sérieusement, elle l’avait mérité : elle s’était montrée présente et patiente pour son fils. Elle s’était levée la nuit, avait enduré qu’il lui vomisse dessus, qu’il lui vide sa vessie sur elle, qu’il gâche ses nuits et s’approprie chaque seconde de chaque minute de chaque heure de sa vie sans se plaindre ni faillir. Elle avait mérité sa demi-heure et on lui avait volé en débarquant sur son chemin pour la kidnapper, l’attacher comme une criminelle pour l’amener sur un bateau et la saucissonner à une chaise.

Et pour quoi ?

Clara n’avait pas fait partie du gouvernement angélique. Dieu merci elle avait réussi à épargner à son nom d’être associé à cette débâcle alors pourquoi est-ce qu’elle se retrouvait sur ce foutu bateau ? Elle pouvait comprendre l’agacement de Léviathan et des Elfes en général de se voir à nouveau privés de justice par ce qui était très certainement une nouvelle manigance mais pourquoi elle ? Bon sang ! Elle avait pourtant veillé sur sa réputation comme sur la prunelle de ses yeux. Elle avait instauré une nouvelle politique dans l’université pour les nocturnes et tout fait pour que sa nature angélique ne lui pose aucun problème dans ses ambitions mais il fallait croire que ça n’avait servi à rien. Il lui fallut quelques temps avant de se rendre compte qu’il y avait d’autres personnes à bord avec elle. Des cinq infortunés qu’ils étaient, elle était la seule femme et aussi la seule à ne pas avoir fait partie du gouvernement, Queysen qu’elle finit par reconnaitre excepté. Qu’est-ce qu’elle faisait là, sérieusement ?

Le bateau filait à pleine vitesse quand des gens, ceux qui les avaient enlevés, les rejoignirent pour lancer le show. Cette manière de faire la dégoutait. Elle retira son menton de la main qui relevait leur visage quand vient son tour mais elle ne voyait pas quoi faire. Le sort s’arrêta sur un ange plus jeune qu’elle et qu’elle avait déjà vu trainer du côté de l’hôpital psychiatrique, au chevet de son cher et tendre opposé. Un des gars lui mit un couteau sur la gorge, comme pour le faire avouer. S’il était dans la même situation qu’elle – bon, soyons réaliste ça ne pouvait pas être le cas mais vous avez l’idée – il n’aurait rien à confesser. Clara serra les poings et tira sur ses liens en s’étonnant elle-même de ne pas y avoir pensé plus tôt. Pour son plus grand plaisir, elle se rendit compte que les liens n’étaient pas si serrés que ça puisqu’une seule secousse avait suffit pour les rendre un peu plus lâche. Si elle pouvait continuer son œuvre discrètement, elle parviendrait à se liberer et quand l’autre zouave arriverait avec son couteau, elle lui ferait amèrement regretter de lui avoir gaché son premier moment de liberté en tant que jeune maman.


We make up horrors to help us
cope with the real ones.
The night has been chaotic. The wind blew down through the chimneys where we were sleeping. People are saying they heard cries of grief in the air, strange screams of death, and terrible voices predicting catastrophes that will usher in a woeful new age. || No Fear. Act II, Scene 2. Shakespeare. › © alaska.

Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Métier/Etudes : Informaticien
Nombre de messages : 143
Opinions Politiques : Pro Ange ?
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Jeu 28 Juil - 20:03, vous pouvez
J'étais capable du meilleur, comme du pire, et les rares personnes acceptant de lire entre les lignes le savaient parfaitement. Alors autant dire que la situation actuelle n'avait strictement aucune chance de réveiller mes meilleurs instincts. Pas quand on venait de me malmener avec un sac sur la tête. Nous étions monté sur un bateau, qui allait excessivement vite si je me fiais au balancement. Mais je n'en savais pas plus, j'étais privé de ma vue, du moins jusqu'à ce qu'on m'en libère. Je reconnu rapidement l'ange que l'on menaçait devant moi, Jon, une vieille histoire qui n'avait jamais trouvé sa fin. Quand aux autres, nous avionsMcCarthy, Sedgwick et Queysen. Le choix de la désolation, je n'étais même pas sur que plus d'un sur deux soit en mesure de confesser quoi que ce soit. Dans tout les cas nous n'avions guère la meilleur position. Serrant la mâchoire devant cette mascarade, je me demandais réellement comment avait-il était possible qu'il soit encore en vie, encore sur cette terre. Il n'avait pas été assez claire que Leviathan était une erreur de la nature ?

La chose qui me chiffonnait le plus à l'heure actuelle, c'était bien que le seul a avoir été formé à tuer soit actuellement celui avec une lame sous la gorge. Mais allais-je faire acte d'héroïsme en le défendant ? Non, car dans cette situation actuelle, j'étais loin d'être enclin a faire le moindre effort. Et j'étais aussi certain que aucun d'entre nous ne pourrait faire usage du moindre don sans déclencher un carnage. Alors nous devions faire quoi ? Les regarder ? Attendre ? Je détestais être privé de mon arme de prédilection, à savoir la politique. Je n'avais donc plus qu'à attendre qu'ils se décident à faire une erreur, ou quoi que ce soit d'autre qui m'offrirait une opportunité de m'en sortir.



Your actions speak louder than words
I am asking you for one more chance ♥ DW

Stronger than we were before ♥ EJM
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Jon Wolfe
❝ ❞
Métier/Etudes : Lieutenant de l'Ordre
Nombre de messages : 65
Opinions Politiques : Celui des Anges !
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Jeu 28 Juil - 21:31, vous pouvez
Une minute trop tôt. Rien qu'une minute d'erreur, et elle me coûtait cher. Je pestais en silence, camouflé par le sac qui me couvrait le visage et embrumé par le rude coup que j'avais pris sur la nuque. Je cherchais les clés au fond de ma poche, déjà détendu devant la porte de mon immeuble, quand j'avais entendu des pas trop rapides, trop agressifs derrière moi. Je n'avais pas eu le temps de réagir, et j'étais furieux contre moi-même. Malheureusement pour ces salopards de Léviathanistes – de qui d'autres pouvait-il s'agir ? – j'étais aussi trop arrogant pour m'en prendre à moi-même. Dommage.

Une lumière blafarde envahit soudain mes prunelles, m'offrant un court aperçu de la situation dans laquelle nous avions été fourrée avant qu'un inconnu ne remplisse mon champ de vision. J'étais un peu rasséréné de ne pas être le seul au fond de cette cale. Pas tellement que je comptais sur la solidarité de mes collègues, mais plutôt car je n'avais pas été le seul assez abruti pour me faire avoir. Question d'ego tout ça, même si je me doutais que mes comparses fulminaient pour des raisons similaires aux miennes. S'il existait une seule chose pour lesquelles les anges étaient capables de s'unir, c'était peut-être bien casser la gueule à Léviathan. Ça et le pouvoir. Enfin, jusqu'à ce qu'ils se déchirent entre eux pour en obtenir plus.

Un rictus étira mes lèvres, et je portai mon attention sur la souillure qui osait m'adresser la parole. Son laïus judiciaire me fit bouillir un peu plus, et je dus déployer toute ma maîtrise de moi-même pour n'en rien laisser paraître sur mon visage. Je fermai un instant les yeux, baissant la tête comme par désir de repentance, avant de lui répondre d'une voix doucereuse.

« Seul Dieu est habilité à juger si j'ai été un pécheur durant ma courte et misérable vie. »

Je m'amusais beaucoup trop souvent de la dénomination dont nous avait affublé Adrian Maitan. Même humain, je n'avais jamais cru en dieu, mais devenu ange, je ne me lassais pas de jouer de la religion.

« Malheureusement, ta cagoule m'empêche de déterminer si tu es bel et bien Dieu, ou l'un de ses nobles envoyés angéliques. J'espère que tu ne m'en voudras donc pas, en l'absence de confesseur, de refuser de m'étendre sur ma profonde tristesse quant à l'échec de ma mission. J'aurais tant voulu purger Réversa de ses violences et de ses criminels, en faire un lieu de vie serein et paisible. J'ai failli à ma tâche, je n'ai pas été assez assidu. Pardon, Dieu. »

Je travaillais mon expression pour y modeler des trémolos de repentance, et les accents d'un homme au cœur lourd. Pour une fois, je ne tentais même pas d'utiliser mes talents pour enrober un quelconque mensonge ; j'avais fait l'honneur à ce moins-que-rien d'être sincère dans ma réponse.

Aie le cran de me montrer ton visage, et je te jure que si tu me laisses une chance de sortir d'ici, tu auras moins d'une semaine avant de crever la panse ouverte.

J'avais juste été un peu plus poétique pour coller au côté théâtral de leur mise en scène. Il fallait avouer que pour une fois, ces sans-cervelles s'étaient donné du mal.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Adam C. McCarthy
Cold Blood
Métier/Etudes : Avocat
Nombre de messages : 140
Opinions Politiques : Pro Anges
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Sam 6 Aoû - 10:19, vous pouvez
Il mettait une dernière consigne pour envoyer ses bagages à Bristol quand une présence dans son dos s'était faite sentir. Adam s'était senti épié durant plusieurs minutes avant de finalement sortir de la compagnie d'expédition. Il avait pourtant frôlé les murs et tenté de semer ses agresseurs mais c'est au détour d'une ruelle qu'il se fit avoir. En même temps à quatre contre un, ce n'était pas spécialement glorieux pour eux. L'ange avait alors été assommé, emmené de force dans un endroit qui ne lui disait rien du tout. Et il s'était réveillé encagoulé, bercé par un mouvement qui ne pouvait signifier qu'une chose : il était sur de l'eau. Après... tant qu'ils ne le noyaient pas.

La bonne nouvelle, c'était qu'il sortirait de là vivant. Torturé peut-être, mais vivant. Parce que dans le cas contraire, il serait déjà mort. L'avocat souffla alors qu'on lui retirait brutalement la cagoule noire et qu'on lui braque de la lumière dans le visage. Il lui fallut quelques instants avant de s'habituer à l'ambiance... ambiante et à reconnaître les personnes autour de lui. S'il n'était pas mort avant de passer la sortie, il ne comprenait pas. Fort heureusement, il semblait que leurs tortionnaires aient déjà trouvé leur bouc émissaire.

Comme quoi, il ne fallait jamais se salir les mains.

« Si vous vouliez un prêtre, il suffisait de le demander. Mais il n'est de pardon pour les impies et les traîtres. »

Sérieusement, comme s'ils avaient besoin de repentance...

« Maintenant arrêtez vos conneries et laissez-nous partir. Nous avons à faire. »


Amen
A fire's gotta burn The world is gonna turn A rain has gotta fall Fate is gonna call But I just keep on breathing Long as my heart is beating Someone's gotta hate It's never gonna change Gets harder everyday This is one hell of a place Keep your heart from freezing To keep yourself believing - Halestorm
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Frederik Queysen
Charm & ambition
Métier/Etudes : Directeur de l'hôpital
Nombre de messages : 4347
Opinions Politiques : Son camp ? Le sien, toujours ! Mais il soutient aussi la démocratie et la tolérance.
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 8 Aoû - 3:04, vous pouvez
Pendant que l'ancien milicien répondait à cet abruti de Léviathaniste avec une ironie dissimulée, mais qui n'échappait pas à Frederik, l'ange essayait de défaire les liens qui tenaient fermement ses poignets. Il avait une petite mais très aiguisée lame cachée dans sa montre, justement pour ce genre d'imprévus fort déplaisants, mais il faudrait que ses poignets soient un peu plus libres pour qu'il puisse s'en saisir et l'utiliser. Le Hollandais sentait que cela allait probablement prendre un peu de temps, donc il décida de regarder autour de lui. Les détails, c'étaient souvent la clé. Alors, mieux valait dompter sa panique montante, et garder son sang-froid, comme un ange digne de ce nom. Si l'autre égorgeait Wolfe, ce n'était pas son problème. Alors autant faire voyager son regard pendant que personne ne venait lui chercher des noises à lui...

L'ancien résistant faillit étirer un sourire en coin lorsqu'il remarqua, en relevant son regard vert, une petite caméra. Bien caché, elle aurait pu passer inaperçue. Mais non, l'ancien banquier l'avait remarquée. Ils les filmaient donc... Pour montrer plus tard ce qu'ils leur avaient fait, tels des terroristes ? Ou étaient-ils en train de transmettre ça à la télé ? Il ne savait pas, mais l'ancien membre de l'Assemblée n'allait pas rater l'occasion de souligner qu'il était l'ange irréprochable et eux, les Léviathanistes, les terroristes sans scrupules.

« Qu'est-ce que tu regardes, toi ?! »

Merde. Il ne s'attendait pas à ce qu'ils s'aperçoivent aussi vite qu'il avait remarqué leur caméra mal cachée. Frederik garda un air serein. Il était innocent, après tout. La victime, c'était lui ; les bourreaux, c'étaient eux. Il ferait donc en sorte qu'ils montrent leur véritable nature, à travers leurs faiblesses. S'ils croyaient l'avoir brisé en s'en prenant à lui plusieurs fois tout au long de ces dernières années, ils se trompaient : ils l'avaient rendu encore plus fort - et fourbe - qu'avant. Le brun regarda l'homme masqué.

« Maintenant vous aimez filmer les gens que vous condamnez à mort ? Je savais que vous, les membres de Léviathan, étiez des types cruels et sadiques, mais là... Vous continuez de vous surpasser, bravo. »

Dit-il avec un dégoût évident, et pas feint du tout.

« Vous voulez que j'admette mes erreurs ? Eh bien, ma seule erreur, c'est de ne pas avoir réussi à tous vous faire payer pour m'avoir tabassé, poignardé, laissé pour mort et, bien sûr, pour m'avoir honteusement kidnappé et séquestré pendant six mois... »

« La ferme ! On ne t'a jamais kidnappé, sale menteur ! »

Oh que non, il n'allait pas se taire !

« ... comme si j'étais un misérable ange ayant fait partie du gouvernement angélique ! J'étais un membre de la Résistance, bande de sadiques ! J'ai combattu ce gouvernement tyrannique ! Mais pour vous, on est tous pareils : des cibles à abattre, n'est-ce pas ? Pour que vous puissiez donne libre cours à vos tendances meurtrières ! »

L'ange regarda la caméra.

« Peut-être que je vais mourir aujourd'hui sur ce bateau. Mais quoi qu'il arrive, je demande humblement à l'Ordre : punissez ceux gens qui se font passer pour des justiciers alors qu'ils sont des crimin... »

La lourde gifle s'abattit sur sa joue. Oh... il avait trop parlé ? Il n'était pas censé dire qu'ils étaient sur un bateau ? S'ils étaient en train de montrer leur rare "bravoure" en direct, ils risquaient d'être foutus. Mais même sans l'Ordre, Queysen ne comptait pas se laisser faire, oh que non. Les pauvres, s'ils croyaient vraiment qu'ils allaient les torturer et tuer... Frederik avait presque réussi à défaire ses liens pendant son speech. Plus que quelques secondes et il se saisirait de sa lame. Il espérait juste qu'ils n'allaient pas l'égorger avant qu'il n'arrive à défaire complètement ces foutus liens.



Spoiler:
 



Back to the garden ~ Let me love, let me touch, let me love, Baby, give it up, let me drink from the fountain. In the car, on the street, in the dark, Baby, on the beach, in the back of the garden - © Sian


Mais pas du tout, voyons ! innocent:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Métier/Etudes : Ex-militaire, DRH
Nombre de messages : 4319
Opinions Politiques : Celui des Spectres
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Ven 19 Aoû - 22:43, vous pouvez
Pendant un moment suivant l'arrivée de ceux qui les avaient vraisemblablement enlevés, toute la population angélique du bateau se tint à carreau. Une première pour leur espèce, mais avec un peu de chance, ce silence présageait peut-être que l'un d'entre eux allait avoir une brillante une idée pour retourner le jeu en leur faveur et leur sauver la mise. Ce serait vraiment la première fois qu'elle attendait quelque chose des gens de son espèce. À moins qu'elle ne se retrouve à devoir se débrouiller toute seule comme elle pouvait. À bien réfléchir, c'était sans doute la meilleure chose à faire. Jusqu'ici, préférer se fier à elle-même plutôt qu'aux autres avaient toujours bien marché pour elle, vu la situation, elle serait peut-être avisée de continuer sur cette voie. Et puis si un des emplumés avait la bonne idée de discutailler pour gagner du temps, ce serait toujours ça de pris pour travailler sur ses liens qui donnaient enfin des signes de faiblesse.

L'homme qu'ils avaient mis sous les projecteurs se décida à répondre. Enfin… Répondre est un bien grand mot. Il nargua les geôliers pour être tout à fait précis. Tant mieux, s'ils avaient les nerfs et décidaient de le taper pour lui apprendre le respect, alors leur attention ne serait pas tournée vers elle. Et s'ils décidaient de corriger le premier ange, ils allaient sans doute devoir faire de même avec son voisin qui réclamait qu'on leur foute la paix. Bien essayé mon grand…

Soudain, elle sentit un pan de ses liens rouler sur son poignet. Yes ! La rousse se drapa d'un masque d'impassibilité pendant qu'elle se débarrassait du reste. Il ne lui suffirait que d'une distraction pour pouvoir attaquer. Il lui fallait un plan d'attaque. Elle ne savait pas si les autres étaient capables de se battre, aucun moyen de savoir s'ils pouvaient leur être d'aucune aide. Elle allait devoir compter sur elle-même, en tout cas pour ce qui était de se débarrasser des crétins présents. Si d'autres se cachaient hors de la cale et décidaient de se joindre à la fête, elle serait mal… Force lui était de constater qu'elle allait devoir prendre le temps de détacher deux-trois personnes. Même incapables de se battre, avoir des forces de son côté serait d'une grande aide. Si elle avait eu toute sa force elle aurait pu songer à les planter là mais elle venait à peine de reprendre le sport et le chemin était encore long avant de redevenir opérationnelle.

Sa distraction lui fut tendue sur un plateau d'argent par Queysen. Encore une bonne raison de l'apprécier plus que les autres anges. Clara décida de passer à l'action. Elle se redressa d'un bond, elle attrapa sa chaise et l'abattit de toutes ses forces sur le barjot le plus près d'elle. Elle jeta un coup d'œil à la caméra qui tournait toujours et donna un grand coup de pied dedans. Ca leur ferait les pieds à ces idiots : en leur ôtant leur caméra, elle leur ôtait le pouvoir qu'ils croyaient avoir sur eux. Une main se posa sur son bras et elle se rappela qu'elle avait des culs à botter.


We make up horrors to help us
cope with the real ones.
The night has been chaotic. The wind blew down through the chimneys where we were sleeping. People are saying they heard cries of grief in the air, strange screams of death, and terrible voices predicting catastrophes that will usher in a woeful new age. || No Fear. Act II, Scene 2. Shakespeare. › © alaska.

Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Métier/Etudes : Informaticien
Nombre de messages : 143
Opinions Politiques : Pro Ange ?
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 22 Aoû - 11:47, vous pouvez
C'était l'avantage d'avoir des Anges dans une pièce du moins en apparence. Aucun ne se laisserait à proprement parlé faire, ni même marcher sur les pieds et ce pour plusieurs raisons, à commencer par le fait que certain d'entre eux se croyaient plein de bonne attention et ne comptaient pas mourir ici et que d'autre, comme moi, ne se voilaient pas la face et ne comptaient pas non plus mourrir pour l'exemple. Je les connaissais, pas personnellement, mais je savais qui été sur le point de s'en sortir et qui nécessiterait de l'aide. D'ailleurs aider, avais-je réellement envie de le faire ? Disons que les choses seraient toujours plus évidente si je continuais à tourner les choses dans mon sens, si l'on pensait toujours que je travaillais avec eux. N'étant pas surpris par la réaction de certain, je savais dès lors que leur but n'était pas de nous tuer, car si cela avait été le cas, nous serions déjà mort depuis longtemps. Non, une autre raison devait les motiver et même si j'avais voulu la connaitre, Sedwick ne m'en donna pas l'occasion. Dommage. M'activant donc à défaire mes liens, je savais Queysen proche de la libération, pour ma part, j'avais encore du boulot à faire. Je n'avais pas été aidé, mais la diversion qu'apportait la seule femme de l'assemblé suffit à me libérer une main, la seconde étant libéré par celle que je venais de récupérer. Pouvant quitter cette chaise de fortune, je contournais le combat pour rejoindre Jon, qui était sans doute le seul pour qui j'avais un peu de respect dans cette salle, pour lui retirer ces liens.

« Si tu veux vérifier maintenant, je t'en prie. »

Soufflais-je non sans sourire à l'ange pour lui rappeler l'engagement qu'il venait de prendre envers l'un de nos tortionnaire. Le quittant alors, je rejoignais Sedwick, saisissant un des hommes part le bras avant de faire une clé de ce dernier. Pas de violence pour ma part, juste de l'immobilisation.

« Je propose que vous cessiez de vouloir faire justice vous même, ou je ne donne pas cher de votre peau. »

Nous pourrions nous contenir, c'était davantage la bombe à retardement que je venais de libérer qui ne saurait pas faire preuve d'autant de retenu. Qui, qui a dit que je savais être fourbe ?



Your actions speak louder than words
I am asking you for one more chance ♥ DW

Stronger than we were before ♥ EJM
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Jon Wolfe
❝ ❞
Métier/Etudes : Lieutenant de l'Ordre
Nombre de messages : 65
Opinions Politiques : Celui des Anges !
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mar 23 Aoû - 13:24, vous pouvez
Aie.

Pas que j’avais pas l’habitude de prendre des coups, mais un crochet dans la mâchoire, ça faisait jamais plaisir. De toute évidence, le bébé-terroriste qui se trouvait en face de moi n’avait pas vraiment apprécié qu’on lui résiste. Je crachai un peu de sang et de salive, après m’être mordu la langue sous le choc, et portai à nouveau mon regard sur lui. Je riais sous cape, car une telle attitude était pour moi la preuve qu’ils s’y prenaient comme de vrais amateurs. Tout ce trip de filmer, c’était déjà pas bien malin quand on était pas absolument certains de s’en sortir sans failles. Et vu la joute qui venait de démarrer autour de Qeysen, c’était pas garanti.

Mon préposé à l’aveu se détourna de ma pauvre personne pour voir si l’action n’était pas plus intéressante ailleurs. Je pus enfin en profiter pour explorer les liens qui me liaient les poignets. Ils étaient plutôt bien serrés, même si la méthode n’était pas parfaite et je grinçai des dents. Il allait me falloir du temps pour m’en défaire, et j’aurais voulu ne pas devoir en arriver à cette conclusion. D’abord, parce que si j’étais honnête avec moi-même, le kidnapping et la mise en difficulté qui le suivait étaient franchement humiliants. Ensuite, parce que plus longtemps on restait ici, plus on risquait que la situation dérape en notre défaveur.

Ah, ben voilà qui est très efficace. Délicat et angélique, je donne un 8.

Clara Sedwick était sortie de sa discrétion pour exploser sa chaise sur la tête d’un de nos geôliers. Je ne savais pas quel était l’abruti qui avait choisi les cibles pour cette action punitive, ni quelles vérifications ils avaient fait sur nous avant de se lancer, mais une chose étaient sures ; ils avaient accumulé les erreurs. En quelques secondes, la cale avait basculé dans un chaos terrible, et des mains inconnues finissaient le travail que j’avais péniblement entamé sur mes poignets ligotés.

« Je te revaudrai ça. »

Tous les anges n’étaient pas des as du jeu en équipe – et j’étais plutôt bien placé pour le savoir. Je n’aimais pas avoir de dettes envers qui que ce soit, mais j’étais aussi bien obligé de reconnaître que l’assistance de Caleb venait de me faire gagner de très précieuses secondes. Et bon, on peut être un ange avec un peu de valeurs de temps en temps, non ? Il suffirait de se venger s’il venait à profiter de ma reconnaissance. Ça aussi, c’était pas difficile.

Je pris une seconde pour démasquer le visage de celui qui m’avait menacé, et plongeai mon regard profondément dans le sien. J’imprimai chaque détail de son misérable faciès au fond de ma mémoire, avant de lui adresser un rictus méprisant.

Je te retrouverai, bâtard.

A mon tour, je pris le chemin du centre de la cale, non sans calmer l’un des inconnus qui s’était jeté dans mon dos avec toute la grâce d’un gamin qui a appris à se battre dans une cour d’école avec beaucoup de puissance et peu de stratégie. La bagarre n’était pas mon terrain de jeu favori, mais j’avais appris avec application dans l’Ordre à fait usage de mon corps au mieux ; à savoir faire mal pour le moindre effort. J’étais encore et toujours un homme de diplomatie avant tout.

« Ne traînons pas trop longtemps dans leur petit jeu, on ne sait ni combien ils sont, ni où nous sommes. »

Je m’étais adressé au groupe, accroupi à quelques mètres d’eux alors que je récupérai la puce de la caméra. Je n’avais qu’une affection limitée pour Clara et Frederik, mais les liens de la première avec James et l’intelligence retorse du deuxième me poussait à adopter une attitude de partenariat d’opportunité. Mieux valait ne pas jouer l’individualisme face à un groupe soudé. Néanmoins, c’était avec un regard interrogateur vers Caleb que je me remettais en mouvement.

« Sortons de cette cale. »
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Métier/Etudes : Ex-militaire, DRH
Nombre de messages : 4319
Opinions Politiques : Celui des Spectres
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mar 6 Sep - 16:25, vous pouvez
Les autres réagirent presque au quart de tour après son passage à l’action. Bon, après ils avaient tous l’air de civils, elle pouvait donc difficilement attendre à une super réactivité de leur part. La rousse devait sans doute s’estimer chanceuse qu’ils aient à peu près tous l’air de savoir se défendre un minimum. Elle avait autre chose à faire que s’attarder sur ce rafiot et se trainer des boulets angéliques ne faisait certainement pas partie de ses plans. Avec tous leurs efforts réunis, la team Ange parvint à éliminer entièrement ceux qui les retenait dans la cale ou à les immobiliser. Wolfe avait raison, il fallait vite qu’ils décampent tous avant qu’on ne s’aperçoive qu’ils n’étaient plus sous le contrôle des psychopathes et viennent leur tomber dessus comme la misère sur le pauvre monde.

Elle tourna la tête vers l’ex-milicien qui exposait leur situation tactique. Oui, ils ne savaient rien sur ceux de dehors. Ses yeux se levèrent vers le plafond et elle essaya de tendre l’oreille pour voir si elle entendait quelque chose avec le jeune homme qui parlait, c’était peine perdue.

- Ils ont planifié cette histoire en apprenant la mise en quarantaine. C’est ce qu’ils ont dit tout à l’heure, ils voulaient préparer Brighton à « nos péchés ». Ce qui signifie qu’elle a été préparé dans l’urgence. Avec un peu de chance, ils étaient tous là pour s’assurer de leur réussite et n’ont laissé que quelques hommes pour gérer le bateau.

« Avec un peu de chance », oui c’est ça. C’est exactement ça.

- On ne sait pas combine ils peuvent être là-dehors, je pense qu’on devrait s’avancer prudemment. Ceux-là c’était de la rigolade, ça m’étonne qu’ils aient réussi tous seuls à tous nous kidnapper…


We make up horrors to help us
cope with the real ones.
The night has been chaotic. The wind blew down through the chimneys where we were sleeping. People are saying they heard cries of grief in the air, strange screams of death, and terrible voices predicting catastrophes that will usher in a woeful new age. || No Fear. Act II, Scene 2. Shakespeare. › © alaska.

Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Métier/Etudes : Informaticien
Nombre de messages : 143
Opinions Politiques : Pro Ange ?
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Ven 9 Sep - 19:16, vous pouvez
Nous avions réussit à nous en sortir par je ne sais quel moyen, mais il ne fallait trop solliciter notre chance. L'on ne savait en effet pas combien ils étaient ni si ils étaient lourdement armé. L'on pouvait parfaitement tomber sur un os qui nous ferait reculer. Il fallait réfléchir, mais réfléchir vite. Car quelque chose me disait qu'ils ne tarderaient pas à nous tomber dessus. Nous avions eu le droit à notre propre émission de télévision après tout. Il ne fallait pas s'attendre à un temps de réaction trop grand.

« On était filmé, si renfort il y a, ça ne va tarder à arriver. »

Soufflais-je en m'avançant vers la porte. Je l'avoue j'aurais bien aimé que Wolfe soit un peu plus agressif, histoire de faire diversion.

« On doit sortir maintenant, plus on attends, plus il y aura de risque qu'ils s'organisent. »

Et si nous ne savions pas combien ils étaient, ils ne savaient pas non plus que nous nous en étions sortie. C'était un effet de surprise que l'on devait garder pour nous, et que l'on ne devait surtout pas perdre à mon sens.



Your actions speak louder than words
I am asking you for one more chance ♥ DW

Stronger than we were before ♥ EJM
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Jon Wolfe
❝ ❞
Métier/Etudes : Lieutenant de l'Ordre
Nombre de messages : 65
Opinions Politiques : Celui des Anges !
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 11 Sep - 20:51, vous pouvez
Je fus presque surpris que Sedwick ne me contredise pas pour le principe. Je n’aurais pas pu me retenir de lever les yeux au ciel, car la prudence était simplement la seule solution envisageable. Pour mon plus grand plaisir, je devais l’avouer ; je n’avais jamais été de ceux qui foncent tête baissée pour l’amour des poings. Plutôt que de les éliminer tous en face à face, je réfléchissais déjà à un moyen de nous évader de ce bateau discrètement avant de le faire sauter. Évidemment, je n’avais nullement l’intention de les laisser s’en sortir, mais je ressentais une certaine dose d’adrénaline à l’idée de les faire cramer dans leur rafiot. Une bonne ordalie, ça c’était divin, non ?

Je hochais la tête en réponse à la réflexion de mon troisième comparse.

« A moins qu’ils n’aient des actions en cours à Reversa ou Bristol. Je serais étonné qu’ils se contentent d’un petit show télévisé. »

J’aurais aimé penser qu’ils soient assez stupides pour contrer une bande d’anges aussi facilement, mais en déplaise à notre arrogance légendaire, ces abrutis de Leviathans avaient tout de même réussi à kidnapper un certain nombres d’entre nous, et non des moindres. J’étais persuadé que d’autres groupes avaient du faire des descentes dans d’autres médias, ou des endroits publics pour donner plus de corps à toute leur mise en scène. C’était selon moi une raison supplémentaire pour utiliser l’effet de surprise et débarrasser le plancher ; ça nous donnait une chance de continuer à leur gâcher la fête.

Sans plus un mot, je m’engageai plus avant dans le couloir principal, l’oeil et l’oreille aux aguets, presque agacé de n’avoir encore croisé personne. Jusqu’à être arrivé à une porte, derrière laquelle, indubitablement, la résistance tentait de s’organiser. Des voix agacées trahissaient la présence de deux hommes et une femme, des accents craintifs se mêlant aux paroles pressantes. Silencieusement, je prévins les deux autres anges de mon intention d’enfoncer la porte, quelques secondes avant d’agir.


Dernière édition par Jon Wolfe le Sam 29 Oct - 13:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Narrateur
❝ Let me tell you a story... ❞
Nombre de messages : 2483
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mer 14 Sep - 11:12, vous pouvez


Never Wrong
Event Ange

Ces abrutis gardaient le silence sur les choses importantes sans pour autant pouvoir faire taire leur ego si important. Et il fallait que cela cesse au plus vite. Derrière une porte, juste devant le poste de commande du bateau, trois Leviathans étaient occupés à prendre les dernières dispositions. Dans la cale où ils étaient attachés, le chaos semble se calmer et lentement les Leviathans se redressent et se regardent. L'homme décagoulé fait face à la caméra, qu'il redresse lentement.

« Mon nom est Grayson Benedict. Elfe de naissance, j'ai vu ma maison partir en fumée en même temps que l'entièreté de mon clan. J'ai été forcé à adopter un rythme de vie qui ne me convenait pas. Forcé d'adhérer à des idées qui n'étaient pas les miennes sous peine de finir en prison ou pire. Ceux qui s'autoproclament Anges n'en ont que le nom. Ils sont les responsables de cette atrocité. Et vous choisissez de remettre vos connaissances de notre population à ces gens. Notre action n'a pour but que vous ouvrir les yeux. Regardez la facilité et la violence avec laquelle ils ont réussi à nous renverser et à nous maîtriser. C'est le quotidien dans lequel ont vécu les Réversiens pendant des années avant que nous ouvrions les yeux et que nous les renversions. Ne les laissez pas reproduire cela chez nous. Ne commettez pas les mêmes erreurs que nous. »

La caméra change subitement de canal pour laisser voir les anges dans le couloir, espionnant les conducteurs du bateau. La voix de Benedict continua à commenter.

« Sans doute les prenez-vous pour d'innocentes victimes de bourreaux qui ont décidé de leur mener la vie dure. Bourreaux nous sommes devenus par leur faute. Mais c'est faux. Totalement faux. Ils n'ont de victimes que l'apparence. Ils ont brisé nos vies et briseront les vôtres également. »

Ce fut le moment que choisit l'un des Anges pour fracasser la porte de la cabine de commande. Et la vidéo se brouilla alors dans la chute d'une des caméras de sécurité qui ne montra finalement plus que les pieds des différents protagonistes.

« Nous vous avons prévenu. »


Notes aux joueurs:
Le tour reprend à Adam. Votre marge de jeu est assez larges et de nombreuses armes sont à votre disposition dans la cabine (n'hésitez pas à en parler dans le talk talk, un flood pour l'event va être ouvert après ce message). N'oubliez pas cependant que faire des trous dans une coque de bateau, ça fait couler ce dernier ! Si besoin de précision n'hésitez pas à contacter le staff.

Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Adam C. McCarthy
Cold Blood
Métier/Etudes : Avocat
Nombre de messages : 140
Opinions Politiques : Pro Anges
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Sam 17 Sep - 16:22, vous pouvez
Ils avaient fini par sortir de la salle, et il devait avouer que c'était uniquement grâce à Sedwick et son ingéniosité. Et il ne se priva pas de lui adresser un signe de tête pour la remercier, remettant sa chemise proprement et lissant le haut de son pantalon. Rester digne en toute circonstance était quelque chose de fondamental après tout. Comme Williams le disait si bien, si quelqu'un devait arriver, allié ou ennemi, cela n'allait pas tarder. Alors autant tenter de se sortir de là quand même. Il emboîta le pas aux autres lorsqu'ils se retrouvèrent coincé derrière une porte. Ainsi ils n'étaient pas si seuls que ça sur le bateau. Et bien sûr, il fallait compter sur certains pour foutre en l'air une couverture. Un ex-milicien se précipita sur la porte, la défonçant, avant de plaquer l'un des membres de Leviathan au sol.

« Ce que je crois qu'il essaie de dire, c'est... relâchez nous ? »

Insuffler l'idée ne devrait pas être si stupide. En tout cas, il devenait évident qu'ils allaient au moins l'écouter. Mais un bruit de cavalcade au-dessus interrompit ses pensées.

« Je crois qu'on a de la compagnie. »

Comptez sur Adam McCarthy pour être très utile dans des situations pareilles...


Amen
A fire's gotta burn The world is gonna turn A rain has gotta fall Fate is gonna call But I just keep on breathing Long as my heart is beating Someone's gotta hate It's never gonna change Gets harder everyday This is one hell of a place Keep your heart from freezing To keep yourself believing - Halestorm
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Frederik Queysen
Charm & ambition
Métier/Etudes : Directeur de l'hôpital
Nombre de messages : 4347
Opinions Politiques : Son camp ? Le sien, toujours ! Mais il soutient aussi la démocratie et la tolérance.
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mer 28 Sep - 3:28, vous pouvez
La bagarre éclata, merci Sedwick, et les Anges renversèrent la situation. Une fois ses liens défaits, Frederik attrapa la lame - minuscule mais aiguisée - cachée dans sa montre et n'hésita pas à se servir de ses poings pour mettre quelques Léviathanistes KO. Ces derniers mois, il avait profité de son temps libre pour apprendre à se défendre et là, force était de constater que c'était le bon moment de prouver qu'il avait fait des progrès. L'ancien résistant préférait clairement la voie diplomatique, les paroles et les mensonges, mais aujourd'hui, une fois n'est pas coutume, la violence serait le moyen que le Hollandais privilégierait.

L'ancien banquier s'attarda un peu sur la cale, attrapant les armes de quelques membres de Léviathan, parce que, de un, sans armes ils ne seraient plus aussi dangereux, et de deux, lui, ou l'un de ses congénères, pourraient encore en avoir besoin si jamais d'autres emmerdeurs venaient à nouveau les menacer. Après tout, Queysen ignorait combien de Léviathanistes il y avait sur ce bateau, alors il autant ne pas prendre de risque. Après avoir attrapé aussi le masque d'un de ces crétins, l'homme cacha son visage derrière ce dernier, au cas où il y aurait d'autres caméras cachées quelque part. Frederik tenait à garder sa réputation intacte... Et là, clairement, ce ne serait pas en agressant des gens - c'était de la légitime défense, mais vous savez, l'opinion publique... - et en se faisant filmer sans le savoir qu'il y parviendrait. Quand l'ancien consul rejoignit les autres Anges, la porte était déjà défoncée. Il retira brièvement son masque, histoire qu'ils ne lui tirent pas dessus. Il tenait également dans chaque main un revolver, tandis qu'il en avait encore deux autres bien gardés... Sait-on jamais. Mine de rien, c'était une sensation agréable, surtout après qu'il se soit senti pendant de très longues minutes en position de faiblesse.

« Je vois que vous vous amusez, les amis ? »

Lâcha-t-il, ironique, avec un sourire en coin. Cependant, il n'avait même pas eu le temps de finir sa phrase, que des bruits de pas accélérés se faisaient déjà entendre au-dessus de leurs têtes. Puisqu'ils avaient défoncé la porte, impossible de se barricader ici... Il allait falloir se battre, eh oui, encore. Et, en attendant, prendre les commandes et diriger le bateau vers un endroit sûr, où ils pourraient débarquer. Ça faisait des années que Frederik n'avait pas conduit un bateau, mais il essaya de puiser dans ses souvenirs.

« On est à présent sur l'Avon River, je crois. Nous ne sommes pas loin de Bristol. »

Les Léviathanistes avaient visiblement prévu de les emmener à Bristol... Peut-être pour les torturer publiquement, allez savoir. Heureusement pour eux, les Anges avaient réussi à secouer les choses, mais la vérité était que désormais, s'ils voulaient s'en sortir, il faudrait bien qu'ils débarquent à Bristol avant que ces tarés ne les tuent ou qu'ils ne fassent couler ce bateau avant-même qu'ils n'arrivent là-bas.


Spoiler:
 


Back to the garden ~ Let me love, let me touch, let me love, Baby, give it up, let me drink from the fountain. In the car, on the street, in the dark, Baby, on the beach, in the back of the garden - © Sian


Mais pas du tout, voyons ! innocent:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Métier/Etudes : Ex-militaire, DRH
Nombre de messages : 4319
Opinions Politiques : Celui des Spectres
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 17 Oct - 16:44, vous pouvez
Le blondinet avait raison. S'il restait du monde sur le bateau, ils avaient du se rendre compte de l'absence des autres ou alors entendre leur bagarre, qui avait été loin d'être discrète. S'ils avaient deux sous de jugeote – ce qui l'étonnerait énormément – ils étaient en train de préparer leur riposte. Clara suivit le mouvement des Anges qui, comme des rats (n'ayons pas peur de le dire) quittaient la cale pour retrouver l'air pur en suivant le couloir. Une porte finit par leur bloquer le chemin et un des gars de la bande se jeta dessus pour la défoncer et se jeter dans la mêlée.

De l'autre côté se trouvaient des silhouettes encagoulées et une caméra qui tomba de son trépied après l'ouverture cavalière de la porte. Mettre les gus hors d'état de nuire étant donné qu'ils étaient en supériorité numérique ne fut pas très compliqué et Clara termina en éteignant proprement la caméra et en la remettant sur la table la plus proche avant de se passer les mains dans les cheveux. Quand elle rentrerait, elle avait déjà prévu de prendre un très long bain, avec même peut-être un peu de mousse et une bière pour décompresser. Malheureusement, leur repos passager fut de nouveau interrompu par un bruit de pas au-dessus de leurs têtes et l'arrivée impromptue d'un de ces crétins encagoulés qui n'avait sans doute pas compris que c'était loin d'être le coin pénard où se cacher en attendant que la tempête passe. La rousse s'avança vers lui pour lui faire manger ses dents quand il tomba la cagoule, révélant le visage souriant de Queysen. Oui, si elle était armée comme lui, il y avait fort à parier qu'elle sourirait aussi… Clara le laissa entrer et parader en se baissant pour remettre la porte en place, pour le peu que ça les aiderait. Maintenant, il suffisait qu'elle trouve de la corde ou du scotch pour caler les crétins et ne pas prendre le risque de les avoir encore sur le dos au cas où ils retrouveraient leurs esprits. En cherchant, elle finit par capter la présence d'une porte discrète dans le mur qu'elle ouvrit doucement pour ne pas prendre le risque d'alerter les gens qui étaient potentiellement de l'autre côté.

Il n'y avait personne, mais c'était le poste de contrôle. Yes. Clara ouvrit en grand la porte et se retourna vers les autres.

— Et bien dans ce cas, je propose qu'on débarque immédiatement.

Enfin, si quelqu'un savait comment piloter un bateau, s'entend.


We make up horrors to help us
cope with the real ones.
The night has been chaotic. The wind blew down through the chimneys where we were sleeping. People are saying they heard cries of grief in the air, strange screams of death, and terrible voices predicting catastrophes that will usher in a woeful new age. || No Fear. Act II, Scene 2. Shakespeare. › © alaska.

Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Métier/Etudes : Informaticien
Nombre de messages : 143
Opinions Politiques : Pro Ange ?
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Sam 22 Oct - 11:24, vous pouvez
L'avantage sans doute des anges, on savait rapidement réagir. Ainsi donc, après avoir su se débarrasser de nouveau boulet, Miss Sedwick finit par trouver une salle qui pourrait nous faire arriver plus tôt que prévu. Et quelque chose me disait que plus vite nous débarquerions, plus vite nous pourrions partir et éviter les ennuis. Il devait y avoir un comité d'accueil à Bristol qui risquait fort de nous faire passer l'envie d'y aller. C'était une évidence. Après, je n'étais pas certain qu'en l'état l'on soit capable de débarquer aussi facilement que ça.

« Vous vous y connaissez suffisamment pour le faire où on doit réveiller l'un d'eux pour le convaincre de le faire. »

L'ensemble de nos dons combinés finiraient bien par faire céder les plus rotor. Même si ils ne voulaient pas, même si ils y mettaient du leur, il y aurait trop de chose pour les faire céder et venir vers nous. Ils ne pourraient pas lutter en individuel et nous n'aurions même pas besoin de se salir les mains à vrai dire. C'est juste qu'en masse, je n'étais pas certain de la porter de tous nos dons. Je me savais capable d'influencer une salle entière, de les pousser à me faire confiance, à croire en moi, mais je ne me voyais pas pousser le vice à un navire en entier, ni à une assistance que je ne pouvais voir. Il devait en être de même avec les autres.



Your actions speak louder than words
I am asking you for one more chance ♥ DW

Stronger than we were before ♥ EJM
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Jon Wolfe
❝ ❞
Métier/Etudes : Lieutenant de l'Ordre
Nombre de messages : 65
Opinions Politiques : Celui des Anges !
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Sam 29 Oct - 13:40, vous pouvez
Notre arrivée fut une affaire rapidement réglée. Les trois pauvres Leviathans qui nous faisaient face n’eurent que le temps de ressentir un bon choc d’adrénaline avant d’être maîtrisés. Je portais alors, et pour la première fois, un regard attentif sur eux, gravant dans ma mémoire chaque détail qui les distinguaient les uns des autres. Ce faisant, je me massais distraitement l’épaule ; l’enfonçage de porte n’était pas mon hobby préféré et j’étais loin de m’en cacher.

Il était inutile de chercher à jouer un rôle avec les Anges, même entre nous, l’honnêteté n’était que rarement de mise. Les jugements que nous portions les uns sur les autres, au fur et à mesure que cette petite fête s’éternisait, étaient bien plus brutaux que ce que nos kidnappeurs recevaient sur le museau. Je sentis un sourire ironique s’étendre sur mon visage ; la Nature gardait décidément un contrôle bien intéressant sur toutes les expériences sordides effectuées sur ses produits. Avec un vrai esprit grégaire, nous aurions été inarrêtables. Mais nous étions incapables de nous faire confiance.

« Tu crois Queysen, ou tu es sur ? »

Plus que du sarcasme, c’était une forme de lassitude qui s’exprimait dans ma voix. Je n’avais jamais été très fan du jeu du chat et de la souris, et cette énorme vague d’incertitudes et de nouvelles découvertes me donnait l’impression que nous continuions à avancer dans le plan de Leviathan, persuadés d’avoir repris le contrôle.

« Vous ne trouvez pas étrange qu’il y ait finalement si peu de résistance sur ce bateau… ? Je sais que leur intellect ne vole pas très haut, mais il faut tout de même être brutalement con pour placer juste une poignée de type à moitié pas entraînés quand on kidnappe des Anges. »

Je croisai les bras. J’espérais que leur plan ait eu une telle faille, cela signifiait qu’on pourrait rapidement se séparer et retourner à nos occupations personnelles. Mais tout de même, cette fuite me semblait un peu trop facile.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Narrateur
❝ Let me tell you a story... ❞
Nombre de messages : 2483
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 21 Nov - 19:08, vous pouvez


Never Wrong
Clôture: dernier tour

Leviathan arriva à nouveau en force, brisant la porte derrière l'ensemble des Anges s'étaient retrouvés. Oh leur posture ne semblait pas la meilleure, mais les scores étaient plus ou moins équilibrés désormais. La menace envers les pilotes du bateau finit par contre par calmer les ardeurs des nouveaux arrivants qui furent emmenés dans un coin du bateau.

Plusieurs dizaines de minutes plus tard, chacun fut débarqué à Bristol. Leviathan en profita de se disperser aussi rapidement que possible, certains se faisant coincer par des policiers et des journalistes bien trop pressés de comprendre ce que signifiait l'événement qui venait de se dérouler sous leurs yeux ébahis.

Plusieurs tirs retentirent alors dans la foule, ciblant à chaque fois l'un des hors-la-loi attrapé. Des tâches rouges s'étalaient sur les vestes, fronts, jugulaires des quatre Leviathan, avant qu'ils ne tombent raides morts. L'enjeu était désormais bien trop grands pour qu'ils ne risquent de vendre leurs compagnons. Une banderole se déroula alors, teintée de peinture rouge et de photos des Anges précédemment séquestrés.

" Vous avez fait ça. "


En dessous, les noms de chacune des victimes de la tyrannie angélique à Réversa. Nocturnes, humains, elfes, chacun sans aucun oubli s'y retrouvait.

Jamais ils ne les laisseraient en paix.

Les Anges et la population furent mis à l'abri tandis que les ambulances arrivaient et que la police se mettait à chercher après les tireurs. Mais Leviathan était désormais passé maître dans l'art de la dissimulation.

Les Anges et leurs partisans n'avaient qu'à bien se tenir.

Notes aux joueurs
Ce tour est entièrement libre. Sachez seulement que le sujet sera archivé le 25 Novembre à 21h. Les mêmes règles de rp s'appliquent que celles auparavant.

Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Frederik Queysen
Charm & ambition
Métier/Etudes : Directeur de l'hôpital
Nombre de messages : 4347
Opinions Politiques : Son camp ? Le sien, toujours ! Mais il soutient aussi la démocratie et la tolérance.
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Jeu 24 Nov - 4:01, vous pouvez
Décidément, ces ordures de Léviathanistes étaient tenaces. Apparemment, il n'avait pas aidé l'Ordre à en emprisonner assez. Mais pas de soucis, il allait le faire dès qu'il quitterait ce bateau et retournerait à Réversa. Ils allaient se calmer, ces enfoirés. Frederik n'en avait rien à foutre des autres Anges, qu'ils aillent tous crever en enfer. Mais ces putains de Léviathanistes, il était loin, très loin d'en avoir fini avec eux. Il n'en aurait fini avec eux que lorsqu'ils se retrouveraient tous derrière les barreaux. Ou morts. Mais ils n'allaient pas, surtout pas, continuer de s'en prendre à lui comme ça.

Les quelques rebelles qui restaient furent rapidement contrôlés. Pour une fois, les Anges avaient su s'allier et renverser une situation qui s'annonçait mauvaise. Bravo à eux, quel exploit. Mais ce n'était pas pour autant que le Hollandais allait accepter qu'on le mette dans le même panier qu'eux. Lui, il n'avait pas fait partie de ce foutu gouvernement, il n'avait pas organisé ces pendaisons ou encore le grand incendie de 2010. Lui, il les avait combattus et renversés. Autant dire qu'il se ferait une joie de le rappeler à n'importe qui l'accuserait de quoi que ce soit.

Une fois débarqués à Bristol, ils furent rapidement accueillis par des flics et des journalistes surexcités. Les Léviathanistes n'allaient pas s'en sortir comme ça, et rien que pour ça, Frederik était presque content qu'ils l'aient kidnappés. Ils s'étaient tirés une balle dans le pied. Et... pas que. Littéralement. Des tirs résonnèrent, des extrémistes tombèrent. Puis une banderole se déroula, teintée de peinture rouge et de photos des Anges qu'ils avaient kidnappés. Y compris Frederik. Vous avez fait ça ? Queysen renifla avec dédain. Putain, ils tiraient sur les "leurs", en vrais terroristes qu'ils étaient, et ils avaient encore le culot d'accuser les Anges. Ou pire, de l'accuser lui aussi ? Pff. Bande de dégénérés. Il allait se faire une joie de les traquer à Réversa ou ailleurs et de les envoyer en prison encore une fois. Shawn allait encore devoir contacter ses espions et ses hackers, mais il était sûr que son ami en avait hâte. Après tout, il allait être grassement payé aussi.

« Vous avez fait ça. Moi j'ai rien fait du tout. »

Mais il le ferait bientôt. Il finirait bien par tous les détruire un jour. Il se l'était promis.


Back to the garden ~ Let me love, let me touch, let me love, Baby, give it up, let me drink from the fountain. In the car, on the street, in the dark, Baby, on the beach, in the back of the garden - © Sian


Mais pas du tout, voyons ! innocent:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le , vous pouvez
Revenir en haut Aller en bas
 

Never Wrong | Event Anges

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» event coupe du monde la semaine prochaine
» ANGÉLIQUE___ «Marquise des Anges »[5%]
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» - Event II.2 - La Faiblesse des Jedi
» Préambule du Chapitre trois : « Anges et Démons »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Une question d'opposé? :: Flood Times :: Events-
Les Petits Plus

What's up?

REFONTE DU FORUM
La découvrir - La suivre

STATISTIQUES:
Anges: 7
Elfes: 7
Humains: 12
Conseil: 5
Prometheus: 3 Avalon: 3
Lycans: 8
Spectres: 4
Vampires: 8
Léviathan: 2
Mithra: 4 Gaïa: 1

Votez pour le forum ♥