AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


FORUM FERME
Retrouvez nous sur Whispers of Dawn, la V2 de Réversa! :
http://whispersofdawn.forumactif.com/

Partagez | .
 

 Wrong Side of Heaven | Event Humains

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Narrateur
❝ Let me tell you a story... ❞
Nombre de messages : 2483
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 25 Juil - 19:56, vous pouvez


Wrong Side Of Heaven
event humain juillet 2016

Le forum avait revêtu des airs de conférence en ce jour ensoleillé. L'annonce du regroupement entre Bristol et Réversa avait été faite quelques jours au préalable et désormais les premières séances d'informations commençaient à prendre part dans différents endroits de la ville.

« Il vous sera demandé de vous enregistrer dès chaque sortie de la ville lorsque vous rejoindrez Bristol. À nouveau, le Conseil vous assure que la situation à Réversa n'est que temporaire et qu'il ne faut pas craindre un quelconque problème avec les Nocturnes. Il y a effectivement un changement de chef de clan en cours, et cela s'est bien passé dans des conditions particulières mais tout est pris en main par les Anciens du clan. »

Il fallait rassurer la population en ces moments plus que troubles. Et surtout leur montrer que les véritables problèmes n'étaient pas forcément liés aux Nocturnes réversiens. Au dehors, un bruit de chute de tissus se fit entendre, attirant les curieux en dehors du forum, tandis que des cris de surprise retentissaient. Un écran géant se déroulait à l'endroit même de l'ancienne mairie, tenus par des fils qui se promenaient d'un bâtiment à l'autre. Sur l'écran on pouvait apercevoir les anges en cercle, attachés et encagoulés et des silhouettes qui se tenaient derrière chacun d'entre eux, armes à la main.

La surprise passée, ils observèrent l'écran géant tandis qu'une banderolle se déroulait également sous leurs yeux, s'adressant directement à eux.

« Vous les avez soutenus. Aidés. Protégés. Vous ne vous êtes pas révoltés. Vous êtes aussi coupables qu'eux. »

Les bruits de révolte commencèrent alors à se faire entendre sur la place publique tandis que de nouvelles silhouettes s'approchaient de la foule se mêlant à celle-ci.

Notes aux joueurs
Tour de rôle: Arwenn – Eris – Eliott – Resa – William – Lyle – Leonie – Ellis - Edana

Vous avez trois jours pour répondre, avec minimum 10 lignes. Nous vous avons donné un ordre de passage, n'hésitez pas à contacter le staff en cas de non participation!

Préparez-vous à une journée longue en émotions! C'est tout ce qu'on peut vous dire!

Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Métier/Etudes : Bijoutière
Nombre de messages : 57
Opinions Politiques : Celui de la paix
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Ven 29 Juil - 14:47, vous pouvez
Inclinant sa tête à gauche, puis à droite, Eliott fait craquer ses cervicales endolories. Certains boivent pour oublier, elle, travaille. Sur l’étagère derrière elle, des dizaines de moules de pièces à fondre, des « œuvres ». Minutie, patience… Etat végétatif du cerveau en dehors de l’esprit de créatif. Penchée sur ses os de sèche, elle n’a pas à penser à tout ce qui est en train de secouer le monde. C’est comme si elle se bouchait les oreilles et chantait fort pour couvrir le vacarme de la haine qui monte, toujours un peu plus menaçante… Cette ambiance, elle ne la connaît que trop bien… Comment l’oublier ?

Du bout des doigts, elle se frotte les yeux tandis que son portable, en sonnant, lui rappelle qu’il est temps de sortir. Exprimant un blase qu’elle ne ressent pas, elle range ses affaires, enfile sa petite veste en jean et quitte sa boutique au profit d’une rue de Réversa, baignée par le soleil de la pleine journée. Ayant enclenché le mode automatique, elle se rend au forum près des ruines de la marie, tâchant de ne faire attention à rien. Elle serait plongée bien assez tôt dans l’enfer des réflexions et des questionnements pour vouloir le garder au loin autant que faire se peut.

C’est donc un brin amorphe qu’elle se joint à la foule du forum, prête à écouter ce qu’on aurait à lui dire, mais sans en attendre la déclaration de paix et d’amour qu’elle souhaite ardemment, et de façon tout à fait confidentielle… Malgré tout, malgré son air distant, elle ne peut s’empêcher de serrer les dents à l’entente de l’annonce du contrôle « aux frontières » de la ville. La mort de la liberté… Peut-être n’aurait-elle jamais dû mettre les pieds dans cette ville…

Un sentiment de malaise commence à l’envahir, de façon tout à fait insidieuse. Tout ce qu’elle cherchait à refouler menaçant de la submerger, comme un tsunami. Vaille que vaille, la nouvelle humaine s’efforce de garder son calme et de ne céder ni à la colère ni au désespoir… Peine perdue. Quand, au sortir du forum, ses yeux en viennent à se poser sur le spectacle terroriste dispensé par un écran géant, ses mains viennent chercher son nez pour camoufler l’expression d’horreur qui déforme sa bouche, alors trahie uniquement par ses sourcils froncés d’inquiétude. « C’est de la folie… » s’entend-t-elle murmurer. « Ce monde est fou… »

A juste titre selon elle, les badauds commencent à paniquer. Le mouvement de foule n’est pas loin, et Eliott sait à quel point ils peuvent être meurtriers… Sentant le chaos ambiant au bord de l’explosion, ses mécanismes de survie élémentaires se mettent en branlent et l’envoie courir, négligeant le spectacle infâme et sanglant qu’elle sentait sur le point d’être exposé sur l’écran, autant que son prochain qu’elle bouscule sans le vouloir. C’est essoufflée qu’elle pousse les portes du poste de l’ordre. « Il va y avoir une émeute ! » Elle en est certaine… Même si espère se tromper.




La pensée qu'il puisse exister des anges m'a toujours faite suffoquer. Penser à eux, s'enivrant de nectar. Penser à eux, et leur arracher leurs dents fragiles. Penser à eux, et couper leurs ailes minuscules... Tout ce que tu diras pourra et sera utilisé contre toi, alors ne prononce que mon nom...
crédit : code par quantum mechanics || image/gif par Tumblr
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Resa Sharpe
❝ a small, safe place in a troubling world ❞
Métier/Etudes : Consultante en psychiatrie
Nombre de messages : 5470
Opinions Politiques : Prométheus
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mar 2 Aoû - 22:11, vous pouvez
Reversa et Bristol, ensemble dans la même galère. Coupées du monde jusqu'à ce que les "grands" décident qu'ils avaient le droit de redevenir des citoyens du monde. L'annonce l'avait remontée comme jamais. Resa n'était pas très sujette aux crises de colère, du moins pas lorsqu'elle était parfaitement sobre, alors l'expérience n'était pas vraiment agréable. Maintenant, ils allaient devoir adapter leur comportement aux nouvelles restrictions. Et eux, les humains, ceux qui n'avaient jamais rien demandés à personne, se retrouvaient enfermés à cause des vampires et des loups-garous qui n'étaient pas foutu de faire n'importe quoi dans l'ombre et surtout grâce aux anges qui s'étaient sentis obligés de la ramener.

Qui devaient se taper les séances d'informations maintenant ? Les humains bien sûr. Parce que ce n'était pas drôle sinon. Resa traina les pieds sur tout le chemin qui séparait son appartement du forum. Elle gagna la foule toujours sans le moindre sourire et tendit l'oreille aux instructions qu'ils allaient devoir appliquer à présent. Ou du moins, essayer de se concentrer dessus malgré le ramdam qu'on faisait dehors… Qu'est-ce que c'était encore que tout ce bruit ? Comme un mouton bien dressé, Resa suivit la foule qui allait dehors pour voir ce qui se passait.

Un écran géant avait été installé, comme flottant dans l'air entre deux bâtiments, diffusant une vidéo que son cerveau mit un temps à interpréter. Elle finit par reconnaître des silhouettes encapuchonnées et attachées à des chaises, entourés de personnes visiblement hostiles. La jeune femme porta sa main à ses lèvres, tétanisée. Ils n'allaient quand même pas… non…


« You learned to run from what you feel, and that's why you have nightmares. To deny is to invite madness. To accept is to control. » ― Megan Chance © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Métier/Etudes : Etudes d'ingénieur
Nombre de messages : 1066
Opinions Politiques : Neutre
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 8 Aoû - 16:38, vous pouvez
Il regrettait déjà d’être venu. Pour avoir le QI d’une foule, prenez celui de l’individu le plus bas et divisez-le par le nombre de personnes présentes… Alors imaginez une foule qui panique. Lyle aperçut brièvement Eliott, mais n’eut pas le temps d’aller la voir qu’elle se dirigeait déjà vers le Poste de l’Ordre. Quelque chose lui disait qu’elle avait raison. Quelque chose lui disait que ça ne pouvait que mal tourner, et ça aussi il pouvait le comprendre. On ne vous disait pas tous les jours qu’à partir de maintenant, vous étiez sous quarantaine et que vous ne pouviez ni rentrer, ni sortir. Le jeune homme avait accueillit l’information sans trop réagir. Déjà parce qu’en l’état actuel des choses, il avait plus pour projet de retrouver sa mémoire que de se tirer d’ici. Ensuite, parce qu’il avait l’impression d’être naturellement sous perfusion de verveine vingt quatre heures sur vingt quatre. Ou alors il avait un bon sang-froid, il n’avait pas trop déterminé.

Son regard se posa une nouvelle fois sur l’écran. Il savait qu’Anthea était forcément derrière tout ça. Et autant il crèverait pour elle, autant là, il aimerait bien savoir où elle voulait en venir avec ces accusations. Ce qui était fait était fait. Mais il avait un mauvais pressentiment.


Spoiler:
 


img

Je n’ai jamais été fidèle Et je n’ai jamais été quelqu’un de confiance Limite schizophrène Et fouteur de merde indiscutable Je n’ai jamais été loyal Si ce n’est à mon propre plaisir Je suis un marginal à jamais Le résultat d’un foyer brisé Je n’ai jamais été fidèle Et je n’ai jamais été quelqu’un de confiance Limite maniaco-dépressif Toujours à te casser les couilles Je n’ai jamais été reconnaissant C’est pourquoi je passe mes journées seul Je suis un marginal à jamais Le produit d’un foyer brisé

Traduction Black-Eyed - Placebo
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Métier/Etudes : Médecin légiste
Nombre de messages : 302
Opinions Politiques : Prometheus
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 22 Aoû - 12:01, vous pouvez
Il n'y avait pas plus connard qu'un homme avec un autre homme. La mortalité rendait les gens faux, acide et envieux et il n'était donc pas vraiment surprenant que cela nous tombe dessus. Les anges n'avaient rien volé, pas plus que leur milice à la con. Alors les mouvements de foule n'avaient rien à faire ici. Ce monde était corrompu et je n'y trouverais le moindre intérêt que lorsque je serais à nouveau immortel, non soumis à la souffrance. Clope à la main, je regardais les gens commencer à se dresser contre le système contre ce qu'on leur avait dit. Trop tard non ? Oui, de toute évidence il y avait un sérieux loupé qui ne changerait plus grand chose.

« Les grands esprits parlent, et les faibles paniquent. »

Soufflais-je pour moi-même alors que je m'asseyais sur une marche. La seule chose me faisant réellement chier dans tout ça, c'était le visage de l'homme qui avait visiblement, au même titre que mon ex, décidé que ma santé mentale dépendrait de lui. Dommage qu'elle soit déjà à terre. Mais bon, si il pouvait éviter de crever, ça m'arrangerait un peu.


"let me killed myself"
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Métier/Etudes : Géographe
Nombre de messages : 625
Opinions Politiques : Avalon
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 22 Aoû - 12:09, vous pouvez
Ils venaient véritablement de faire ça ? C'était contre productif, c'était mettre à sac tout ce que nous avions fait avec Avalon. C'était… Considérer les hommes comme une donnée négligeable. Mais ce qui m'inquiétait le plus était les protestations et les réactions de tous. Je savais que Leonie était pas loin et il n'était pas question de la laisser seule dans une cage au fauve. La cherchant alors, je fus usage de mon don pour la repérer avec exactitude et la prendre par la main, l'attirant à ma suite pour retrouver Edana que je savais non loin aussi. Je devais protéger Leonie et trouver l'aristocrate pour savoir ce qu'elle comptait faire.

« Ne me lâches pas la main. »

Dis-je à Leonie en marchant un peu devant elle. Je ne voulais pas qui lui arrive quoi que ce soit. Et je ne pourrais pas la rassurer autrement, l'homme comique que je suis n'était de toute évidence plus de sortie lorsqu'il s'agissait de ce genre de chose. Trouvant Edana, je pressais le pas jusqu'à elle avant de lui demander un peu précipitamment.

« Dis-moi que tu as un plan, quelque chose pour calmer tout le monde. »

J'avais trop de personne dans cette ville, trop d'amis pour que je laisse la situation dégénérer et prendre le risque de perdre encore une personne importante.


Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Leonie Worthington
❝ The Queen of Hearts ❞
Métier/Etudes : Directrice d'évènementielle et violoniste
Nombre de messages : 385
Opinions Politiques : Mithra
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 22 Aoû - 23:22, vous pouvez
Rassurer la population de Reversa était nécessaire. Voilà pourquoi Leonie avait accepté de se rendre au forum ce jour-là. En tant que récente membre du conseil la jeune femme savait qu’elle avait beaucoup à apprendre de ses collègues. Elle était donc au milieu de la foule, discrète et attentive. Elle écoutait les paroles apaisantes que tenaient Edena May et Isaïah Stones. Les décisions drastiques qu’avait dû prendre le conseil étaient source de nombreuses interrogations et la ténébreuse brune n’était pas surprise de voir qu’autant de monde s’était joint à la conférence. Leonie ne savait pas vraiment si les choses allaient évoluer en s’arrangeant. Reversa comme Bistrol semblaient être des villes sur le déclin. Cependant, la jeune Worthington était intimement convaincue que sauver la ville n’était pas impossible. Néanmoins, cela allait nécessiter une charge de travail monstrueuse mais pas insurmontable. Oui, c’était ce qu’elle s’était dit avant qu’un message menaçant apparaisse devant tous les citoyens présent. Les yeux de la Worthington s’écarquillèrent d’effroi alors qu’elle sentait une agitation terrible animer la foule. Les gens commençaient à se bousculer, certain pour voir davantage les paroles affichées sur l’écran et d’autres pour prendre leurs jambes à leurs cou tout simplement. Au milieu de toute cette cohue la belle brune avait bien du mal à se frayer un chemin. L’inquiétude prenait de plus en plus de place dans son esprit. Surtout lorsque des individus encapuchonnés se mêlèrent à la foule. Renforçant ainsi le trouble public. Fort heureusement à ce moment-là sa main fut saisie par une étreinte familière.

Chett, son opposé la contraignait à le suivre de manière autoritaire et rassurante. En levant un peu plus son regard clair sur le jeune homme Leonie remarqua sa mine sombre. C’était si rare de le voir aussi crispé. Pourtant, même si la situation ne s’y prêtait pas elle se sentait totalement en sécurité dans sa poigne. Surement parce qu’elle était avec l’une des seules personnes qui comptaient à ses yeux dans cette maudite ville. « Chett tu vas trop vite » Elle était effectivement à la traîne car leurs jambes ne se valaient clairement pas. Ils s’arrêtèrent finalement devant miss May et Leonie écouta son opposé interroger la belle journaliste sur la tournure des événements. l"ancienne violoniste en profita pour lâcher la main de Chett. N'aimant pas montrer son attachement en publique, surtout devant l'ex petit ami de son fiancé actuelle. Elle soupira avant de s’adresser aux deux jeunes gens. « On devrait probablement appeler l’ordre non ? Les choses commence vraiment à dégénérer. » Son regard glissa d’Edena à Chett, puis il se posa à nouveau sur la population de Reversa. La situation était vraiment hors contrôle.



La noblesse de l'âme est immortelle


© Eöl
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Edana J. May
❝ But Still I Rise ❞
Métier/Etudes : Directrice du Reversa's Press Agency
Nombre de messages : 10720
Opinions Politiques : Conseil Aristocrate
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Sam 27 Aoû - 9:14, vous pouvez
La brune était assise au premier rang là où une place lui était réservée en cas de besoin d'intervention. Ses doigts tapotant distraitement l'écran de son téléphone afin de confirmer ou annuler ses rendez-vous de la journée, elle analysait les réactions juste derrière elle. Les Réversiens n'étaient pas vraiment contents, et il était inutile de préciser que les premiers concernés étaient tout simplement les humains qui n'allaient pas tarder à se rebeller si la situation persistait. Le confinement forcé entre les deux villes devenait une vraie problématique qu'ils allaient réellement galérer à gérer. La jeune femme soupira légèrement avant de se retourner, lorsque des cris de surprise s'échappèrent au-delà du Forum. Encore. Jamais ils ne seraient tranquilles. Jamais les Réversiens ne comprendraient quoique ce soit.

Elle sortit dans les derniers de la salle du Forum, s'arrêtant à l'entrée de ce dernier, l'impression que son coeur allait littéralement exploser. Son doigt glissa automatiquement sur le numéro de l'équipe de sécurité qu'elle venait d'engager, son téléphone se collant à son oreille tandis qu'elle ne pouvait décoller son regard de l'écran géant. Devant ses yeux, Caleb, attaché sur une chaise. Oh le reste des anges pouvaient bien crever que cela ne lui ferait rien. Mais personne ne pourrait lui arracher son ami. Pas sans qu'elle fasse tout ce qu'elle pouvait pour l'aider.

" Edana May. Je veux une équipe sur Reversa Square. Maintenant. Si vous n'êtes pas là dans trois minutes à compter de maintenant, vous êtes virés. "

Le ton était sans appel et lorsque Chett et Leonie apparurent dans son champ de vision la brune leur fit signe de se taire quelques instants.

" Je veux quelqu'un pour retracer le signal vidéo de cette fichue retransmission. Et je veux toutes vos équipes sur cette affaire. "

Elle raccrocha le téléphone avant de secouer la tête négativement. De partout la panique commençait à gagner les gens et la jeune femme ne parvenait toujours pas à détacher ses yeux de l'écran. Son inquétude grimpait en flèche au fur et à mesure que la situation évoluait.

" Je crois qu'ils sont déjà au courant... Je viens d'envoyer ma sécurité sur le coup. Les gens ne vont commencer qu'à paniquer davantage. Parce que ça ne va faire qu'empirer. "

L'aristocrate devait se battre contre ses instincts premiers en cet instant et finit par détourner le regard de l'écran.

" Il faut trouver leur branchement. Et le couper. Instantanément ça va créer un mouvement de panique. Mais moins ils diffuseront, moins ils auront de pouvoir. Par contre, ils vont se montrer du coup. Et ils ne vont pas être contents. En gros c'est simple, il faut qu'on prenne l'avantage."



You know I love it when you say you're afraid But you hate it when I'm making you shake Hang the truth from a noose Put a hit man on the loose Now you're countin' on me makin' you dead Shinedown, it all adds up

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Métier/Etudes : Photographe Animalière
Nombre de messages : 2657
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mar 30 Aoû - 13:31, vous pouvez
Je m’étais décidée hier à aller à la réunion d’information légèrement à contre cœur… Et effectivement, je le regrette déjà… Des humains se plaignant… Il n’y avait que ça, c’était le propre de l’homme, et ça m’énervait vraiment. Oui bon, on ne pourrait plus sortir… Encore une nouvelle directive nous privant un peu plus de liberté. Mais ce n’était pas le sujet qui m’inquiétait le plus vu que si mes plans se passaient comme prévu, je ne pourrai de toute façon pas sortir avant un petit moment. Alors bon, franchement, ça me passait un peu par-dessus tout ça. Un brouhaha ambiant se fait entendre, et ceux du fond de la salle commencent à sortir, pour voir ce qui se passe. Soupirant, je suis le mouvement, comme un bon petit mouton. Ce qui se passe dehors ne me préoccupe pas tellement. En ce moment, je me fous de tout. Enfin, jusqu’à ce que je vois cet immense drap étendu et ce qui y est projeté… C’est des anges… Sous le joug d’individus masqués. Je me serai bien réjoui, vu comment je les déteste, mais… Il y est lui aussi… Je l’ai rencontré il y a quelques mois, dans un bar… Et à ma grande surprise, il n’avait rien du comportement d’un ange. Alors, bordel, pourquoi s’en prennent-ils à Frederik aussi ?! Je suis clouée sur place un instant, ne voyant pas le capharnaüm qui se déroule autour de moi. Reprenant mes esprits, je tourne la tête, cherchant de l’aide.
Des membres du conseil, parfait ! Je cours alors dans leur direction et attrape le bras du premier venu : la jeune Edana May.

« Il faut faire quelque chose ! Il faut les en empêcher ! »

Et me voilà à défendre les anges… Mais pourquoi ?! Pourtant j’aurai rêvé être à la place des individus cagoulés…
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Eris Livingstone
❝ Ius Sanguinis ❞
Métier/Etudes : Photographe de Mode la journée et Traqueur de Nocturne la nuit (ouais, niveau emploi du temps superman c'est un gros bébé à côté)
Nombre de messages : 307
Opinions Politiques : Uh... Le mien ? Quelle question conne je vous jure...
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 5 Sep - 20:08, vous pouvez

Vraiment, une prise d'otage? Et en live de surcroît? Sérieusement les Léviathanistes, vous faites vraiment chier… Telle fut ma première pensée, je songe un instant à Lylian qui devait certainement être l'un de ceux qui se dissimulaient derrière cette surprise party des plus mauvais goûts. Crétin. Un soupire franchit le seuil de mes lèvres alors que j'adresse un regard de connivence à Edana qui se trouve non loin de moi tout en observant d'un œil écœuré la place du forum en effervescence. J'adresse un signe de main à Leonie en guise de salutation avant de déclarer d'un ton désinvolte et complètement détaché :

- Hey salut toi, j'adore ton haut !

Je soutiens en souriant le regard désapprobateur de la jeune May tout en haussant des épaules :

- Ah ça va, c'est pas comme si c'était une première. Ça fera qu'une apocalypse de plus à Reversa, alors quitte à y rester, autant le faire avec style.

J'adresse un clin d'œil à Léonie avant de m'emparer de mon téléphone :

- Miss Livingstone à l'appareil, apportez-moi un ordinateur portable, trois oreillettes ainsi qu'une tablette. Vous avez deux minutes, sinon vous êtes virés.

Je raccroche, souris à Edana :

- Je voulais voir ce que ça fait, très sympa comme réplique, je valide.

Je laisse s'écouler les deux minutes qui se transforment en cinq avant que trois larbins ne viennent tout haletant avec en leur bras ce que j'avais réclamé. Je m'empare d'une oreillette que je visse à mon oreille, saisis la tablette que je cale entre les mains d'Edana en lui intimant de me garder ça un instant. Ouvrant l'ordinateur et commençant à voir d'où pouvait provenir le signal d'émission de la vidéo, je commence à synchroniser la tablette à l'ordinateur. M'adressant de nouveau à la jeune femme sans même la regarder, j'ajoute d'un ton calme :

- Je m'occupe de notre brochette d'attardé qui se sont pris pour les James Wan de notre si merveilleuse cité, alors respire et détends-toi un instant tu veux? On va le sortir de là.


Oui, je fais bien référence à Caleb. Au bout de quelques minutes, je parviens à faire retransmettre la prise d'otage sur l'ordinateur, tandis que je continue à m'occuper du signal source depuis la tablette que j'ai repris d'entre les mains de l'aristocrate. La minute geek terminée, je remets l'ordinateur à l'héritière de l'empire May ainsi qu'une oreillette et lui explique mon plan :

- Toi, tu t'occupes de la sécurité et de la communication officielle, moi je me charge d'interrompre la diffusion de cette maudite prise d'otage. Et lorsque le moment sera venu, tu deviendras mes yeux et mes oreilles. Tu vas pouvoir suivre la diffusion depuis l'ordinateur et ce, même lorsque le signal de l'écran géant sera interrompu. On restera en contact via les oreillettes et une ligne cryptée.

J'observe un instant, nos hommes de mains :

- Numéro 1 et 3, vous ferez le ménage autour de moi. 2, vous êtes viré.

Je lance la dernière oreillette à la brune :

- On sait jamais, ça peut toujours t'être utile.

Tournant des talons, je m'écarte du groupe tout en continuant à analyser le signal source de la vidéo afin de remonter jusqu'à son origine.

H.J:
 


Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Narrateur
❝ Let me tell you a story... ❞
Nombre de messages : 2483
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mer 14 Sep - 11:08, vous pouvez


Wrong Side of Heaven
Event Humain

Une émeute était sur le point d'éclater. La panique se faisait sentir. Certains restaient bloqués devant l'écran géant, pétrifiés par ce qu'ils étaient en train de regarder, d'autres commençaient déjà à sentir la situation évoluer. Réversa ne connaîtrait jamais de paix. Tandis que les Conseillers présents prenaient les choses en main, que des équipes de sécurité arrivaient sur place et que l'Ordre se mettait en route, la diffusion de la vidéo de Leviathan changea, montrant le chaos qui régnait sur le bateau où les Anges étaient retenus. Des cris de contestations se firent entendre, des gens huant les représentants des forces qui arrivaient sur place pour contenir la situation.

On tenta d'évacuer la foule, mais ce qui devait arriver arriva. Un jet de pierre atteint un membre de l'Ordre à la tête, le mettant KO en quelques secondes. Et ce fut le début d'une manifestation de violence des plus importantes. Jets de pierre, bagarres, tirs,... Tout était bon pour blesser et montrer son mécontentement.

Qui aurait pu croire en cet instant que les humains, malgré tout ce qu'il avait bien pu arriver à Réversa, continuerait de soutenir la politique angélique ?


Notes aux joueurs:
Le tour reprend à Resa. Comme vous pouvez le voir la situation vire à l'anarchie et personne n'est vraiment à l'abri de se prendre une balle perdue ou un mauvais coup. N'hésitez surtout pas à rendre les choses encore plus tendues s'il le faut et à utiliser le talk talk pour vous mettre d'accord, un flood pour l'event va être ouvert après ce message.

Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Métier/Etudes : Etudes d'ingénieur
Nombre de messages : 1066
Opinions Politiques : Neutre
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 25 Sep - 21:45, vous pouvez
Il avait beau avoir une mémoire dans le même état qu’une passoire, il voyait bien une chose : c’était en train de dégénérer. L’humain regarda autour de lui. Il voyait Edana en train de s’activer avec une autre fille qui lui faisait un mauvais effet, comme un mauvais pressentiment. Ou « postsentiment » plutôt. Il ne devait tout simplement pas se souvenir du pourquoi. Comme d’habitude. Il scruta la foule pour voir si Eliott était revenue. Il ne la voyait pas, ce qui le laissait espérer qu’elle était partie. Il évita de justesse un jet de projectile en sa direction, par il ne savait quel réflexe développé il ne savait même pas comment. En tout cas, ce dont il était sûr, au milieu de cette océan d’incertitude, c’était qu’il allait se tirer et très vite, avant qu’il ne se prenne quelque chose sur la tête et qu’il perde définitivement tous ses souvenirs. Voir la vie, accessoirement. L’étudiant déguerpit rapidement.

Spoiler:
 


img

Je n’ai jamais été fidèle Et je n’ai jamais été quelqu’un de confiance Limite schizophrène Et fouteur de merde indiscutable Je n’ai jamais été loyal Si ce n’est à mon propre plaisir Je suis un marginal à jamais Le résultat d’un foyer brisé Je n’ai jamais été fidèle Et je n’ai jamais été quelqu’un de confiance Limite maniaco-dépressif Toujours à te casser les couilles Je n’ai jamais été reconnaissant C’est pourquoi je passe mes journées seul Je suis un marginal à jamais Le produit d’un foyer brisé

Traduction Black-Eyed - Placebo
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Métier/Etudes : Géographe
Nombre de messages : 625
Opinions Politiques : Avalon
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mar 27 Sep - 20:22, vous pouvez
Je doutais fort que les équipes mises en place par Edana suffisent. Le client empiré d'une façon assez incontrôlable, comme si l'humanité semblait prendre conscience que leurs démons ne l'étaient pas tant que ça. Tous se bouscula alors très vite alors que les inquiétudes de certains se muaient en solution pour d'autre. Si bien que tout semblait s'être mit en place sans que je n'eus pu dire quoi que ce soit. J'étais plus réactif que ça en temps normal, il fallait que je me reprenne, mais la panique de Leonie bousculait totalement le contrôle que je pouvais avoir. Finissant par m'approcher à nouveau d'elle, je finis par poser ma main sur le bras de la journaliste.

« Tu sais que le seul moyen d'en finir avec tout ça c'est de les trouver et de les sécuriser. »

Je n'avais pas besoin de lui faire un dessin.

« Je le connais, je peux le localiser. »

Edana n'était pas fondamentalement dans son état normal, je le savais, même si j'avais été moins proche d'elle que de Leonie, mon rang m'avait forcé à grandir dans l'ombre de sa famille, puis mes motivations m'avaient fait devenir un homme de confiance à ses yeux. Je savais que les Williams étaient les seuls ayant gardé une véritable importance avec le temps, du moins un attachement particulier qui aurait pu la faire réfléchir davantage. L'un était mort, l'autre pourrait-être en passe de l'être. Si nous ne trouvions pas les branchements, nous trouverions où ils sont, c'était sans doute la même finalité.


Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Métier/Etudes : Médecin légiste
Nombre de messages : 302
Opinions Politiques : Prometheus
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mar 27 Sep - 21:21, vous pouvez
Je ne bougeais pas, j'attendais sans doute que le monde se détruise devant mes yeux pour remercier ces enflures d'avoir un jour décidé que l'humanité était plus importante que l'immortalité. J'étais presque amusé à l'idée de voir les gens retourner leurs vestes pour sauver ces créatures, comme si ils venaient de prendre conscience de leurs position dans la chaine alimentaire. Désolé pour eux, mais il fallait se rendre à l'évidence, ils étaient l'espèce qui allait trinquer. J'aurais pu être plus avenant sans doute, plus prompt à compatir, mais là, je ne pouvais que sourire, la clope à la main, le regard perdu devant la scène. Les gens s'attroupaient pour s'organiser, ou autre. Il n'y avait rien à sauver, ce monde était devenu un gros foutage de gueule et il était de toute évidence compliqué de s'en défaire. Pourquoi ne pas rentrer chez eux ? De profiter du peu de liberté qui leur resté ? De toute évidence ce serait vraiment la fin. Ils seraient comme moi, brisé et enfermé dans une situation étouffante. Je ne serais plus le seul à voir le monde tel qu'il est. À voir comment il était facile, aisé de se détruire. D'autant plus lorsque le monde vous détruisait.


"let me killed myself"
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Métier/Etudes : Photographe Animalière
Nombre de messages : 2657
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mer 28 Sep - 22:31, vous pouvez
Tout partait en vrille… Mon dieu ça partait en vrille… Mon regard passe de ma gauche, regardant l’écran, à ma droite, regardant tout le monde s’agiter. Tout le monde s’agiter, et personne ne me voyant. Personne ne sait quoi faire pour calmer tout ça. Sur le bateau, à l’écran, c’est le chaos aussi. Encore une de ces crises de Reversa. Je suis perdue, je ne sais pas quoi faire. Je regarde tout le monde s’agiter en tout sens. Certains prennent peur et s’en vont. D’autres essaient de trouver un plan. Mais rien ne s’arrange… Le chaos est là, et il ne partira pas d’un coup de baguette magique. Reversa a toujours été comme ça, ça a toujours été son problème. Une pierre manque de me taper la tête, et va finir son chemin dans la tête d’un membre de l’Ordre. J’ai eu chaud là. Je regarde encore autour, paniquée. Les pierres et les coups commencent à fuser de toute part… Qu’est-ce que je fais ?! Je ne peux pas rester là, je ne peux pas risquer ma vie. Voilà, voilà pourquoi je ne veux plus être humaine. Je ne peux rien ici. Il… Il faut que je parte… Je cours alors, aussi vite que possible, me frayant un chemin à travers la foule, pour me mettre à l’abri. Chez moi.
HS:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Edana J. May
❝ But Still I Rise ❞
Métier/Etudes : Directrice du Reversa's Press Agency
Nombre de messages : 10720
Opinions Politiques : Conseil Aristocrate
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Jeu 6 Oct - 15:59, vous pouvez
On lui secoua le bras et la brune détacha ses yeux de l'écran pour les poser sur une blondinette. Non, sans rire ? Son meilleur ami était là, prêt à être exécuté pour ce qu'elle pouvait en savoir et on lui disait qu'il fallait faire quelque chose. C'était franchement le moment de venir la secouer... Mais elle n'eut pas l'occasion de se montrer désagréable qu'Eris arrivait et qu'elle lui fasse rouler des yeux et pousser un soupir agacé. Et en plus, son associée se foutait ouvertement d'elle. Génial. Elle hocha cependant la tête lorsqu'Eris lui fourra un ordinateur entre les mains et glissa une oreillette à son oreille lorsqu'elle lui en fournit une.

« ça marche. » :witch:

La jeune femme dut malgré tout se baisser lorsqu'une pierre arriva dans sa direction. Mais c'était franchement le bal des abrutis en ce moment, il fallait bien l'avouer. Comme si tout était un bon prétexte pour foutre le bordel en ville. Et s'ils n'avaient pas besoin de maintenir de bonnes relations avec Bristol, quelque chose lui soufflait qu'il valait mieux éviter ce genre d'incidents. La brune ferma les yeux quelques instants, soufflant pour se reprendre, avant de lever des yeux bardés d'inquiétude vers Chett.

« Je sais. Si tu peux faire quelque chose... Fais le. »

Une violente douleur la saisit à la tempe alors et la jeune femme tangua quelques instants avant de s'écraser au sol, avec un dernier sursaut de survie pour l'ordinateur. Elle sentir un liquide chaud et poisseux couler le long de son visage, s'écrasant sur sa poitrine. Une nausée violente la saisit alors qu'elle observait la scène d'un oeil nouveau, vaguement brouillé.

« Eris. Si tu m'entends... Regarde les câbles. Ils ont bien dû avoir une alimentation quelque part. Coupe la ! »

La télépathe tenta tant bien que mal de se relever, sans aucun succès, tandis que sa vue se brouillait davantage. Ses yeux se posèrent alors sur Léonie à qui elle ordonna d'une voix pateuse.

« Prends l'ordinateur et l'oreillette. Et fais ce qu'elle te dit. »

HJ: désolée je m'intercale vite fait! =D


You know I love it when you say you're afraid But you hate it when I'm making you shake Hang the truth from a noose Put a hit man on the loose Now you're countin' on me makin' you dead Shinedown, it all adds up

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Métier/Etudes : Géographe
Nombre de messages : 625
Opinions Politiques : Avalon
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Particularités:
Opinions:
Autres Comptes & Copyright:
❝ Administrer le post ❞
Posté le Jeu 10 Nov - 17:14, vous pouvez
Je ne savais pas ce que je pourrais faire, je ne savais pas ce qu'il y avait à faire dans le fond. Je cherchais l'ange alors qu'Edana recevait une pierre. M'avançant au plus vite vers elle, je laissais Leonie prendre ce qu'elle avait besoin avant de saisir la journaliste dans les bras et de la porter, non sans presser le pas, un peu plus loin. Nous n'étions pas pleinement en sécurité, mais nous ne serions plus aussi mit en danger. Retirant une écharpe du cou de Leonie, je finis par maintenir cette dernière sur la tempe de la journaliste, cherchant en même temps l'Ange sans pour autant le trouver. Ce n'était pas spécialement évident. Beaucoup de choses me ralentissait, mais lorsque je finis par le trouver, je tendis le bras vers Leonie, laissant son oreillette avant de donner la position des anges.

« Envoies qui tu veux la-bas, mais fais le vite. »

Nous ne pouvions pas nous permettre de perdre plus de temps. Il fallait calmer le jeu et très vite.


Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
avatar
Narrateur
❝ Let me tell you a story... ❞
Nombre de messages : 2483
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 21 Nov - 22:32, vous pouvez


Wrong Side OF Heaven
Clôture: dernier tour

L'Ordre rappliqua alors et l'obscurité la plus complète s'abbatit sur la ville. L'électricité avait été coupée et aucune diffusion n'était désormais possible. Les forces de l'ordre encadrèrent la place, ramenant chacun au centre et tentant au maximum de contenir la foule enragée, afin que chacun rentre le plus sainement possible. Les sirènes retentissaient aux alentours et chaque personne présente sur place était fouillée afin d'être certains qu'ils n'avaient aucun lien avec Leviathan.

Les lumières se rallumèrent soudainement ainsi que l'écran géant qui montra la situation à Bristol et les quatre membres de Leviathan au sol. Si la bannière géante qui prenait une grande place de l'écran ravivait la douleur de l'ère angélique, les corps étendus au sol, eux, interpellaient davantage la population humaine de Réversa. Que s'était-il réellement passé à Bristol? Comment les Anges s'en étaient-ils sortis aussi facilement?

Les fouilles continuèrent et chacun put rentrer chez soi, les mystères de Réversa restant encore complets. Sans doute, le lendemain verrait de nombreux départs en direction de Bristol.

Les humains aussi possédaient un instinct de survie.

Notes aux joueurs
Ce tour est entièrement libre. Sachez seulement que le sujet sera archivé le 25 Novembre à 21h. Les mêmes règles de rp s'appliquent que celles auparavant.

Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le , vous pouvez
Revenir en haut Aller en bas
 

Wrong Side of Heaven | Event Humains

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» I'm on the wrong side of heaven and the righteous side of hell. + Teagan
» Rapport sur les abus de droits humains en 2004-2006
» event coupe du monde la semaine prochaine
» la Commission Intéraméricaine des Droits Humains (CIDH) va poursuivre la Dominic
» HIGHWAY TO HEAVEN ♥ welcome in New Heaven

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Une question d'opposé? :: Flood Times :: Events-
Les Petits Plus

What's up?

REFONTE DU FORUM
La découvrir - La suivre

STATISTIQUES:
Anges: 7
Elfes: 7
Humains: 12
Conseil: 5
Prometheus: 3 Avalon: 3
Lycans: 8
Spectres: 4
Vampires: 8
Léviathan: 2
Mithra: 4 Gaïa: 1

Votez pour le forum ♥